Connect with us

Calédosphère

Actualité

Tous les non-indépendantistes ne veulent qu’un seul référendum

Alors que le référendum approche, tous les responsables loyalistes ont fait savoir qu’en cas de « NON » à l’indépendance, il faudrait éviter de poser la même question aux Calédoniens deux autres fois en 2020 puis en 2022, tel que l’indique l’Accord de Nouméa. Y-aura-t-il vraiment plusieurs consultations sur la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie ?

C’est à l’occasion de débats organisés entre les leaders politiques indépendantistes et non-indépendantistes que ce sujet est revenu sur le devant de la scène. En effet, particularité Sui Generis du processus lié à la mise en œuvre de l’Accord de Nouméa, les citoyens calédoniens pourraient être amenés à répondre dans les urnes trois fois à la même question entre novembre 2018 et novembre 2022. Selon les rédacteurs de l’accord (lui-même inscrit dans la constitution française) le Congrès de la Nouvelle-Calédonie doit en effet d’abord organiser un référendum sur l’indépendance à la majorité des 3/5ème (ce qu’il a fait tout récemment en fixant la date du scrutin au 4 novembre prochain). Mais dans le cas – probable – où les Calédoniens voteraient d’ici sept mois en majorité pour le « NON » à l’indépendance alors la loi précise qu’un tiers des élus du congrès pourra décider, en 2020, d’organiser une seconde consultation, puis, en 2022, d’organiser une troisième consultation si le « NON » l’emportait aussi précédemment… Autant dire que, légalement, le processus peut donc encore s’étaler sur une demi-douzaine d’années avec une question identique posée trois fois aux 170.000 électeurs inscrits sur la liste référendaire, laquelle signifierait : Premièrement, voulez-vous être indépendants ? Deuxièmement, êtes-vous vraiment sûrs de ne pas vouloir devenir indépendants ? Troisièmement, êtes-vous vraiment, totalement et absolument sûrs de ne pas vouloir devenir indépendants ?

Une succession de scrutins qui, alors que la date fatidique approche, ne semble pas susceptible d’avoir un quelconque intérêt ni pour les non-indépendantistes, qui vont devoir démontrer par trois fois qu’ils sont les plus nombreux, ni pour les indépendantistes qui risquent – comme on l’a observé lors des scrutins sur l’indépendance du Québec – de voir chaque référendum affaiblir leur score ainsi que leur position.

Le second et le troisième référendum sont “facultatifs”

Plus la date du référendum se rapproche et plus les leaders indépendantistes vont donc devoir, afin de préparer leur troupe à une possible défaite, expliquer que le scrutin du 4 novembre n’est qu’une « étape sur la route de l’indépendance » et que les consultations de 2020 et de 2022 seront celles qui permettront la victoire du FLNKS. Un discours et des éléments de langage déjà entendus après le dernier comité des signataires. C’est la raison pour laquelle Roch Wamytan s’est dernièrement montré agacé lors d’un débat télévisé au cours duquel il a été souligné que les autres référendums sont en vérité totalement optionnels :

« Ils ont été prévus (…) Il y aura un premier référendum, il y aura un deuxième et puis il y aura un troisième (…) Politiquement, c’est bien une décision qui a été arrêtée en 1998 de mettre un 1er, un 2ème et un 3ème référendum ! (Roch WAMYTAN, 12/04/18 ; sources : NC1ère ) »

Débattant face à Philippe Gomes, ce dernier avait quelques secondes plus tôt rappelé la loi organique et le fait que dans le cas d’un vote pour le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France, il fallait que 18 élus du congrès demandent une autre consultation pour que celle-ci ait lieu:

« Le deuxième et le troisième ne sont pas obligatoires (…) La manière dont vous présentez les choses : ” les deux autres référendums sont obligatoires, c’est souvent comme ça que c’est présenté, en 2020 il y en a un 2ème, en 2022 il y en a un 3ème ” : et bien c’est faux. Le congrès peut, à la demande d’un tiers de ses membres, c’est-à-dire 18 élus sur 54, organiser un 2ème ou un 3ème référendum. Ils sont facultatifs, c’est important de le dire. (Philippe GOMES, 17/04/18 ; sources : NC1ère) »

Gomes, Frogier, Backes et Yanno souhaitent éviter les deux autres référendums

Alors qu’il est souvent reproché aux responsables non-indépendantistes de n’être d’accord sur rien sinon sur le fait que la Nouvelle-Calédonie doive rester au sein de la République, pour une fois, les principaux leaders loyalistes ont tous fait savoir que les Calédoniens n’avaient pas besoin de dire trois fois la même chose. C’est ainsi que lors de la campagne des législatives de 2017, Sonia Backes avait affirmé vouloir éviter les deux autres référendums :

« Il faut préparer le référendum, dans le sens où il faut le gagner le plus largement possible. Ensuite, si on veut éviter le 2ème et le 3ème référendum, il faut proposer un statut et une modification de la Constitution rapidement après le 1er (Sonia BACKES, 16/04/17 ; sources : Actu.nc) »

Une position qui allait pourtant à l’encontre de plusieurs de ses colistiers et des membres du mouvement qu’elle dirige lesquels expliquaient, naguère, vouloir éviter le référendum. En effet, le rapport de la mission d’information du sénat rappelle qu’en 2014 « plusieurs personnes entendues, que ce soit les représentants du Rassemblement-UMP ainsi que MM. Simon Loueckhote, Jean Lèques et Harold Martin, ont mis en avant l’intérêt d’un « troisième accord » négocié de manière consensuelle sur le modèle de ceux de Matignon en 1988 et de Nouméa en 1998 ». Parmi eux, Pierre Frogier souhaitait lui-aussi faire l’impasse sur le référendum. N’ayant pas obtenu de 3ème accord, le sénateur a donc dû modifier son positionnement et il a affirmé peu avant le dernier comité des signataires qu’un seul scrutin suffira :

« [Aller au bout de ces trois référendums] ça ne sert à rien. Si le résultat est massif, ça sert à rien, ça servirait à quoi ? Ça servira à nouveau à cliver la société calédonienne, et qu’est-ce qu’on va construire pendant ce temps-là ? (…) Il faut que le “NON” l’emporte le plus massivement possible. A ce moment-là, on aura toute légitimité pour faire, après, ce qu’on n’a pas pu faire avant (Pierre FROGIER, 01/04/18 ; sources : NC1ère) »

Le président du Rassemblement-Les Républicains souhaite ainsi conclure un accord avec les indépendantistes dès le lendemain du vote, fort d’une large victoire des partisans de la France. De même, lors de la visite sur le territoire de Manuel Valls et de Christian Jacob, le président du MPC avait déclaré peu ou prou la même chose :

« Si la consultation de 2018 est indispensable, les deux autres consultations prévues par l’Accord de Nouméa doivent être évitées. Organiser des consultations en 2020 et 2022, c’est prolonger une incertitude institutionnelle pesante pour l’économie calédonienne alors que le « rapport de force loyalistes/indépendantistes » ne changera pas en quatre ans (Gaël YANNO, 26/02/18 ; sources : communiqué MPC) »

Enfin, face à Roch Wamytan, le député Philippe Gomes a affirmé que les partenaires institutionnels « gagneraient du temps » à discuter dès le lendemain du premier référendum et ce pour éviter des tensions inutiles :

« Nous on dit la chose suivante à Calédonie Ensemble, on dit faire trois référendums pour trois « NON » à l’indépendance, on voit pas à quoi ça sert. On dit, l’accord de Nouméa explicite que lorsqu’il y a trois « NON » à l’indépendance, il dit la chose suivante :”Les partenaires se réunissent pour examiner la situation ainsi créée”, c’est-à-dire qu’on a vocation au bout de trois « NON » à se mettre autour d’une table et à parler. Nous on dit gagnons du temps. Franchement, il est inutile d’aggraver les tensions (…) Au lendemain du premier, essayons dans le respect des convictions de chacun, essayons de commencer à parler sans attendre belotte et rebelote (Philippe GOMES, 12/04/18 ; sources : NC1ère ) »

Reste à savoir si, d’une part, les indépendantistes voudront retourner aux urnes une seconde puis une troisième fois en cas de défaite et, d’autre part, si l’Union Calédonienne et l’UNI-Palika se mettront d’accord pour voter ensemble afin d’exiger une nouvelle consultation sur l’indépendance. En effet, les deux mouvements ne disposent pas, séparément, de 18 élus au congrès (un tiers des membres). Un état de fait qui ne devrait pas changer même après les prochaines provinciales. Auront-ils un intérêt à s’unir pour demander une autre consultation référendaire ? Voire.

Confusion et négociation

De plus, le discours de Daniel Goa a changé en la matière. En 2013, le président de l’Union Calédonienne affirmait que les indépendantistes participeraient aux trois référendums prévus mais que si la réponse était à chaque fois « NON », ils iraient voir l’Etat en 2022 pour négocier l’indépendance directement avec lui :

« Si les Calédoniens ne comprennent pas (…) si les trois référendums sont négatifs, ce qui est dit dans l’accord de Nouméa, c’est qu’on se retrouve. Mais je ne pense pas qu’on se retrouvera pour signer un nouvel accord. On ira certainement demander une discussion en bilatéral avec l’Etat français (Daniel Goa, 05/11/2013 ; sources LNC) »

Mais après les élections provinciales, le discours a changé. A cette époque, Daniel Goa expliquait que les indépendantistes ne participeraient qu’au premier référendum et pas aux autres :

« En 2018, nous partirons aux élections pour la première et dernière fois. Nous n’irons pas nous faire ridiculiser en 2020 et en 2022 (Daniel Goa, 27/09/2014 ; sources : discours d’ouverture du congrès de l’UC) »

Mais deux ans plus tard, le 25 mars 2016, Daniel Goa affirmait sur les ondes que, finalement, « Si on échoue au premier [référendum], on ira au deux et au trois ». De quoi démontrer que, ne sachant pas vraiment comment appréhender une possible défaite, les indépendantistes seront peut-être, (secrètement) ravis de l’opportunité de se passer de deux autres référendums jugés de plus en plus inutiles et superflus. Reste qu’en cas de discussion et de négociation sur un futur statut, c’est bien sûr le score au référendum des deux camps qui risque de changer la donne et le poids politique de chacun. Gaël Yanno expliquait d’ailleurs à ce propos pourquoi le scrutin d’autodétermination serait en fait « le départ des négociations » :

« Nous devons nous préparer à des négociations, mais qui ne pourront intervenir qu’après 2018 (…) Bien évidemment, ces discussions ne seront pas les mêmes si nous avons un rapport 45/55 pour la France, ou un rapport 65/35. Donc, ce referendum n’est pas un aboutissement, ce n’est pas une fin en soi, ce doit être le départ de négociations (Gaël YANNO, 28/11/16 ; sources : NC 1ère) »

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



244
Laisser une réponse

avatar
28 Comment threads
216 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
melchisedek

Cette fois-ci la campagne référendaire est lancée et bien lancée, même si ce n’était pas le but avoué du déplacement d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie. Le cadre est fixé : apaisement, travail commun, débat démocratique et poursuite du travail dès le jour d’après quelque soit le résultat de la consultation (en fait dès après la confirmation de l’échec de la vocation du pays à devenir indépendant pour le moment présent). La préférence de l’État (qui incarne la République pour cette mandature présidentielle) est suggérée, mais non exprimée (souplesse et diplomatie…) : la NC a tout intérêt et tout mérite de rester… Lire la suite »

caledovrais
caledovrais

Quand je pense qu’il y a sur Facebook les anti-CE viraux qui n’ont de cesse de mettre de l’huile sur le feu ! Martin le véreux qui est plusieurs fois condamné mais comme Flosse grâce à la loi Française fait traîner les jugements définitifs ! Il était aux affaires avec le gouffre à fric de l’immeuble du Congrès , Backés l’arriviste , Isabelle la fille de .. , Bernut la voix de son maître Leroux qui n’a toujours pas digéré de s’être fait bananer par Gomez à la Députation . Bravo Mr Gomez de tout faire pour éviter au lendemain… Lire la suite »

Yvan La Méche
Yvan La Méche

Je crois qu’il est grand temps de dire haut et fort à FROGIER : ” Ton Pére c’était un bon, mais toi t’es une merde, et on ne veut plus te voir….DEGAGE.”

Oui dégage le traître, dégage le mec QUI N A JAMAIS TRAVALLE……JAMAIS

Si tu dégages pas on va sortir les morts du placards….

T’es plus rien….

Floyd

L’UC dit depuis toujours, “Deux Couleurs un seul Peuple” et Calédonie Ensemble dit “chiche”.

Bigfoot

Juste comme ça….. Élections à Bora Bora: l’indépendantiste O Temaru 3ème et dernier avec 16%…… No comment.

Eric

En fait le résultat pour l’ensemble de la Polynésie c’est 20% d’indépendantistes…???
Même si le taux d’abstention est très élevé, le résultat est très claire, les Polynésiens sont très majoritairement pour rester dans la France…!!!

Floyd

Ouaip et la plus grande crainte de “nos” indépendantistes est de faire un score ultra minable avec une abstention massive des Kanaks au prochain référendum. Le FLNKS sera alors complètement décrédibilisé auprès des instances internationales. C’est pour cette raison que l’idée d’un boycotte surprise des indépendantistes au prochain scrutin n’est pas si saugrenue que ça.

Mister Eric

Ceux qui vont dans le sens du boycott prendront-ils la responsabilité de la défaite ? car c’est bien ce que d’autres pourraient leur reprocher (car s’ils participent tous, ils ne peuvent qu’être solidaires dans la défaite).

Bon après on ne sait pas le scénario d’avance, la politique c’est parfois imprévisible. Mais toujours est-il qu’il y a des apprentis sorciers qui jouent avec le feu (les véroles habituelles, quoi…)

Floyd

Ceux qui appelleront au boycotte vont déjà “gagner” le non-vote des abstentionnistes. Ensuite si des non-indépendantistes continuent de refuser ou snober le dialogue avec les fans du “OUI” AVANT le scrutin pour ensuite discuter et s’imposer en position de force APRES, alors oui on peut craindre à une réaction de refus de participation du FLN à ce scrutin, le risque est réel. Depuis toujours, l’idée maîtresse des indépendantistes est d’ouvrir des négociations bilatérales exclusives entre l’Etat et le FLNKS. Ils se considèrent comme seuls légitimes à le faire, pour eux les non-kanaks sont assimilés aux nationaux français dont le sort… Lire la suite »

Vahine
Vahine

Ce résultat te permet d’affirmer que “les Polynésiens sont très majoritairement pour rester dans la France” ? Ha bon moi ca me semble juste qu’ils ont voté pour un programme politique momentané… C pas encore la question la bas … Et ne penses tu pas que tous les Polynésiens soient pour la pleine souveraineté de la Polynésie? Comment serait-il possible qu’on aime sa terre, qu’on veuille la protéger ainsi que son mode de vie mais qu’on ne soit pas pour sa pleine souveraineté? Résultat +80% oui … Avant je disais 100% mais force est de constater qu’il reste des “zones… Lire la suite »

José paldir
José paldir

Ça fait 60 ans que la question est posée en Polynésie question a t’elle progressee ?

Vahine
Vahine

J’avais pas fait attention que c’est le 60e anniversaire de ce soit disant referendum cette année… La re-inscription aurait du répondre à ton questionnement …

Jose Paldir
Jose Paldir

pas le meilleur Larteguy mais pose bien le problème des coûts toujours d’actualité …à tahiti ou en…caledonie
https://www.persee.fr/doc/jso_0300-953x_1978_num_34_61_3149_t1_0200_0000_3

Vahine
Vahine

P’tre ben qu’oui, p’tre ben qu’non, (dsl, origine normande) … Déjà tout le monde a compris que c’était justement fait pour diviser les Polynésiens car comme toi même le disait sur un autre post, la France n’a pas les moyens de ce coût des fonctionnaires indexés.. Ensuite ce n’est pas parce qu’ils sont ravis de prendre ce qu’il y a à prendre qu’il ne peuvent pas ou qu’ils ne vivent pas très simplement. … Et pour terminer eux seuls savent ce qu”ils ont fait de leurs économies en prévision du futur. .. Et en final … Tout est ouvert concernant… Lire la suite »

Alikantitra

José Paldir [Lartéguy sur Tahiti en 1976]

Fichtre, José, quelle culture !
Un article de Jean Guiart sur une oeuvre peu connue de Lartéguy et ceci dans une revue confidentielle …
D’autant que Guiart (93 ans au prochain solstice) n’était pas l’auteur préféré des Calédoniens, il y a 40 ans …

José paldir
José paldir

Quand j ai lu le bouquin il y’a très longtemps je m étais même dit tiens il développe exactement le contraire de ce qu il a raconté sur l Indochine dans ses bouquins qui l ont rendu célèbres à l epoque

Eric

Et pourquoi tu ne dis pas indépendance ???
Pleine souveraineté ça fait plus chic ou quoi ???

En Polynésie les gens sont majoritairement autonomistes, comme ici…!!!

Y a rien d’autre à dire sur le fond…

Alikantitra

Eric : “En Polynésie les gens sont majoritairement autonomistes, comme ici…!!!
Y a rien d’autre à dire sur le fond…”

Sur le fond, je pense au contraire qu’il y a beaucoup à dire.
Pour moi, le seul point commun entre la NC et la PF (on peut oublier WF), c’est le fait qu’elles soient deux “territoires” français dans le Pacifique Sud.
Leurs passés coloniaux sont vraiment très différents et cela joue (à mon avis) beaucoup sur la fluidité des relations inter-ethniques et avec le pouvoir colonial.

Eric

C’est pas la question Alik…???
Le fait est que dans les deux cas une majorité n’est pas pour l’indépendance…!!!
C’est aussi simple que çà…

Vahine
Vahine

Que de points d’interrogations et d’exclamations … pour terminer par y a rien d’autre à dire … Bah ok … Tu fermes le blog ? 😉 Ce n’est pas pour obtenir la pleine souveraineté que ces 2 territoires sont inscrits sur la liste de l’ONU?
En Polynésie les gens sont majoritairement … Polynésiens.

Inforétif

“En Polynésie les gens sont majoritairement … Polynésiens.”

Mais pas majoritairement sots, mon enfant.

Vahine
Vahine

Inforetif, “Mais pas majoritairement sots, mon enfant” .. L’aurais je sous entendu ? Alors dans ce cas j’en serais d’autant plus désolé que je pense tout le contraire … Tu sais il y’a longtemps que ce genre de petite phrase sans argument n’a plus d’effet, elle traduise juste une certaine forme de frustration, si j’ai écrit quelque chose qui te “blessé”, j’en suis désolée mais la “sournoiserie” désolé je ne pratique pas ni n’encourage, je sais je n’aurais pu faire de politique sous sa forme actuelle….

Inforétif

““Mais pas majoritairement sots, mon enfant” .. L’aurais je sous entendu ? ”

Non, Vahine.
J’ai voulu dire par là qu’ils savent peser le pour et le contre, d’où le désir de la majorité d’entre eux de rester Français.

Vahine
Vahine

Inforetif, j’ai vraiment du hiberner trop longtemps moi dis donc j’ai pas vu passer aucun des 2 referendum, ni PF. (Au moment opportun) ,ni knk qui répondra à cette question 😉 perso si vous ne l’avez pas encore compris je ne mélange pas les votes de là raison pour les territoriales qui mènera au pouvoir des personnes qui vont devoir négocier avec l’état pour faire avancer le pays et le référendum d’autodétermination… Mais bon apparemment je ne lis pas assez de livres alors …

Inforétif

“j’ai pas vu passer aucun des 2 referendum, ni PF. (Au moment opportun) ,ni knk qui répondra à cette question 😉 ” Moi non plus, on est donc fait pour s’entendre… Pour la PF, comme tu l’écris elle est majoritairement peuplée par des Polynésiens (+ ou – métissés). Or les représentants du Tavini Huira’atiraparti indépendantiste venant de se prendre une veste au premier tour des élections Territoriales, comme quelqu’un l’a déjà écrit ici, je te laisse conclure sur la volonté de la majorité des Polynésiens quant à leur futur statut. C’est curieux la façon que tu as de penser que… Lire la suite »

Vahine
Vahine

Bah Inforetif, d’où tu sors que je penserais que la volonté d’indépendance serait uniquement liée à l’ethnie ? Tu es dans ma tête, comment tu fais ça… Alors soit je me suis mal exprimée, soit pas assez, … Il y a de tout dans tout … Et ça change tous les jours … Maintenant il est évident que le peuple qui a subi la colonisation par la force, la violence, l’extermination parfois, a laquelle ont a imposé un système qui ne correspond pas à sa nature profonde, porte le plus de revendications en lui que celui qui y est venu… Lire la suite »

Inforétif

“Bah Inforetif, d’où tu sors que je penserais que la volonté d’indépendance serait uniquement liée à l’ethnie ? ”

Je le sors de ton post du 24 à 18h30 :

” Et ne penses tu pas que tous les Polynésiens soient pour la pleine souveraineté de la Polynésie? Comment serait-il possible qu’on aime sa terre, qu’on veuille la protéger ainsi que son mode de vie mais qu’on ne soit pas pour sa pleine souveraineté?”

Vahine
Vahine

Inforetif, je ne te comprends pas j’ai déjà expliqué dans mon autre post .. Oui je fais le distinguo entre etre pour la pleine souveraineté qui normalement devrait rassembler tout le monde, toute ethnie confondue et qui est arrivé sur ce territoire à n’importe quel moment de l’histoire et qui aime le territoire sur lequel il vit, et le mouvement indépendantiste (libération) qui est bien évidemment composé particulièrement du peuple qui a vécu la colonisation dans sa chair et qui devrait être celui qui en transmet les “codes” …Et il y a de tout dans tout, et dans les membres… Lire la suite »

Eric

Vahiné,

Tu n’a rien compris à la pleine souveraineté toi…!!! C’est d’ailleurs une autre façon de nommer l’indépendance…

En ce qui me concerne c’est bien parce que j’aime la Nouvelle-Calédonie, que je ne souhaite pas l’indépendance…

Vahine
Vahine

Eric, excuse moi je ne suis en effet pas une experte en droit international surtout lorsque cela concerne un futur statut qui n’existe encore nulle part ailleurs… Mais je ne connaissais pas l’existence de la charte de 2014 pour la knk, je comprends mieux maintenant certains propos/quiproquo évidemment. Merci pour le ton modéré de tes écrits 😉 .. Heureusement qu’il y a un écran sinon je n’aurais osé franchir le portail 😉 ciao ciao

Eric

Vahiné,

Notre futur statut n’aura quand même rien d’extraordinaire non plus…

On est parti pour rester comme on est, c’est à dire une collectivité française autonome d’outre-mer…!!!

En effet, vu le peu de chances de voir le oui à l’indépendance l’emporter, l’autonomie sera vraisemblablement notre forme institutionnelle…!!!

Alikantitra

Eric : “l’autonomie sera vraisemblablement notre forme institutionnelle…!!!”

Ouais, mais après la fin de la période de l’AdN (et de la compensation financière obligatoire des compétences transférées), il faudra obligatoirement négocier autre chose.

Vahine
Vahine

Eric, Oui enfin l’autonomie avec cette charte n’est pas très répandue dans ce monde et ça fait quand même une sacré différence… Et entraînera quand même une modification du statut pour l’inclure …

Inforétif

“la pleine souveraineté qui normalement devrait rassembler tout le monde, toute ethnie confondue et qui est arrivé sur ce territoire à n’importe quel moment de l’histoire et qui aime le territoire sur lequel il vit,” Vahine, ce que tu écris là c’est un plaidoyer pour l’éclatement de la plupart des pays, si on l’appliquait le Monde serait rapidement constitué de milliers, voire dizaines de milliers, de micro-états souverains gaspillant leur énergie en administrations pléthoriques (par rapport à leur faible population : notion de rendement) et guerroyant à tout va ! Comme te l’écrit Eric, la pleine souveraineté c’est la même… Lire la suite »

Mister Eric

La “pleine souveraineté”, c’est prendre en charge de financement de son indépendance.

Faudra faire travailler les Kanak pour qu’ils paient leur gouvernement de kanaky pour faire fonctionner ces compétences régaliennes.

ça coûte cher….. à moins que…

Alikantitra

Mister Eric “La “pleine souveraineté”, c’est prendre en charge de financement de son indépendance.”

C’est tout à fait possible, à condition de :
– disposer d’une ressource convoitée,
– ne pas trop se soucier de sa population,
– pouvoir compter sur un soutien extérieur.

Et les dirigeants peuvent même gratter un peu de ci de là.
https://www.mays-mouissi.com/2015/03/31/gabon-la-spirale-de-detournements-qui-affaiblit-leconomie-nationale/

Et les accords de coopération peuvent être assortis d’une assistance financière (en matériel).

Alikantitra

Vahine : “pour terminer par y a rien d’autre à dire … Bah ok … Tu fermes le blog ?” Oh, te Vahine, un peu de tolérance, que Diable ! Eric est plus particulièrement concerné par la Calédonie (et par les problèmes économiques), et cela peut se comprendre. Mais il ne t’interdit pas de comparer les deux territoires. Simplement, de mon point de vue, tes comparaisons sont un peu sommaires. Je te suggère de prendre le temps de te documenter sur l’histoire des deux, pendant un bon siècle et demi. De plus, du point de vue de la géographie, du… Lire la suite »

Eric

Merci Alik,

Cela dit ton derniers commentaires est intéressant…
Le problème en NC, c’est qu’on ne peut plus se dire méla ou canaque ou kanak, parce qu’il y a une revendication identitaire qui ne le permet pas ou plus en fait…

Vahine
Vahine

Alik.. Si pour vous sur ce blog l’l’histoire de ces territoires commencent à la colonisation et qu’avant comme on me l’a sous-entendu c’était la pre-histoire, je ne suis pas du tout certaine que ce soit moi qui doivent me “documenter” après c clair que si aussi pour vous ,”comprendre” un peuple, une situation ça ne se trouve que dans les livres (écrits par qui?) alors on va avoir du mal à se “comprendre” … Oscar ne se prends pas de ‘baffe”, puisque son “chemin” n’est pas la “politique” en tous les cas, pas celle-là… Concernant ton dernier point .. En… Lire la suite »

Alikantitra

Vahine : : “Si pour vous sur ce blog l’histoire de ces territoires commencent à la colonisation et qu’avant … c’était la pre-histoire” Bon la période des oppositions frontales sur ce site étant close, je vais essayer de me “justifier”. Tu serais surprise par le soin que j’apporte à me documenter sur l’histoire (et la géographie) des pays où je suis amené à résider, en général plusieurs années. Non, pour moi l’histoire du Pacifique Sud ne commence pas avec les prises de possession. Néanmoins c’est une fracture énorme dans les pays (tous) qui l’ont subie plus ou moins violemment, en… Lire la suite »

Vahine
Vahine

Alik, excuse moi je n’ai pas etait clair car en effet j’ai commencé par ton nom et j’ai poursuivi par “si pour vous”(ne te visant pas toi mais la remarque à laquelle j’ai eu droit sur un autre post) et à laquelle personne n’a rien trouvé à redire .. Remarque qui laissait sous entendre que l’Histoire commence avec l’écriture telle qu’on la pratique maintenant et ainsi donc là calédonie en etait dépourvu avant la colonisation … Et qu’avant l’histoire c’était la pre-histoire … Désolé non ce n’était pas une “opposition frontale” merci toutefois de tes explications

Inforétif

“la remarque à laquelle j’ai eu droit sur un autre post” Vahine, rends à César ce qui est à Inforétif… https://fr.vikidia.org/wiki/Pr%C3%A9histoire Extrait : “La Préhistoire est la période allant de l’apparition des premiers hommes préhistoriques (ou hominiens), à l’apparition de l’écriture. […] Elle cesse d’exister dès qu’apparaît l’écriture pour laisser place à l’Histoire. Comme l’écriture n’est pas apparue au même moment selon les endroits, la date précise de la fin de la Préhistoire n’existe pas. En fait, cette date dépend des groupes humains et de leur géographie.” Vahine, nos connaissances sur les peuples premiers océaniens jusqu’au 18° siècle sont donc… Lire la suite »

Vahine
Vahine

Oui mais justement inforetif, c’est une vision de ce qu’est l’histoire selon certaines normes, d’ailleurs tout le monde n’est pas d’accord simplement sur le terme “écriture” et ce qu’il est censé englober (oui non des hiéroglyphes, oui non des cordes nouées) ..et ce n’est pas parce que nous ne connaissons pas ou très peu officiellement l’histoire océanienne (par les livres) qu’il n’y en a pas et que tous en ce bas monde ne la connaissent pas … Nous devrions plutôt nous poser la question, pourquoi n’est elle pas partager-vulgariser dans des “livres” …

Eric

Vahiné,

Pour que l’histoire soit partagée et vulgarisée dans les livres il faudrait déjà que le monde lélanésien veuille transmettre !!!

Vahine
Vahine

Merci Éric c exactement où je voulais en venir.

Eric

Et les tabous sont encore très nombre, du coup c’est pas simple…!!!

Inforétif

“l’histoire océanienne […] tous en ce bas monde ne la connaissent pas …”
Des premiers arrivants il y a 2 ou 3 ou 4 (?) millénaires jusqu’au 18° siècle après JC, personne ne la connait, pas même les historiens puisqu’il n’existe pas de documents écrits d’époque ! On tourne en rond, là …
On attend que les archéologues fassent leur boulot et que les populations concernées veuillent bien se prêter aux indispensables analyses génétiques pour en savoir un peu plus, par exemple pour savoir si les Canaques sont arrivés ici dans un archipel vide de tous habitants humains ou pas.

XYY
XYY

Inforétif.”On attend que les archéologues fassent leur boulot “. Là vous êtes injuste. Les P. Kirch, C. Sand, JC. Roux, D. Frimigacci et autres J. Garanger font un boulot vraiment intéressant et impressionnant. On parle de préhistoire évidemment…

Inforétif

“font un boulot vraiment intéressant et impressionnant. ”

Oui, bien entendu, mais il reste encore 99 % de brouillard à dissiper, donc beaucoup de travail. José Garanger justement en a donné ici en son temps une idée plutôt exhaustive :
http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/divers09-03/010008131.pdf
Sans parler des méthodes génétiques appliquées pour l’instant en ‘Mélanésie” de façon trop fragmentaire.

Enfin, une des questions qui intéressent les profanes (dont je suis), à savoir le hiatus entre cultures Lapita (polynésienne) ancienne et mélanésienne moins ancienne en NC (et autres archipels alentours), sans période de transition et transmission apparentes, demeure à ce jour encore à éclaircir.

Mister Eric

Inforetif, pour cette histoire d’analyses génétiques, pas besoin de l’autorisation des coutumiers, suffit de ramasser par terre les cannettes de bière.

Inforétif

“suffit de ramasser par terre les cannettes de bière”

Le problème étant qu’elles ne sont pas signées par leurs buveurs respectifs. Dommage d’ailleurs , on aurait sans doute des indications quantitatives plus qu’impressionnantes.

Vahine
Vahine

Alik, quand à Oscar et Gaston, je ne suis pas du tout sur de vouloir/devoir m’engager sur ce terrain, ennemi sûrement pas, même pas en politique puisque les deux nécessaires dans la réalité de la situation PF, chacun assument ses responsabilités en cas de force majeure 😉 d’où la Situation du triangle maintenant …

Eric

Vahiné,

Faut arrêter de dire n’importe quoi…!!!
Oscar souhaite l’indépendance…
Il souhaite même un corps électoral gelé comme en NC…

Gaston lui veut rester français, mais sous la forme autonome actuelle…

C’est and même pas la même chose…

Alikantitra

Eric : “Oscar souhaite l’indépendance … Gaston lui veut rester français, mais sous la forme autonome actuelle…”

Quant à Edouard ?

Eric

Comme Gaston en terme politique, mais sans le système Gaston…!!!

Eric

Vahiné,

En NC c’est une minorité qui a obtenu la réinscription à l’ONU…
Entre temps y a eu les ADM en 88 puis les ADN en 98…

C’est toujours pareils, on doit encore et encore rappeler les choses sinon on fait un pas en avant et deux en arrière…
Il a raison le Alik, informe toi un peu plus si tu veux être plus constructive (c’est une remarque amicale)…!!!

Vahine
Vahine

Erica, oui je te lis comme j’ai lu mainte fois qu’Oscar n’aurait soit disant eu aucune légitimité pour la re_inscription de la PF… Je le lis, ce que j’en pense est bien différent. Mais tu as raison … Stay tuned

Yvan La Méche
Yvan La Méche

Je constate encore une fois et une fois de plus que seul GOMES connaît le dossier sur le bout des doigts et sait de quoi il parle lui :”Ils sont facultatifs, c’est important de le dire. (Philippe GOMES, 17/04/18 ; sources : NC1ère) »”, les autres —loyalistes—excusez du peu mais ils bavent… En face , c’est bien le Directeur Général DG ou DGoa qui a la tête bien faite et lui aussi il sait de quoi il cause !! Jean-Marie serait très fier de lui, c’est pas comme d’autres… Quand on voit le niveau de la Pétrelle de St Louis,… Lire la suite »

XXX
XXX

“Je ne signerai rien, je ne négocierai rien” nous dit en substance le Sénateur Frogier dans son interview paru dans Les Nouvelles de ce matin a propos de la réunion du G10 et du projet de charte des valeurs calédoniennes. Quel aveu de fragilité et de doute (inconscient !?) sur ses propres convictions pour avoir besoin de s’arrimer ainsi publiquement avant de descendre dans l’arène d’une discussion politique en petit comité. Quel aveu de faiblesse ! “Je ne voulais pas du référendum couperet, maintenant qu’il est là, il sera binaire, voir frontal ou ne sera pas” rajoute-t-il sur un ton… Lire la suite »

Jibene
Jibene

Effectivement, on a un peu de mal à suivre ses raisonnements. Partisan d’aller aux confins de l’autonomie et d’un troisième accord avec les indépendantistes, le voilà aujourd’hui le chantre de l’intransigeance : Pas d’engagement, pas de signature, juste parler… Voilà de grandes convictions !!!

Floyd

Frogier est revenu à sa vieille formule électoraliste (et perdante) du type…. au prochain scrutin, “il faut PURGER l’indépendance et les indépendantistes”. Hier, cette posture électorale était un gros flop et demain en 2019 ce sera pareil. Visiblement …… apprendre sur ses erreurs du passé n’est pas une qualité dominante chez notre Sénateur Président Forever….pffff. C’est pour cette raison que aujourd’hui, le Rassemblement est devenu un parti croupion (de 5 élus) idéologiquement à la traîne derrière l’équipe des grandes gueules et autres va-t-en guerre.

Yvan La Méche
Yvan La Méche

Oui, croupion et va t- en- guerre…je cherchais mes mots !!!!

Yvan La Méche
Yvan La Méche

NE PERDONS JAMAIS DE VU QU’IL A POIGNARDE jACQUES LAFLEUR…..BRUTUS….LE FILS QUI TUA LE PERE…..CE FUMIER DOIT DISPARAÏTRE DEFINITIVEMENT DE LA SCENE POLITIQUE, PARDON CE N EST PAS UN FUMIER MAIS……UN INUTILE QUI SE CROIT UTILE POUR NOTRE SOCIETE….IL SE CROIT ENVOYE DU CIEL…
PAUVRE TYPE…..

AMEN!

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top