Connect with us

Calédosphère

Actualité

Gomès tacle LKU : “Le référendum n’est pas réservé au peuple Kanak”

Suite aux déclarations de Louis Kotra Uregei mettant en cause le droit des non-kanaks à voter pour le référendum, le député Philippe Gomès a rappelé que la consultation n’était « pas réservée au peuple Kanak » et qu’elle avait été « élargie au peuple Calédonien ». Le leader de Calédonie Ensemble en a profité pour critiquer le « grand bond en arrière » de « certains extrémistes indépendantistes ». Début de campagne ?

Alors qu’il se prépare avec le Rassemblement des Indépendantistes et Nationalistes (R.I.N) a appelé au boycott du scrutin référendaire, le président du Parti Travailliste a d’ores et déjà entrepris d’expliquer aux électeurs indépendantistes que le référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie ne serait pas sincère, puisque les calédoniens non-kanaks pourront également voter le 4 novembre prochain. Affirmant que le « fameux destin commun » était fait « pour tromper les Kanaks », Louis Kotra Uregei a mis en cause la prochaine consultation référendaire ainsi que ses futurs résultats :

« Ça devait être un référendum d’autodétermination, et à partir du moment qu’on parle d’autodétermination, on évoque le droit du colonisé à l’autodétermination (…) il va y avoir une consultation appelée référendum. Mais pour nous, à partir du moment qu’il y a négation du peuple kanak, c’est pas un référendum d’autodétermination (Louis KOTRA UREGEI, 08/04/18 ; sources : NC1ère)»

Préemptant la victoire du « Non » au référendum et le maintien de la Nouvelle-Calédonie au sein de la République, le responsable de l’USTKE explique que si les « pro-colonialistes » sont majoritaires c’est à cause de « fraudes électorales » et du fait que c’est le « peuple calédonien » qui est appelé aux urnes et non le « peuple kanak » exclusivement :

« Je l’affirme, il y aura victoire des pro-colonialistes (…) à cause de la fraude électorale et à cause du fait que tous les Kanaks ne seront pas inscrits pour ce référendum. C’est pour ça que nous, on ne qualifie pas ça de référendum d’autodétermination, c’est une consultation peut-être du peuple calédonien, je ne sais pas comment on va l’appeler. Mais toujours est-il que pour nous, c’est plus un référendum d’autodétermination (Louis KOTRA UREGEI, 08/04/18 ; sources : NC1ère)»

Une déclaration qui, quelques jours après le dernier comité des signataires et le consensus sur les termes de la question référendaire, a fait réagir le député Philippe Gomès, lequel a vertement critiqué le « retour à la position des années 70 » de certains leaders indépendantistes au premier rang desquels LKU.

Les autres communautés « ont le droit de décider de l’avenir du pays »

C’est ainsi que dans un communiqué envoyé à la presse, Philippe Gomès indique qu’on « ne peut pas récuser la légitimité du peuple Calédonien à décider de l’avenir du pays ». Pour le responsable de Calédonie Ensemble, les déclarations de Louis Kotra Uregei nient l’ensemble des accords signés ces quarante dernières années entre les différents partenaires calédoniens :

« Louis Kotra UREGUEI, en défendant cette position, illustre le « grand bond en arrière » que prônent certains extrémistes indépendantistes. C’est le retour à la position des années 70 : le droit à l’autodétermination appartient au peuple Kanak, et à lui seul. Cette position nie les acquis politiques de Nainville-les-Roches (1983), des accords de Matignon (1988) et de l’accord de Nouméa (1998). Par ces trois étapes majeures, indépendantistes et non indépendantistes ont élargi aux autres communautés venues d’Europe, d’Asie ou d’Océanie, et qui ont contribué à la construction du pays, le droit de décider de son avenir (Philippe GOMES, 09/04/18 ; sources : FB) »

En effet, selon les termes de l’accord de Nouméa qui a été constitutionnalisé « Les communautés qui vivent sur le territoire ont acquis par leur participation à l’édification de la Nouvelle-Calédonie une légitimité à y vivre et à continuer de contribuer à son développement ». C’est ainsi que le corps électoral référendaire (environ 170.000 personnes) comprend toutes les « populations intéressées » par le référendum d’autodétermination, c’est-à-dire tous les citoyens calédoniens répondants aux critères définis par la loi et non pas, seulement, les personnes d’origine kanak :

« Le référendum d’autodétermination n’est pas réservé au peuple Kanak. Il a été élargi au peuple Calédonien. C’est un acquis majeur du chemin politique parcouru ces 30 dernières années. Il nous faut le préserver de ceux qui souhaitent réécrire l’Histoire de notre pays (Philippe GOMES, 09/04/18 ; sources : FB) »

Il faut dire que, du côté des indépendantistes radicaux, Louis Kotra Uregei s’est depuis plusieurs semaines lancé dans une campagne visant à faire porter la responsabilité du futur échec du « Oui » au référendum sur les leaders indépendantistes du FLNKS, espérant vraisemblablement en tirer ensuite avantage à l’occasion des prochaines élections provinciales de mai 2019. Le mois dernier, dans un édito de la « Voix de Kanaky », le président du Parti Travailliste avait ainsi critiqué les signataires indépendantistes du Palika et de l’UC, leur reprochant leur « silence » sur l’emploi local et le fait qu’ils avaient « adoubé » la majorité des positions des non-indépendantistes et notamment le fameux consensus de Matignon sur les listes électorales, servant ainsi les intérêts du « colonisateur »… Faut-il croire que la campagne référendaire a déjà commencé ?

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

108 Commentaires sur "Gomès tacle LKU : “Le référendum n’est pas réservé au peuple Kanak”"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
XXX

Démocratie / Dictature ?

Avantages / Inconvénients :

“La Syrie annonce avoir rendu la légion d’honneur de Bachar Al-Assad à la France.

La décision de rendre la légion d’honneur a été prise après “la participation de la France à l’agression tripartite aux côtés des Etats-Unis et du Royaume Uni contre la Syrie le 14 avril”, assure la présidence syrienne dans un communiqué.” (France info)

Ah les hochets de la République, de vraies breloques, ça va, ça vient !

XXX

XXX (Suite)

Et la prochaine fois, ils feront puis ils informeront après, au lieu d’amuser la galerie pendant plusieurs jours.

Tant que Mohammed Ben Nayef, le prince héritier d’Arabie Saoudite, ne rend pas la sienne..l’honneur est sauf 😀 😀

“La décision de rendre la légion d’honneur a été prise après “la participation de la France à l’agression tripartite aux côtés des Etats-Unis et du Royaume Uni contre la Syrie le 14 avril”, assure la présidence syrienne dans un communiqué.” (France info)” Bachar ne s’est pas foulé pour son communiqué, la France voulant lui reprendre la breloque pour exactement la raison qui a motivé “la participation de la France à l’agression tripartite aux côtés des Etats-Unis et du Royaume Uni contre la Syrie le 14 avril”. Sauf que l’agression n’a pas du tout, bien au contraire, visé LA SYRIE (aucun… Lire la suite »
XXX
La question de la légitimité est au centre de la problématique calédonienne au moins depuis Nainville les Roches. Quand les uns nous serinent « La France », les autres répondent par « Droits du peuple colonisé ». La citoyenneté aurait pu mettre tout le monde d’accord ; ce n’est manifestement pas (encore) le cas. Comme si la société calédonienne n’avait pas encore trouvé sa structuration entre « légitimité de fait du peuple premier », et « légitimité acquise des non-kanaks ». Et pour ces derniers qui, après avoir été « les dominants » de la période coloniale, se retrouvèrent réduits… Lire la suite »
XXX

“Nouveau coup dur pour la SLN. Ce week-end, un nouvel incendie a endommagé la serpentine qui transporte le minerai de la mine vers l’embarcadère à Kouaoua…/…L’équipement est régulièrement visé par des actes de vandalisme : le tapis roulant avait déjà été incendié en juillet 2017, ainsi qu’en janvier 2016.(Les Nouvelles 15.04.2018 à 10h47)

Dans la si longue histoire de la décolonisation à la française, manifestement la politique de la terre brûlée a changé de camp.

XXX : ““Nouveau coup dur pour la SLN. Ce week-end, un nouvel incendie a endommagé la serpentine …” Intéressant JT de NC1ère dimanche soir : * long reportage sur les gros dégâts à la serpentine de Kouaoua dans la nuit de samedi à dimanche * long reportage sur le “repas de partage” offert par la tribu de Koh de la même commune dans la journée de samedi en remerciement pour l’aide apportée, manifestation à laquelle le haussaire a participé. Et à la suite “Politique directe” avec le haussaire comme invité. D’entrée de jeu, Alexandre Rosada associe les dégradations récentes sur… Lire la suite »
fjp
Bien sûr mais eux ont cooptés plus de 300 référents pour aller prêcher la bonne parole en tribu. Combien de référents chez les loyalistes mélanésiens vont avoir le courage d’aller expliciter le bonheur de vivre en Nouvelle Calédonie. Tous les services gratuits sans jamais avoir eu a payer quelque taxe ou impôts que ce soit. Éducation, la santé, la sécurité, les moyens de com, les routes, un revenu une retraite, des aides, des allocs, et surtout une carte d’électeur. Mais ou donc allez vous trouver cela sur notre petite planète? Arrêtez de rêver et d’écouter les chantres de la fameuse… Lire la suite »
Yvan La Méche

LKU, le mec qui liciencie illégalement ses employés kanak, et embauche ailleurs à qualification égale, est de loin le plus mal placé pour parler de la légalité.BRAVO CLARK.

J’ai pas mal de morts dans les placards moi aussi…on ressortira les SCUD le moment voulu…

Antipodeanman2207S

Ce que prétend en fait M. UREGEI c’est que les seuls électeurs ayant la légitimité pour voter et que le scrutin soit “sincère” devraient être les membres du RIN. Intéressant point de vue !

BOMBIS

A force de regarder des “pas beaux”, ici, j’ai envie de beau, de vraiment beau: VOILA DU “BEAU”! BONNE NUIT ! https://www.youtube.com/watch?v=gVX0BoXc_Jk

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top