Connect with us

Calédosphère

LES CHRONIQUES DE CATON

J’écris au Président

La boite aux lettres de l’Élysée déborde de cartes de vœux, de prospectus et de courriers en provenance de Nouvelle-Calédonie. C’est le hobby politique tendance du moment : écrire au Président. Un quarteron d’élus has-been vient de vivre le grand frisson en adressant une missive au Chef de l’État pour l’alerter du péril qui menace la patrie. Nos Dalton le presse d’agir et sans doute rêvent-ils qu’Hollande dépêche ici les forces spéciales pour sécuriser le périmètre. Laissez tomber Daech, les attentats, le chômage, le FN, écrivent-ils à la Présidence, et occupez-vous plutôt d’éradiquer Gomès…

Cette confondante initiative laisse sans voix, en ce qu’elle revient à des personnalités, tout du moins celles qui n’ont pas été condamnées à de la prison ferme, dont l’apport politique, visionnaire, constructif à la Nouvelle-Calédonie n’a même pas l’épaisseur d’un cheveu. La lettre du quatuor, qui se fait le chantre de la politique industrielle d’Eramet-SLN sur laquelle malgré tout, il est utile de s’interroger, témoigne d’un abasourdissant manque de responsabilité.

Elle vient en contrepoint de la lettre au Président cosignée par Gomès et Frogier pour réclamer de l’État qu’il intervienne de manière forte dans le dossier Eramet, et qui, n’en déplaise à ses contempteurs, a eu un vrai impact tant au sommet de l’État qu’à Eramet et dans l’opinion publique calédonienne. Les antagonismes des deux signataires sont suffisamment probants et connus, pour que leur démarche fasse sens. Les Calédoniens ne s’y sont pas trompés qu’ils ont vu dans cette lettre commune comme un début de réponse à leurs inquiétudes sur la capacité des politiques à s’entendre sur l’essentiel. Le tract de nos quatre lanciers du Bengale nous ramène au degré zéro.

Un manque de responsabilité ensuite en ce qu’il fait s’interroger sur qui commande chez les Républicains ? Pierre Frogier, président des Républicains, monte au créneau pour défendre l’intérêt général et met pour cela au placard l’acrimonie qu’il peut éprouver à l’encontre de Gomes, et se fait tacler par-derrière par un quartette de ses élus ! La gestion des « courants » dans un parti politique, pour autant qu’on les laisse prospérer, est un art difficile qui mêle volonté et diplomatie. L’échec dans l’exercice conduit à la cacophonie d’abord et à la division ensuite. Mais on a l’habitude à droite où l’affaire des drapeaux avait provoqué mouvements d’humeur et morcellement, avant une sorte de rabibochage, qui connaît peut-être aujourd’hui avec cette lettre à quatre mains, un nouvel accroc. Or, il n’est pas bon dans la perspective de la sortie de l’accord qu’un parti dont la voix portera, se déchire en charpie, conteste son chef et professe la divergence. Jour après jour, les faits montrent que chez les Républicains dans la gestion des dossiers qui ne concernerait pas directement l’avenir institutionnel du pays, chacun fait et dit ce qu’il veut. La cohérence n’est pas la vertu cardinale du mouvement. Une fois que l’on a compris cela, faut faire avec…

Caton

Continue Reading

Observateur attentif de la société, Caton n'est dans ses analyses ni obtus ni extrémiste. Appartenant à une génération calédonienne qui en a vu d'autres, féru d'histoire, ce contributeur tranche au scalpel d'une plume acerbe et aiguisée nos idées reçues sur la vie politique locale. Adepte du Old School, Caton transmet au blog, depuis la fin de l'année 2012, par courrier postal une contribution portant sur un thème d'actualité qui est mise en ligne chaque semaine. Cité par Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Caton est l'un des "Sept salopards du net"



Laisser une réponse

39 Commentaires sur "J’écris au Président"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
ENI ANA

Que ne ferait-on pour exister politiquement … en tant que personnalité … Car en tant que formation politique c’est classé depuis un moment … RPC, AE, LMD … Allo mais allo quoi! … Et la Saintia là-dedans. Elle veut créer un nouveau parti? A moins que … Ah envoyé par les Rumpistes pour discréditer l’autre signataire du courrier … et ramener la couverture sur Frogier … qui avait vraiment besoin de renaître … Aahh les manoeuvres politiques …

Sergio

Quels magnifiques signataires: un ex-“chargé de mission” fictif, une ex-“présidente” fantoche, un ex-président condamné à de la prison, une fille à papa insignifiante, avec ça nul doute que la Calédonie est très crédible. Pauvre Calédonie de voir ces gens là se revendiquer d’elle avec de telles initiatives. Ils nous font honte. Honte !

C’es clair que comme “Dream Team” de la politique calédonienne, ça craint.

Bernard

A mourir de rire, un carré de minables, pitoyables guignols, il ne manquait plus que yanno et bretegnier pour réunir les pires looser et has been. du pays. Quelle brochette du pire que nous ayons chez nous, une classe politique Incompétente, sotte et ridicule. Ou du quoi tenter de faire quand on veut exister encore et qu’on n’existe plus.

XXX

@Bernard – C’est en quelque sorte le “retour des refoulés” cette démarche.

Joyeux Noel aux Calédosphériens , j’aime certains, comme j’emmerde d’autres, mais c’est la trêve pour Jésus, Vive Flamby, et que naisse la République Fédérale de KNC, de Corse et de la France Métropolitaine..

Ah ben ouais…. comme la gestion indépendantiste de l’IDP ??……

Jibene

République ? Avec un système de type monarchique avec des Grands Chefs, Petits Chefs etc. etc. ???
Fédérale ? Tu ne serais pas en train de reprendre une idée de Bretegnier, par hasard ???

John :
Je connais deux pays de type fédéral….
La Suisse et les USA…!!!
T’es sûre que ce sont tes références sociales et économiques…???

Bof, ceci dans le fond n’est qu’une lutte de pouvoir des petits ambitieux locaux, qui comme à la maternelle vont amener leur griefs jusque sur le bureau du directeur. Franchement, qu’est ce que F.Hollande en a à battre des petits conflits de la politique calédonienne comparés aux gros soucis de la France tant sur le plan national qu’international. A cause de ces pignoufs on se ridiculise une fois de plus, on passe pour un pays d’abrutis qui ne vivent que pour leurs petites querelles de clochers et qui s’imaginent qu’elles sont tellement importantes qu’elle doivent atterrir sur le bureau du… Lire la suite »
Abdul

Les “républicains”, soi disant ” loyalistes” et “partisans du maintien dans la France” se trompent encore une fois d'”ennemi” qui est et reste, l’indépendantiste…..mais bon on peut se poser la question de la sincérité de ces gugusses car après tout n’oublions jamais qu’ils ont accepté dans la joie et les applaudissement, la montée du drapo indépendantiste…..

En effet, y a ceux qui montent le drapeau indépendantiste et les autres…!!!

Abdul

Merry xmas à toutes et à tous…..

Abdul

Paraitrait que les signatures, en bas sont celles de dumb, dumber et les 2 VAMPS…….

wpDiscuz

Voir plus dans LES CHRONIQUES DE CATON

Tendances

Les derniers comm’s

To Top