Connect with us

Calédosphère

Actualité

Avenir : l’UC refuse de présenter sa copie

Lors de la dernière discussion sur l’avenir institutionnel, Roch Wamytan a déclaré que l’Union Calédonienne était là « pour voir » mais qu’elle « ne proposerait rien ». Les autres partenaires se sont alors interrogés sur l’utilité de la présence des représentants de l’UC… Ambiance.

En fait, les réunions au Haut-commissariat ne se passent pas si bien que les médias traditionnels le disent. Car, les discussions sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie ont ceci en commun avec les bancs de l’école qu’à un moment ou à un autre il faut bien, pour chacun des participants, « rendre copie » et ainsi présenter les fruits de leur travail, censés résumer et présenter le projet qu’ils défendent : indépendantiste ou non. Le travail sur la recherche des valeurs communes étant passé, les partenaires se sont donc récemment penchés sur un dossier bien plus sensible et surtout beaucoup moins vaporeux. En effet, François Garde, Yves Dassonville et Benoit Lombrière, les représentants de la mission « d’écoute et de conseil » mise en place après les différents comités des signataires, conduisent actuellement le groupe de travail chargé des compétences régaliennes. Et lors de la réunion du 1er juillet, l’un des participants a créé une certaine consternation en déclarant ne rien vouloir proposer, du tout.

« Qu’est c’que tu fous là alors ? »

Car, pour les représentants des principaux partis politiques indépendantistes et loyalistes, il s’agit de mettre noir sur blanc la somme des convergences et des divergences qui les rassemblent ou les opposent afin de préparer de la meilleure façon possible le référendum de 2018. C’est ainsi que s’agissant de la défense, de la justice, de la place de la Nouvelle-Calédonie dans le Pacifique (relations étrangères) ou encore du maintien de l’ordre et de la monnaie, chaque groupe politique met en avant ses préférences et donc son projet pour la Nouvelle-Calédonie. Les indépendantistes doivent donc – enfin ! Selon certains – expliquer comment ils voient concrètement l’avenir de la Nouvelle-Calédonie si celle-ci devenait indépendante. Et c’est en l’espèce Roch Wamytan, le président du groupe UC-FLNKS au congrès qui, durant les échanges, y a été d’une déclaration pour le moins tranchée :

« Nous, à l’Union Calédonienne, on est là juste pour voir ce que l’Etat propose et en prendre acte. Mais on est pas là pour proposer quelque chose (Roch Wamytan, 01/07/16) »

Si les représentants loyalistes ont, semble-t-il, paru étonnés ou sonnés par cette sortie, Paul Néaoutyine n’a, lui, pas du tout apprécié la chose et l’a montré. Face au Haut-commissaire Thierry Lataste, le président de la province Nord a répliqué en apostrophant directement Roch Wamytan assis à quelques sièges de lui à sa gauche :

« Alors si tu ne proposes rien, qu’est-ce que tu fous là alors ? ça te sert à quoi de venir ? (Paul Néaoutyine; 01/07/16) »

Un coup de gueule auquel Roch Wamytan n’aura pas répondu, préférant s’en tenir à ses propos liminaires.

Pas de copie, pas de projet

En effet, s’agissant des transferts des compétences régaliennes, l’Union Calédonienne est toujours restée évasive pour ne pas dire plus. Son président Daniel Goa ayant dans le domaine déclaré sur NC1ère le 26 juin qu’en cas d’indépendance, des accords particuliers seraient créés avec des pays de la zone « comme Fidji ou la Papouasie avec lesquels il faudra tisser nos interdépendances ». En tous les cas, si les participants aux discussions attendaient des précisions de la part de l’UC quant à son projet d’indépendance, ils en seront pour leur frais. Peut-être en 2022 ?

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

106 Commentaires sur "Avenir : l’UC refuse de présenter sa copie"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Une petite aide pour Roch Wamytan pour qu’il rende sa copie avec quelque chose dedans :

https://www.youtube.com/watch?v=bRmYeVJ58Fk

@ChauchatM
À ma connaissance, l’UC a décidé de ne pas caler son calendrier sur celui de l’Etat et de ne pas acter à ce jour de tout début d’un 3ème accord. Il faudrait dépassionner ces questions (et régler le nouveau litige électoral). Le colloque bisannuel de science politique des universités du Pacifique s’est tenu à Niue, petit Etat indépendant (-2000 habitants) associé à la NZ depuis… 1974 et où les débats sont dépassionnés. Il faut s’ouvrir à la culture du Pacifique et celle anglo-saxonne des compromis pour saisir les évolutions du monde et le pluralisme des statuts possibles. Ce lien vers… Lire la suite »
M. Chauchat, dans quel pays de la Mélanésie les choses se sont passées de façon dépassionnée ? A Fidji après quelques années paisibles, du moins en apparence, il y a eu deux putschs plus une tentative avortée et toujours à consonance raciale. Aux Salomon l’Australie est obligée de faire tampon entre les natifs de certaines îles et les “réfugiés climatique”, ils sont pourtant salomonais. En Papouasie il y a des risques de partition avec l’île de Bougainville, sans compter l’insécurité, les rivalités tribales, la corruption et une police qui ressemble davantage aux tontons macoutes de Haïti qu’autre chose. Que dire… Lire la suite »
NoComment
” où les débats sont dépassionnés.” pas étonnant, y avait pas ton chef RW, le roi de la division et du mensonge. demander à l’Etat de tout faire pognon, reflexion et actions c’est de l’incompétence, de la mauvaise foi, de l’inconscience, ou de l’irresponsabilité Wamytan ne veut plus non plus d’un referendum (en tout cas il le dénoncera si tôt les résultats connus si ce n’est pas avant), il ne veut pas non plus proposer un projet de société (après 20 ans de mensonges), il veut pas que ceux qui participent activement à construire le pays votentbref il veut tout… Lire la suite »

Normal, il n’en peut plus d’attendre, il veut être le plrlrésident.

Il veut être président le plus vite possible … la montre tourne … le temps n’attends pas … pareil pour tout le monde sauf que ce n’est pas tout le monde qui voudrait être président …

X

Nos jours sont tous comptés, mais les siens le sont un peu plus: normal qu’il s’impatiente, l’accidenté…

Clark

” (et régler le nouveau litige électoral)”

Pour que tu justifies encore tes conseils, jusqu’à la cour de cassation qui dira une fois de plus que tu racontes des conneries, Matthias?

Mouarfff Mouarfff Bien tenté Mathias, mais non il n’est pas question d’un troisième accords…!!! Quand au “nouveau” litige électoral, ben va falloir être un peu plus précis mec. Parce qu’il n’y a pas de “nouveau” litige…???!!! Mais peut-être que tu peux dėvelopper, non ??? “S’ouvrir à la culture du Pacifique et à celle des anglo-saxons” ??? Heu, y en a moyen que toi explique à moi ??? Parce que d’après toi l’autonomie n’est pas un compromis entre l’indépendance et le TOM que nous étions ??? Arrête Mathias, on a signé des accords un point c’est tout. On va au bout… Lire la suite »
Clark

“Le Nouveau litige”,:

C’est l’UC qui nous explique que les kanaks sont incapables de s’inscrire d’eux même, et qu’il faut le faire à leur place…
Limite s’ils ne nous expliquent pas que leurs électeurs sont tellement cons qu’il faut aussi voter à leur place!

“la culture […] anglo-saxonne des compromis”

Vaut mieux lire ça que d’être aveugle !
Comme si l’Australie était devenue indépendante de l’Angleterre à la demande des Aborigènes…
Comme si cette indépendance avait amélioré le sort du peuple premier d’Australie !

Clark

Chauchat nous parle de compromis…. Lui, je te jure: c’est un con, promis!

C’est sûre que lui il a promis de nous faire au con…

Clark

C’est quel genre de compromis le “Brexit”?

J.P.F.

Je croyais qu’en 2018 nous avions une CONSULTATION et non un referendum.
Alors pourquoi ce mot est il toujours utilisée???????

Clark

Ca sous entend qu’une fois consultés, personne n’est obligé de tenir compte du résultat. Tant qu’il ne s’agit pas de “oui ” à l’indépendance.. Et l’autre débile de Chauchat qui voudrait nous faire croire que les indépendantistes sont désavantagés!

Ben en fait c’est une consultation référendaire !!!

apox
à Bonobo : tu as tout à fait raison! Les soldats papous ou fidjiens ne feront pas de différence. Ils feront ce qu’on leurs dira de faire comme à Santo au Vanuatu, contre ceux qui refusaient l’indépendance et voulaient que la France reste! Et nos dirigeants “nouveaux” se baladeront dans des autos aux vitres fumées, comme des pachas que l’on voit dans les républiques bananières! Et seront payés “ouvertement” par certains pays qui lorgnent sur la NC (cf. Chine), aller voir l’importance que prend la Chine au Vanuatu. Et n’oublions pas que le Vanuatu n’est qu’à 800 kms de la… Lire la suite »
apox
Et pourtant quand les accords de Nouméa ont été signés par tout ce beau monde de la politique calédonienne, tous savaient, tous, que les “favorables” au maintien dans la France étaient majoritaires en NC et ce depuis de longues années. Ce qui me fait dire que ceux des “loyalistes” qui ne veulent plus de référendum car il y aura un perdant et de la frustration apparaitrait, et les indépendantistes sachant très bien qu’ils n’auraient pas la majorité de ce fait, n’ont à être frustrés, tout ça sent la magouille politique! Il y a des règles définies on les suit. Advienne… Lire la suite »
Janloupe Pahune

Difficile en effet de dire aux électeurs indépendantistes qu’après l’indépendance, il n’y aura plus d’hôpital gratuit, plus d’avions, plus de bateaux, plus de téléphone, plus de télévision, plus d’électricité, plus d’essence, et pire que tout, plus de bière… Car tout ça c’est à nous, et nous ne le laisseront pas… Il restera la pirogue pour aller à Lifou, et à ramasser des poils de cul de roussette pour essayer de faire de la monnaie…

J.P.F.
Les sirènes de l’inndépenndance :pour tous ceux qui ne sont JAMAIS rentré dans le système: IL n’y aura ,plus d’evasan gratos du fin fond de la chaine vers l’Australie avec la famille , plus de dispensaires ,plus de services d’urgence pour les poivrots enfumés qui se flinguent sur les routes, plus d’éducation a l’ école nationale gratos, plus d’allocations diverses versées, plus d’emploi fictifs dans les mairies ou autres admin au noms de l’emploi local, plus de bourses d’études pour pays ext , ramassage ordures gratos, ni eau distribuée a l’envie. factures d’ électricité non payées, plus de personnel pléthorique… Lire la suite »
Pilou
Les indépendantistes n’accepterons pas le résultat du référendum, si celui-ci leurs est défavorable, parce qu’ils ne se plient pas à la démocratie.. Le Gouvernement français qui en a pleinement conscience, depuis très longtemps, sait que le problème de la Nouvelle-Calédonie ne sera résolu qu’à partir du moment où il y aura acceptation d’une nation calédonienne indépendante sous la forme d’un état associé avec la France, et les non- indépendantistes l’ accepterons, qu’ils le veuillent ou pas, c’est le cour de l’histoire et ils ne sont pas très virulents ( même si de grandes gueules). Cela prendra encore du temps… mais… Lire la suite »

Sinon ? pas un petit article sur la finale perdue de l’Euro ?

Tout comme nous ici, là-bas aussi ils ont eut un problème avec la 3G… Giroud / Gignac / Griezmann …personne n’a marqué 😥

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top