Connect with us

Calédosphère

Actualité

Les brèves du 07 juillet

Les forces de l’ordre sur le terrain, mais pas les élus

L’actualité de ce premier week-end de juillet aura été marquée par l’opération massive de lutte contre la délinquance routière, conduite par la gendarmerie, les polices nationales et municipales, les douanes et les gardes champêtres. Opération dont NCI s’est largement fait l’écho. Dans la nuit de samedi à dimanche, de 1h00 à 5h00 du matin, les forces de l’ordre étaient sur le terrain où elles ont procédé à près de 1 500 contrôles. Mais où étaient les élus ? Seul, le maire de Dumbéa, George Naturel, a accompagné policiers et gendarmes durant une partie de la nuit. Les deux autres maires de l’agglomération étaient en villégiature dans le sud de la France pour l’un et à Port Moresby pour l’autre. Toutefois, l’un et l’autre avaient dépêché certains de leurs adjoints. À Nouméa, en attente de plan Marshall, aucun élu n’a semble-t-il pris quelques instants pour venir s’enquérir de la situation aux différents points de contrôle mis en place, de la manière dont se déroulait l’opération. Comme quoi il y a toujours loin des paroles aux actes !

Riz moins cher, mais à quel prix ?

Bras de fer entre le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et les Riz de Saint-Vincent, importateur de l’une des principales denrées alimentaires consommées dans le pays. Le gouvernement vient en effet de constater sur, sur le marché international, le prix du riz à l’exportation venait connaître 24 mois de baisse ininterrompue, et cela en provenance des principales destinations comme l’Inde, la Thaïlande, le Vietnam ou les États-Unis. Cette baisse des cours est confirmée par la FAO (Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture), dans son rapport de juin 2015, et dont les indices des prix à l’exportation, quelles que soient la qualité et la provenance du riz, montrent une baisse généralisée et constante. Le problème est venu que jamais en deux ans, les riz de Saint-Vincent n’ont répercuté aux consommateurs calédoniens, cette baisse de la matière première, augmentant ainsi leurs marges dans des proportions importantes. Le gouvernement, ayant pris toutes les précautions juridiques à sa disposition, a décidé d’autorité une baisse des prix du riz en Nouvelle-Calédonie. On devrait donc prochainement constater cette baisse dans les rayons des grandes surfaces et des magasins.

Afficher la suite

La rédaction de Calédosphère



2
Laisser une réponse

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Xnomorsatu Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
nomorsatu
nomorsatu

la loi prevoit un quota d’importation de riz pour les particuliers ,à raison d’un maximum de 4 tonnes par an….c’est bien pour cela qu’on trouve des riz thai à 150 balles chez le chinois du coin….achetez chez eux

X
X

Merci pour l’info.

Mais certains, à Saint-Vincent, vous diront: “No more, ça tue!” (le commerce protégé)

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top