Connect with us

Calédosphère

Actualité

Jean-Pierre Deteix assassiné !

Mise à jour (lundi matin 10h00) :

Deux personnes ont bien été interpellées dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Jean-Pierre Deteix et sont actuellement entendues par les policiers. Comme nous l’indiquions dans notre article, la voiture de la victime n’était pas sur les lieux de Nouville. Les Nouvelles Calédoniennes confirment qu’elle a été retrouvée aux abords de Saint-Louis, une tribu de la ville du Mont-Dore, située à plus de 15 km de la presqu’île Nouméenne où le corps a été retrouvé. En fait, son téléphone portable s’y trouvait également et c’est en effectuant une géolocalisation de celui-ci que les enquêteurs ont retrouvé le véhicule. Aucune thèse n’est pour l’heure mise de côté mais le meurtre ne fait plus de doute… reste à connaitre le mobile du ou des meurtriers et sur ce point aucune piste n’est écartée.

Le ministre de la Justice informé

Jean-Jacques Urvoas, le Garde des Sceaux a été informé de la mort de Jean-Pierre Deteix et il suivrait personnellement depuis ce dimanche soir le déroulé de l’enquête. La victime était en effet l’une des figures locales du Parti Socialiste Calédonien et fut en 2012 le directeur de campagne de François Hollande lors de sa campagne dans le Pacifique. Le ministre de la Justice, grand connaisseur du dossier calédonien s’est rendu à plusieurs reprises sur le territoire et appréciait dit-on Jean-Pierre Deteix avec qui il aimait échanger et il entretenait une correspondance amicale depuis plusieurs années. Comme c’était à prévoir, cette affaire est prise très au sérieux par les autorités et a provoqué un séisme dans les sphères politiques et institutionnelles. A noter que Thierry Lataste, le nouveau Haut-commissaire de la République et ancien directeur de cabinet du président de la république est un ami proche de Jean-Pierre Deteix.

La dernière charge de Deteix

Plusieurs internautes nous ont, depuis l’annonce de sa mort, transmis des informations quant aux dernières actions de la victime la semaine passée. Parmi elles, il est à noter que Jean-Pierre Deteix était toujours très actif au sein du monde associatif local. Il avait ainsi envoyé un mail le 31 mai au soir appelant l’ensemble de ses amis à soutenir le collectif des « femmes en colère » avant que celui-ci n’organise le 1er juin une manifestation devant les portes du congrès pour demander notamment la démission des élus condamnés pour des faits de violences sur des femmes… Jean-Pierre Deteix expliquait :

« Pour l’application effective des Droits Humains, et notamment la fin des discriminations et des violences aux personnes, sous toutes formes. Pour que personne ne soit au-dessus de la loi en NC !! (Jean-Pierre Deteix, 31/05/16 ; sources : mailing) »


Lundi matin 5h00 : Le corps de l’homme retrouvé à Nouville est celui de Jean-Pierre Deteix, une figure bien connue de la vie politique locale. Selon les enquêteurs de la sûreté urbaine, le responsable indépendantiste aurait été lynché et roué de coups au point de rendre son visage méconnaissable. Premiers éléments de l’enquête et hypothèses.

Les médias avaient annoncé ce dimanche la découverte macabre d’un homme retrouvé sans vie, à moitié nu, sur la presqu’île de Nouville. Dès le début de l’enquête la thèse de l’homicide a été privilégiée. Car l’homme avait été visiblement molesté de façon très brutale (un proche de l’enquête a d’ailleurs employé le mot « sauvagerie ») de sorte qu’il n’a pu, dans un premier temps, être identifié. Raison pour laquelle les autorités ont lancé ce dimanche 5 juin un appel afin de savoir si quelqu’un avait été le témoin d’altercations ou de cris dans la zone de Nouville. La victime, selon les premières informations communiquées par la police était un homme de type européen, mesurant 1,63 mètre, de corpulence moyenne, avec une calvitie au milieu du crâne. Il portait un postiche de couleur blond cendré. Une information qui aura éveillé la curiosité des enquêteurs et qui aura fait penser à Jean-Pierre Deteix, puisqu’il correspondait à cette description. Car, le corps est resté selon l’avis des témoins et du médecin légiste « non-identifiable » durant 24 heures tellement le visage avait été frappé et ce avec une rare violence ! Vraisemblablement tué ce samedi, c’est seulement dimanche soir après 21 heures pour être précis, que les juges ont découvert puis confirmé l’identité de la victime : il s’agissait bien de Jean-Pierre Deteix. L’ancien collaborateur de Jean-Marie Tjibaou, cadre de l’Union Calédonienne et jusqu’à peu directeur de cabinet du Vice-président du gouvernement, il avait été tué et son corps grossièrement caché dans les brousses de la presqu’île nouméenne.

Mystère autour du meurtre

Même si aucune thèse ne peut être pour l’heure écartée, ce crime semble d’ores et déjà entouré d’un halo de mystère. Les homicides sont en effet relativement rares en Nouvelle-Calédonie et celui-ci ne semble ressembler à aucun autre. Ainsi, il apparaîtrait que le corps de la victime aurait été transporté. Sur quelle distance ? L’enquête devrait le démontrer. Le cadavre a également été caché sous des amas de feuilles et de branchages. Mais dans quel but ? Reste qu’il a été positionné et retrouvé non loin d’un lieu mal famé de ce quartier de Nouville et aux abords de la plage dite « des nudistes ». Une zone bien connue pour être le centre de recels en tout genre mais aussi d’actes de prostitution. Pour autant, le temps particulièrement mauvais de ce week-end, le lieu et les circonstances laissent planer le doute quant à imaginer qu’un homme tel que Jean-Pierre Deteix, âgé d’une soixantaine d’années, s’y serait rendu par lui-même ou de son plein grès pour « profiter » de la plage en cette période particulièrement pluvieuse… De plus, le corps aurait été découvert à moitié dénudé sans que ses vêtements ne soient autour de lui et son véhicule n’a pas été retrouvé (pour l’instant) dans la zone.

Les lecteurs de Calédosphère auront certainement par eux-mêmes réalisé une très étrange coïncidence : il y a exactement deux ans (jour pour jour !) un autre responsable politique indépendantiste, Guy Tamaï était retrouvé mort, lui aussi roué de coups, cette fois-là devant un restaurant des baies de Nouméa. C’était en effet dans la nuit du 4 au 5 juin 2014 que l’ancien secrétaire général de l’UPM avait été la victime de coups et blessures ayant entraîné sa mort.

Un homme au cœur de l’histoire politique calédonienne

Jean-Pierre Deteix était arrivé en Nouvelle-Calédonie à la fin des années 60. Il a enseigné la philosophie au lycée Blaise Pascal qu’il a contribué à fonder avec Pierre Declercq, dont il était l’adjoint, et la psychologie à l’ENEP, l’École Normale de l’Enseignement Privé. Il sera également directeur d’une école primaire à Yaté. Dès son arrivée en Nouvelle-Calédonie, Jean-Pierre Deteix s’engage en politique puisqu’il rejoint le mouvement des Foulards Rouges. Pendant les Évènements, il rejoint les rangs de l’Union Calédonienne où il travaille aux côtés de Jean-Marie Tjibaou. Jean-Pierre Deteix sera ainsi le secrétaire général du FLNKS et du « gouvernement de Kanaky » en 1984, il sera aussi parmi ceux qui créeront Radio Djiido en 1985. Après la mort de Jean-Marie Tjibaou, il va travailler avec Marie-Claude Tjibaou et Octave Togna à la création de l’ADCK puis du Centre Culturel Tjibaou. Cet ancien séminariste n’occupera jamais les postes politiques de premier plan, mais sera un collaborateur précieux. Il sera ainsi le directeur de cabinet des élus de l’UC au congrès de 2005 à 2009, date à laquelle il est membre de la liste « ouverture citoyenne » en province Sud que conduit Marie-Claude Tjibaou. Il restera proche de Marie-Claude Tjibaou dont il sera le directeur de campagne pendant les élections municipales de mars 2014 à Nouméa. Jusqu’à février dernier, Jean-Pierre Deteix était le directeur de cabinet du vice-président du gouvernement, Jean-Louis d’Anglebermes. Son épouse, Jacqueline Deteix, a été élue UC de la province des îles et du congrès de 2004 à 2014. Jean-Pierre Deteix était un membre actif de la section calédonienne du Parti Socialiste. Il avait plusieurs fois fait parvenir des contributions à Calédosphère souvent appréciées des internautes notamment durant le « conflit des rouleurs ».

La rédaction de Calédosphère a appris avec stupeur et effroi les circonstances de la mort de Jean-Pierre Deteix. Elle assure sa femme, sa famille, ses proches et ses camarades de ses plus sincères condoléances et espère ardemment que le ou les auteurs de ce crime affreux seront identifiés, retrouvés et condamnés très sévèrement.

APPEL à TÉMOIN des autorités !

Une autopsie va être effectuée dans le courant de la semaine pour confirmer (ou infirmer) la thèse criminelle qui est pour l’heure envisagée. Les enquêteurs de la sûreté urbaine demandent à toute personne qui aurait été témoin d’altercations ou de cris dans la zone de Nouville, dans la nuit de vendredi à samedi, de composer le 17, jusqu’à ce soir dimanche 5 juin. A partir de ce lundi 6 juin, il faudra appeler le 24 33 00 pour communiquer tout élément utile à l’enquête.

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

98 Commentaires sur "Jean-Pierre Deteix assassiné !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

RIP mon vieil ami, aux 40 ans du Palika, Michel t’as rendu hommage !

caledovrais

elle est bien placée Nathailie Daly pour salir Mr Deitex et ses déviances sexuelles ! L’hippopotame lécheur !

Ah oui quand même !!!

memory

… Et ce ‘quelqu’un qui n’a pas fait son travail, ira t-il en prison? J’en doute.

memory

Compte tenu des dernières informations, le “tueur” est un récidiviste de l’île des Pins,qui, elle n’est pas impliquée. IL EN ETAIT INTERDIT DE SEJOUR POUR LES MÊMES FAITS, LA MORT EN MOINS !!
Donc la responsabilité de ce meurtre sauvage incombe entièrement à la justice qui n’a vraiment pas fait son travail. Si cela avait été le cas, ce crime odieux n’aurait pu être commis.
Condoléances.

kaya
on dirait que la justice à pris gout à garder tous les tarés à Nouméa ou peut être en Province Sud, journal de ce matin concernant l’agresseur de la femme enceinte :” INERDIT DE SEJOUR EN PROVINCE NORD” et il va rester ou encore celui là ???? pour le moment au Camp-Est et après ça fera pareil que ce jeune de l’iles des pîns, qu’est ce que c’est que ces mesures à la con …………!!!!! on a ouvert les visas avec le Vanuatu on a qu’a les envoyer la bas mais là on déplace seulement le problème à l’intérieur de… Lire la suite »

En effet, on se demande bien pourquoi ce type n’est pas en taule, non ???

Kwa ça…!
Y a des criminels interdis de séjour sur la grande terre consignés sur l’île des pins ?
Ha bin elle prend un sale coup dans la gueule l’image du dernier paradis sur terre de l’IDP !

Foutez moi toute cette vermine sur Walpole qu’on puisse enfin vivre de manière civilisée !!!

Abdul

Pas la peine de mettre ces cafards en taule, ils sont perdu pour la societe et nous coutent des ronds aussi, Foutez moi ces rakailles a Walpole avec un nécessaire de survie,, ils ne coûteront plus rien a la société et seront surveillé par les sharks….. Tant qu’il n’y aura pas de punition FORTE, ces parasites continueront de voler, insulter, violer, bruler, tabasser, tuer…….plus rien a en tirer….

caledovrais

il devrait s’acheter des rétroviseurs pour surveiller ses arrières Reigner ils ont la poisse les blancs de l’UC !

Pepere

C’est ça le problème de sous-traiter le boulot… Gerard, Madeleine et combien de “collaborateurs”…. Au début, tout le monde est content: super bien payés, les uns à rien faire, les autres à tout faire ! Comme A. Lecren, mais pas seulement. Finalement celui qui fout rien, n’apprend rien, ne comprend rien et a les boules de passer pour un c… et ça, ça fait des jaloux !
https://caledoniepresse.wordpress.com/2015/05/14/ces-collaborateurs-qui-escroquent-les-caledoniens/

kaya

C’est clair j’allais le dire, il reste plus que lui …….!!

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top