Connect with us

Calédosphère

Actualité

Démission du rédacteur en chef des Nouvelles

Les Nouvelles-Calédoniennes n’ont plus de rédacteur en chef. Quasiment deux ans, jour pour jour, après sa nomination à la tête de la rédaction du quotidien et ayant perdu la confiance de sa direction, Patrick Blain a présenté sa démission.

C’est pour « raisons personnelles » que celui qui dirigeait la rédaction des LNC depuis avril 2014, a justifié son départ. Venant de Métropole, Patrick Blain avait été nommé avec pour mission principale de ramener un peu de calme et de cohérence au sein de la rédaction du journal, quelque peu perturbée par la valse des rédacteurs en chef qui avait suivi la vente du journal. Il y était parvenu au prix d’un important turn-over et grâce à l’arrivée de têtes nouvelles chez les journalistes. En revanche, ses efforts pour stabiliser puis faire remonter les ventes du quotidien sont restés vains. Les Nouvelles-Calédoniennes perdent en effet de l’argent et ce dans des proportions de plus en plus importantes, en raison d’une érosion régulière de leurs ventes.

Trouver un remplaçant

Voilà la tâche à laquelle la direction des Nouvelles-Calédoniennes va maintenant s’atteler, en veillant à ne pas renouveler les erreurs du passé. On se souvient à ce titre, du malheureux épisode du « mage » Alexandre, ancien rédacteur en chef et voyant à ses heures perdues. Un appel à candidatures va donc être lancé et l’on peut imaginer que la perspective de prendre en main les destinées de cette rédaction va aiguiser les appétits au sein du microcosme médiatique local. Toutefois la tâche s’annonce ardue pour les futurs candidats à ce poste ô combien exposé qui devront d’une part obtenir la confiance des équipes et d’autre part relancer les ventes, tout en stoppant l’hémorragie financière dont souffre le quotidien. On ignore pour l’heure les noms et les profils des candidats locaux qui pourraient très certainement être issus de la rédaction du journal.

Tata-bisous Patrick !

Pour autant, la rédaction de Calédosphère profite de l’occasion pour adresser ses meilleures salutations à Monsieur Blain qui avait eu la gentillesse de nous écrire en septembre 2015 dans un édito adressé également à ses lecteurs. Dans celui-ci, l’ex-rédacteur en chef du quotidien monopolistique calédonien reprochait à Calédosphère de n’avoir pas la moindre « esquisse de l’amorce de l’ébauche d’un soupçon de compétence professionnelle ». Ce qui n’était pour le moins pas très gentil. La rédaction du blog remercie néanmoins Patrick Blain pour ses judicieux conseils journalistiques adressés à nos différents contributeurs et chroniqueurs qu’il surnommait alors affectueusement les « bûcherons de l’écriture » adeptes des « odeurs de cloaque » et ignorant le « maître-mot de notre métier : la déontologie ».

Forts des conseils de Monsieur Blain, nous tenons à lui souhaiter un bon retour en métropole d’où il pourra très certainement démontrer de meilleure manière « l’esquisse de l’amorce de l’ébauche d’un soupçon de sa propre compétence professionnelle ». Tata-bisous !

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

21 Commentaires sur "Démission du rédacteur en chef des Nouvelles"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

La salle de rédac de LNC après un pot “emprunt d’émotion” pour le départ du chef.

http://i288.photobucket.com/albums/ll167/floyd2nc/salle%20redac_zpsqmfts8b8.jpg

Anonyme
Je rabâche surement un peu mais il est parfaitement démontré que les Nouvelles calédoniennes participent activement à l’omerta meurtrière destinée à cacher la seule action qui fait baisser notre mortalité routière et notre délinquance depuis 10 ans. Cette omerta démontre rigoureusement que strictement rien d’autre que les actions démontrées n’agissent efficacement. La perte de vitesse et de lecteurs des Nouvelles s’expliquent certainement par cette omerta et comme pour nos drames, strictement rien d’autre que de cesser ce silence qui nuit à tous ne réglera le problème de ce quotidien. Il est vrai que cette omerta qui détruit le peuple et… Lire la suite »
Manu Point de départ

Le commentaire ci-dessus ne provient pas d’un anonyme mais de Manu Point de départ!

Sans les articles sur la délinquance (les “buzz”…..), ce journal aurait déjà fermé en 2015….. Bon on pourrait parler du RUAM, c’est autrement plus important…..

Bien trop d’approximation dans ce média…. Est-ce à cause d’une partie des journalistes qui ne connaissent pas le pays, ou alors d’un choix de la direction de faire du pour et de l’anti untel ou untel….???? J’en sais rien, mais ce dont je suis certain c’est que le numérique va continuer à croître et le papier décroître… Perso je préfére le papier, mais j’aimerais pouvoir faire la différence quand je vais aux chiotte avec mon rouleau de PQ et les Nouvelles, et ces dernières années c’est pas facile sans déconner… Bon en même temps je en suis pas abonné et… Lire la suite »
bernard

Pour être crédible et lu par le “peuple” il faut qu’un journal ne soit pas manipulé par les grandes familles de milliardaires locaux qui le detiennent, ni inféodé à un parti politique ou copain copain avec ses dirigeants. A vouloir jouer au Bolloré qui fait couler Canal + on coule aussi.
Blain ne valait rien et son successeur vivra le rôle de “liquidateur”. On regrettera pas ce journal

Pierre

Un journal totalement nul, des articles inninteressants loins des préoccupations des Caledoniens. De plus aucune objectivité. Y’a du boulot si ces propriétaires milliardaires et politisés veulent retrouver crédibilité et confiance auprès des Calédoniens.mission impossible, la faillite est proche. Tant de personnes qui quand on leur dit “tu as lu l’article…” qui répondent “chais pas , non , je lis plus ce journal”

ABN

On le disait pro “grenouille de bénitiers” mais hélas il n’y a que les faits divers manifestations pour “meubler “remplir les pages de ce journal

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top