Connect with us

Calédosphère

Actualité

Les médecins veulent foutre le « bordel » !

Dans quelques jours, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie va transmettre au congrès ses pistes de réflexion quant au sauvetage du RUAMM. En effet, à compter d’aout prochain, le Régime Unifié d’Assurance Maladie Maternité sera en dépôt de bilan.

Pour sauver le RUAMM, qui couvre quasiment toute la population de la Nouvelle-Calédonie, tout le monde se doute qu’il faudra mettre la main au portefeuille. Les plus à pic sur la question sont les médecins et les professions de santé qui savent pertinemment qu’il va falloir réduire de manière conséquente les dépenses de santé de la Nouvelle-Calédonie. En effet, les recettes du RUAMM sont 30% moindres que ses dépenses et la situation est telle que le régime tout entier est au bord de l’implosion. Avant même que la lumière soit faite sur les possibilités qui s’offrent aux élus du congrès à qui il reviendra de décider, certains se préparent à organiser le chaos. Ainsi à la fin du mois de mars, l’Union pour la Défense de la Médecine Libérale (UDML) s’est réunie en Assemblée générale pour décider quoi faire. La possibilité d’une grève générale de tous les professionnels de santé, sous couvert d’une action de soutien aux grévistes de la clinique ile Nou-Magnin, a été évoquée et le principe a ensuite été adopté par la quinzaine de médecins participants à cette AG.

Le chaos induit

Par cette action, l’UDML entend faire pression sur les élus. Et les choses sont clairement définies :

« Lors de cette AGO Il a été également évoqué le projet d’une grève de tous les professionnels de santé dés l’annonce des mesures arbitraires, la clinique étant le fer de lance, car y participerait tous les membres des deux syndicats de médecins et toutes les autres professions de santé. Le chaos induit aurait pour but de faire réfléchir les élus du congrès aux conséquences de leur vote éventuel » (relevé de conclusion de l’AG de l’UDML- 29 mars)

Et les membres de l’UDML ont une idée bien précise de l’objet du mouvement qu’ils entendent déclencher :

« Une grève de 3 jours suffirait à mettre le bordel, mais elle doit être annoncée illimitée »

Cette grève serait donc déclenchée en coordination avec les médecins de la clinique ile Nou-Magnin, afin de jouer sur les deux tableaux : contraindre le gouvernement et la CAFAT à passer à la caisse pour la clinique et faire en sorte d’être épargné par les mesures de sauvetage du RUAMM. C’est ce qu’a confirmé, l’un des médecins membre du collectif de la clinique ile Nou-Magnin :

« Je pense qu’il va y avoir quand même des soucis d’autant que les médecins généralistes risquent de s’associer au mouvement en solidarité avec la Clinique. C’est-à-dire qu’il y aura les médecins généralistes et infirmiers dans le secteur libéral, alors là ce sera vraiment, je pense, le chaos » (Alain Tardivon- RRB – 26 avril)

En attendant, la grève coute 120 millions à la clinique ile Nou-Magnin et à ses personnels, ce qui ne va pas arranger les affaires financières de l’établissement ! Mais apparemment, ça n’est pas grave puisqu’à entendre les uns et les autres, c’est le gouvernement, la CAFAT et le RUAMM qui vont payer.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



158
Laisser une réponse

avatar
28 Comment threads
130 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Rigoberto
Rigoberto

Désaveux cinglant pour Gomès responsable du détournement de la TSS du RUAMM vers l’Agence Sanitaire et Sociale en 2011. Les deux inspecteurs de l’IGAS critiquent ce détournement d’argent au profit d’une agence à la gestion opaque (les copains) qu’il faut rapidement dissoudre, ils préconisent le retour de la TSS dans le giron de la CAFAT. Les professionnels de santé n’ont donc rien à voir avec ce scandale. Il faudra que les politiques rendent des comptes.

Alikantitra

Rigoberto : “Les deux inspecteurs de l’IGAS … le retour de la TSS dans le giron de la CAFAT”

J’ai entendu ça aussi sur NC1ère.

Rigoberto, mets donc les liens :
https://gouv.nc/actualites/07-06-2018/onze-recommandations-pour-notre-systeme-de-sante

Alikantitra

Totalement hors-sujet.
Ce n’est pas en Calédonie qu’on verrait ce genre de dérapage !
https://www.bfmtv.com/police-justice/en-pleine-operation-deux-medecins-se-battent-au-bloc-operatoire-1460203.html

Gazaouette
Gazaouette

Pas certain. Cela arrive plus que l’on croit

Rigoberto
Rigoberto

Les rapporteurs de l’IGAS qui planchent actuellement sur une réforme en « grande » profondeur de notre système de santé ont donné leur première appréciation de la situation. Leur diagnostic est sans appel : la santé est de très bonne qualité (bravo à nos soignants) , l’organisation est pitoyable (Gouvernement, DASS, ASS-NC, CAFAT). Sans parler des 10 milliards qui ont disparu des comptes du RUAMM, il y en a qui doivent faire de l’huile ce matin.

Rigoberto
Rigoberto

Les pauvres et les indigents bientôt mieux soignés à Mayotte qu’en Calédonie : “En matière de santé, une Agence de santé de plein exercice sera mise en place à Mayotte, les moyens dédiés à la prévention seront « doublés à hauteur de 15 millions d’euros » à partir de 2019 et « un effort de près de 200 millions d’euros sera consenti pour moderniser l’hôpital ». Pour faciliter l’accès aux soins, les personnes à faible revenu seront exemptées totalement de ticket modérateur « afin de leur ouvrir l’accès à la médecine de ville en 2019, avant l’extension de la couverture… Lire la suite »

XXX
XXX

“Les rumeurs de Diable, de dames blanches, de boucans, de lutins et de fantômes pourrissent la vie de l’hôpital” nous dit le Chien bleu dans sa dernière livraison, à propos du Médipôle. Que dire alors de la future clinique de Nouville quand les gens devront passer matin et soir au niveau du Sénat coutumier et du clan Betoe, dans cet endroit si chargé d’histoire (et d’histoires) que même en plein jour et sans cannabis, les visions de ce qu’il s’y passe incitent parfois à faire demi tour. Tout ce bordel avant l’ouverture de la clinique ? Allez savoir, si ça… Lire la suite »

melchisedek

@XXX,

Ne dit-on pas que c’est à cet endroit de Nouville que “Le Lézard” a traversé la “route” ? (la route est ici une métaphore de l’irruption dans le réel des”choses puissantes et mystérieuses” ….)

Alikantitra

Melchisedek : “c’est à cet endroit de Nouville que “Le Lézard” a traversé la “route” ?”

Et bien entendu personne n’a voulu le titiller.

melchisedek

@ Alikantitra,

Ouille Ouille Ouille, pas parler du Lézard comme ça, titiller c’est fort, regarder c’est déjà mourir, en parler seulement à voix chuchotée …. 😉

Alikantitra

Melchisedek : “pas parler du Lézard comme ça”

C’était juste le souvenir d’une comptine, du temps où j’étais en Maternelle Supérieure, du côté de Lyon.

JacqduNord va sûrement pinailler, en disant que dans le ch’Nord, on chatouille plutôt, chaque région a ses petites manies.
https://www.youtube.com/watch?v=6H5PF0VY3Lc

XXX
XXX

@melchisedek – Yes.

Historiquement, c’était surtout le point de passage (et d’échanges) entre les gens du Sud et ceux du Nord.
C’est là dessus que s’est construite la revendication (pour les uns ou la légitimité pour les autres) Betoé, sur ce coin de Nouville.

C’est aussi là que, selon l’ancien président du gouvernement et toujours maire de Païta, de mémoire en 2007 :

“ça ne date pas d’aujourd’hui cette revendication, quand nous étions jeunes, Rock construisait la case dans la journée, et nous nous la brûlions la nuit”.

Ainsi vont nos Clochemerle locaux.

caledovrais
caledovrais

Vous ne me ferait pas croire une seule seconde que les actionnaires de la clinque les Dang , Jeandot et Montagnat ne peuvent pas mettre en attendant l’audit la main à la poche C’est bien anti-gouvernement puisqu’ils ne veulent pas attendre le médiateur ! Louche !!

Gazaouette
Gazaouette

Mais bien sûr c’est un coup de poker menteur 🤥 organisé par les actionnaires et copinages entre politiques et les actionnaires. Qui peut croire qu’ils vont mettre la clef sous la porte à quelques mois de déménager la bas.
Mais ce qui est le plus intrigant c’est d’avoir mis le personnel infirmier et aide soignant en devant pour se protéger
Ils en reviendront vite car quand Les grands pontes auront reçu l’argent vont ils en faire bénéficier les infirmières et aide soignant ils verront qu’ils se sont faits berner.

Rigoberto
Rigoberto

Le Gouvernement sort de sa léthargie…
https://www.lnc.nc/breve/le-congres-va-devoir-sauver-le-ruamm

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top