Connect with us

Calédosphère

Actualité

Une base militaire chinoise au Vanuatu ?

Révélée par The Sydney Morning Herald, l’information fait déjà sensation au sein des différentes chancelleries impliquées dans la zone Pacifique. Après Djibouti, la Chine serait en négociation avec le gouvernement vanuatais afin d’installer sur son territoire une base militaire. Quand la Chine s’éveillera ?

L’information aurait été discutée « au plus haut niveau » à Washington ainsi qu’à Camberra. Après l’inauguration en aout 2017 de sa première base militaire à l’étranger (Djibouti), dans la très stratégique zone de la corne de l’Afrique, Beijing préparerait en effet activement la création d’une base militaire au cœur du pacifique sud, à Port-Vila, à seulement 2000 km des côtes australiennes.

« La Chine a approché le Vanuatu pour établir une présence militaire permanente dans le Pacifique Sud dans le cadre d’une initiative d’envergure mondiale qui pourrait permettre à la superpuissance croissante de faire naviguer ses forces navales aux portes de l’Australie. Fairfax Media peut révéler qu’il y a eu des discussions préliminaires entre les gouvernements chinois et le Vanuatu au sujet de cet accord militaire (Sydney Morning Herald, 09/04/18 ; sources : www.smh.com.au

Le Sydney Herald rappelle en outre qu’au-delà de très nombreux investissements financiers déjà réalisés par la Chine au Vanuatu (444 millions de dollars à ce jour), l’empire du milieu a fait construire récemment un quai où font escale des navires chinois :

« L’un des projets les plus importants financés par l’argent chinois est un nouveau grand quai sur l’île nord d’Espiritu Santo. Jonathan Pryke, un expert des îles du Pacifique à l’Institut Lowy, a déclaré que la construction du quai de Luganville avait «fait froncer les sourcils dans la défense, le renseignement et les cercles diplomatiques» à Canberra parce que son objectif était d’accueillir des navires chinois dans la zone. Le quai est d’ailleurs proche d’un aéroport international du Vanuatu que la Chine aide à développer (Sydney Morning Herald, 09/04/18 ; sources : www.smh.com.au ) »

Affirmant qu’il s’agirait là d’un « défi lancer aux américains », selon Charles Edel, un ex-conseiller du secrétaire d’Etat John Kerry, « la présence militaire chinoise au Vanuatu pourrait représenter une menace pour les intérêts de l’Australie », lequel est considéré comme le principal allié des Etats-Unis dans la zone Pacifique.

La France attentive à « l’équilibre de la région »

Impliquées au sein du QUAD (Quadrilateral Defence Coordination Group) qui regroupe les États-Unis, la France, la Nouvelle-Zélande et l’Australie, les autorités françaises disposant via la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie Française de forces militaires dans la zone, suivent depuis plusieurs années les velléités d’expansion chinoise, attendu que la sécurité maritime du pacifique sud reste entre les mains des quatre grandes puissances du QUAD. Il y a quelques jours, le général des forces armées de Nouvelle-Calédonie soulignait ainsi l’attention de la France vis-à-vis du Vanuatu et les liens avec l’Australie « notre partenaire privilégié » :

« Nous prêtons une grande attention au Vanuatu, parce que ce sont nos voisins les plus proches, parce que l’histoire nous rapproche beaucoup de ce pays, parce que la francophonie est un lien fort, et parce que le nombre de ressortissants français est beaucoup plus important. Près de 2000 (…) On constate que la Chine cherche à construire des points d’appui loin de ses bases comme c’est déjà le cas à Djibouti. L’implantation d’une base chinoise au Vanuatu serait un signe politique majeur qui viendrait nécessairement modifier l’équilibre dans la région, pour nous, mais aussi pour nos partenaires australiens, qui sont aujourd’hui la puissance la plus influente dans cette zone du Pacifique (Général Thierry MARCHAND, Commandant Supérieur des Forces Armées en Nouvelle-Calédonie (FANC), 13/03/18 ; sources : ambassade de France au Vanuatu) »

Premier débiteur du Vanuatu devant la banque mondiale, la Chine avait déjà « offert » à Port-Vila du matériel militaire l’année dernière afin de « développer les membres de ses forces para-millitaires ». En 2017, pour la deuxième fois en quelques années, le Vanuatu a ainsi reçu de la Chine des véhicules militaires, des équipements lourds pour ses forces anti-émeutes et des uniformes pour ses forces armées. Or, jusqu’à maintenant, la Chine était considérée par la France comme étant un « acteur extérieur » sur le plan militaire :

« Nous travaillons beaucoup avec l’Australie, qui est un peu notre partenaire privilégié. Ce n’est pas seulement lié aux contrats de vente des sous-marins passés en 2015, c’est plus profond que cela. Nous sommes en effet deux grandes puissances actrices de la sécurité dans le Pacifique (…) Je rencontre des militaires chinois un peu partout dans cette région du Pacifique, notamment à l’occasion d’exercices internationaux (…) On les sent intéressés par cette partie du monde, mais pour l’instant sur le plan militaire, ils n’en sont que des acteurs extérieurs, ce qui n’est pas le cas dans le champ économique, où ils sont déjà très fortement impliqués. En revanche, la situation aura sans doute évolué dans vingt ans (Général Thierry MARCHAND, Commandant Supérieur des Forces Armées en Nouvelle-Calédonie (FANC), 13/03/18 ; sources : ambassade de France au Vanuatu) »

Reste que le soutien financier Chinois au Vanuatu ne concerne pas que de futurs accords militaires. Récemment, lors des disputes territoriales qui opposent Beijing à ses voisins asiatiques (notamment aux Philippines devant la cour internationale de la Haye), le gouvernement du Vanuatu a, par la voix de son 1er ministre, fait savoir devant l’ONU qu’il soutenait résolument le gouvernement chinois. Quelques semaines plus tard, l’ambassadeur chinois à Port-Vila avait inauguré le nouveau palais des congrès offert par la République populaire de Chine au Vanuatu. Décidemment, c’est beau l’indépendance !

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



207
Laisser une réponse

avatar
53 Comment threads
154 Thread replies
0 Followers
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
plus récents plus anciens plus de votes
Alikantitra

Plus qu’à espérer que J. Castex, à qui E. Philippe a chaudement recommandé la NC, aura à cœur de relancer “l’axe indo-pacifique”.

Il y a le feu au lac :

https://fr.gatestoneinstitute.org/16183/guerre-chine-inde

LedZep
LedZep

@Alik “Il y a le feu au lac“. Et comment, et pas que finalement, à nos poumons aussi ? La Chine aurait sciemment contaminé au Covid-19 certains de ses ressortissants afin qu’ils nous le refilent ce satané SARS-CoV-2 ! Extraits de l’article dont tu nous as donné le lien (https://fr.gatestoneinstitute.org/16183/guerre-chine-inde): “Pour d’autres experts, la Chine profite de la pandémie [au Covid-19] pour intensifier ses actes de prédation – Hong Kong, les Philippines, le Japon, l’Indonésie, la Corée du Sud et l’Australie –. Dans cette perspective, le monde serait bien trop occupé à panser les plaies économiques ouvertes par le coronavirus… Lire la suite »

Alikantitra

Un modèle de discours pour celui des jeunes loups du FLNKS qui, après l’IKS, une révolution culturelle qui aura écarté les “vieux caciques” (© LedZep) et la coopération française, et une élection démocratique, aura (enfin) fait le bon choix :
https://www.youtube.com/watch?v=NqXFAGuXUGU
(sur CGTN en français, j’aime bien le sourire de la journaliste).

Il y aura toujours des grincheux :
https://www.les-crises.fr/madagascar-nouvelles-razzias-chinoises-par-richard-labeviere/

LedZep
LedZep

@Alik
“Un modèle de discours pour celui des jeunes loups du FLNKS…”

Mais “de quel bois” est faite la langue d’Andry Rajoelina ?
Il abuse du toaka c’est pas possible.
Xi Dada n’en demandait certainement pas tant.
Une telle obséquiosité laisse plus que rêveur, çà fait froid dans le dos comme on dit communément.

Pas reluisant le contexte économique de cette belle île http://www.expert-comptable-international.info/fr/pays/madagascar/economie-3

XYY
XYY

LedZep.
“Mais “de quel bois” “. Facile.

https://www.youtube.com/watch?v=IEZq_imka7U

LedZep
LedZep

@XYY
« “Mais “de quel bois” “. Facile. »

De celui dont on fait :
comment image

Allez tiens, l’une des chansons préférées de Xi Dada https://www.youtube.com/watch?v=02rRXLiwYQ4

Alikantitra

@ XYY : rien à voir avec quoi que se soit, juste pour le plaisir :
https://www.youtube.com/watch?v=3Myv-lVKRR8

LedZep
LedZep

@Alik
“rien à voir avec quoi que se soit”.

Ou si peu désormais.
Merci pour cet étonnant documentaire.
Qu’il est loin le temps où “le Pékin” s’agenouillait respectueusement devant la caméra d’Auguste François, il y a 119 ans !

Désormais retour en force de la route de la soie.
Qui fait désormais la courbette devant https://www.youtube.com/watch?v=FuhUo7Tt7Hc

Même mon Ibanez (marque de guitares d’origine japonaise) vient de Chine c’est dire.
Ceci dit la qualité est là.

Alikantitra

LedZep : “Désormais retour en force de la route de la soie.”

On est foutu, buvons trop !

LedZep
LedZep

@Alik
“On est foutu, buvons trop !”

Et de plus bientôt du Whisky Chinois !
https://www.whiskymag.fr/article/whisky-chinois-pernod-ricard-veut-produire-dans-les-montagnes-sacrees/

XYY
XYY

LedZep.
“Et de plus bientôt du Whisky Chinois !” S’ils font aussi bien que les nippons, je suis preneur….

Rigoberto
Rigoberto

Alors que la Municipalité de Luganville au Vanuatu s’était jumelée définitivement à celle du Mont Dore en juin, on apprend il y a deux jours que Luganville s’est jumelée avec la ville de Sanya le Miami Chinois dans la Province d’Hainan 600 000 habitants connue pour son tourisme, mais qui abrite une base de sous marins nucléaires chinois. Ce sont les australiens qui vont être ravis d’apprendre cela…Alerte à Santo

sanaya.jpg
Sanya.jpg
LedZep
LedZep

@Rigoberto “Luganville s’est jumelée avec la ville de Sanya le Miami Chinois dans la Province d’Hainan 600 000 habitants connue pour son tourisme, mais qui abrite une base de sous marins nucléaires chinois”. Logique, dans le prolongement de ce que la Chine a déjà fait au Vanuatu à savoir, la construction d’un quai en eau profonde à Luganville. Un article parmi d’autres sur ce sujet : https://www.asie21.com/2018/11/16/vanuatu-partie-de-go-dans-le-pacifique-sud/ y’a plus qu’à suggérer à notre Président de la PÎL de quémander un prêt auprès de nos amis Chinois, histoire de financer la construction de l’Aéroport International de Wanaham-Lifou. Mais gaffe quand même, nos… Lire la suite »

Mister Eric

Un peu de lecture pour une journée grise et monotone
https://blueswandaily.com/vanuatu-and-its-flag-carrier-prepare-for-surge-in-asian-visitors/

La lune de miel sino-vanuataise n’en est qu’à ses débuts.

Alikantitra

A quand l’instauration du “996” en NC ?
Rien à voir avec le “911” :

https://www.france24.com/fr/20190415-996-developpeurs-chine-denonciation-cadences-infernales-github

XYY
XYY

Alik.
“996”. Pourquoi qu’ils ralent ? Moi, je faisais bien du 776*.
* Disons que ça m’est arrivé…parfois…

Alikantitra

Intéressante utilisation du port de Papeete par les flottes de pêche chinoises, en toute légalité et transparence :
https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/tahiti/bateaux-chinois-papeete-fausse-polemique-691470.html

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top