Connect with us

Calédosphère

Actualité

Philippe Germain élu président du gouvernement

Philippe Germain vient d’être élu à la tête de l’exécutif calédonien. Avec une majorité de six voix dont la moitié d’indépendantistes, il succède donc à Cynthia Ligeard comme président du gouvernement. Fin de la récré.

Selon nos informations, hier soir le Haut-commissariat aurait convoqué les membres du gouvernement pour qu’ils se réunissent ce jour. Absent du territoire pour plusieurs semaines, le Haut-commissaire s’est fait représenter par Pascal Gauci, le secrétaire général de l’institution, et c’est donc lui qui a veillé au nom de l’Etat à l’élection du nouveau président de l’institution. Présents lors de la séance, Philippe Germain a pu compter sur les voix de ses collègues de Calédonie Ensemble Thierry Cornaille et André-Jean Leopold mais aussi sur celles de Valentine Eurisouké et de Dewe Gorodey du Palika. Jean-Louis D’Anglebermes s’est quant à lui désolidarisé de ses collègues de l’Union Calédonienne en apportant également sa voix à l’élu de Calédonie ensemble.

Pour la première fois depuis 1999, l’élection de l’exécutif du gouvernement a été marquée par un boycott. Bernard Deladrière du FPU et Gilbert Tuyienon de l’UC ainsi que Sonia Backes pour l’UCF, n’ayant pas répondu à la convocation du haut-commissariat étaient absents. Cynthia Ligeard du FPU à voté pour elle et Anthony Lecren de l’UC s’est abstenu. Les deux élus du RUMP avaient tenté ces deniers jours d’empêcher par tous les moyens la perte de cette présidence d’institution pour leur parti. Certains au RUMP ayant proposé dernièrement de mettre en avant Bernard Deladrière avant que Pierre Frogier ne décide finalement de soutenir mordicus la présidente sortante. Jean-Louis d’Anglebermes de l’UC a été élu vice-président avec 7 voix en faveur de sa candidature et une abstention, sans doute celle de Cynthia Ligeard.

Schisme à l’Union Calédonienne

Le gouvernement était démissionnaire depuis le 16 décembre dernier. Cela faisait donc trois mois qu’un nouvel exécutif composé pourtant des mêmes élus se trouvait dans l’incapacité de se choisir un président et en était réduit à expédier les affaires courantes, aucune majorité non-indépendantiste n’étant constituée depuis la fin du CGS. Une situation qui provoquait un malaise général au sein de la classe politique et qui commençait, selon tous les observateurs, à semer le trouble au sein d’une large partie de l’électorat loyaliste et indépendantiste.

L’Union Calédonienne qui dispose de trois voix sur onze au gouvernement avait donc tenté ces dernières semaines de débloquer la situation. Malgré un vote négatif sur ce point lors de la dernière Comex (la commission exécutive de l’UC) il semble bien que Daniel Goa, le président du mouvement, ait choisi de soutenir la carte Philippe Germain, un élu pourtant non-indépendantiste. C’est ainsi que dans un communiqué adressé hier au représentant de l’État, l’UPM, le RDO, le Palika et Daniel Goa lui-même déclarent décider « sans aucune contrepartie, de prendre l’initiative de mettre en place un gouvernement opérationnel ». Une position qui risque sans nul doute d’avoir des répercussions au sein de l’UC, Roch Wamytan et ses alliés du Parti Travailliste s’étant montrés farouchement opposés à l’élection d’un élu Calédonie Ensemble.

Philippe Germain, un novice ?

Né en 1967 à Nouméa, Philippe Germain devient donc le 8ème président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Il a grandi à Farino au sein d’une famille d’exploitants forestiers et a effectué des études de gestion et comptabilité à Paris. Issu du monde de l’entreprise, il a présidé de 2004 à 2009 la Fédération Locale des Industries (FINC) et a fait son entrée en politique après les élections de 2009 comme membre du gouvernement en charge de l’économie et du travail au sein de l’équipe de Philippe Gomes. Il est connu des Calédoniens pour son parcours au sein de la société « Biscochoc » où, entré comme comptable, il a gravi petit à petit tous les échelons jusqu’à occuper le poste de Directeur Général et prendre ainsi le contrôle de l’entreprise.

Si on le dit très politique, il souffre cependant d’une relative inexpérience au sein des institutions et n’est en vérité élu que depuis les provinciales de 2014. Une faiblesse face à ses collègues du congrès qui ne manqueront pas de lui rappeler régulièrement qu’il ne dispose d’aucune majorité stable au sein de l’assemblée du territoire. Ses détracteurs le soupçonnent d’affinités trop marquées avec le patronat local, notamment la CGPME et la FINC qu’il a présidé et qu’il connait parfaitement. Nul doute en tous les cas que c’est sur le plan économique qu’il sera donc jugé et particulièrement sur sa capacité à mettre en œuvre les réformes économiques et fiscales et à lutter contre les monopoles, si précieux au regard de ses nombreux amis entrepreneurs… Du reste, tout comme Cynthia Ligeard, Philippe Germain ne dirige aucun mouvement politique « à lui » et tire sa légitimité uniquement de celui qui a décidé de le placer là : à savoir le député Philippe Gomes.

Au pays de Cynthia, comme dans tous les pays…

Cette élection marque néanmoins la fin du gouvernement Ligeard. Sa présidence ayant duré en tout et pour tout 6 mois et 21 jours soit le plus court mandat qu’aura effectué un chef de l’exécutif depuis la signature de l’Accord de Nouméa. Persuadée en mai dernier de gagner les élections provinciales et de conserver la Province Sud, Cynthia Ligeard avait dû se contenter du gouvernement. Incapable de tracer une ligne politique claire et d’insuffler une nouvelle dynamique à la tête de l’institution, l’élue du FPU/RUMP s’est vite perdue, oscillant entre un discours creux et des coups de com qui se sont généralement retournés contre elle.

Bien mal entourée, inexpérimentée, abandonnée par ses collègues du RUMP qui ont refusé de voter les réformes qu’elle proposait au congrès, Cynthia Ligeard a, de plus, dû faire face dès le début de son mandat au scandale de l’attribution des massifs de Prony-Pernod et à la multiplication d’affaires entourant ses dépenses de communication. Surtout, l’ancienne tête de liste a payé cash son incapacité à apporter des solutions concrètes aux problèmes des Calédoniens. C’est ainsi qu’en matière de lutte contre la vie chère, de logement, de transport, d’éducation, ou encore de réforme de la fonction publique, le bilan de son gouvernement frôle le zéro pointé.

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

484 Commentaires sur "Philippe Germain élu président du gouvernement"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Petite remarque sur le 1er post de Floyd sur cet article (celui avec les 2 coupes de champagne). Depuis la création de l’article les + et les – sont équilibrés tous les soirs.Bravo aux communicants des 2 camps pour garder l’équité. Je vérifie demain soir alors continuer pour pas me faire pas mentir…

Claude Victor

Allez les mauvais perdants, arrêtez de vous plaindre et mettez vous au travail. Le président du gouvernement FLNKCE vous l’ordonne.

Allez juste pour le plaisir, la dernière chronique en date d’Elizabeth qui, une fois de plus, analyse parfaitement la situation générée par nos Coaliseurs Eclairés : Ça y est l’accord de Gwangyang a été signé par le FLNKS, Calédonie Ensemble et l’Etat, sous l’égide d’André Dang. Il a été conclu, en Corée du Sud, et il est entré en vigueur ce 1er avril. Un accord signé par ceux qui, pourtant, ne voulaient pas d’un 3ème accord, mais un accord qui s’inscrit en rupture avec les accords de Matignon et de Nouméa. Rupture déjà dans la forme, puisque les calédoniens n’ont… Lire la suite »
manlas

Si tes seules références en analyse politique, c’est Elizabeth Nouar, alors je comprends mieux ton positionnement.

Claude Victor

Le gouvernement va se mettre au travail !  Réjouissez vous braves gens !   Premiers actes à caractère fin social et fin pour l’intérêt général du nouveau Prez : accorder des mesures STOP aux petits copains de la FINC pour récompenser les soutiens de la campagne. Ramener l’ardoise du redressement fiscal de la SMSP pour faire plaisir à Paul et André.   La Combine Ensemble c’est maintenant, tahi ? Flosse c’est un gosse à côté.

Philippe,A quand la mise en place de la loi courageuse sur la  TVA ?

Après la taxation des dividendes, la suppression des niches fiscales et de la défiscalisation, après que la cour des comptes ait fait le ménage dans les administrations (il faut lui en donner les moyens), et après avoir embauché 50 contrôleurs fiscaux pour mettre un peu d’ordre dans la fuite des capitaux. Et à ce moment-là, on se rendra compte qu’on n’en a plus besoin, de la TVA!!

Je ne peux que constater à quel point les communicants de CE sont “à poil” face à cette odieuse trahison de Calédonie Ensemble. Il faut dire qu’après avoir passé 4 ans au moins à critiquer la koalalition, les voilà bien embêté de se retrouver dans la même situation que celle créée par Frogier et de devoir défendre la Goalition qui reprend trait pour trait tout ce qu’ils avaient rejeté. 

Pas à poil du tout, seulement habillé pour l’hiver c’est tout grâce à votre odieuse et dégoulinante bave …   Maender, rentre un peu ta grande langue dans ta bouche qu’elle t’étouffe un peu  ! 

abdul
Non non la différence est énorme çar c’est VOUS pseudo loyaliste qui avez monté le drapo, c’est encore VOUS qui avez élu Rocky a la prèz du congres, c’est VOUS qui avez fait un partage de poste avec les independantistes et mis de coté CE……le coup du sandwich c’est VOUS, la réhabilitation des squats c’est encore VOUS, les cases en villes et leur démontage toujours VOUS…..finalement c’est bien..VOUS qui avez trahi le vote des électeurs….les urnes ont d’ailleurs prouvées cette trahison………GP a été élu avec des voies indépendantistes et alors ou est la trahison des électeurs loyalistes la dedans ?… Lire la suite »

+ 10 Abdul, les z’autres en face ne sont que des pompiers pyromanes qui crient au feu après l’avoir mis eux-mêmes au pays, c’est tout …    en fait, ils ont l’impression que le monsieur du FLN leur a volé leur briquet préféré, celui avec lequel ils ont beaucoup joué pendant plusieurs années à faire peur aux Calédoniens …         Pffff …      peuvent toujours baver …      nous renouvelons notre confiance à CE et aux loyalistes et pis c’est tout … 

Et bien moi, mon cher Abdul, je me sens trahi ! En tant qu’électeur CE, j’avais choisi la moins pire des solutions. J’ai voté contre le drapeau, contre le putsch de Frogier pour installer H.Martin à la présidence, etc…Et au final, je me retrouve avec quoi aujourd’hui ???? La même chose ! J’avais espéré, qu’avec un peu d’intelligence, les élus CE auraient eu à coeur de ne pas commettre les mêmes erreurs et de regarder devant au lieu de ressasser sans cesse le passé. Foutaise…..Cette lutte de pouvoir n’est qu’une lutte d’égo…C’est désespérant ! J’avais espéré que le temps était… Lire la suite »

takakroar, on refait de nouvelles élections ou quoi?

Dans le genre…Imbéciles Heureux ! Difficile de mieux faire…purée ! y z’ont même pas besoin de se forcer, ça doit être dans le bulletin d’adhésion qu’ils ont planqué la dope qui rend oui-ouin chez CE 😉

Chiche. Vas y fonce, on te suit. Juste pour voir si tu arriveras à faire dire à un membre de CE qu’ils souhaitent retourner aux urnes.

Je ne sais pas, maintenant qu’il y a eu une élection, il veut quoi ? C’est fini ? Il a eu son jouet donc fini les revendications ? Il recommencera si il perd un jour le gouvernement ? C’est quoi sa position maintenant ?

Mwarf, ça fait 3 mois que PG parle de refaire de nouvelles élections. Tu ne lis pas les journaux ou quoi?Par contre Backès et Blaise ne sont pas d’accord, bikoz yannnnn le courage.

T’as le disque dur qu’a buggé ou quoi ??? c’est toi qui propose…alors ouvre le bal…avec Sonia L. C’est au pied du mur qu’on voit le maçon à l’œuvre…pour l’instant c’est plutôt la danse des canards qui sortent de la mare des promesses trahies chez C.E.

abdul

ya quand meme une big difference entre des (pseudo) loyalistes qui votent pour RW au congres et des independantistes qui votent pour GP au gouv. non ? certains chialent parce qu’il n’y a pas des gouv, puis chialent a nouveau parce qu’il y en a un ……punaise mais vous voulez quoi ? des postes ?

Oui ils veulent des postes et surtout beaucoup beaucoup beaucoup de collaborateurs. Ca ne va vol pas plus haut que ça.

En l’occurrence, c’est Germain et son nouvel ami d’Angleberme qui vont se tailler la part du lion.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top