Connect with us

Calédosphère

Actualité

Houaïlou : Razzia sur la weed !

En moins de deux mois, la gendarmerie de Nouvelle-Calédonie a découvert, arraché et détruit plus de 5500 pieds de cannabis dans la région de Houaïlou pour une valeur estimée à plus de 250 millions de francs. Appuyés par des hélicoptères, les escadrons mobiles s’attaquent à l’économie souterraine.

Dans la journée d’hier, pas moins de 1500 pieds de cannabis ont été arrachés par la brigade de Houaïlou, épaulée par des renforts venus du nord et de la section aérienne de gendarmerie. Quelques semaines plus tôt, 4000 pieds avaient eux-aussi été découverts grâce à la surveillance aérienne de la zone : toujours la même, celle de la commune de Houaïlou. Et les quantités trouvées sont devenues si importantes que le fret des pieds de cannabis doit être assuré par des hélicoptères du SAG spécialement équipés pour. Revendu sur le Grand Nouméa et particulièrement dans quelques Kavas bien connus et très fréquentés, un pied de cannabis peut rapporter à lui seul entre 50 000 et 70 000 francs à son revendeur s’il l’écoule au détail. Autant dire qu’en six semaines, les gendarmes impliqués dans le dispositif ont détruit pour 250 à 300 millions de « marchandises ». Une manne gigantesque qui démontre le niveau atteint par l’économie souterraine liée à la culture et à la vente de cannabis dans certains villages de la côte Est.

Y-aura-t-il un jour un incident ?

Les pertes financières occasionnées et subies par les cultivateurs sont devenues telles que les forces de gendarmerie mobilisent d’importantes ressources lorsque de tels champs sont découverts. C’est à chaque fois en effet pas moins d’une quarantaine de militaires, plusieurs véhicules et souvent deux hélicoptères qui sont mobilisés. Le risque étant que la perte d’une récolte pousse le cultivateur à tirer sur les gendarmes, comme cela avait eu lieu à Nakety il y a quelques années. Mais, pour l’instant, ces opérations n’ont pas entrainé de riposte ni aucune résistance de la part des cultivateurs (contrairement à d’autres régions du monde comme en Amérique du sud ou au Maroc où l’armée est appelée en renfort). Rarement présents sur les lieux lors des opérations, les cultivateurs font généralement pousser les plans de cannabis sur des terres coutumières lesquelles n’ont pas de véritable propriétaire. Ce qui les met également à l’abri de poursuites judiciaires. Vue les quantités, on ignore cependant comment les services de gendarmerie détruisent la drogue qui est ramenée sur Nouméa. Dernièrement, lorsqu’au large des Tonga la marine nationale avait intercepté et saisi sur un voilier suspect 1400 kilos de cocaïne, celle-ci avait en secret été transportée jusqu’à la SLN. La drogue avait été brulée durant la nuit dans les fours de l’usine. Reste que si le cannabis saisi est lui aussi détruit de cette manière, les vapeurs qui se dégagent des fours de la « vieille dame » ne manqueront pas de faire gouter aux Nouméens toutes les joies de l’herbe de Houaïlou…

Continue Reading

Informaticien, internaute actif, caricature de cette génération 2.0 qui a fait des réseaux sociaux son terrain de jeu. « Rupert » collecte en effet tout ce qui peut intéresser les internautes Calédoniens sur le Web. Culture, communiqués, vidéo, buzz. Responsable de la partie « Vu sur le Web » du média, si l’écriture n’est pas son fort, il sait choisir et mettre en avant les sujets qui font ou feront l’actu. Son crédo : « LOL is all you need »



Laisser une réponse

38 Commentaires sur "Houaïlou : Razzia sur la weed !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Peut-etre que les mecs des affaires coutumières fument a fond la weed pour ça qu’ils sont largués.

Pas mal, Eliot…

ditou

Au dernière nouvelle, certain envisage une production de cannabis. Pourquoi détruire la notre, vendons la leur désormais. Car il est évident qu’il y aura encore une production chez nous.

http://www.lapresse.ca/le-nouvelliste/vie-regionale/centre-du-quebec/201709/20/01-5135111-becancour-dit-oui-au-cannabis.php

respectdialoguepartage

Il ferai mieux de choper les armes automatiques (de guerre) et grenades venant d’Australie, d’Asie d’Amériques…. arrivées par voiliers et payées avec l’argent de la came! On devrais leur couper l’herbes sous le pied et dépénaliser intelligent. Police/gouvernement des hypocrites

Fermela

Bravo à la Gendarmerie Nationale !
Toujours ce sens des priorités !
En effet, pourquoi utiliser tout ces moyens (dont un HELICO !) pour sillonner les routes de NC à la recherche des comportements dangereux alors qu’il est bien plus important de faire de jolies promenades dans les vallées reculées de la Côte Est à la recherche de champs de cannabis qui réapparaîtront six mois plus tard cinq cent mètres plus loin ?
Non vraiment chapeau les gars, c’est vous les chefs !

Bis: en 2017 on le sait maintenant: la répression ça ne marche PAS! Il faut les légaliser, le cannabis, la weed, les drogues douces et dures, tous les addictologues sont d’accord… sur ordonnance après deux visites, une chez le généraliste et une chez le psy/l’addictologue, je préconise aussi…. l’argent doit rentrer d’une façon ou d’une autre (cf. USA), la qualité sera protégée (voir nombre de décés de jeunes dus à l’utilisation de “pseudo” drogues)… et regarde l’alcool et le tabac (sans parler de mettre fin à cette “culture” infame, à ce trafic de stups dans lequel s’enferment les drogués et… Lire la suite »
ditou
Kolere Juste un petit instant, j’ai cru que tu en prenais pour le légaliser. Mais c’est un sujet éternel, la drogue c’est aussi les médicaments pharmaceutiques, que les gens prennent par automédication. Donc si tu légalises la drogue quelque soit son nom. Tu ouvres aussi la porte à plus de liberté au niveau médicaments pharmaceutiques. Mais je ne sais pas si tu le sais, il fût un temps où les jeunes se drogués avec la colle à papier. Ce n’est pas d’hier cette histoire, mais quand même elle a fait des ravages au Nicaragua. Au final ils trouveront toujours un… Lire la suite »
ditou
Kolere Ce que tu nous mets en liens, on le sait déjà. Mais peut être que toi, tu ne connais pas les raisons des interdits. Il fut un temps lointain ou j’avais appris que la drogue pouvait guérir des maladies et des cancers, à ce que l’on m’avait rapporté. Cela dit, il s’avérait à l’époque que des rumeurs parlaient et disaient que c’étaient les groupes pharmaceutiques qui empêchaient la vente libre de la drogue, car cela empêché de vendre leur médicament. Donc une histoire de finance. Et ce serait cette raison mise en avant pour empêcher les populations à consommer… Lire la suite »

Ce qui suit tu ne le “sais pas déjà” (frais de quelques heures, et important…):
http://www.telegraph.co.uk/news/2017/09/19/prince-williams-asks-whether-britian-should-legalise-drugs/

… et les médicaments pharmaceutiques n’ont rien à voir dans ce débat (même si ils font des ravages, oui, mais quelqu’un doit les prescrire avant qu’ils soient consommés, et beaucoup de médecins font bien n’importe quoi avec les psychotropes en particulier -e.g. patients sur Valium pendant des années!-, c’est vrai aussi…).

ditou

Kolere
N’oublies jamais que les médicaments sont fait à partir de plantes que l’on cultive aussi.

memory

pas toujours vrai… on dégage la molécule active et on la synthétise…sans les autres composants de la plante . Comme le miel et le sucre

Pas tous.

ditou

kolere
“Pas tous” mais en grande partie quand même.

Le cannabis devrait être dépénalisé pour l’export (vers le Massachusetts..for example) , quel gachis pour la SLN qui aurait pu l’encapsuler pour un peu de cash flow

Ah bon ? C’est comme ça que tu veux créer de la richesse:exporter le cannabis d’ici au US ? Tu fais du Kolere là?

Arrete, tu n’écris que des conneries.

Tiens, pour toi j’ai deux mots en vogue en ce moment aux US :

urban farming.

Et dire qu’un mec comme toi ça se considère comme un intellectuel et un “progressiste”…..pff, pathétique.

En ces temps de sécheresse et d’incendies (volontaire ?) il sera plus facile de localiser les plantations. Bientôt ce seront les seules zones vertes avec les champs de maïs que l’hélico survolera 🙁

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top