Connect with us

Calédosphère

fer de lance

Actualité

Le fer de lance est émoussé

On en parle peu, mais l’organisation régionale Groupe Mélanésien Fer de Lance est dans la tourmente. Les risques de scissions sont importants et le dialogue de plus en plus difficile entre les uns et les autres. En cause les relations de certains membres avec l’Indonésie.

Le groupe mélanésien fer de lance a été créé en mars 1988 par la Papouasie Nouvelle-Guinée, les Salomon et le Vanuatu. Le but de cette organisation, destinée à regrouper les pays mélanésiens, était de soutenir activement l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie. De fait, le FLNKS devient membre du groupe l’année suivante en 1989, bien avant Fidji qui n’en est membre que depuis 1996. La signature de l’accord de Nouméa, qui conforte et prolonge les Accords de Matignon, a modifié le regard que porte le Fer de Lance sur la situation calédonienne et la place de la France dans le Pacifique. Toutefois, en dépit de nombreuses demandes et le soutien de la diplomatique française, la Nouvelle-Calédonie ne parvient pas en tant que telle à bénéficier du statut de membre associé de l’organisation.

Commerce et économie

Le Groupe du Fer de Lance ne considérant plus l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie comme son objectif principal et prioritaire, a modifié à la fois son but et son fonctionnement. Il a mené ces dernières années un certain nombre de missions économiques et commerciales, avec le secret espoir de mettre sur pied une sorte de zone de libre-échange ou de « marché commun » entre les pays de la Mélanésie. Plusieurs de ces missions ont été menées en Nouvelle-Calédonie, ainsi en mai 2013 où est venue une délégation du Groupe des Personnalités Eminentes (GPE) du Groupe Fer de Lance Mélanésien, dont le responsable Fidjien Kaliopate Tavola, déclarait

« La Nouvelle-Calédonie a un rôle important à jouer dans les affaires régionales en contribuant à l’avenir aux initiatives du Groupe Fer de Lance Mélanésien » (mai 2013-Tahiti Infos)

Dans ce contexte en aout 2014, une délégation du GFLM a été reçue par la FINC qui elle-même a pris part à la foire commerciale de Port Moresby. Mais c’est avec l’Indonésie que les échanges commerciaux ont été les plus fructueux, d’où les problèmes…

4 millions de Papous, et moi, et moi, et moi…

En juin 2015, alors que la Nouvelle-Calédonie frappe à la porte du GFLM depuis des années, l’Indonésie y est admise en tant que membre associé. 4 millions de Papous, habitants la Papouasie Occidentale (West Papua), sont citoyens indonésiens, mais réclament leur indépendance à travers l’ULMWP, l’United Liberation Movement for West Papua (mouvement de libération de la Papouasie Occidentale). Ce dernier est soutenu par le Vanuatu, les Salomon et le FLNKS, mais vient d’être lâché par la Papouasie-Nouvelle-Guinée et Fidji qui bénéficient d’importantes retombées économiques de la part de l’Indonésie. Responsables papous et fidjiens sont même accusés d’avoir été « achetés » par Djakarta. Le sommet du GFLM qui vient de se tenir à Honiara aux Salomon, et qui devait statuer sur la candidature du Mouvement uni de libération de la Papouasie occidentale a botté en touche et repoussé sa décision à son sommet en septembre. Une décision a minima pour éviter l’éclatement du Groupe Fer de Lance Mélanésien que Papous et Fidjiens menaçaient de quitter.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



19
Laisser une réponse

avatar
9 Comment threads
10 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
caledovrais
caledovrais

Regardez les danses du folklore melanesien et polynésien et vous comprendrez tout de suite !

Lulu
Lulu

Qui finance le fer de lance, les voyages, les missions, les privilèges?

Eric

Eux-mêmes mais aussi les fonds Européens… Entre autre…

Rigoberto
Rigoberto

La Chine, qui a entre autre financé la construction du siège à Port Vila.

NoComment
NoComment

Depuis le début, la Chine finance le fer de lance,
La Chine est arrivée au Vanuatu (consulat et statue de confucius) et elle n’attend qu’une chose…. mon petit doigt me dit aussi que certains politiciens du FLNKS recoivent discrétement des ‘aides’

Floyd

“Fer de lance”??????……… je dirais plutôt Fer à repasser.

fer-a-repasser-ancien-d-occasion.jpg
saihu dick
saihu dick

Fer de lance , il fallait s’ y attendre on ne peut pas mélanger les pays de la mélanesie avec lindonesie qui ne fait pas partie des pays de la mélanesie d’une part et d’autre part intégrer un pays où politiquement lindonesie à des territoires à decoloniser et qui massacre chaque jour de milliers d’autochtones par des militaires indonésiens et qui refuse d’organiser un référendum et une reconnaissance d’un peuple majoritaire qui demande leur indépendance. Quand on connaît que la Papouasie occidentale au niveau des réserves naturelles détient des richesses minières colossales et sous tutelle indonésienne on comprend rapidement les… Lire la suite »

NoComment
NoComment

et comme l’être humain qque soit sa culture est corruptible ….

Rigoberto
Rigoberto

La PNG est bien membre du Fer de Lance après avoir massacré des milliers d’indépendantistes mélanésiens à Bougainville avec l’aide de mercenaires blancs sud-africains.
Faudrait balayer devant votre porte monsieur Saihu.

John_Lax (Rev 2.0)

L’Etat Français par le biais de la NC veut entrer dans le Groupe de Fer de lance Mélanésie, pour y installer ses idées, ses espions, et ses intérêts..afin d’asseoir sa présence dans la présence. Or les objectifs du groupe est d’aider à l’accession à la pleine souveraineté en coopérant avec le FLNKS notamment sur les interdépendances..Hubert comme à ton habitude tu fais dans l’approximation, ça fait pas très pro

13669734_767624780044810_8654311768503389137_n.jpg
NoComment
NoComment

Et alors?? Quels Etats et quels partis indépendantiste du monde civilisé ne cherche pas à rentrer dans une institution?
Argument de JL à la noix

tyty

En même temps, vu l’activité formidable du groupe FDL, si personne ne vient immiscer pour faire avancer le schmilblick, l’humanité aura déménagé de planète que les mecs de FDL, sur leur caillou paumé dans le pacifique se demanderont encore dans quelle direction sont partis les autres.

Parfois, j’ai l’impression que l’immobilisme s’est un truc culturel chez les indépendantistes…

ditou
ditou

Bonjour tyty,

Tu es revenu de ta croisade. Tant mieux.
https://francais.rt.com/france/23826-anonymous-croisade-terrorisme-attentat-nice

tyty

En vrai ça me fatigue toute cette gesticulation terrorismique. Des attentats, il y en a dans plein de pays, et des beaucoup plus meurtriers que ceux sur le sol français. En attendant on voit nos ministres et autre président faire des beaux discours à base de : “Je suis triste pour la France…”, “C’est intolérable et ne sera pas toléré…”, “Les auteurs seront traqués et punis…”, “Je fais ma priorité de la lutte anti-terroriste…”, “Et blablablabla…” Depuis Charlie hebdo, il a fait quoi concrètement le gouvernement la France…? Laisser construire des mosquées qui servent souvent de point de chute aux… Lire la suite »

Inforétif

A part votre déplorable “Des attentats, il y en a dans plein de pays, et des beaucoup plus meurtriers que ceux sur le sol français.”, le reste est parfait, tyty.

bendidon
bendidon

Pourquoi appeler cela “fer de lance” puisqu’ils étaient à l’âge de pierre? Non il faut appeler cela le groupe “pierres à feu ou casses têtes”.

Lemec Dici

Le fer de lance, il lance plus très loin.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top