Connect with us

Calédosphère

Actualité

Bordel à Saint-Louis pour l’anniversaire de la mort de William Décoiré

Incendies, caillassages, débordements,… Un an jour pour jour après la mort de William Décoiré, la tribu de Saint-Louis est à nouveau marquée par des troubles. Les automobilistes utilisant la route du Mont-Dore Sud appellent à l’aide depuis hier. Happy Birthday to you “le Bordel”….

Il y a un an jour pour jour, le 29 octobre 2016, après plusieurs semaines durant lesquelles il avait, lui et sa bande, fait vivre un véritable enfer aux habitants de la tribu de Saint-Louis à coup de vols, de menaces, d’intimidation ou de faits de violence, William Décoiré avait foncé sur une patrouille de gendarme dans un véhicule volé. L’un des officiers avait alors fait feu sur lui, le tuant sur le coup. L’enquête avait démontré que « les éléments recueillis, en particulier les auditions récentes des passagers du fourgon volé, ne remettent pas en cause la réalité de la légitime défense ressortant des déclarations des militaires de la gendarmerie ». William Décoiré présentait ce jour-là une alcoolémie importante, outre les traces d’une consommation de cannabis. Pour autant, ces explications n’avaient pas été acceptées par une partie des jeunes de la tribu ainsi que par certains chefs coutumiers dont Roch Wamytan qui avait déclaré à l’AFP : « on ne croit absolument pas à cela ». Le grand chef du district de Pont des Français, tribu de Saint-Louis, d’où était originaire la victime, avait même annoncé vouloir porter plainte contre l’Etat. Malgré cela, l’enquête avait été clôturée le 3 janvier de cette année et ses conclusions validaient la légitime défense du gendarme. Mais les évènements de ces dernières heures démontrent que des proches du disparu entendent bien se rappeler au bon souvenir des autorités en général et des Calédoniens en particulier.

Incendies et caillassages pour la levée de deuil

Ce dimanche matin, une marche et une levée de deuil était organisée de 7 à 9 heures entre Boulari et l’église de Saint-Louis. Et déjà dans l’après-midi de samedi, un incendie d’origine criminel a été déclenché dans le secteur de Saint-Michel, aux abords de la tribu et dans une zone qualifiée de « difficile d’accès » par les pompiers. Plus tard dans la soirée, les premiers caillassages de véhicules ont été signalés et se sont multipliés dans la nuit et la matinée de dimanche :

La gendarmerie a appelé les populations à ne pas circuler dans le secteur mais, semble-t-il, cet appel n’a pas été suffisamment entendu ou relayé puisque de nombreuses victimes sont déjà à déplorer :

Sur les réseaux sociaux, on signale également sur les groupes spécialisés des feux sur les bords de la route ainsi que des individus « louches » dans les environs.

Inquiétudes autour d’une escalade

Depuis des décennies que la tribu de Saint-Louis est victime de quelques individus violents, dangereux et parfois armés, à chaque nouvel évènement, la population du Mont-Dore sud vit au rythme des blocages ou des barrages de la RP1. Un an après les faits et la mort de plusieurs personnes (dont Ramon Noraro, tué par balle en décembre 2016 par un habitant de la tribu excédé) beaucoup s’interrogent sur une possible escalade, d’autant plus que le territoire entre dans l’année du référendum d’autodétermination. Comme à chaque fois, les « évènement » de Saint-Louis sont en effet récupérés politiquement par certains responsables en manque de notoriété et, comme à chaque fois, l’Etat – responsable de la sécurité publique – témoigne d’un comportement quasi-amorphe. Les gendarmes ayant l’ordre de ne surtout pas intervenir sauf si leur vie est en jeu. Mais à ces constats s’ajoute maintenant le fait que plusieurs délinquants originaires de la tribu, ou y ayant trouvé refuge par le passé, doivent prochainement sortir de la prison du Camp Est, leur peine arrivant à échéance. Au sein de la tribu, les habitants, et particulièrement des mères de familles, s’inquiètent de plus en plus ouvertement du retour prochain de ces « grands délinquants » bientôt relâchés et livrés à eux-mêmes. Les mêmes causes produisant souvent les mêmes effets, peu de doute subsistent sur le fait qu’on entendra bientôt parler d’eux.

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

155 Commentaires sur "Bordel à Saint-Louis pour l’anniversaire de la mort de William Décoiré"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
moacaledo

Gay va encore faire une réunion avec les coutumiers et leur glisser une enveloppe !
A QUAND LA DÉVIATION pour laisser ces pourris dans leur m….

Nogius

Caillassages à Saint Louis ! Les ateliers carrosserie et peinture se frottent les mains ! Y aura du travail et des clients !

moacaledo

De toute façon tant qu’on aura un HC qui n’applique pas les décisions de justice rien n’avancera .
J J Brot REVIENS !

Demain soir c’est Halloween! faudrait déterrer le squelette de William et le suspendre à un poteau pour décorer la route de Saint Louis pour faire peur aux vilains petits enfants de la tribu! le message sera clair: regardez ce qu’il va vous arriver si vous êtes méchants avec les gendarmes!

squelette-suspendu.jpg
amitou

eliot nenesse , mefiez vous quand méme la famille peux demander le retrait de ce commentaire par voie de justice sans comptez les copies d ecran partagées qui risquent d arriver jusqu a facebook vous allez un peu loin la .

Yvan La Méche

GAY et les autres PINGOUINS vont allumer des bougies et organiser des marches blanches, toujours pas compris qu’ils sont pris pour des cons !!!! Rentrez dedans , vous allez voir ça va changer de discours….

Yvan La Méche

RETOUR DE jEAN jACQUES BROT POUR NETTOYER….là, il faut nettoyer au PM à la ML et au Napalm…..c’est pas 10 vermines qui vont foutre la merde au pays ????

Jean Jacques Brot est un chrétien humaniste et il se consacre avec énergie à des actions qui sont très loin de celles (débiles!) que vous envisagez ! http://www.toutdz.com/sur-la-route-avec-jean-jacques-brot-le-prefet-des-refugies/

Yvan La Méche

Va allumer une bougie………………..

Pour restaurer l’ordre à SL, le départ du HC serait déjà un bon début.

Floyd: aucun HC ne pourra faire un travail intéressant pour nous ici, il a, et ils auront tous les mains et pieds liés jusqu’ à notre sortie définitive de ces Accords… “nous” avons signé pour qu’il en soit ainsi. Par contre, qu’il relaye à Paris des propositions intéressantes pour nous et la France, cela OUI, il pourra le faire.

Faut pas croire, à SL c’est une histoire de gangs de delinquants alcoolisé, cannabissés et armés. Ce ne sont pas des combattants de la libération de la Kanaky. Sinon le Camp Est serait rempli à 90% de prisonniers politiques. Le Palika et l’UC (et les habitants de la tribu) ont publiquement condamné les actions de ces gangs sans foi ni loi.

Une fois que Paris a compris ça, il faudra agir en conséquence pour faire cesser ces violences qui n’ont rien de politiques.

Manu

SAUF que la moindre intervention des “blancs” sera prise pour une agression bien politique 😉

Kolere encore une fois à l’envers…!!!

L’Etat est défaillant ici comme dans le reste du Territoire de la nation parce que c’est choix qui nous vient des années socialistes…

Y a pas d’autre raison…
Un bon coup de pied au cul et ça repart… Dans le bon sens…!!!

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top