Connect with us

Calédosphère

Chroniqueurs

Lettre d’un Calédonien à Eric Zemmour

Cher Éric Zemmour,

 

Selon toute vraisemblance, vous annoncerez votre candidature à l’élection présidentielle de 2022 dans quelques jours. Or, votre annonce – qui ne manquera pas de créer une certaine polémique médiatique – présente un grand intérêt pour la majorité des Calédoniens qui, comme moi, souhaite que la Nouvelle-Calédonie reste au sein de la France. Et même si c’est un peu bas, et pas vraiment altruiste, je compte bien égoïstement profiter de ce créneau qui nous sépare du moment où vous vous jetterez dans l’arène électorale. D’ici là, le CSA peut décompter votre temps d’antenne, il ne peut nous empêcher cette correspondance. Il existe donc une chance pour que vous lisiez ces lignes et que vous puissiez servir la Nouvelle-Calédonie et ses habitants.

Vous le savez, Monsieur Zemmour, dans trois mois exactement, le 12 décembre 2021, aura lieu l’ultime référendum prévu par l’Accord de Nouméa portant sur l’indépendance ou NON de la Nouvelle-Calédonie. Comme vous le savez très bien également, la question a déjà été posée par deux fois et la majorité des Calédoniens (qui ont le droit de vote) se sont exprimés contre. Pourtant, il existe un risque non-négligeable qu’à la fin de l’année une majorité d’électeurs ne se dégage pour se séparer de la République et que la France perde ainsi un territoire du pacifique sud, un quart de million d’habitants et 1,7 Millions de km² de zone économique exclusive, soit environ 15% de son espace maritime mondial.

Vous êtes un patriote, je sais que vous avez mesuré ce risque. Dernièrement, vous aviez déclaré sur CNEWS : « je ne souhaite pas la victoire de l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie » tout en admettant que « l’écart se resserre au fur et à mesure des référendums ». Vous en connaissez la raison : déjà, il y a plus de dix ans, dans votre ouvrage Mélancolie Française vous critiquiez le gel du corps électoral, une mesure imposée en son temps par le président Jacques Chirac au travers d’une énième réforme constitutionnelle qui aura eu pour conséquence, in fine, d’exclure du droit de vote 40.000 Calédoniens arrivés sur le territoire après l’accord de Matignon, ainsi que leurs enfants. Et comme vous l’expliquiez de façon tout-à-fait prophétique dès 2010, sur le sol de la République, le droit du sang ne s’applique qu’en Nouvelle-Calédonie. Or, à ma connaissance, dans toute votre bibliographie, s’il s’agit de la seule fois où vous avez évoqué notre territoire, ce fut justement pour mettre le doigt sur la plus grande de ses injustices : celle qui interdit à près de 20% des habitants de notre archipel de s’exprimer sur son devenir ce qui, par corollaire, avantage bien évidemment l’électorat kanak indépendantiste. En effet, il a été décidé que les kanaks de droit coutumier seraient tous inscrits automatiquement sur les listes électorales référendaires alors que les citoyens des autres ethnies doivent faire des démarches compliquées pour pouvoir y figurer. En vérité, comme vous l’avez déclaré le 25 mai dernier, dans l’une de vos chroniques consacrées à la Nouvelle-Calédonie : « On a tout fait pour qu’il y ait l’indépendance… ». Qui est donc ce “on” Monsieur Zemmour ? Je me doute que vous avez votre petite idée sur la question, mais l’heure n’est pas venue d’y répondre. En revanche, il est temps de vous expliquer en quoi vous pourriez nous être utile, à nous autres, les Français de Calédonie. Mais pour cela, revenons sur vos déclarations nous concernant, afin que nos lecteurs puissent en prendre connaissance :

« Je pense, que l’intérêt de la France, c’est de ne pas lâcher la Nouvelle-Calédonie, et pour la Nouvelle-Calédonie, les habitants devraient bien réfléchir car il y a un enjeu terrible pour eux, c’est que s’ils deviennent indépendants, ils vont devenir une proie pour tous les géants autour, le Japon, l’Australie etc, et en particulier pour la Chine, ils auront un destin d’asservissement à la Chine qui va immédiatement se jeter dessus (…) c’est vrai que c’est une importance géostratégique importante je l’ai dit, parce que ça légitime notre alliance très importante avec l’Inde et avec l’Australie (…) je suis moi favorable à la victoire du NON à l’indépendance d’autant plus et c’est le dernier point, pour la Nouvelle-Calédonie elle-même, d’après les sondages qui ont été fait, il y a à peu près entre 10 000 et 70 000 personnes qui partiraient si la Nouvelle-Calédonie devenait indépendante sur une population de 270 000 habitants. C’est beaucoup. En fait, la Nouvelle-Calédonie n’est pas une nation, y a les kanak qui estiment qu’ils font un peuple, ce que je peux comprendre, ça oui, ils ont une unité ethnique et donc une unité culturelle et donc une unité civilisationnelle… je peux très bien comprendre ça. En revanche, avec les autres populations, franchement le seul lien qu’ils ont, c’est la France ! Et les autres, le seul lien qu’ils aient sur cette terre-là, c’est la France ! Le reste ne constitue pas une nation, il n’y a pas de nation néo-calédonienne, il y a un peuple kanak, mais y a pas de nation néo-calédonienne… et donc ça, ça se relie à la France et voilà pourquoi je ne souhaite pas la victoire de l’indépendance (Eric ZEMMOUR, 25/05/21 ; sources : Face à l’Info, CNEWS) »

De vos propos, Monsieur Zemmour, je comprends que vous êtes contre l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie pour plusieurs raisons : d’abord parce que sa position permet à la France de jouer (et de conserver) un rôle géostratégique important dans l’océan pacifique, ensuite parce que cette indépendance serait néfaste puisqu’elle entrainerait des départs en masse et un choc de pauvreté sans précédent dans notre archipel et enfin parce que la Calédonie n’est pas une nation et n’en constitue pas une. Si comme le prophétisait Ernest Renan, un peuple c’est avant tout « une volonté de vivre ensemble », et bien alors l’histoire de la Nouvelle-Calédonie démontre qu’elle compte sur sa terre deux peuples et donc deux volontés de vivre ensemble : l’une étant l’héritière de la civilisation kanak et l’autre étant liée à la civilisation française et européenne. Le premier peuple votant OUI à l’indépendance, le second la rejetant. Sachant tout ceci, le constat est posé. Alors, naturellement, vous seriez en droit de nous demander comment diable et surtout pourquoi choisiriez-vous de nous aider, vous qui n’êtes ni aux responsabilités ni même encore un candidat déclaré. De plus, ce troisième référendum aura lieu – selon toute probabilité – avant l’élection présidentielle et vous n’avez aucune sorte de responsabilité sur son organisation ni sur son déroulé. Néanmoins, je vous assure que nous pourrions nous rendre service mutuellement. Durant la campagne et – qui sait ? – peut-être après également. Simplement parce que vous pourriez parler de nous et que cette voix compte dans le débat national.

*      *

*

Parce que ma formation est très scolaire, mon plan pour vous convaincre de vous intéresser à nous (et de parler de nous) sera donc en trois parties. Cela devrait vous rappeler vos cours de Science-Po et puis cela nous rajeunira tous !

Première raison : Vous avez 40 000 à 60 000 voix à prendre en Nouvelle-Calédonie !

On ne va pas y aller par quatre chemins Monsieur Zemmour, faire de la politique et être candidat à une élection, c’est d’abord rechercher l’adhésion des électeurs mais c’est surtout rechercher leurs suffrages. Et ce qu’il y a de proprement épatant avec la Nouvelle-Calédonie, c’est que l’électorat du territoire est très facile à convaincre lorsque l’on est candidat à l’élection présidentielle, pour peu qu’on soit de droite bien sûr. En effet, il y a quarante ans, François Mitterrand avait eu l’idée saugrenue de proposer l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie (dans ses 110 propositions) et ensuite, une fois élu, de la refuser aux indépendantistes (car ils étaient déjà minoritaires). Autant vous dire que cela a créé une certaine ambiance sur notre beau caillou. Une décennie de guerre civile et une centaine de morts plus tard, les Calédoniens ont majoritairement compris que la gauche ne leur voulait que du mal et ils ont depuis gardé l’habitude de ne jamais voter pour des candidats socialistes et ce, probablement, par pur instinct de survie. C’est la raison pour laquelle, bien avant la mandature de François Hollande, les Calédoniens ont toujours voté aux élections locales de façon à laisser les partis de gauche en dessous de la barre des 5% (à noter que, parfois, les Calédoniens sont en avance sur leurs compatriotes de métropole). C’est ainsi que, depuis Chirac, c’est le candidat de droite le mieux placé qui « prend » la majorité des suffrages calédoniens lors des présidentielles, lesquels sont majoritairement constitués par les électeurs non-indépendantistes :

  • En 2002, Jacques Chirac avait obtenu, en Nouvelle-Calédonie, 29 490 suffrages (48,4%) au 1er tour et 49 816 au second.
  • En 2007, Nicolas Sarkozy avait obtenu au 1er tour 44 650 suffrages (soit 49,74 %) et 61 337 au 2ème
  • En 2012, le même obtenait 44 302 bulletins (49,63 %) au 1er tour et 61 762 au second.

Vous connaissez l’état de la droite nationale. Le nombre de candidats au sein de ce qu’il reste de cette famille politique est pléthorique, leur discours est convenu et insipide, ils ignorent pour la plupart qu’ils sont macronistes et je doute qu’ils sachent tous positionner la Nouvelle-Calédonie, ou même l’île de la Réunion, sur une carte du monde. Autrement dit, celui qui vous écrit ces lignes est parfaitement d’accord avec l’un de vos amis qui vous aurait confié dernièrement qu’en vous présentant à l’élection présidentielle « soit vous sauveriez la France, soit vous sauveriez la droite ». Car en prenant fait et cause pour la Calédonie Française, en démontrant votre cohérence sur ce sujet, il est clair que votre candidature attirera à vous de nombreuses voix de droite, qu’on nomme ici Loyalistes, période référendaire oblige. Alors, vous pourriez me dire que 50 000 voix ce n’est pas grand-chose pour vous puisque vous devrez aller en chercher, si je ne m’abuse, un peu plus de 3 millions très prochainement. Je me permettrais juste de vous répondre en ce cas-là qu’en avril 2002, il n’y avait que 190 000 voix qui séparaient Lionel Jospin de Jean-Marie Le Pen… Aussi, si vous voulez, à l’instar de l’empereur Napoléon III, « retrouver votre chiffre », vous aurez peut-être besoin des électeurs Calédoniens, n’est-ce pas ?

Deuxième raison : Vous pourriez réparer l’erreur de Louis XV !

Tout le monde l’a oublié mais l’Histoire c’est fondamental. Si la majorité de nos lecteurs ignorent qu’en 1753, après la terrible guerre de sept ans contre l’Angleterre, « la France a perdu le monde », vous savez Monsieur Zemmour que Louis XV avait tout fait pour pouvoir conserver les Antilles françaises que lui réclamaient alors nos chers amis anglais. Parce que la Martinique, la Guadeloupe et surtout Saint-Domingue étaient les principaux producteurs de sucre au monde, le roi de France les avait « échangé » contre la Nouvelle-France, c’est-à-dire contre le Québec. Mal conseillé, il avait choisi les matières premières et donc l’économie au détriment des terres, de l’espace maritime et finalement de notre place et de notre population en Amérique du nord, le sucre étant à l’époque un équivalent du pétrole d’aujourd’hui.

Dans le même esprit, tous les élus nationaux (et locaux) n’ont qu’une seule idée en tête lorsqu’on leur parle du sujet calédonien : ils vous parlent et vous parleront sans cesse du nickel. La Nouvelle-Calédonie possède en effet la 3ème plus grande réserve de nickel au monde mais aussi du Cobalt, du fer et plein d’autres métaux précieux. Or, le “métal du diable” est désormais indispensable à la fabrication des nouvelles batteries pour les voitures hybrides et électriques et donc primordial dans « la lutte contre le réchauffement climatique ». Même Elon Musk s’y intéresse, c’est vous dire si on est à la mode. Cependant, parce que l’histoire parle, j’ose croire que, vous, vous comprendrez que les matières premières et les richesses d’aujourd’hui ne représentent pas celles de demain. De plus, parce que vous êtes féru d’histoire, je me doute que vous réfléchissez au temps long et que vous vous méfiez des économistes qui ne voient le monde et les hommes qu’au travers des chiffres et des bilans comptables annualisés. Car le nickel est important certes, mais il n’est pas et ne doit pas être la raison pour laquelle la France se maintient en Nouvelle-Calédonie : un jour, il n’y en aura plus, mais le peuple restera et c’est à lui qu’il faut songer.

Parce que « l’histoire est tragique », le pire est souvent probable. Du fait du corps électoral gelé, des critères d’inscription ou de vote, des départs massifs de milliers de Calédoniens depuis trois ans et parce qu’on peut craindre qu’après avoir répondu deux fois à la même question certains éprouvent un sentiment de fatigue ou de ras-le-bol à se rendre à nouveau dans l’isoloir, il est possible que, cette fois-ci, le OUI à l’indépendance puisse l’emporter. Dans ce cas-là, une période dite de « transition » s’ouvrira et les responsables du nouvel état auront jusqu’en juin 2023 pour établir de nouvelles relations avec la France. Mais, dans cette hypothèse, au-delà des négociations portant sur les sujets institutionnels, financiers ou politiques, une vérité se fera jour : les Français de Calédonie ne deviendront pas plus kanak du jour au lendemain en cas d’indépendance que les Français du Canada ne sont, naguère, devenus Anglais après l’annexion du Québec par la perfide Albion. Il est donc possible, mais pas certain, que les Français de Calédonie deviennent en 2022 des sortes de Québécois du Pacifique, largués par la mère patrie et encerclés cette fois-ci par 40 millions d’anglophones. Face à la Chine, l’Australie nous fera les yeux de Chimène, du moins dans les premiers temps… L’histoire se répète souvent. On a déjà vu des pro-français être abandonnés par la France, puis les Anglais en profiter. Or, je reste certain que cela, votre âme napoléonienne ne saurait le tolérer. Dans la célèbre phrase du Général de gaulle « Puisque tout recommence toujours, ce que j’ai fait sera tôt ou tard, sources d’ardeurs nouvelles après que j’aurai disparu », je retiens surtout – comme vous je l’espère – que « l’histoire recommence toujours ». Je suis certain qu’au cours de la campagne qui s’annonce, vous trouverez les mots pour dire nos maux, pour prévenir la communauté nationale et pour, comme vous le faites aujourd’hui, apostropher vos adversaires politiques mais cette fois-ci sur le sujet calédonien qui n’est pas, comme beaucoup d’autres, économique mais bougrement civilisationnel.

Troisième raison : la Calédonie c’est la France !

Charles Pasqua l’avait prophétisé en 1986 sur le tarmac de l’aéroport de la Tontouta. Arrivé en Nouvelle-Calédonie après la dissolution, en pleine période des Evènements, l’ancien ministre de l’intérieur avait déclaré face à la presse qui l’interrogeait sur sa présence dans le Pacifique : « la défense de Bastia commence à Nouméa ! ». Pour lui, vous l’aviez compris, les velléités d’indépendance kanak (on parlerait aujourd’hui de volontés séparatistes) pouvaient, de facto, en entrainer d’autres sur le sol national, et plus particulièrement en Corse ou aux Antilles. Du fait de sa particularité, de son éloignement et de son statut sui generis inscrit dans la constitution, la Nouvelle-Calédonie est en effet une véritable boite de pétri institutionnelle sur laquelle se sont amusés une génération de technocrates et de juristes avec les résultats que nous connaissons aujourd’hui : lors des précédents référendums, moins de 15% de la population Kanak (qui représente 45% du corps électoral référendaire) a voté pour le NON et le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France alors que plus de 85% des non-kanak ont fait de même (lesquels représentent 55% du corps électoral référendaire). Le choc qu’a constitué les résultats de ces consultations provenait d’un simple constat que l’opinion a naturellement intégrée : malgré 163 ans de présence française, l’assimilation avait échoué. Une majorité de kanak ne souhaite plus être Français, raison pour laquelle 98% d’entre eux conservent encore leur « statut coutumier » et refusent ostensiblement le « statut de droit commun », issu du code civil français. Cela vous évoque-t-il quelque chose ?

De plus, depuis la signature des Accords de Matignon-Oudinot, après les « années de cendres » et l’irruption de la Calédonie lors de l’élection présidentielle de 1988, nos responsables nationaux et leurs gouvernements successifs ont décrété que le dossier calédonien ne devrait pas être « politisé », c’est-à-dire utilisé à des fins électorales. En d’autres termes, parce que Mitterrand et Chirac avaient fait plus de mal que de bien à notre territoire, leurs successeurs ont courageusement décidé de ne plus prendre de risque ni d’avoir d’avis sur la question en s’en remettant uniquement aux normes juridiques, c’est-à-dire aux juges. Dans le même temps, afin d’acheter la paix sociale et le silence des leaders indépendantistes, l’Etat s’est livré depuis vingt ans à des transferts financiers gigantesques (environ 8 milliards d’euros, soit 120 000 €/habitant du nord et des îles) visant au « rééquilibrage » entre la province Sud, riche, majoritairement Loyalistes et les deux autres provinces Nord et Iles, pauvres, majoritairement peuplées d’indépendantistes. Enfin, chaque bloc s’affronte ici autour du principe de souveraineté. Votre ami Michel Onfray évoque ce désir ardent d’être « sire en sa demeure », c’est-à-dire le fait d’être maitre chez soi, formule qui résume tout le problème calédonien puisque nous n’avons qu’une seule demeure, pour deux souverains.

Monsieur Zemmour, il est tard et vous avez, j’imagine, déjà compris où je veux en venir. Vous devez vous intéresser à nous parce que la Calédonie c’est la France. Pour la simple et bonne raison que les problèmes calédoniens les plus profonds sont les mêmes que ceux auxquels sont confrontés l’hexagone : désir séparatiste, lutte pour la souveraineté et l’identité, refus du statut civil de droit commun c’est-à-dire du mode de vie français, effacement du politique au profit du juridique, rançonnage et extorsion de fonds publics par des minorités visant à maintenir la paix sociale, déni de démocratie, phénomènes de délinquances et compétitions pour le contrôle de territoires, etc… Ainsi, après le premier référendum de 2018, Sonia Backes – qui allait devenir une année plus tard la présidente de la province Sud – dressait ce constat : « Il y a ici deux peuples qui vivent côte-à-côte, qui ne vivent pas ensemble et notre objectif c’est qu’on puisse continuer à vivre côte-à-côte et qu’on ne finisse pas par vivre face-à-face ». En cela, elle se plaçait dans les pas de Jacques Lafleur qui disait après la signature de l’accord de Matignon « je pense que la solution pour la Nouvelle-Calédonie, et la seule, pour faire revenir la paix en Nouvelle-Calédonie, c’est de convaincre chacun des Calédoniens, de comprendre, qu’il fallait vivre avec l’autre, non pas (…) l’un sous l’autre, mais l’un à côté de l’autre, avec un respect commun ». Je sais que ces propos vous parlent. Ils sont en effet les mêmes que ceux que vous avez entendu de la bouche de Gérard Colomb, plus de trente ans plus tard, lorsque l’ancien ministre de l’intérieur avait rendu son tablier, quelques semaines avant la révolte des Gilets jaunes. Devant Edouard Philippe, l’ex-maire de Lyon avait ainsi prophétisé « Aujourd’hui, on vit côte-à-côte, j’ai peur que demain on vive face-à-face ». Il ne parlait pas de la Nouvelle-Calédonie, mais il pensait à ce qui se déroule dans « d’innombrables » villes et quartiers de la métropole. Nos problèmes sont les vôtres parce que les causes qui les ont créés sont les mêmes. J’ose ainsi croire que les solutions à ces problèmes seront du même acabit et qu’il faut un esprit cohérent pour pouvoir les porter et les faire connaitre. 

Vous savez, il existe par chez vous beaucoup de personnes et de forces obscures qui – pour de nombreuses raisons dont aucune n’est dans l’intérêt de la France – manœuvrent pour obtenir l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie. Ces personnes et ces forces, vous les connaissez bien.

Je vous en conjure, Monsieur Zemmour, ne nous laissez pas dévorer par ces gens-là.

SIRIUS

Afficher la suite
1 1 voter
Évaluation de l'article
guest
151 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Inforétif
Inforétif
26 octobre 2021 15:32

Zemmour a rencontré une musulmane voilée libre …. de se faire assassiner.

Rachida, la femme qui a retiré son voile face à Eric Zemmour, menacée de mort (VIDEO) (msn.com)

L’islam, religion de paix, on attend la réaction de ce chon de Mélencon.

Une Allemande du groupe Etat islamique écope de dix ans de prison pour le meurtre d’une fillette yazidie (msn.com)
10 ans, méchants les juges allemands.

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
LedZep4096
LedZep4096
17 octobre 2021 12:22
Mister Eric
Mister Eric
12 octobre 2021 13:34

Vous vous souvenez de Sandrine Rousseau, la candidate écolo qui s’ est vantée d’être mariée avec un homme déconstruit ? Eh bien, on l’a retrouvé!

https://youtube.com/watch?v=BwyoboV9dtA

Dernière modification 1 mois plus tôt par Mister Eric
XXX
XXX
Répondre à   Mister Eric
12 octobre 2021 16:18

Ils sont tombés sur la tête ces Gaulois !

Espérons que dans une vingtaine d’années, nous ne verrons pas fleurir des annonces de ce type sur les sites de rencontre :

“Femme, adulte, recherche désespérément homme construit.

A défaut, peut accepter homme reconstruit. Dans ce cas, peut être envoyé par Ikea, je m’occuperai du montage.”

Mister Eric
Mister Eric
Répondre à   XXX
12 octobre 2021 17:06

Ikea….. bien, amusant ça m’a fait rire.

“La déconstruction”… y aurait tellement à en dire…

Dernière modification 1 mois plus tôt par Mister Eric
XYY .
XYY .
Répondre à   Mister Eric
13 octobre 2021 08:58
Mister Eric
Mister Eric
Répondre à   XYY .
13 octobre 2021 09:58

Ces histoires d’ “inclusion” ça commence vraiment à devenir de la connerie.

Il y a 20 ans de cela, on parlait des “nouvelles technologies”

Aujourd’hui, on peut parler des “nouvelles idéologies”

Dernière modification 1 mois plus tôt par Mister Eric
Mister Eric
Mister Eric
Répondre à   XYY .
13 octobre 2021 20:32
XYY .
XYY .
Répondre à   Mister Eric
15 octobre 2021 14:57

Mister Eric.
“J’ai trouvé plus fort”.
Ben merde, moi qui acheté des tonnes de Lego à mon fils, des grosses briques jusqu’à Star Wars, va falloir que lui conseille de se déconstruire… à 39 balais,c’est peut-être déjà trop tard 😂😂😂

Mister Eric
Mister Eric
8 octobre 2021 14:51

Macron a bien fait de la France un état policier, cette vidéo plaira à Alik
https://youtube.com/watch?v=yjaOvYJVrUQ
Et elle plaira aussi à Inforetif car c’est la télé complotiste de Poutine qui nous en informe!
Suffit de lire les commentaires pour voir comment des Français comprennent ce qu’est la Macronie.

Après, il y a les autres qui sont contents et voteront encore pour Macron.

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Mister Eric
8 octobre 2021 15:07

Mister Eric “[Tarek Koraitem] https://youtube.com/watch?v=yjaOvYJVrUQ“.
Tarek Koraitem https://www.leparisien.fr/yvelines-78/pass-sanitaire-qui-sont-les-deux-avocats-a-lorigine-de-la-suspension-du-sesame-dans-les-centres-commerciaux-des-yvelines-25-08-2021-WFBDZB3NGJAQ3F42IG56I7STN4.php

Pass sanitaire : qui sont les deux avocats à l’origine de la suspension du sésame dans les centres commerciaux des Yvelines ?
Maîtres Yoann Sibille et Tarek Koraitem ont obtenu ce mardi la suspension de l’arrêté préfectoral exigeant de présenter le pass sanitaire dans les centres commerciaux du département. Chevaliers blancs des antipass, les deux avocats du barreau de Versailles”.

Inforétif
Inforétif
Répondre à   Mister Eric
9 octobre 2021 03:04

“Et elle plaira aussi à Inforetif “ Enormémentement ! Et on sentait chez l’avocat la volonté de faire participer la partie adverse pour lui accorder un droit de réponse (sous la forme corporelle encore vivante -malgré les pavés reçus lors de la manif précédente- d’un flic en bonne uniforme dont par exemple les oreilles auraient pu siffler face aux injures émises par l’infirmière trop malade pour manifester mais qui y va qd même, quelle abnégation), hélas sa timidité naturelle (ainsi sans doute que celle des journalisses de Russia toudaiye) l’en a empêché. Sinon pour aider Rt, voici une minuscule partie des… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
Naif
Naif
Répondre à   Mister Eric
28 octobre 2021 09:32

La devise de Mr Macron pourrait être fort avec les faibles (controle des pass etc ) faible avec les forts . Alençon la nuit derniere en est l illustration ou lyon avec les rodeos urbains ou tirs sur policiers de la Bac
Mais c est vrai les personnes honnêtes ne font pas de violence urbaine
On s etonne que Zemmour a autant de succès

ditou
ditou
5 octobre 2021 09:18
Mister Eric
Mister Eric
Répondre à   ditou
5 octobre 2021 09:33

«Sur le Coran de la Mecque je vais te fumer» lui a hurlé l’individu

Bienvenue en France…

Allô ? les chantres de l’antisémitisme, où êtes-vous ?

Dernière modification 1 mois plus tôt par Mister Eric
Naif
Naif
Répondre à   Mister Eric
5 octobre 2021 09:53

Ah certains le caricature en nazi ou en virus c est nauséabond à souhait. Mais la bienpensance est a geometrie variable.
Mais cela finalement va l aider car ils sont tous contre lui et donc il apparait comme le seul vrai opposant à notre president.

Alika-antitra
Alika-antitra
5 octobre 2021 09:17

Il n’y a pas que Zemmour dans l’opposition républicaine :

https://www.youtube.com/watch?v=jGMc2IpMJio

Inforétif
Inforétif
Répondre à   alika-antitra
5 octobre 2021 15:19

“Il n’y a pas que Zemmour dans l’opposition républicaine “

Selon toi il y a donc aussi Philippot : tu as vraiment le chic pour apprécier les pires bras cassés !!!
Au départ j’espérais que c’était du second degré. Mais non.

C’est peut-être parce que cette vidéo a été produite par une chaine d’extrême droite complotiste, “TV libertés“, financée par ton média de prédilection: Russia today ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/TV_Libert%C3%A9s
la chaîne se montre « farouchement pro-russe »

En plus de Philippot d’échappement, une des chouchous de “TV libertés ” :
https://mediascitoyens-diois.info/2021/05/alexandra-henrion-caud-lhysterique-complotiste-recusee-par-lensemble-de-la-communaute-scientifique-emarge-a-lextreme-droite/

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
Alika-antitra
Alika-antitra
Répondre à   Inforétif
5 octobre 2021 16:46

Inforétif : “une chaine d’extrême droite complotiste

Quiconque ne pense pas comme tes maîtres à penser (*) est (me semble-t-il) :

  • * d’extrême droite
  • * ou complotiste
  • * ou les deux …

De toute façon, c’est plié d’avance :
https://www.publicsenat.fr/article/politique/presidence-francaise-de-l-ue-il-est-indispensable-qu-emmanuel-macron-soit-reelu-en

Mais au moins “les pires bras cassés” amusent la galerie …

(*) ou plutôt tes pourvoyeurs d’éléments de langage …

Dernière modification 1 mois plus tôt par
Inforétif
Inforétif
Répondre à   alika-antitra
6 octobre 2021 02:11

“Quiconque ne pense pas comme tes maîtres à penser …” C’est pas moi qui écris (mais je le pense tout à fait) que “TV libertés” est une télé d’extrême-droite de merde, complotiste et antisémite à mort, créée par des gens du front national : c’est entre autres dans le lien que je t’ai déjà fourni, où sont cités d’autres organes de presse qui posent le même diagnostic : https://fr.wikipedia.org/wiki/TV_Libert%C3%A9s Mais c’est pas grave, Alik, tant que tu restes chez toi et ne verses pas d’argent à ces sectes qui t’ont complètement retourné la cervelle, à mon extrême étonnement. Pour des… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
XYY .
XYY .
Répondre à   alika-antitra
7 octobre 2021 06:14

Alik.
“complotiste”.
Mise en place de la commission
« Les Lumières à l’ère numérique » voulue par Jupiter, communément appelée commission Bronner ou commission anti-complotisme.
Mise en place un peu bordélique …

https://www.20minutes.fr/high-tech/3139975-20211004-complotisme-pourquoi-commission-bronner-voulue-elysee-connait-debuts-chaotiques

https://www.20minutes.fr/societe/3141559-20211006-commission-bronner-oui-professeur-guy-vallancien-bien-tenu-propos-controverses-examens-gynecologiques

Alika-antitra
Alika-antitra
Répondre à   XYY .
7 octobre 2021 09:37

XYY : “commission Bronner ou commission anti-complotisme

Si cette commission a vocation à investiguer partout, quelqu’un va sûrement lui signaler un média complotiste (qui en relaie un autre) :

https://francais.rt.com/international/91375-project-veritas-scientifiques-pfizer-pieges-camera-cachee-vaccination

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Inforétif
7 octobre 2021 16:01

.

Dernière modification 1 mois plus tôt par LedZep4096
LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Inforétif
7 octobre 2021 16:02

Inforétif “En plus de Philippot d’échappement

Qui “dégaze” maintenant l’Île Continent près de chez-nous !

Covid et tyrannie : Que se passe-t-il vraiment en Australie ?“.

#Australie #Laboratoire #Tyrannie
https://www.youtube.com/watch?v=ryF-0kb5cEE

Dégât collatéral “de l’affaire des sous-marins” ?

Dernière modification 1 mois plus tôt par LedZep4096
Inforétif
Inforétif
Répondre à   LedZep4096
8 octobre 2021 01:23

Complètement allumé ce pauvre Philippot (de départ). J’avoue avoir regardé en faisant du saute-moutons, 13 minutes 32 s d’une merde pareille c’est très au-delà du supportable. J’attends avec impatience son appel à la Résistance en juin 2022 depuis London. Une autre vidéo très récente aussi hallucinante (ai regardé 4 minutes) : https://youtu.be/a9M99yPM_7U Un Raoult de + en + barré dans son délire : “je, je, je, y a personne en France qui est à mon niveau, tout le monde le sait ça, il peut pas y avoir de débat scientifique avec Moa “ On pensait son melon infini et bien non,… Lire la suite »

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif
Alika-antitra
Alika-antitra
Répondre à   Inforétif
8 octobre 2021 09:03

Inforétif : “J’avoue avoir regardé en faisant du saute-moutons, 13 minutes 32 s d’une merde pareille c’est très au-delà du supportable.

Je te comprends.
A l’époque, 40 secondes d’écoute attentive sans activité ludique connexe m’avaient suffi.

https://actu.orange.fr/politique/videos/presidentielle-quand-emmanuel-macron-hurle-a-pleins-poumons-dans-son-micro-CNT0000019wyCM.html

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   alika-antitra
8 octobre 2021 09:50

Alik “A l’époque, 40 secondes d’écoute attentive sans activité ludique connexe m’avaient suffi.”.

Et à cette époque bénie de L’Office de radiodiffusion-télévision française, combien de secondes as-tu tenu face à cette diatribe https://youtu.be/ENRTbUaaMZk avant de t’adonner à une activité plus ludique. 👀☮
comment image

Dernière modification 1 mois plus tôt par LedZep4096
Inforétif
Inforétif
Répondre à   alika-antitra
8 octobre 2021 14:58

“Je te comprends.”
Et surtout, comme presque toujours, je vais te répondre à côté de la plaque, mon pauvre Inforétif…

Et sinon, mon pauvre Alik, peut-être un petit commentaire sur le gigantesquissime melon de ton dieu Raoult dit “LE fada de Marseille” ?

Et tiens, tant que tu y es, également sur la reprise actuelle du covid en Russie et pays européens de l’Est, tous au taux de vaccination plus que faiblardissime ?

Allez Alik, un petit sursaut d’objectivité, pour changer !

Dernière modification 1 mois plus tôt par Inforétif

Voir plus dans Chroniqueurs

Top du moment

Commentaires récents

To Top