Connect with us

Calédosphère

Actualité

La liste complète : qui se rend au comité des signataires ?

Cette année et pour l’avant dernière fois avant le référendum, l’Etat n’a invité officiellement que 25 personnalités calédoniennes pour participer au comité des signataires, à Matignon. Si c’est moins que les années précédentes où ils approchaient de la cinquantaine, une flopée d’élus et de collaborateurs se sont tout de même invités à Paris… Revue d’étape.

Préférant semble-t-il la qualité à la quantité, le gouvernement Macron a tranché avec ses prédécesseurs sous Nicolas Sarkozy ou François Hollande. Pour ce 15ème comité des signataires, ce sont ainsi « seulement » 25 personnalités qui ont été officiellement invitées à participer aux réunions qui auront lieu le 2 et 3 novembre prochain, sous l’égide du Premier ministre. Parmi eux, l’Etat a choisi d’inviter les élus calédoniens selon quatre critères : les parlementaires, les présidents d’institution, les représentants des groupes politiques du congrès et enfin les signataires. Seul exception : le président du sénat, l’Etat ayant mis de côté les coutumiers puisque ceux-ci ont élus cette année deux présidents dont chacun met en cause la légitimité de l’autre. Pour autant, Pascal Sihaze et Paul Jewine, affectueusement surnommés dans le landerneau « un-fauteuil-pour-deux », pourraient se rendre quand même dans la ville lumière, même si on ignore encore exactement pourquoi.

Représentativité des sensibilités politiques

Si on se souvient que les délégations pléthoriques avaient par le passé créé un certain malaise dans l’opinion publique – près d’une centaine de personnes s’étaient déplacées à Paris fin 2013 – cette fois-ci la liste officielle arrêtée par l’Etat met en lumière le poids et l’importance des mouvements politiques locaux et surtout leur stratégie visant à être entendu par le Gouvernement national.

Du côté des loyalistes, pour des raisons essentiellement historiques, c’est toujours le Rassemblement-les Républicains qui occupe la première place. Ainsi six personnalités du Rassemblement-LR ont été invitées. De plus, comme l’a annoncé l’association des maires de Nouvelle-Calédonie, Eric Gay, le maire du Mont-Dore, s’invite également afin de participer au comité technique qui suivra les réunions organisées par Matignon. Comptant désormais trois parlementaires et de deux présidents d’institution, ce sont ensuite six personnalités de Calédonie Ensemble qui se rendront à Paris. A noter que pour représenter la plateforme loyaliste, le parti des députés a choisi Annie Qaeze, la députée-suppléante de Philippe Dunoyer originaire de Lifou. Durant la campagne, le parti avait en effet annoncé vouloir mettre en avant et former la jeune femme qui fait là son entrée dans sur la scène politique locale et nationale. Toujours au sein de la plateforme, le Mouvement Populaire Calédonien ne disposera que d’un seul représentant, à savoir Gil Brial. Ainsi, Gaël Yanno, président du mouvement, ne sera pas présent à ce comité des signataires. Du côté de « Tous Calédoniens », le maire de Koumac Wilfried Weiss a annoncé vouloir lui aussi se rendre à Paris, même s’il n’a pas été officiellement invité. Enfin, toujours du côté des non-indépendantistes, le groupe des Républicains Calédoniens sera représenté par cinq personnes, dont trois invitées officiellement par l’Etat : Harold Martin, Simon Loueckhote et Sonia Backes. En partance pour la capitale, l’élu du congrès Philippe Blaise a décidé de se joindre à eux ainsi que le directeur de cabinet du groupe.

Côté indépendantiste, le grand absent sera Daniel Goa. A la surprise générale, le président de l’Union Calédonienne a refusé de se rendre à ce comité prétextant des soucis au sein du conseil municipal de sa commune de Hienghène. Mais remplacé au dernier moment par Gilbert Tyuienon, cette absence met surtout en lumière les terribles affrontements ayant lieu au sein du plus vieux parti calédonien entre les partisans de l’UC du sud et de l’UC du nord. Des bisbilles qui en augurent certainement d’autres pour cette fin d’année, où le congrès du parti devra élire un nouveau président, sachant que Gilbert Tyuienon sera candidat contre Daniel Goa. Quoi qu’il en soit, ce sont bien six personnes qui représenteront l’UC à Paris. Moins que du côté de l’UNI-Palika puisque pas moins de 8 personnes se sont envolées pour la métropole. Parmi elles les « officiels » Paul Néaoutyine, Louis Mapou, Adolphe Digoué et Victor Tutugoro mais aussi de nombreux collaborateurs du président de la province Nord. C’est ainsi que Paul Néaoutyine a choisi de venir en force en demandant à quatre techniciens de le suivre. Représentants de son cabinet, de la Sofinor ou encore un juriste, le chef du Palika tient certainement à être « armé » pour de futurs négociations en comité technique avec les autres partenaires.

Moyenne d’âge des signataires : 69 ans

20 ans après l’accord quelle est la légitimité des signataires ? En effet, parmi les douze signataires « historiques » de l’Accord de Nouméa ayant paraphés le célèbre document en novembre 1998, deux sont depuis décédés (feu Jacques Lafleur et Charles Pidjot) et quatre sont désormais à la retraite ou sans mandat exécutif. C’est ainsi que Lionel Jospin (qui vient de fêter cette année ses 80 ans), Jean-Jacques Queyranne (71 ans), Jean Lèques (86 ans) et Simon Loueckhote (60 ans) n’occupent ainsi plus de fonction élective. Et si les deux premiers qui ont signé l’accord au nom de l’Etat ne font plus d’ingérence dans le dossier, Jean Lèques a, lui, choisi de passer la main et se fait invariablement représenter à Paris. Quant à Simon Loueckhote, qui reste à 60 ans le plus jeune des signataires, il répond toujours à l’invitation parisienne. S’agissant de Pierre Frogier (66 ans), de Bernard Deladrière (65 ans), Victor Tutugoro (61 ans), de Paul Néaoutyine (66 ans) et de Roch Wamytan (66 ans), ils occupent toujours des fonctions électives ou exécutives au sein des institutions calédoniennes. Le maire de Paita Harold Martin (63 ans) étant le seul sous le coup d’une inéligibilité suite à plusieurs condamnations judiciaires. C’est ainsi que l’âge moyen des signataires est aujourd’hui de 69 ans.

“Du cinéma au frais de la princesse” : Et moi ? Et moi ? Et moi ?

Il y a tout juste quatre ans, la rédaction de Calédosphère avait estimé, preuve à l’appui, à un peu plus de 100 millions de francs le coût global pour les institutions calédoniennes de ces différents déplacements parisiens. A l’époque, il faut dire que l’ensemble des membres du Conseil Economique et Social avaient eux aussi fait le voyage ! Revenant à des effectifs plus resserrés, le gouvernement d’Edouard Philippe a semble-t-il voulu mettre le holà vis-à-vis de la propension de certains hommes politiques calédoniens à voyager en classe affaire. Pour autant, certains pourraient trouver amusant que les opposants d’hier à ces comités, trouvent aujourd’hui une nouvelle justification à leur participation à ces réunions… C’est ainsi que le membre des Républicains Calédoniens Philippe Blaise a choisi de rejoindre ses collègues à Paris expliquant sur son profil Facebook que « cette semaine à Paris sera importante pour préparer 2018 ». Pas tout à fait le même discours que ce dernier prônait à la radio lorsqu’il était en campagne pour les provinciales, il y a tout juste quatre ans :

« Il suffit de lire ce qui s’écrit sur les réseaux sociaux. Que disent les gens ? Ils disent que, tout ça, c’est du cinéma. C’est-à-dire qu’il y a plein de gens qui voyagent au frais de la princesse, qui vont à Paris, ils sont tous contents et moi je pense qu’il y a un décalage total, entre cet establishment de l’Accord de Nouméa, là, qui va rencontrer le président de la République et ce que pensent les gens. (Philippe BLAISE, 16/10/2013 ; sources : Océane FM) »

Moralité : de là à passer en une élection de « c’est du cinéma » à « ce sont des réunions importantes », il n’y a donc qu’un petit pas… en classe business bien sûr !

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

50 Commentaires sur "La liste complète : qui se rend au comité des signataires ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
gagougne988

Bonjour à tous, je suis nouveau a m exprimer sur le forum, apres vous avoir lu depuis de nombreux mois.
Pour en revenir au sujet, je vous l assure que c’est la grande vie a Paris. L hôtel classé palace donc au delà de 5 etoiles, situé perpendiculairement aux champs elysees, bar all inclused et pepettes blondes de préférences intégrées dans la note de chambre par un tour de magie de certains concierges.
Car certaines epouses verifiaient les depenses du “vieux” au retour de paris…

Beru

Je reviens lire un coup de Calédosphère et que vois je ? Floyd est toujours aussi abruti ! Mândieu !!!
Blaise a bien raison d’aller se mêler à ses frais au débat qui risque d’être bien pourri entre les oui oui, les oui non et les non oui. On peut s’attendre au pire !

Ben oui Beru, tu t’en vas…tu reviens….et rien n’a “sazé”.
Floyd fait du Floyd, il y a juste “le bailleur des mers” qui manque à l’appel, il fait des ronds dans l’eau. D’ailleurs Alik s’ennuie de son contradicteur préféré, j’ai nommé Inforétif grand pêcheur (ou pécheur c’est au choix) devant l’Éternel 😀

Chuuuut, Alik fait sa sieste, écrivez doucement svp…

Kolere : “Chuuuut, Alik fait sa sieste, écrivez doucement svp…”

Erreur, Kolere, j’étais sorti magasiner.
Je te remercie néanmoins de te soucier de mon bien-être.

Mais à cette heure-ci, tu n’es pas prise par tes obligations professionnelles ?

On peut néanmoins remarquer la féminisation en cours de notre classe politique.

caledovrais

Martin le voleur , Simon la girouette et Backes , et bien nous voilà propres avec ces représentants des Calédoniens

Clark

Donc Philippe Germain “expédie les affaires courantes” au comité des signataires, avec le titre de “Président du Gouvernement”?

Je croyais qu’il ne pouvait “rien faire” ?

La Nouvelle-Calédonie est devenue dans la nuit de mardi à mercredi membre associé à l’Unesco.
La Nouvelle-Calédonie est la première communauté française d’outre-mer à devenir ainsi membre associé à l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Cette accession a été proclamée par les Etats membres lors de la Conférence générale qui se tient à Paris, en présence du président du gouvernement, Philippe Germain.

La ministre des outre-mer, Mme Annick Girardin, a salué cette accession.

Melchisedek : “La Nouvelle-Calédonie est devenue dans la nuit de mardi à mercredi membre associé à l’Unesco.”

Voilà qui compensera largement le retrait des USA et d’Israël.
Quel est le montant de la cotisation pour les membres associés ?

Alik, voyons !!! Qui c’est qui paye, qui paye ?…c’est la France qui paye !!!

Philippe Germain a la courante?

Ben c’est là toute schizophrénie de CE. Dire tout, le contraire de tout, faire tout et tout défaire en accusant les autres d’être la cause de tous les maux dont le pays souffrirait en bloquant les institutions…Sauf qu’ils ont fait pire avec leurs démissions à répétitions du gouv et une fois en place de faire la grève en refusant de faire ce pourquoi ils avaient été désignés dans leur “ministère”, mais de bien palper le pognon à la fin du mois…hein M. Dunoyer ??? je le cite parce qu’à ce moment là nous l’avons sollicité pour un dossier de la… Lire la suite »
NAUTILE

Dommage que vous n’ayez retenu qu’un nom pour votre dossier si important et perdu la mémoire pour les autres personnes. Pas très élégant, mais pas étonnant non plus…
Nautile

Pourquoi ? Cela vous intéresse, Nautile ? contrairement à ce que vos propos acides laissent penser, j’ai voulu être bref pour éviter d’en faire un roman. Mais puisque vous insistez pour savoir qui a été contacté pour ce dossier, sachez qu’il relevait en premier lieu de la fonction publique, dont M. Dunoyer avait la charge. Mais en ce genre de circonstances, rien n’interdit de frapper à d’autres portes, n’est-ce pas ? Donc ont été sollicités : Mme la députée de l’époque, Mme H. Iékawé qui s’était engagée à transmettre le dit dossier. Pourquoi CE, me diriez vous ? Parce qu’on… Lire la suite »

On connaît maintenant les noms des heureux bénéficiaires d’un voyage annuel gratuit à Paris en décembre et peut-être rencontrer celui qui n’est pas le Père Noel
Pour certains, c’est un voyage pénible en mère patrie colonialiste qu’ils ne doivent pas apprécier, alors on leur organisera quelques petites gâteries pour faire passer le supplice.

Passé le référendum et la sortie de l’accord, ce CDS et les voyages qui vont avec n’auront plus lieu d’être…
Ah ben ça c’est bête alors ?

Faudra trouver une solution… pour que ça continue ! C’est l’inconvénient du référendum… d’ailleurs Frog est contre…

Ps:
Macron a raison de dire qu’il n’est pas le Père Noel,
puisque le Père Noël est une ordure.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top