Connect with us

Calédosphère

LES CHRONIQUES DE CATON

Les bons vœux

On a sacrément intérêt à faire gaffe à ce que l’on va se souhaiter pour cette nouvelle année. 2016 s’annonce sous de tels auspices que ça en est glaçant et que plus que jamais envisager ses meilleurs vœux, relève plus de la chiromancie que de la politesse !

Où que les yeux se portent, on en est à se demander quels horizons ne sont pas bouchés, quelles lignes de crête laissent des espaces, quelles vallées sont à emprunter. Si 2015 nous a réservé sont lots d’incertitudes, de troubles et d’embarras que dire de 2016 qui, sans être devin, s’apparente au saut dans l’inconnu. Oiseau de mauvais augure ? Autant crier au loup et qu’il ne vienne jamais, que de bêler que tout est au mieux dans le meilleur monde possible.

On ne peut que nous souhaiter que l’on ne s’empaffe pas trop dans cette crise du nickel que d’aucuns nous prédisent du siècle et qui, toujours selon les experts, devraient laisser sur le carreau nombre de producteurs. Si l’on pouvait traverser 2016 sans trop perdre de milliards ni voir nos usines s’arrêter ou être vendues, on serait verni. Surtout que si le nickel se crashe, quid du reste ? Nos finances déjà malades auront du mal à se satisfaire de la portion congrue…

La Calédonie justement, dont les caisses sont vides et qu’on ne sait comment les remplir, que lui réserve l’année qui s’ouvre ? N’entendons-nous déjà pas bruisser les rumeurs de chute du gouvernement, alors même qu’une autre équipe, quelle qu’elle fût, serait tout aussi empêtrée avec les mêmes difficultés et les mêmes contraintes ? Parodions Sartre et cherchons à ne désespérer quiconque, mais quand même ! Il faut dégager une sacrée dose d’optimisme ou d’inconscience pour aborder l’année nouvelle tel Lou Ravi de la crèche.

Et justement, si de la géhenne dans laquelle on se traine, ne se dégageait pas une étincelle, la lumière au fond du couloir ? C’est le vœu que l’on peut former à l’aube du Nouvel An. Au-delà de la fatuité des querelles politiciennes qui alimentent sempiternellement les débats du congrès, certains petits cailloux blancs semblent avoir été semés sur le chemin, tout du moins si l’on en croit l’inflexion des discours que tel et tel ont prononcés ces derniers temps ou les récentes initiatives qui ont pu faire s’interroger les incrédules. Des difficultés en effet, nous ne pourrons espérer sortir que si, ici et là, des voix s’élèvent pour trancher avec les mauvaises habitudes et les postures convenues, réclamant ordo ab chao, l’établissement d’une nouvelle architecture pour bâtir autre chose de plus sérieux et de plus pérenne. Mon petit doigt me dit d’ailleurs que ce nouvel ensemble paraît se dessiner, pourvu que personne ne vienne le gommer…

Alors oui, parions pour 2016 sur l’intelligence, celle qui a permis par le passé, et à deux reprises déjà, l’établissement de ce que certains ont appelé le « miracle calédonien ». Au point où nous en sommes, ça ne nous coûte rien de nous le souhaiter.

Caton

Continue Reading

Observateur attentif de la société, Caton n'est dans ses analyses ni obtus ni extrémiste. Appartenant à une génération calédonienne qui en a vu d'autres, féru d'histoire, ce contributeur tranche au scalpel d'une plume acerbe et aiguisée nos idées reçues sur la vie politique locale. Adepte du Old School, Caton transmet au blog, depuis la fin de l'année 2012, par courrier postal une contribution portant sur un thème d'actualité qui est mise en ligne chaque semaine. Cité par Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Caton est l'un des "Sept salopards du net"



Laisser une réponse

8 Commentaires sur "Les bons vœux"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Manu Point de départ
Vous ne croyez pas si bien dire en évoquant le miracle calédonien. Des miracles indiscutables se réalisent depuis 10 ans en NC et sont cachés avec acharnement par les principaux élus, par les médias et certains procureurs. En 2016, nous connaitrons, ce que démontre depuis 10 ans sans interruption notre mortalité routière qui est une succession ininterrompue du meilleur et du pire. Nous connaitrons le meilleur pour tout en acceptant les miracles démontrés ou le pire pour tout en continuant à les rejeter. Cela a été démontré plusieurs fois sur les crises économiques mondiales et sur le chômage de métropole… Lire la suite »

C’est ça aussi… Profitons bien de ce WE de 3 jours. (y’a déjà LNC qui a augmenté de 20 balles…). Bon, lundi, on commence par payer quoi comme nouvelle taxe ??!…. Ha ha, et la réception du Médipôle le 9… Je sens qu’on va rentrer vite fait dans le vif du sujet, cette année…..

Abdul
Moi je souhaite juste qu’il n’y ait pas trop de mort sur les routes………quand on voit la masse de canettes qui emplissent les chariots de magasin, et les bennes de pickup, on peut craindre le pire……je souhaite que “nos” politiques décident enfin d’un drapo commun, un vrai qui redonnerait espoir, …..je souhaite un peu moins de racisme également, quand on voit la haine dans les yeux de certains, c’est sur c’est pas pour demain…..je souhaite des politiques intègrent, sobres et bosseurs au service du pays, et la non plus c’est pas pour demain…je souhaite un peu plus de civisme et… Lire la suite »

Oui Abdul, tu rêves un peu… Bon WE.

“La Calédonie justement, dont les caisses sont vides et qu’on ne sait comment les remplir, que lui réserve l’année qui s’ouvre ?…”

Par exemple en rendons à César ce qui est à César, autrement dit, que chacun paye son dû au territoire en terme d’impôt, entre autre…

Abdul

T’inquiète don caledone, l’impôt sera pioché comme d’habitude dans la poche des moyens, car les petits ne payent pas par manque de moyens, et les gros ont toutes les ficelles pour, comme d’habitude passer au travers…..

Oui, depuis les regionales, on resent un certain rapprochement entre PG et PF, du coup certains ne sont pas contents chez les Ripouxblicains, fin colere meme, comme si il fallait maintenir la pression sur CE pour bien marquer les clivages. 2016 sera en effet une annee charniere pour pour un “come back” politique de la bande des zombies du Rump & friends et tous les coups seront permis, meme en dessous de la ceinture.

Giorgio
Le vrai miracle serait que les citoyens calédoniens prennent leur destin en main en cessant de simplement voter. De toute façon, voter pour qui ? Toujours les mêmes ? Des mis en examen, condamnés pour certains, menteurs (“moi élue je démissionnerai”), cumulards, sans idées, vivant aux crochets de notre société. Merci, on donne depuis des décennies pour le résultat qu’on connait aujourd’hui. Les divisions entre communautés ont rarement été aussi marquées, le pays est paralysé par l’épée de damoclès qu’est le référendum (qu’on ne verra de toute façon pas, un mensonge de plus ne peut plus faire de mal se… Lire la suite »
wpDiscuz

Voir plus dans LES CHRONIQUES DE CATON

Tendances

Les derniers comm’s

To Top