Connect with us

Calédosphère

Actualité

Ce que coûte NC 1ère : le dossier confidentiel !

Dans le cadre de l’étude du transfert de la compétence, le ministère de la culture a rédigé une note sur le coût et le fonctionnement de Nouvelle-Calédonie 1ère. Avec près de 3 milliards F/an, la chaîne calédonienne est la plus chère de tout le groupe Outre-mer 1ère. Enquête sur un pactole.

Combien coûte NC 1ère ? L’information n’a jamais été communiquée officiellement. Au sein du groupe France Télévision et plus particulièrement de sa filiale Outre-mer 1ère alors que le budget de Réunion 1ère est connu (18.5 millions d’euros) tout comme celui de Polynésie 1ère (16.6 millions d’euros), le coût de la chaîne calédonienne reste un parfait mystère. En tout cas en était-il ainsi jusqu’à maintenant. Car, dans le cadre de l’étude du transfert de la compétence dit de la « communication audiovisuelle », l’Etat a été tenu de rédiger un dossier préparatoire afin d’informer les responsables calédoniens sur le périmètre, le fonctionnement et surtout le coût de la chaîne locale. C’est ainsi qu’une note confidentielle de la Direction Générale des médias et des industries culturelles a été transmise en fin d’année dernière au Haut-commissariat afin qu’il puisse – dans le cadre de plusieurs groupes de travail « discrets » – informer tous les acteurs locaux.

Dans cette note que nous nous sommes procurés et que nous diffusons ci-dessous en intégralité, l’ensemble du budget de la chaîne est divulgué. Comme indiqué page 21 du rapport, celui-ci est (pour l’année d’exercice 2013) de 23,282 millions d’euros soit près de 2.8 milliards de francs cfp (exactement 2.778.280.000 Fcfp/an). Il apparait donc que parmi toutes les chaînes d’Outre-mer 1ère, la station du Mont-Coffyn soit la plus chère de toutes.

Capture2

Mais ce n’est pas tout. Car, à ce budget, il faut rajouter les programmes achetés via la banque de programmes du réseau Outre-mer 1ère. Les services du ministère évaluent ce coût à 684.000 euros/an mais cette évaluation est sujette à caution et mériterait d’être réévaluée à la hausse. En effet, afin d’obtenir ce chiffre, la Direction Générale des médias a simplement divisé le coût de la banque des programmes du groupe par le nombre de stations gérées par celui-ci (il en existe 9 dans tout l’outre-mer français). Mais faut-il croire qu’une station locale « indépendante » pourrait bénéficier des programmes du groupe à ce tarif privilégié une fois la compétence transférée ? Voire.

Enfin, à ceci se rajoute « l’imputation de quote-part de frais de fonctionnement du siège d’Outre-mer Première » (page 21), autrement dit : l’ensemble des services et prestations effectués par le siège du groupe à Paris-Malakoff et par France Télévision. Il s’agit bien sûr de la prise en charge des correspondants, d’une partie de la rédaction, des services centraux, etc… un ensemble de « prestations » que la chaîne ne paie pas aujourd’hui mais que le ministère évalue à 1.694 millions d’euros par an si le transfert de la compétence audiovisuel était effectué ; soit 202 millions de Francs à rajouter au budget global de NC 1ère.

162 personnes se partagent 2,2 milliards en salaires

Parmi les charges d’exploitation de la station, les plus importantes sont sans conteste les charges de personnel. C’est ainsi que la note du ministère de la culture révèle que celles-ci sont de 18,348 millions d’euros. Ainsi, chaque année, 2,189 milliards de Francs cfp sont versés aux employés de NC 1ère. Or, page 20 du rapport, on apprend que le nombre de postes (appelés Equivalent Temps Plein dit « ETP ») est exactement de 162. Il est donc facile de connaitre le coût moyen des agents de Nouvelle-Calédonie 1ère. Celui-ci est donc de 13.515.432 Fcfp/an. Ainsi, chacune des personnes travaillant pour la filiale locale de France Télévision coute en moyenne 1.126.286 Fcfp/mois au contribuable.

Capture5741

Naturellement, parmi les 162 personnes travaillant au sein de la station du Mont-Coffyn toutes ne bénéficient pas d’une telle rétribution. Puisqu’il s’agit d’une moyenne, on peut estimer que selon l’ancienneté, le grade et le poste, les agents ne sont pas tous à la même échelle. C’est ainsi que les 56 journalistes locaux du groupe émargent certainement au-dessus des hôtesses d’accueil de NC 1ère…

La note confidentielle révèle également que sur les 2,2 milliards de coûts salariaux, 870 millions sont dus à l’indexation dont bénéficient tous les agents de la chaîne de télévision et ce malgré son statut soumis au droit des sociétés (ses salariés sont dépendants du droit commun du travail et ne sont pas considérés comme fonctionnaires). Les 162 personnels de NC 1ère ont donc les avantages de la fonction publique sans en avoir aucun des inconvénients…

3 milliards par an pour en faire quoi ?

Reste que si ce budget parait faramineux, il est à mettre en relation avec le service offert aux spectateurs calédoniens. Et force est de constater que celui-ci est – notamment depuis l’arrivée de CanalSat, de la TNT et des services Web – particulièrement médiocre. Car, mise à part le journal télévisé et quelques très rares émissions, NC 1ère ne réalise pratiquement plus aucun programme elle-même. La chaîne se contente en effet désormais d’utiliser des boites de production externes qu’elle rétribue pour lui fournir du contenu (ex : Itinéraires, Endemix, etc…) Si le gain en termes de coûts de production est évident, le fait est que dans le même temps la chaîne continue à rétribuer le même nombre d’employés que lorsqu’elle concevait et réalisait elle-même la plupart de ses émissions. Quant au reste de la grille des programmes, mise à part les émissions et séries déjà passées sur les chaînes de la TNT, la directrice de l’antenne de NC 1ère se fait toujours une joie d’acheter chaque année… des Télénovelas en veux-tu, en voilà.

Quoi qu’il en soit, pour l’instant, c’est le contribuable métropolitain qui paie 90% du budget de NC 1ère via la redevance audiovisuel. Mais si le transfert de la compétence communication audiovisuelle (lié à l’article 27 de la loi organique) était validé par les élus du congrès avant le référendum d’autodétermination, plusieurs modes de financement seraient possibles. D’après une source émanant du Haut-commissariat, soit l’Etat continuerait via France Télévision (et pour une période donnée) à couvrir les dépenses de NC 1ère, soit la Calédonie devrait le faire elle-même. En ce cas, plusieurs responsables ont déjà évoqué la possibilité d’instaurer une redevance audiovisuelle payable par chaque foyer calédonien équipé d’une télévision. Plus belle la vie avec NC 1ère ?

Afficher la suite

Responsable de projet dans une boite de communication de la place, comme son pseudo « Mark Felt » il est celui qui va permettre de débusquer un sujet et mener l’enquête jusqu’à sortir l’info qu’on ne trouvera nulle part ailleurs. Organisé, méticuleux et jusqu’au-boutiste, il contribue de façon sporadique au média uniquement sur des dossiers sur lesquels il a accumulé suffisamment de documents probants. Son crédo : « J’essaie d’intéresser à ce qui m’intéresse »



Laisser une réponse

95 Commentaires sur "Ce que coûte NC 1ère : le dossier confidentiel !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

RNC 1ère n’a aucune obligation de résultats visiblement, elle “produit” à perte, nonnn sans blagues

Janloupe Pahune

56 journalistes… Et pas un seul compétent…

Justice pour tous
L’argent va dans les poches de certaines personnes : pour des soirées entreprise, restaurant (bien arroser, à la fin ils ont payer un buffet pour 100 personnes mais il y avait que 10 personnes de présente), pour des voyages (Bali…) soit disant organiser, ou c’est toujours les même personne qui en bénéficient, pour payer leur frais ( eau, electricité, poubelles…………….) dans leur centre de Vacance à Poé, pour le plaisir personnel de ces meme personne. Ou encore pour payer des frais de justice au nom de l’entreprise, (pour évincés ceux qui avait repris ce poste par voie electoral et qui… Lire la suite »

:O ba dit donc sa doit coûté chers de diffusé 18h de télé novelas et programmes a chié en tout genre :O excusez moi mais la 2 milliaaaaards

apox

Je crois plutôt que ces messieurs/dames, nos chers élus, choisissent le journaliste qui dirigera le débat, et refusent si celui choisi par la chaîne ne leurs convient pas. Car ils n’aiment pas être bousculés et surtout pas contredits. Un ami me l’avait dit il y a quelques années déjà, mais je pense que c’est toujours d’actualité. et je crois pour conclure qu’il n’y a plus “grand chose” de valable au Mt-Coffyn!

Tiens,à propos (j’sais pas où le caser….):
Depuis le lundi 1er juin le service civique est universel. Désormais, chaque jeune âgé de 16 à 25 ans qui le souhaite pourra, sur la base du volontariat, effectuer une mission de service civique. Le service civique devient donc un droit mais (malheureusement?) pas une obligation..

apox

J’ai regardé le débat mené par Charlotte Rich avec nos élus après la ballade en métropole, et bien Charlotte n’est pas à la hauteur pour ce genre de chose avec des politiques. Peut-être parce qu’elle côtoie ces gens. Elle paraît gênée des questions qu’elle pose. Il faut un journaliste qui “bouge” qui reste stoïque, qui pousse les invités. j’aimais autrefois Rigouroux, et bien avant MF Cubada, ça chômait pas avec eux! Pourtant aux infos j’apprécie Charlotte.

Evidemment qu’elle n’est pas la hauteur. Mais tôntion les gosses, c’est la spécialiste politique de l’antenne NC1ère. Ces gens là n’ont jamais été mis en concurrence, ils ne sont pas sélectionné pour leur qualité journalistique, mais parcequ’ils sont la et qu’il faut bien les faire bosser de temps en temps. D’ailleurs, ça serait bien que la brochette de chef de NC1ère qui s’autocongratulent de leur génialissime activité répondent un peu aux chiffres qui sont publiés. J’ai eu l’occasion de travailler avec Rigoureau, il est incisif, vif d’esprit et met le doigt la ou il faut le mettre. Dommage qu’il ne… Lire la suite »

Demande-toi pourquoi MF Cubada et T Rigouroux ne sont plus autorisés à faire des interviews et des émissions de politique. Ces deux-là, c’est des vrais journalistes. Demande-toi pourquoi nc1 les a éloignés de l’antenne.

steak

MF Cubadda est à la retraite depuis un bail et T Rigouroux , du temps où il faisait des dossiers très intéressants, travaillait en free lance ( il a été titularisé il y a un an je crois)

Tout à fait d’accord et ça ne date pas d’hier, d’un débat qui aurait pu être très intéressant pour les téléspectateurs elle en a fait un truc insignifiant, nous prendrait-ils pour des débiles mentaux “là-haut” pour essayer de nous “amuser” avec ce “machin” ? C’était visible comme un nez au milieu d’un visage que Gomès et Brial s’ennuyait comme des rats morts, le kanak blanc qui se prenait pour monsieur je sais tout et le pauvre Tutugoro qui aurait préféré se trouver ailleurs, il n’y en avait qu’un qui était heureux d’avoir enfin trouver un micro pour balancer ses scuds… Lire la suite »

Il est clair que Charlotte n’a aucune qualité pour mener un débat. Il serait temps que NC1ère s’en rende compte. Nautile

Oui, bien gentille la Charlotte mais pour faire des émissions “fleurs ou jardins” elle aurait été parfaite mais de grâce pour un débat qui devait intéresser toute la population en mal d’information qu’ils nous mettent un mec avec de la poigne, qui n’a pas peur de poser les questions qui fâchent … c’était mou et flasque … n’y a-t-il pas dans cette maison un mec avec des … euh … enfin un vrai quoi qui en a …

“un mec avec des … euh … enfin un vrai quoi qui en a …”

Au contraire, la subtilité féminine et la douceur de Charlotte sont bien plus efficaces : les politiques gros-doigts de NC n’ont pas besoin de poigne masculine pour s’enferrer tout seul. Par exemple on lisait dans Regnier et dans le “lanceur de scuds” pourris comme dans des livres ouverts, justement parce qu’ils ne se sentaient pas bridés.

Ton interprétation est défendable après tout surtout pour ce qui est des deux requins mais pour le reste j’aurai mieux aimé un peu plus d’animations … je suis resté sur ma faim et je ne dois pas être le seul … par contre j’ai eu l’impression que chacun parlait de sa propre petite histoire, chacun son pré-carré, chacun sa bulle et surtout l’autre qui ne cessait pas d’encenser le mec qu’était pas là, celui qui a l’air d’avoir peur des débats mais qui adore monter les drapeaux surtout ceux des autres …

“l’autre qui ne cessait pas d’encenser le mec qu’était pas là”
Heureusement que Frogier n’a pas écrit un petit livre rouge, Harold n’aurait pas pu s’empêcher de demander à Charlotte d’en faire la respectueuse lecture pendant le débat.

“par contre j’ai eu l’impression que chacun parlait de sa propre petite histoire, chacun son pré-carré, chacun sa bulle”
Personne ne veut risquer d’être le premier qui déclenchera les hostilités, après le bel unanimisme chez Valls qui a tant plu aux calédoniens.

get a life

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top