Connect with us

Calédosphère

LES CHRONIQUES DE CATON

Ce cher et vieux parti

Comme toutes les vieilles personnes, l’UC n’aime pas être bousculée. Elle a ses habitudes, ses rythmes, ses manies, elle n’apprécie guère la fougue parfois virulente des plus jeunes et leur impatience l’agace. L’UC aime qu’on l’écoute, même si, comme le vieil oncle des déjeuners du dimanche racontant ses histoires, elle radote et nous serine des antiennes que l’on connaît par cœur. Et comme tous les anciens quelques fois acariâtres, l’UC n’aime pas qu’on la contredise et surtout pas qu’on lui dise qu’elle a tort !

Or, sur les deux affaires qui ont retenu l’attention de l’opinion, Lecren et les rouleurs, l’UC a montré les symptômes de ce que les psy appellent la confusion. Cet état se traduit par des troubles, une désorientation, une perturbation des opérations intellectuelles complexes… Et sur des affaires dans lesquelles l’UC est intimement et profondément liée, cela finit par se voir et se dire. Ce qui explique pourquoi l’UC, prise au fait, accepte mal l’algarade de Calédonie Ensemble. Lecren sur lequel l’UC tarde à statuer ou les rouleurs auprès desquels l’Union Calédonienne a des intérêts de toute sorte, touchent des fondamentaux politiques que sont la morale, la sincérité, la conviction…

À la vérité on est là dans le registre de la tragi-comédie et l’UC, dans cet épisode, adopte les comportements qui ont toujours été les siens en pareil cas, à savoir coups de gueule et coups de menton. Cela ne cache pas la réalité actuelle de l’UC d’un parti secoué de soubresauts et en proie à des crises internes dont on n’a peut-être pas la mesure de l’ampleur. C’est donc en cette période de fragilisation que l’UC se trouve être la cible de critiques ou d’attaques de Calédonie Ensemble certes, mais aussi de ses alliés du FLNKS, le Palika et l’UPM, et d’une partie non négligeable de ses comités locaux du Nord. Que cela s’affiche sur la place publique, pour les responsables du mouvement, ça n’est pas supportable. Mais il n’est pas exagéré de dire que depuis quelque temps l’UC ne délivre plus que des messages brouillés. Ainsi au sujet de Lecren, dont les débordements révulsent l’opinion, l’UC n’a pas d’opinion, ne cherchant ni à le condamner ni à l’absoudre. Concernant les rouleurs, l’UC a effectivement changé d’avis et de bord comme on change de manou, jetant à l’ornière le culte FLNKS de la doctrine nickel du Nord. Devant tant d’inertie ou de revirement, Daniel Goa prend le risque de perdre sur ces dossiers le crédit politique qu’il avait su tirer de sa médiation réussie dans le conflit des rouleurs. La question est donc : pourquoi ? Quelle ligne politique suit actuellement l’UC dans ces affaires majeures qui impactent la Calédonie et pour lesquelles les Calédoniens se sentent éminemment concernés ?

Finalement l’UC se trouve à la croisée des chemins et sans doute se cherche-t-elle une direction, aiguillonnée par un Palika monolithique au discours indépendantiste bien plus audible et prononcé désormais que celui que délivre l’antique dame. C’est ce qui titille l’UC et la fait se renfrogner à l’idée que certains aient l’outrecuidance de pointer ses failles et ses manques…

Caton

Continue Reading

Observateur attentif de la société, Caton n'est dans ses analyses ni obtus ni extrémiste. Appartenant à une génération calédonienne qui en a vu d'autres, féru d'histoire, ce contributeur tranche au scalpel d'une plume acerbe et aiguisée nos idées reçues sur la vie politique locale. Adepte du Old School, Caton transmet au blog, depuis la fin de l'année 2012, par courrier postal une contribution portant sur un thème d'actualité qui est mise en ligne chaque semaine. Cité par Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Caton est l'un des "Sept salopards du net"



Laisser une réponse

21 Commentaires sur "Ce cher et vieux parti"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ils n’ont qu’a abandonner la prise de position pour l independance (congres de bourail de mai 1977) et leur doctrine de “socialisme mélanésien”(voir wikipedia) des annees 60 70 .doctrine qui passe Aujourd hui avec la mondialisation comme raciste et discriminatoire. Avant 1977 L’uc était vraiment un parti deux couleurs 1 peuple il etait un vrai parti multiethnique et multiraciale avec de vrai valeurs et non comme les faux multiethnique et raciale d’aujourd’hui comme le DUS ou les différents parti à Postic Avant mai 1977 l’uc était un parti structuré et son organe politique etait bien rodé. Donc c’etait du pain… Lire la suite »

L’UC devra se positionner, c’est le canal “historique” ou le canal “business” qui l’emportera, réponse bientôt. Des masques et des têtes vont tomber.

X

Oui, d’un côté, le canal historique, de l’autre, le K anal hystérique (delirium tremens): les militants vont devoir troncher!

Les exclus pourront rejoindre le DUS, vrai jeune parti de vieux maoïstes racistes pluriethniques (si j’en crois Nestor): chacun devrait y trouver son compte!

Lors des différents scrutins, l’UC a toujours bénéficié d’un “vote clanique”. Finalement ils avaient un électorat ultra conservateur pas trop regardant, qui votait sans trop réfléchir et toujours pour les mêmes vedettes. Mais aujourd’hui, avec internet et les réseaux sociaux, les électeurs sont beaucoup moins manipulables pour dire qu’aujourd’hui ils ne gobent pas tout et n’importe quoi. GOA le sait, à présent il doit aussi composer avec une opinion publique beaucoup moins “ignare” qu’avant. Simplement, dans son parti, certains ne veulent pas comprendre ce changement fondamental dans la communication politique, certains pensent encore que des camions et des “Goldoraks” sont… Lire la suite »
X

“Lors des différents scrutins, l’UC a toujours bénéficié d’un « vote clanique ». Finalement ils avaient un électorat ultra conservateur pas trop regardant, qui votait sans trop réfléchir et toujours pour les mêmes vedettes.”

J’ai remplacé “UC” par “RPCR” et ça m’a fait un effet bizarre! Pas vous?

X

Vous êtes durs! L’UC a des règles, et Daniel Goa les respecte…

Le koala s’était fait virer de l’UC, il y a une dizaine d’années, pour ne pas les avoir suivies!

Daniel GOA une force tranquille et sage: il faut lui laisser faire son job à sa manière (rien ne sert de courir: il n’est pas un Kanak pour rien), et ne pas se mêler du fonctionnement interne de l’UC.

A trop le presser, tout ce que vous gagnerez, c’est le maintien de Bob l’éponge à son poste: c’est ce que vous voulez, j’en ai l’impression?

L’UC a des règles ? à son âge !?

X

Oui, l’UC n’est pas encore ménopausée de la politique!

Pas comme feu le RPCR, en état de décomposition très avancée…

RIP

Bel article ! Les ” leaders” de l’ U.C. ne son,t pas crédibles Trop usés par les contradictions , les revirements , l’ age , le manque de volonté . Les remplaçants ( non méritants , mais bien nés ……) sont loin d’ être à la hauteur ! ! De plus les seconds couteaux, ne sont pas judicieusement choisis , car le copinage , le ” placement familial ” règnent en maître. Donc LA BASE vote avec ses pieds …vers la … La D. U. S. est un parti multiculturel qui est jeune , avec beaucoup d’ idées innovatrices et… Lire la suite »
X

“La D. U. S. est un parti multiculturel qui est jeune”

Multiculturel? Comme l’ouverture citoyenne? On peut avoir des exemples s’il vous plait?

Jeune? Oui, le parti regroupe quelques exclus et vagabonds politiques, mais où sont les jeunes? Et quelles sont les idées “innovatrices et unificatrices”?

Mise au point : Des militants de la DUS ont quitté le PALIKA , l’ UC , le P.T car n’ aimant pas les idées périmées , la façon de DIRIGER . La moyenne d’ age 35 , 40 ans , certains avec de beaux parcours universitaires (pas chez les univers. soviétiques !!! ) A l’ UC les ” têtes” ont 40 ans ….de politique !! D ‘ ” autres cadres ” aux manettes” ne savent même pas ce qu’ ils doivent faire !( en 40 ans) Mais ils sont incollables pour participer à un cocktail une visite en aéroplane… Lire la suite »
X

Merci. Donc, “multiculturel”, c’est parce que les militants viennent de trois partis politiques différents? J’avais cru qu’ils étaient pluriethniques…

Mais quid des idées “innovatrices et unificatrices”?

Plusieurs ethnies sont présentes Kanak Wallis , euros , , ” caldoches ” etc , etc , des mesc des iles , du nord , de la grande terre .. Métissés au possible

NESTOR le DUS est un organisme crée par des gens d’extreme gauche maoiste et troskyte des pur et dur ils fonctionnent comme à la revolution culturelle d’abord leur nomenklatura est secrete comme les khmer rouge et composé de métropolitains facho rouge ensuite ils s’implantent dans les universités qu’ils utilisent comme pepiniere de recrutement (mao disait le cerveau d’un etudiant est mou et on peut le malaxer ) cette organisation utilisent des propagande de seduction visant les bobo des quartiers sud (avec des mots cles multiculturel vivre ensemble….. mais c’est un leurre un exemple: Mme OUNOU sœur camarade qui fait parti… Lire la suite »
ENI ANA

La vieille dame pâtit de son absence de leader. Si elle ne prend pas les bonnes décisions sur ces deux affaires c’est le déclin assuré.

X

Modérateur, j’ai un commentaire qui ne passe pas, soft pourtant…

Merci.

Je viens de le valider, je ne comprend pas pourquoi il passe en modération. Aucune raison…

X

Merci.

Bob l’éponge et son homme de main John lâche ont dû me mettre un boucan numérique!

Ou les fumiers de DAESH…

Je mène mon enquête!

X

Daniel Goa ne se précipite pas tête baissée, sait se mouiller (médiation), écoute sa base et prend des décisions réfléchies: il a donc l’étoffe d’un grand leader.

Mais certains préféreraient sans doute avoir quelqu’un de plus manipulable à la tête de l’UC: un magouilleur clientéliste qui a fait ses preuves, pas très loin de Nouméa? Avec lui, Bob l’éponge battrait le record de Dewe Gorodey au Gouvernement. Alors non merci et vive Goa!

« The History of the Decline and Fall of the Roman Empire » ?!

wpDiscuz

Voir plus dans LES CHRONIQUES DE CATON

Tendances

Les derniers comm’s

To Top