Connect with us

Calédosphère

Actualité

Une base militaire chinoise au Vanuatu ?

Révélée par The Sydney Morning Herald, l’information fait déjà sensation au sein des différentes chancelleries impliquées dans la zone Pacifique. Après Djibouti, la Chine serait en négociation avec le gouvernement vanuatais afin d’installer sur son territoire une base militaire. Quand la Chine s’éveillera ?

L’information aurait été discutée « au plus haut niveau » à Washington ainsi qu’à Camberra. Après l’inauguration en aout 2017 de sa première base militaire à l’étranger (Djibouti), dans la très stratégique zone de la corne de l’Afrique, Beijing préparerait en effet activement la création d’une base militaire au cœur du pacifique sud, à Port-Vila, à seulement 2000 km des côtes australiennes.

« La Chine a approché le Vanuatu pour établir une présence militaire permanente dans le Pacifique Sud dans le cadre d’une initiative d’envergure mondiale qui pourrait permettre à la superpuissance croissante de faire naviguer ses forces navales aux portes de l’Australie. Fairfax Media peut révéler qu’il y a eu des discussions préliminaires entre les gouvernements chinois et le Vanuatu au sujet de cet accord militaire (Sydney Morning Herald, 09/04/18 ; sources : www.smh.com.au

Le Sydney Herald rappelle en outre qu’au-delà de très nombreux investissements financiers déjà réalisés par la Chine au Vanuatu (444 millions de dollars à ce jour), l’empire du milieu a fait construire récemment un quai où font escale des navires chinois :

« L’un des projets les plus importants financés par l’argent chinois est un nouveau grand quai sur l’île nord d’Espiritu Santo. Jonathan Pryke, un expert des îles du Pacifique à l’Institut Lowy, a déclaré que la construction du quai de Luganville avait «fait froncer les sourcils dans la défense, le renseignement et les cercles diplomatiques» à Canberra parce que son objectif était d’accueillir des navires chinois dans la zone. Le quai est d’ailleurs proche d’un aéroport international du Vanuatu que la Chine aide à développer (Sydney Morning Herald, 09/04/18 ; sources : www.smh.com.au ) »

Affirmant qu’il s’agirait là d’un « défi lancer aux américains », selon Charles Edel, un ex-conseiller du secrétaire d’Etat John Kerry, « la présence militaire chinoise au Vanuatu pourrait représenter une menace pour les intérêts de l’Australie », lequel est considéré comme le principal allié des Etats-Unis dans la zone Pacifique.

La France attentive à « l’équilibre de la région »

Impliquées au sein du QUAD (Quadrilateral Defence Coordination Group) qui regroupe les États-Unis, la France, la Nouvelle-Zélande et l’Australie, les autorités françaises disposant via la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie Française de forces militaires dans la zone, suivent depuis plusieurs années les velléités d’expansion chinoise, attendu que la sécurité maritime du pacifique sud reste entre les mains des quatre grandes puissances du QUAD. Il y a quelques jours, le général des forces armées de Nouvelle-Calédonie soulignait ainsi l’attention de la France vis-à-vis du Vanuatu et les liens avec l’Australie « notre partenaire privilégié » :

« Nous prêtons une grande attention au Vanuatu, parce que ce sont nos voisins les plus proches, parce que l’histoire nous rapproche beaucoup de ce pays, parce que la francophonie est un lien fort, et parce que le nombre de ressortissants français est beaucoup plus important. Près de 2000 (…) On constate que la Chine cherche à construire des points d’appui loin de ses bases comme c’est déjà le cas à Djibouti. L’implantation d’une base chinoise au Vanuatu serait un signe politique majeur qui viendrait nécessairement modifier l’équilibre dans la région, pour nous, mais aussi pour nos partenaires australiens, qui sont aujourd’hui la puissance la plus influente dans cette zone du Pacifique (Général Thierry MARCHAND, Commandant Supérieur des Forces Armées en Nouvelle-Calédonie (FANC), 13/03/18 ; sources : ambassade de France au Vanuatu) »

Premier débiteur du Vanuatu devant la banque mondiale, la Chine avait déjà « offert » à Port-Vila du matériel militaire l’année dernière afin de « développer les membres de ses forces para-millitaires ». En 2017, pour la deuxième fois en quelques années, le Vanuatu a ainsi reçu de la Chine des véhicules militaires, des équipements lourds pour ses forces anti-émeutes et des uniformes pour ses forces armées. Or, jusqu’à maintenant, la Chine était considérée par la France comme étant un « acteur extérieur » sur le plan militaire :

« Nous travaillons beaucoup avec l’Australie, qui est un peu notre partenaire privilégié. Ce n’est pas seulement lié aux contrats de vente des sous-marins passés en 2015, c’est plus profond que cela. Nous sommes en effet deux grandes puissances actrices de la sécurité dans le Pacifique (…) Je rencontre des militaires chinois un peu partout dans cette région du Pacifique, notamment à l’occasion d’exercices internationaux (…) On les sent intéressés par cette partie du monde, mais pour l’instant sur le plan militaire, ils n’en sont que des acteurs extérieurs, ce qui n’est pas le cas dans le champ économique, où ils sont déjà très fortement impliqués. En revanche, la situation aura sans doute évolué dans vingt ans (Général Thierry MARCHAND, Commandant Supérieur des Forces Armées en Nouvelle-Calédonie (FANC), 13/03/18 ; sources : ambassade de France au Vanuatu) »

Reste que le soutien financier Chinois au Vanuatu ne concerne pas que de futurs accords militaires. Récemment, lors des disputes territoriales qui opposent Beijing à ses voisins asiatiques (notamment aux Philippines devant la cour internationale de la Haye), le gouvernement du Vanuatu a, par la voix de son 1er ministre, fait savoir devant l’ONU qu’il soutenait résolument le gouvernement chinois. Quelques semaines plus tard, l’ambassadeur chinois à Port-Vila avait inauguré le nouveau palais des congrès offert par la République populaire de Chine au Vanuatu. Décidemment, c’est beau l’indépendance !

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

140 Commentaires sur "Une base militaire chinoise au Vanuatu ?"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Rigoberto

Les travaux vont bon train sur le tarmac de l’aéroport de Santo Pékoa, les chinois travaillent H 24 pour l’allongement de la piste, bientôt Shangaï Santo direct.

Pekoa.jpg

Rigoberto : “bientôt Shangaï Santo direct”

Une suggestion (rentable) pour Aircalin : ouvrir une ligne Nouméa – Shangaï via Santo.

Rigoberto : “Les travaux vont bon train sur le tarmac de l’aéroport de Santo”

Tant qu’ils se limitent au “tarmac”, ce n’est pas grave, mais le jour où ils agrandiront la piste, notre experte en aéronautique militaire aura sûrement des commentaires pertinents à faire.

Rigoberto, c’est juste pour pinailler (et accessoirement titiller …).

C’est à cause des journalistes locaux qui ont fait et utilisé à maintes reprises cette erreur d’expression que maintenant tout le monde la répète.

FABRE Andre

Il ne faut pas faire une fixation sur l’aspect militaire du sujet, par contre il ne serait pas inutile de considérer également la problématique
économique sous l’angle des ressources minières. L’exploitation de la
mine de manganèse de FORARI a cessé pour des raisons de chute des cours
(raison officielle qui demande à être confirmée).
Quant on voit l’appétence des chinois pour notre “petit” minerai, il ne serait pas inutile d’examiner, également, cet aspect de la situation

FABRE Andre : “… la
mine de manganèse de FORARI a cessé …l’appétence des chinois …”

Me semblait pourtant qu’ils avaient des réserves :
http://french.xinhuanet.com/2017-04/08/c_136192773.htm

« Nous ne souhaitons pas voir la militarisation du Pacifique » La première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, est en visite à Paris lundi pour rencontrer Emmanuel Macron. Première ministre néo-zélandaise depuis octobre 2017, Jacinda Ardern effectue une visite officielle en France, lundi 16 avril, pour aborder notamment le climat et la sécurité dans le Pacifique. Trois points à évoquer: – d’abord, le changement climatique, – ensuite, l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et la Nouvelle-Zélande (les échanges représentent déjà 15 milliards de dollars néo-zélandais soit 8,9 milliards d’euros), – le troisième point concerne les questions de sécurité internationale et régionale ainsi que la lutte contre le… Lire la suite »
Presque hors-sujet : et l’usine SMSP en Chine ? Discussion passionnante sur la menace militaire aéro-navale que représenterait pour la région une base du même métal à Luganville (long Canal). Mais ça, ce sont des considérations géostratégiques que seul une colonel (Cadre de Réserve, retraite indexée) peut dominer. Par contre les avantages (et les dangers) sur le long terme (25 ans) de l’accord SMSP – Yangzhou ne semblent retenir l’attention que de ce vieux grincheux de José Paldir. Et croire que la petite SMSP pourra imposer sa loi au Céleste Empire me paraît imprudent. Pourtant des articles sur le détournement… Lire la suite »
serpentar
La Chine me semble être la seule nation (peut être aussi l’Inde mais à plus long terme) capable d’apporter la synergie nécessaire aux pays les moins développés à sortir de l’ornière misérabiliste dont les ont laissé patauger les nations occidentales dites “civilisées”. Il y a deux concepts en cela. Le premier, celui de l’occidental : asservir les peuples à son seul et unique profit en utilisant la force le plus souvent (aujourd’hui encore ce principe est appliqué un peu partout dans le monde mais sous des formes plus ouatées, plus sournoises …les temps changent, on parle de confraternité humaine mondiale… Lire la suite »
memory

toujours aussi chiant le zor!

XYY

Serpentar.”A l’instar de l’occidental qui lui, pointe ses canons en tendant la main ouverte avec un mouvement de va et vient.” Non sans déconner, c’est comme ça que vous opérez ?.

Serpentar : “La Chine me semble être la seule nation … capable d’apporter la synergie nécessaire aux pays les moins développés à sortir de l’ornière misérabiliste”

T’as bien raison, Serpentar.
Et après avoir libéré le Tibet de l’oppression féodale des lamas, ils civilisent (sinisent ?) le Xinjiang :
http://www.liberation.fr/planete/2017/12/14/en-chine-les-musulmans-du-xinjiang-fiches-jusqu-au-sang_1616423
et vont améliorer la situation matérielle de ces fainéants du Laos :
https://www.letemps.ch/monde/chine-avale-nord-laos

Sans parler de Madagascar :
http://geopolis.francetvinfo.fr/montee-d-un-sentiment-anti-chinois-a-madagascar-155347
https://www.madaplus.info/Chine-une-Malgache-vendue-a-plus-de-6-000-en-Chine_a12302.html

C’est confortable d’avoir des certitudes.
Je t’envie.

“C’est confortable d’avoir des certitudes.
Je t’envie.”

Et paf l’autre dingo qui te met machinalement moins 5 ! (le 6° on sait pas, Serpentar ?).
Et l’administrateur qui, nonobstant, croit qu’elle va s’amender ! …
Et Serpentar qui n’ouvrira pas un seul de tes liens et, comme DECENNIE, continuera à nous chanter les louanges de la Chine tout en conchiant son propre pays…

Un peu désespérant tout ça, quand même.

DECENNIE

on parle de moi ? …. ! non juste les relents verbaux de la fosse septique qui sert de cerveau a notre Inforétif. tu veux l’entendre “que ….VIVE LA FRANCE……. comme les pays qu’elle agresse”. Excuses mais c’est plus fort que moi “liberté égalité fraternité” ne sont pas pour moi que de piètres mots. Tu vois je suis bien plus attaché que toi aux valeurs de notre pays des droits de l’homme.

” les relents verbaux de la fosse septique qui sert de cerveau a notre Inforétif” Encore eût-il fallu que tu comprennes correctement ce que j’écris, tu n’es hélas pas armé pour cela. Mais j’essaie encore : comment peux-tu en même temps plaindre les pays arabes en butte à l’impérialisme occidental et aduler Bachar el-Assad et le Hezbollah, massacreurs cyniques et impitoyables, directement ou indirectement, de leurs peuples respectifs ? Toutes les bourgeoisies de ces pays et du Maghreb, et j’en ai été maintes fois directement témoin auditif et visuel, en particulier dans le royaume décadent du Maroc, ressassent en privé… Lire la suite »
Rigoberto
Le Président du Forum des Iles du Pacifique, le Samoan Tuila’epa, soutient l’installation d’une base chinoise au Vanuatu arguant du fait que les américains ont bien une base à Guam et que personne n’y trouve à redire quoi que ce soit. Les chinois en ce moment même, allongent la piste de l’aéroport de Santo Pékoa afin d’y faire atterrir des avions longs courriers type Airbus A 330 ou Boeing 777. https://www.radionz.co.nz/international/pacific-news/354777/pacific-islands-forum-head-says-china-base-ok-if-no-risk-posed A l’hôpital de Santo tous les médecins sont chinois. Les Australiens ont été en dessous de tout, ils n’ont rien fait pour le développement du Vanuatu et ont précipité… Lire la suite »
DECENNIE

oui mais les USA c’est le bien alors que la Chine c’est le mal… dis leurs Mister

Oui enfin DECENNIE il faut quand même te rappeler que les US sont une démocratie où le peuple élit un Président, où il y a une liberté d’opposition, ce qui n’est pas le cas pour en Chine.

La France, les USA ne sont pas parfaits, je te le concède, mais s’il y a un choix à faire…. d’ailleurs tu ne réponds pas sur ce point.

Faudrait un peu relativiser tes propos.

DECENNIE

aux USA ce n’est pas le peuple qui élit sont président mais les grands électeurs le peuple se contente de voter blanc ou noir , droite ou gauche , grand ou petit, beau ou moche, pro ou anti je te rappel que c’est pas trumpy qui a fait le plus de voies. Quant a la France 75 % des votants ne le voulaient pas le micron. elles sont belles nos démocraties . la question n’est pas là
-est ce qu’une démocratie peut être pire que la pire des dictatures …..la réponse est OUI on le constate tout les jours.

DECENNIE : “-est ce qu’une démocratie peut être pire que la pire des dictatures …..la réponse est OUI on le constate tout les jours.”

Si tu pouvais te mettre devant la porte de l’un des consulats de France en Algérie et expliquer ta théorie, ce serait bien.
Au fait, tu parles arabe, le kâfir ?

“Au fait, tu parles arabe, le kâfir ?”

Pas un mot.
Et question religion c’est un type normal, puisqu’il est athée.

Une seule explication à sa haine tournée contre “l’ethnie” (ou perçue comme telle) des “de souche” : le racisme, par définition.
Mais un racisme dont il sait, par l’expérience de ses parents qui en ont souffert, que c’est une tare, donc qu’il nie mordicus.

XYY

DECENNIE.
“aux USA…etc…”. Faudrait quand même revoir vos cours de civilisation américaine, Mister Eric se fera un plaisir.
“trumpy qui a fait le plus de voies”. En tout cas il a opéré une belle voie rectale.
“est ce qu’une démocratie peut être pire que la pire des dictatures……la réponse est OUI “. Un exemple siouplait.

“une démocratie pire que la pire des dictatures”
“Un exemple siouplait.”

Selon DECENNIE ? La France, of course !

S’il n’y a rien d’autre entre les chinois et les USA ,je choisirai vite fait même s’il faut embrasser Donald …

Omega : “même s’il faut embrasser Donald”

Tu as déjà été sévèrement battu aux boules ?

comment image

Alik,
Les boules de qui ? De Donald ?
Mais quel Donald ?
Oh moi tu sais les canards !
hahaha !

Omega : “Les boules de qui ? De Donald ?”

Faut sortir de ta Calédonie profonde (pour plagier l’autre folle, sans offense).
Va faire un tour Place Bellecour à la Pentecôte.

comment image

Mais à ce niveau-là, ils embrassent rarement Fanny !
comment image

Voilà c’est ça, je ne sors pas assez de ma Calédonie profonde … je plaide coupable !

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top