Connect with us

Calédosphère

Actualité

Une séance technique et fourre tout

Quelques jours avant le renouvellement du bureau du Congrès de la Nouvelle-Calédonie, les 54 élus réunis au boulevard Vauban ont entamé cette séance extraordinaire en rendant hommage à leurs anciens collègues Nidoish Hnaisseline et Philippe Pentecost.

Cette séance a également été marquée par le retour au sein du Congrès de Fiu Muliakaaka membre du groupe Calédonie ensemble, à la suite du départ d’Hélène Iekawe entrant au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Divers textes à caractère économiques ont été étudiés, lors de cette séance dont le début aura été quelque peu agité. En effet, le chef du groupe FPU-Entente Provincial Nord, Grégoire Bernut, a estimé que l’étude du texte sur la modification des tarifs de douanes devait être reportée à la séance du 25 juin, dans un souci de « cohérence ». Peine perdue puisqu’après une suspension de séance, le projet de délibération portant modification du tarif des douanes de Nouvelle-Calédonie a été adopté à l’unanimité. L’économie aura donc été au cœur des débats du boulevard Vauban, avec un projet de délibération habilitant le gouvernement à prendre des mesures spécifiques de fixation des prix. Ce projet lui aussi aura été adopté à l’unanimité, en dépit de quelques réserves émises par les groupes UCF et FPU. Pour ces élus, cette mesure doit être « transitoire » et « exceptionnelle ». Pour Philippe Blaise l’initiative privée doit être le moteur de l’économie néo-calédonienne. Le débat autour de ce projet de délibération, aura donné l’occasion à quelques élus de se poser des questions sur la future Autorité de la Concurrence, autorité qui a dû mal à se mettre en place.

Bingo sauvage ?

Les élus ont eu aussi le loisir d’étudier le projet de délibération adoptant le cahier de charge du « Bingo » et ce cahier de charge a surpris bon nombre d’élus, plus particulièrement les indépendantistes. Certains d’entre eux n’ont en effet pas apprécié l’usage du terme « bingo sauvage » mentionné dans le rapport. Le caractère de « promotion touristique » du Casino-télé bingo a également été soulevé lors de cette séance suscitant à nouveau des interrogations, mais permettant toutefois à Promosud de renflouer ses autres activités, notamment l’hôtellerie. La question du financement du médipôle de Koutio a donné lieu à nouveau à long débat sur le rôle des banques, sollicitées pour des actes de garanties, mais dont les taux d’emprunts peuvent poser problème.

Continue Reading

Jeune internaute tout frais sorti d'un œuf de la discorde, Machiavel à la plume alerte des jeunes pousses. Techno-connecté, s'exprimant sur tous les réseaux sociaux, Machiavel représente cette génération 2.0 qui occupe naturellement le Net. Marqué à droite, ses premiers écrits tranchent avec le politiquement correct habituel en Calédonie. A n'en pas douter, au fil du temps, le plus jeune de nos contributeurs saura prendre sa place parmi les "grands".



Laisser une réponse

1 Commentaire sur "Une séance technique et fourre tout"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

La Nouvelle-Calédonie à perdu deux grands hommes Nidoïsh Naisseline, ancien grand-chef coutumier du district de Guahma mais avant tout un grand homme homme politique indépendantiste mais également Philippe Pentecost bien connu pour son talent pour les affaires: automobile, grande distribution, ferme aquacole, agence de voyage.
Que l’on les aimes ou pas la moindre des choses était de leurs rendre hommages.

Salute

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top