Connect with us

Calédosphère

Chroniqueurs

Cherchez le signataire et vous aurez le président !

L’analyse des déclarations et des écrits des uns et des autres est fort instructive. Elle laisse deviner la stratégie que le Rump et le groupe UC-FLNKS au congrès, c’est-à-dire Pierre Frogier et Roch Wamytan sont en train de mettre en place. Ça à la couleur de la coalition, ça a le gout de la coalition… Ça tombe bien : c’est la coalition !

Tout tourne autour de trois notions, dont Frogier et Wamytan dissertent à longueur de prise de parole, qui sont : l’unité calédonienne, une plateforme commune et les signataires. Et les deux ont procédé par étapes pour lancer l’idée selon laquelle l’unité calédonienne, autre nom de la coalition, s’impose et que seuls les signataires sont légitimes pour en assurer le succès. Pour bien comprendre la tactique, il faut reprendre le chemin que Frogier et Wamytan ont emprunté depuis quelques semaines et sur lequel ils placent de petits cailloux blancs…

Le pas de deux de Frogier et Wamytan : tout commence le 17 janvier dernier lorsque Roch Wamytan annonce dans les Nouvelles Calédoniennes son plan pour sortir de la crise gouvernementale et réclame « la constitution d’un Gouvernement d’Unité Calédonienne ». En écho le 30 janvier au Sénat, Pierre Frogier posait à la Ministre de l’Outre-Mer une question dans laquelle par extraordinaire, il mettait en avant la notion de « Gouvernement d’Unité Calédonienne ». Comme il n’y a pas de hasard en politique, cette similitude entre les propos du Grand Chef de Saint-Louis et du président du RUMP est soulignée par Gérard Régnier dès le 6 février sur RRB : « on est assez content que Pierre Frogier ait utilisé les mêmes termes récemment ». L’étape suivante, c’est la lettre de Pierre Frogier au Premier Ministre, Manuel Valls, qu’il rend publique le 25 février et dans laquelle il précise une nouvelle fois, sa volonté de constituer un « Gouvernement d’Unité Calédonienne » et la nécessité d’élaborer « une plateforme commune de Gouvernement (…) ne préjugeant pas des choix de sortie de l’Accord de Nouméa ». Curieusement l’après-midi du même jour, Rock Wamytan réitère dans les médias sa volonté de « Gouvernement d’Unité Calédonienne » sur la base « d’un programme à minima (…) qui ne prendra pas en compte les sujets qui fâchent comme le corps électoral ou l’article 27 ». Le clou est enfoncé le 5 mars dernier, à la veille de la rencontre entre le FPU et le groupe UC au congrès dans une lettre que Pierre Frogier adresse à Roch Wamytan

Il nous paraît nécessaire de prendre le temps d’établir une plateforme commune de gouvernement sur les dossiers de la vie quotidienne des Calédoniens. Cette plateforme devra effectivement aller à l’essentiel et nous permettre par ailleurs d’aborder sereinement et de manière efficace le débat politique de l’après 2018. J’ai la conviction qu’il y va de la responsabilité éminente des signataires de l’Accord de Nouméa 

Les bases étant posées, qui sera susceptible de présider ce fameux « Gouvernement d’Unité Calédonienne », qui aura pour charge de mettre en œuvre « ce programme a minima » ? Philippe Germain ou Cynthia Ligeard ? Ni l’un ni l’autre, le magicien Frogier nous sort un nouveau lapin de son chapeau !

Et Deladrière surgit de la nuit ! Pierre Frogier nous a donné une indication dès le 26 février : « il nous faut déterminer qui sera capable de faire fonctionner au mieux le Gouvernement selon ces principes » et précisé le 8 mars, « c’est chez nous que reste les derniers des signataires… ». Comprenez, pas chez les autres. Attelé au même char, Rock Wamytan, donne une nouvelle indication le 3 mars « il faudra désigner la personne, qui, de par son parcours politique et ses qualités, serait à même de mener à bien ce programme», si personne n’a compris qu’il ne peut s’agir là que d’un signataire, c’est que nous sommes vraiment obtus ! Et dans ces conditions qui, dans les onze membres du Gouvernement, est signataire ? Bernard Deladrière bien sûr !

La coalition saison 2 est donc en marche et pour la première fois demain peut-être, le Gouvernement sera présidé par quelqu’un qui, arguant de sa qualité de signataire, s’est toujours bien gardé de se soumettre au verdict du suffrage universel. Et tout cela sans doute, dans l’attente du retour de Roch Wamytan à la Présidence du Congrès…

Afficher la suite


Laisser une réponse

39 Commentaires sur "Cherchez le signataire et vous aurez le président !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
“Le meilleur d’entre nous “ proclament certains …. Cela me rappelle un peu ce que disait Jacques Chirac d’Alain Juppé avant de le sacrifier sans aucun remord sur l’autel de la “vérification des comptes”. Toute honte bue, revoilà notre homme plébiscité aujourd’hui par ses adversaires plus que par ses “soutiens naturels”. Il faudrait s’interroger sur les raisons de ce soudain retour en grâce et analyser les correspondances entre les deux personnages (BdL & AJ) : droiture morale ? rigidité intellectuelle ? sens de l’humour caustique ? Quotient intellectuel?Ne disait-on pas de Bernard Deux Ladres Hier (pour son goût des économies) qu’il… Lire la suite »
Rigoberto

Nanard a la cote avec Floyd, c’est un signe…

Ouais, j’ai bien aimé son fameux discours “c’est dégueulasse” quand il parlait des “charognards” Backès et de Yanno. Un grand moment de bashing public. La vraie classe quoi. 

Que dire de la “napalmisation” et des kalachnikov pour la bande de trou du cul ???

Rigoberto

Bernard est diplomate de formation, c’est le candidat idéal pour ce gouvernement du dernier mandat de l’ADN. Il saurait gérer les égos des uns et des autres.

Nogius

ça nous changera de Cynthia l’incompétente qui ne sait rien faire, à part des conneries. 

Rigoberto

Bernard, c’est de loin le meilleur d’entre tous, il est toujours resté en retrait, modeste malgré ses immenses qualités.Bernard Président, pourquoi pas, ça fait plus rêver que P Germain, non ?

Oui Nanard est un bon candidat malgré le fait qu’il ne soit pas un “mec d’ici” (comme Gomès), mais le problème est qu’au Rump, y’a beaucoup qui ne peuvent pas le sacquer (trop froid et distant). Ce n’est pas de sa faute, il fait ce qu’il peut le pauvre. 

ça sera toujours mieux qu’un mauvais chocolatier qui a tout fait pour conserver le monopole de son ersatz de chocolat. Tout le monde le sait, M. Bisco n’aime pas le partage, contrairement à Poulain. Parce que, quand il y en a “pou’ l’un, y en a pou’ l’autre” 🙂 

JIBENE

Et au FPU, c’est “Tous pou’ l’un, tous pou’ li”. Il s’agit de Li…geard, bien sûr…

Un simple technocrate au service du système (c’est l’impression qu’il me donne) qui n’a que des idées d’enarco-fonctionnaire sur le fonctionnement de l’administration (et dont le pays s’en bat les roubignolles) ou un type dont le cerveau peut sortir de son formatage, qui a des idées innovantes en matière d’économie, l’esprit indépendant, qui sait réfléchir sans toujours passer par des “cabinets d’experts*” et une vraie vision, un vrai projet pour la Calédonie ?  __________________________________________________________ * genre je vais payer un cabinet d’experts pour savoir si un TGV Nouméa-Koumac est une bonne idée…. parce que genre je fais de la politique… Lire la suite »

VOUS avez le choix entre une autonomie interne élargie, c’est à dire le maintien de la mafia, des grosses affaires sur votre dos, OU l’indépendance…  à moins que vous ne vous ralliez à mon panache de la ‘Région Francaise d’Outre-Mer’…

chachay

L’aricle “cherchez le signataire” est illisible, il en manque des parties de phrases. Pourquoi?

Ce sera toujours mieux que Calédonie ensemble!!!!!

Le Rump et l’UC pourront relancer la politique du double drapeau.

wpDiscuz

Voir plus dans Chroniqueurs

Tendances

Les derniers comm’s

To Top