Connect with us

Calédosphère

Actualité

Le Tour, maudite Pirogue !

Le Tour de Calédonie cycliste, épreuve mythique créée en 1967, vient d’être endeuillé par un terrible drame qui a vu la mort en course d’un jeune sportif métropolitain. Mathieu Riebel est mort dans le col de la Pirogue, l’endroit maudit du Tour…

Sur l’avant-dernière étape de cette édition 2017, le Tour cycliste a été le théâtre d’un épouvantable drame, la mort en course de l’un de ses participants. Dans la descente du col de la Pirogue en destination de Nouméa, Mathieu Riebel et son coéquipier Erwan Brentech ont heurté de plein fouet une ambulance qui remontait le col. Le jeune Erwan a été blessé, mais Mathieu Riebel, qui n’a pas pu éviter le véhicule, a été tué sur le coup. C’est la première fois de sa longue histoire que le Tour de Calédonie est le théâtre d’une telle tragédie, ce qui a motivé d’anciens vainqueurs calédoniens de l’épreuve, ainsi Philippe Thepinier, Daniel Cornaille ou Jérôme Bonace, à se trouver ce 21 octobre au vélodrome de Magenta pour un hommage au coureur décédé.

1981

Dans l’histoire du Tour, le col de la Pirogue a une résonnance à la fois particulière et dramatique. C’est à son sommet en 1981 que la Nouvelle-Calédonie va entrer dans la spirale des Évènements et de la violence. Tout s’était bien passé jusque là et le Tour redescendait sur Nouméa. En cette mi-septembre 1981, le peloton va courir la dernière étape entre Thio et Nouméa, mais ce même jour, 19 septembre 1981, la Nouvelle-Calédonie apprend que le secrétaire général de l’Union Calédonienne Pierre Declercq, a été assassiné (son ou ses assassins ne sera jamais retrouvé), et ce meurtre suscite la colère des indépendantistes. Sur cette dernière étape, le coureur Ehrensperger, seul en tête de la course, entreprend l’ascension du Col de la Pirogue lorsqu’au sommet, il est stoppé par un barrage que tiennent deux-cents manifestants. Le directeur de course, le regretté Rémy Le Goff tente de parlementer, de même que Franck Wahuzue, Conseiller de gouvernement chargé du Sport et de la promotion Mélanésienne, en vain. Le tour 1981 est arrêté et ne reprendra pas. Il sera même interrompu jusqu’à sa reprise en 1989, après la signature des Accords de Matignon. Mais cette année 1981 et pour la première fois, le col de la Pirogue s’inscrit de terrible manière dans l’histoire de la compétition.

Une course non dénuée de drames

Le Tour de Nouvelle-Calédonie est une course difficile par son tracé et sa longueur, c’est ce qui fait sa réputation depuis près de 50 ans, ici comme en métropole. Chaque édition est marquée par de spectaculaires accidents entrainants souvent des abandons, en particulier dans les descentes des cols délicats comme Crève-cœur ou Amos dans le Nord. Mais ces faits de course sont le lot de ce genre d’épreuves à étapes. Toutefois durant sa longue histoire, le Tour n’a pas été épargnée par les drames, ainsi en 1991 lorsqu’au soir de l’étape qui arrivait au sommet du plateau de Thio, un jeune et prometteur coureur junior et sa sœur qui venaient d’assister à la course, se tuent dans un accident de la route sur le chemin du retour vers Nouméa. Le lendemain, le tour observera une minute de silence au départ de l’étape. Le cyclisme calédonien que la tragédie n’a pas épargné non plus. Ainsi, comme le rappelaient les Nouvelles-Calédoniennes, en 1993 trois coureurs de Bourail, Éric Kaddour, Jean-Michel Pinsat et Éric Belpadrone avaient été renversés par un véhicule à l’entrainement et trouvé la mort dans ce terrible accident.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

48 Commentaires sur "Le Tour, maudite Pirogue !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Fermela

“« Il y avait une file de voitures qui circulaient normalement dans le sens inverse, peut-être à 70 ou 80 km/h, témoigne le Tahitien Laurent Barra, lui qui était derrière les deux coureurs au moment de l’accident. Ils roulaient très fort quand ils ont pris ce virage à gauche. J’étais 20 ou 30 mètres derrière. Ils n’ont pas vraiment freiné quand l’ambulance s’est approchée. Ils ont juste eu un moment d’hésitation. Erwan s’est jeté sur le bitume à droite pour éviter d’être percuté, Mathieu n’a pas pu. »” (source : LNC)

Fermela

Ce jeune (20 ans !) et inexpérimenté (coureur sur piste) coureur a pris tous les risques pour rattraper son retard jusqu’à enfreindre une règle élémentaire du code de la route.
Ces erreurs d’appréciation sont souvent dramatiques dans le milieu du cyclisme et cela est plus ou moins un reflet des comportements sur nos routes où certains, et malheureusement de plus en plus, se croient invincibles au volant et prennent des risques inconsidérés pour souvent pas grand chose in fine…
Courage à la famille.

Il y a eu de toute evidence faute lourde dans l’organisation. Mais ce que j’aurais aimé voir comme précision apportée dans cet article, c’est de savoir précisément à qui revient la décision d’avoir laissé circuler dans le sens opposé sachant qu’il restait encore des coureurs? Qui décide en théorie dans ce cas? Car il s’ agit de sécurité routière.

Yvan La Méche
On a touché le fond avec cet accident insupportable et impardonnable. Ou était la voiture balaie ??????? POURQUOI la route a été réouverte ALORS que tous les cyclistes n’étaient pas passés???? Autrement dit : “c’est quoi cette organisation DE MERDE ??? Tant qu’au code de la route(regarder les descentes du tour de France ……!!!) , c’est QUOI cette nouvelle invention fallatieuse pour noyer le poisson, pour noyer ses responsabilités ???? Le comité organisateur est bien responsable au premier chef.Et pour preuve : vous allez voir qu’a la prochaine édition ils vont se bouger le cul !!! C’est une véritable honte… Lire la suite »
moacaledo

Quel honte d’entendre Mme Salaun se défausser pour ne pas assumer la responsabilité des organisateurs sur cette tragédie !

Ben en fait, il aurait fallu que tu écoutes le patron de la gendarmerie…
Je ne m’en réjoui pas bien entendu, mais la responsabilité des organisateurs n’est pas engagé directement dans ce cas…

Qu’il faille changer ça peut-être, mais en tous cas les uns et les autres n’ont fait que rappeler les faits…

Eric,

Que tu aimes ton pays et tes compatriotes je le conçois….mais si tu pouvais cesser de défendre bec et ongles ceux-ci sur n’importe quel sujet..ce serait faire preuve d’un peu d’objectivité et ce ne serait pas plus mal…..

Simla,

L’objectivité aurait été d’écouter les intervenants, les vrais pas ceux du blog ou du bar du coin…!!!

Il n’est pas question de respecter “la vitesse”, mais la signalisation…???
Quand au fait qu’il y ait des voitures qui circulent avant même que l’ensemble des coureurs soient passés, c’est le cas ici comme ailleurs… Il suffit là aussi d’écouter les pratiquants ceux qui viennent de métropole, oui j’ai bien dit de métropole…

Ceci ne veut pas dire qu’il ne faut pas revoir le dispositif, ce n’est pas le sujet…!!!

Eric,

Je les ai écoutés, et n’ai pas du tout été convaincue par leurs allégations, désolée. Tu me prends pour une autiste ? Tu crois que je me contente de lire les commentaires des uns et des autres sans plus ?

Allons donc…la signalisation, en pleine course, de qui se moque-t-on ?

Comme je l’ai déjà dit, le col de la pirogue est connu pour sa dangerosité, raison de plus pour assurer la sécurité des coureurs jusqu’au bout.

Pour ma part, je considère les organisateurs comme entièrement responsables. Libre à toi de les dédouaner…

Simla, Il ne s’agit pas d’avoir un avis perso… Il est uniquement question de savoir si les règles de course ont été respecté, ni plus ni moins… Pour ce qui des allégations du patron de la gendarmerie, là j’ai quand même un doute…??? La signalisation ??? Ce qui doit être respecté par les coureurs quand ils sont en queue de peloton, c’est d’abord et avant tout de rester sur le coté droit de la route…!!! Et comme je l’ai dit au autres, il n’est pas question de dédouaner ou pas quelqu’un, mais juste de savoir si les conditions de course… Lire la suite »
Eric, Les règles de course ? Règle n°1 : il ne doit pas y avoir de mort de cycliste au cours d’une course, c’est LA règle essentielle !!! Tu en vois une autre ? Si, par ailleurs, tu pouvais aussi expliquer aux automobilistes les règles du code de la route, on avancerait un petit peu….apparemment, il y en a beaucoup qui ne les connaissent pas ou qui, pour le coup, sont carrément autistes. Demande aussi aux cyclistes ce qu’ils pensent des règles de la piste cyclable de Pierre Vernier en principe dévolue aux seuls engins à roulette et encore pas… Lire la suite »

Simla,

Je ne suis pas féru de règles, c’est XYY, le boss en la matière…

C’est juste que vous confondez tous ce que vous souhaitez avec ce qui est…!!!

Fermela

“Les règles de course ? Règle n°1 : il ne doit pas y avoir de mort de cycliste au cours d’une course, c’est LA règle essentielle !!!”

Vous ne devriez pas faire de l’humour sur ce genre de sujet.
On ne parle pas de curling mais de cyclisme : 80 km/h + 18mm de largeur de pneu + frein à patin = ?

Eric : “Ben en fait, il aurait fallu que tu écoutes le patron de la gendarmerie…”

J’ai quand même un peu de mal à croire que dans la descente du col, le peloton (et les motards qui l’encadraient) respectaient strictement le panneau “50”.
Je ne suis pas non plus convaincu que ce soit le cas en métropole.

Je suppose que les organisateurs ont remis aux participants (et aux suiveurs) un “règlement interne” à signer précisant cette obligation de respecter les limitations sur la voie publique (pas de zones à “30” dans les traversées ?).

XYY

Eric et Alik.
Eric va encore raler contre le “bureaucrate, mais des textes existent:

https://www.ffc.fr/wp-content/uploads/2014/03/Reglement-Type-des-epreuves-sur-la-voie-publique-Fevrier-2015-3.pdf

Est ce que tous les points de l’article “5. Circulation” (page 8) ont été respectés ?

Et pour le coup je ne sais pas si ici il y avait une voiture balais…!!! Cela dit même si y en avait eu une, elle aurait été derière lui et pas devant ??? Et dans ce cas de figure c’est bien les courreurs qui se sont déportés sur la voie de gauche… La question est et reste bien de savoir si la route à été réouverte à la circulation sur la voie opposée et si c’est oui, est-ce que les courreurs sont au courant. Et la réponse est à priori oui, plus encore pour des sportifs venant de métropole…… Lire la suite »
Eric : “La question est et reste bien de savoir si la route à été ré-ouverte à la circulation sur la voie opposée” Il y a un certain nombre de choses qui m’échappe : – l’accident s’est déroulé dans la descente du col, vers Tontouta. – était-ce sur la portion à trois voies (deux montée, une descente) ? – le gros du peloton était déjà passé, et les véhicules qui continuaient à monter (vers Nouméa) l’avaient vu. – ces véhicules roulaient-ils lentement vers le col sur leur file de droite, et leur file de gauche restait-elle libre ? – l’ambulance… Lire la suite »
Alikantitra, Pour le coup je ne suis pas gendarme, mais pour tenter de répondre à tes questions, je ne dirais que ce qui a été dit, soit : – Il me semble que c’est au retour, à la descente vers Nouméa… – Deux voies je crois… – Ils étaient derniers et loin, il est question de 5 minutes – L’ambulance roulait normalement sur sa voie apparemment… – les deux hommes étaient en action de chasse loin derrière le peloton. – étaient-ils précédés ou suivis par une voiture des organisateurs ou de leurs accompagnateurs. Ben suivi j’imagine, puisqu’il y a eu… Lire la suite »

Eric : “Il me semble que c’est au retour, à la descente vers Nouméa…”

Eric, clair d’abord que je ne cherche pas à pinailler.

L’article des Nouvelles parle de la descente vers la Tontouta, et de 09:40.
Par ailleurs, j’avais compris que le retour se faisait par Timbia.
http://www.lnc.nc/article/pays/faits-divers/le-peloton-endeuille-apres-le-deces-de-mathieu-riebel
https://www.letourairfrance.nc/accueil/le-parcours

Quant aux morts, je voulais parler de l’ensemble des usagers.

Alikantitra,

Et dans un autre article ils parlent du retour vers Nouméa !!!
Tu vois, c’est claire pour personne…
La seule chose qui semble réelle c’est que la circulation à bien repris et que les coureurs n’avaient plus la totalité de l’espace de la route pour faire la course…

Il faut aussi prendre en compte que les gars roulaient pour la gagne, du coup ils ont peut-être perdus de vue qu’ils n’étaient plus “protégés”, comme ceux qui sont en tête de course…!!!

Eric : “La seule chose qui semble réelle c’est que la circulation a bien repris …”

Eric, la vidéo de NC1ère semble claire :
http://la1ere.francetvinfo.fr/accident-mortel-tour-cycliste-nouvelle-caledonie-523911.html

La prochaine fois, ils n’auront qu’à mettre un corbillard à la place de la voiture-balai! Non mais franchement, il faut arrêter vos conneries les organisateurs! Cet accident aurait pu arriver au fils de n’importe lequel d’entre nous, mettez-vous à la place des parents! Il n’est pas dû à “la fatalité” ce décès…

XYY

Eric. En matière de sport, il n’ y a pas de textes “locaux”. Vous êtes affiliés à une fédération (nationale ou internationale) ou pas.

XYY
Eric. Ceci dit ce genre d’accident n’arrive pas qu’ici: – http://www.ledauphine.com/sport/2017/10/22/accident-mortel-en-nouvelle-caledonie-l-annee-noire-des-cyclistes-se-poursuit Extraii: «Si l’on se réfère à la circulation sur la voie publique des cyclistes, il y a certes des automobilistes qui ne sont pas très respectueux, mais il y a aussi des efforts à faire de la part des coureurs. C’est un tout. Il faut réapprendre à vivre ensemble», a estimé Marc Madiot, manager de la FDJ et président de la Ligue nationale de cyclisme. En course, les équipements technologiques comme les oreillettes ou les capteurs de puissance peuvent détourner l’attention des coureurs, estime Madiot. «Sur le Tour d’Italie,… Lire la suite »

C’est pire que ça pour ce qui est des accidents…
Y a plus de morts à l’entraînement qu’en courses…!!!

Y’a accident, et “accident”… l’impondérable existant!

Eric : “Y a plus de morts à l’entraînement qu’en courses”

Peut-être parce qu’il y a plus d’entraînements que de courses.

Alikantitra,

Ben c’est surtout parce qu’il n’y aucune mesure de protection des coureurs quand ils s’entrainent…!!!

XYY,

Du coup t’en conclus quoi ???
Je veux dire pour l’accident sur un tour pourtant fermé !!!

On trouve PARTOUT des responsables qui attendent l’accident pour agir… l’impossibilité qu’ont certains à ne pas pouvoir anticiper sur un problème, quel qu’il soit, me frustre terriblement. Maintenant, ces responsables en question voudront par contre que tu appliques cette règle de prévoyance quand ce sont eux qui sont sur ta table d’opération dans ton bloc opératoire, si tu faisais comme eux, ils ne se réveilleraient pas… il en va de même pour tout, sortie des ADN, etc…

Tu fermes la route quand tu organises une course pareille, c’est simple, non? Tout le reste c’est du blablabla… si celui ou celle qui n’a pas fait son travail, n’est pas capable de prendre une décision aussi simple il ou elle doit payer “le prix”, parce que c’est cela aussi le problème en 2017, ceux ou celles qui sont incapables (incompétents) accusent toujours quelqu’un d’autre: et bien NON, il faut prendre ses responsabilités quand on accepte d’être le ou la responsable de quelqu’évènement que ce soit. Il en va de même pour notre belle île: z’avez vu dans quel état… Lire la suite »

Kolere,

T’es à l’ouest y a pas de doute…
As-tu écouté les explications du patron de la gendarmerie…???
As-tu écouté les explications des coureurs eux-mêmes ???

Une fois de plus il ne s’agit pas de donner son avis, ce n’est pas un « questionnaire…!!!

De toutes façons y a une enquête, on verra bien les responsabilités des uns et des autres…
Mais arrêtez de parler dans le vide…

Tu dois pouvoir couper un virage dans une course cycliste sans te prendre une ambulance en pleine poire. Mets-toi à la place du jeune Mathieu (et de l’ambulancier!)… et je ne dis pas que l’organisation d’une telle course est facile, mais il faut “assurer” (pas simple, non, TOUS les protocoles doivent être en place, même pour ce très rare cas où une ambulance doit utiliser en urgence l’espace de la course…), ou ne pas la faire la course/le tour, une vie humaine comme celle d’un jeune de 20 ans est bien trop précieuse pour prendre quelque risque que ce soit.… Lire la suite »

Kolere,

Tu confonds les choses et ta “Kolere” en ait la cause…
Que tu considères qu’il faille revoir les modalités d’encadrement d’une course c’est pas un problème ni une mauvaise idée…
Mais la question n’est pas là, la question c’est uniquement de savoir si les condition de course on été celles qui sont définies initialement…
Et c’est le boulot de la gendarmerie…!!!
Il faut donc attendre les résultats de l’enquête…

Evidemment qu’il “faut donc attendre les résultats de l’enquête…”.

Mes pensées les plus tristes vont aux familles du jeune décédé sur ce Tour… Ils ne vont pas aimer, mais l’organisation est à blâmer. Y’en a marre des “cowboys” dans tous les domaines maintenant! Toute l’histoire du Caillou, même maintenant à un moment historique de notre histoire, quand il faudrait se rapprocher de la France bien nettement, non, ça dort! La baffe qu’on va prendre… c’est pas marrant…

NAUTILE
je ne suis pas d’accord avec les propos tenus par Félicia Balanger samedi soir dans le journal télévisé. Il y a eu faute du comité organisateur : comment expliquer que la route, fermée comme il se doit pour cette portion d ‘étape, ait été réouverte à la circulation alors qu’il y avait des retardataires ? A qui fera-t-on croire qu’une route fermée pour un évènement sportif, puisse être réouverte dès que le gros du peloton soit passé , sans en informer les quelques retardataires? Mme Balanger a aussi dit qu’il était toujours demandé aux cyclistes de respecter le code de… Lire la suite »

Nautile,

Oui au final, à l’entendre aux actus, ce serait carrément la faute de ce pauvre cycliste ! Que la course ne soit pas sécurisée pour tous même pour les retardataires est inouï ! En attendant, venir participer à une course et y trouver la mort est inadmissible.

Coucou Simla, content de te lire, ça faisait un bail (c’est inforétif qui va avoir les oreilles qui sifflent en entendant parler de bail 😀 )
Pour faire suite au triste sujet de l’article, j’ai lu un commentaire de Florian Barket qui répondait à quelqu’un sur l’interrogation du code de la route. Il a confirmé qu’avant chaque départ il leur était rappelé les consignes de sécurité routière et donc de l’obligation du respect du code de la route. Ceci dit, les circonstances du drame engage à coup sûr la responsabilité de l’organisation du Tour et donc des commissaires de courses.

Hello Don, Le code de la route respecté pendant une course cycliste par le peloton ????? Jamais vu ça ! La sécurité assurée pour le groupe de tête et on abandonne les retardataires à leur triste sort ???? Drôle de gestion de course !!! Evidemment, comme d’habitude, ils essaient de se dédouaner de leur responsabilité….à la limite c’est encore pire et quelque part, indécent pour ce jeune coureur qui avait dû se faire une fête de venir participer à cette course et pour sa famille ! Mais transformer les victimes en coupables, c’est typiquement de notre époque et surtout bien… Lire la suite »

Simla, on respecte le code de la route en Calédonie?

Effectivement Eliot, j’y ai pensé après coup. Il est évident que si c’était le cas, il n’y aurait pas autant de morts sur les routes calédoniennes, on a quand même un sacré record dont on se passerait volontiers. Pour en revenir à ce malheureux jeune homme, le col de la pirogue est un endroit connu pour sa dangerosité, et je m’étonne d’autant plus qu’il n’y ait pas eu de sécurité assurée jusqu’au bout pour tous surtout à cet endroit précis. Quant aux allégations des responsables, respect du code de la route, il s’est déporté, etc…belle façon de fuir ses responsabilités… Lire la suite »

simla: que la France soit, comme elle aurait toujours du l’être, bien chez elle ici, et elle fera respecter la Loi. Quand on joue avec le feu, on se brûle.

Que voulez-vous dire “comme elle aurait toujours dû l’être, bien chez celle ici”? La France ne l’a pas été, a commis l’erreur de ne pas vouloir l’être?
Pourtant, ce sera bien la législation française qui s’ appliquera dans cette affaire, les gendarmes enquêteront , la justice sanctionnera, et tout ceci bien sûr tombe sous le coup des compétences régaliennes. Je ne vois pas le bien fondé de cette insistance à affirmer cette contre-vérité.

Il est question dans mon comm, en réplique à simla, du “respect -entre autres- du code de la route”… beaucoup trop sont dans le deni ici: avoir un statut “bâtard” sui generis n’est pas vraiment l’être, Français, on ne l’est “qu’un peu”… et notre sort ne pourra ou que s’améliorer, ou qu’empirer, faites donc le bon choix (toujours difficile à faire à ce jour, puisqu’il ne nous l’est toujours pas proposé ce choix, je parle d’un bien “clair et net”)…

Nous ne sommes pas moins français que les Bretons ou les Basques. En quoi le seraient-ils plus que nous si on ne l’est qu’un peu?

Eliot Nenesse : “Nous ne sommes pas moins français que les Bretons ou les Basques.”

Plus, moins, je ne vois pas les choses comme ça.
Disons que vous êtes les seuls citoyens français à disposer d’une seconde citoyenneté non étrangère, à habiter une communauté “sui generis”, à disposer du droit constitutionnel de faire sécession, et à protéger votre emploi local, tout ceci en même temps.
Même les Tahitiens n’ont pas tout ça (bon, d’accord, les Wallisiens ont des rois, citoyens de la République).
Vous êtes vraiment des Français entièrement à part.

On va vite le savoir si “nous ne sommes pas moins français que les Bretons ou les Basques”… mais pour l’être tout autant qu’eux, il faudra le vouloir, le DEMANDER, il ne faudra surtout pas attendre que ‘ça’ tombe du ciel, sinon gare (et aucun retour en arrière ne sera possible, notre sort sera scellé)…

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top