Connect with us

Calédosphère

Actualité

Macron va rendre l’acte de possession de la Nouvelle-Calédonie

A quelques mois du referendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, lequel devrait être gagné par les partisans du maintien dans la France, les leaders indépendantistes demandaient un « geste fort » du Président de a République : Emmanuel Macron a décidé de rendre aux Calédoniens l’acte de possession unilatéral de 1853. Symbole.

Stanislas Cazelles et Stéphane Sejourné n’auront pas chômé. Depuis l’Elysée, voici plusieurs semaines que le conseiller à l’outre-mer et le conseiller politique du Président de la République préparent la visite d’Emmanuel Macron dans le Pacifique : en Australie d’abord, en Nouvelle-Calédonie ensuite. Avant leur voyage sur place il y a quelques jours, les « sherpas » du président n’ont donc pas manqué de s’entretenir avec tous les experts du dossier ainsi qu’avec les principaux leaders politiques du territoire. Les uns après les autres, ils ont en effet tous été tenus au courant de la teneur du discours du Chef de l’Etat mais aussi des différents gestes symboliques que celui-ci entend effectuer dans la perspective de la tenue du référendum d’autodétermination. Et si, à Paris, les responsables du dossier nient toute corrélation avec les évènements qui se sont déroulés autour d’autres scrutins de ce type – notamment l’échec du référendum en Catalogne – l’Etat macronien entend bien réussir cette étape électorale, quitte à bousculer les lignes. Pour se faire, l’Elysée va enchaîner les séquences symboliques de façon à (surtout) contenter les leaders indépendantistes et plus généralement le monde kanak. L’objectif étant de créer un climat politique serein afin de rendre les résultats du futur scrutin « sincères », de sorte à ce que personne au sein du FLNKS ne les conteste au lendemain du vote.

Redonner aux Calédoniens les clés de leur souveraineté

Au début du mois, Daniel Goa, le porte-parole du FLNKS, avait demandé au nom des indépendantistes un « geste fort » de la part du Président de la République, suivi plus tard par des responsables coutumiers. D’un autre côté, tous les leaders loyalistes ont fait savoir qu’ils attendaient du Chef de l’Etat qu’il déclare officiellement sa préférence personnelle quant à l’avenir de la Nouvelle-Calédonie : que celui-ci soit au sein de la République ou dans l’indépendance. Une position que le Chef de l’Etat ne prendra pourtant pas, affirme-t-on du côté de l’Elysée. Partisan du désormais célèbre « En même temps », Emmanuel Macron ne se serait donc pas donné, cette fois-ci, pour ambition de contenter tout le monde. C’est ainsi que s’agissant du « geste fort », l’Elysée a annoncé que, durant sa visite, Emmanuel Macron remettra solennellement au gouvernement collégial calédonien l’acte de possession par la France de la Nouvelle-Calédonie de 1853. Le geste, naturellement vu de façon bienveillante par les indépendantistes et de façon quasi-neutre par les non-indépendantistes, devra symboliquement montrer que, d’une part, le « temps des actes unilatéral est révolu » et que, d’autre part, la France redonne aux Calédoniens le choix de leur souveraineté puisque « les Calédoniens ont maintenant leur destin en main », affirme l’Elysée. Lors du référendum du 4 novembre prochain, ces derniers pourront en effet choisir librement de rester dans la France ou choisir de la quitter. Un droit constitutionnel qu’aucun autre territoire ou population ne détient au sein de la République Française.

Histoire, symboles et contacts

S’agissant de l’acte en lui-même, il était jusque-là précieusement conservé au service des Archives Nationales d’Outre-mer. Signé le 24 septembre 1853 par le contre-Amiral Febvrier-Despointes, il marque quatre-vingt ans après la découverte de l’archipel par James Cook l’annexion de la Nouvelle-Calédonie à la France sur ordre de l’Empereur Napoléon III. Au-delà de contrecarrer les volontés d’expansion de l’Angleterre dans le pacifique, il s’agissait à cette époque pour la France de répondre à un besoin pressant : celui de trouver une nouvelle terre pénitentiaire éloignée de l’Europe et disposant d’un climat plus clément que celui de la Guyane. Le document d’une page, âgé de 165 ans, outre les signatures des officiels, ne comprend en tout et pour tout qu’une dizaine de lignes :

“Mille huit cents cinquante-trois à trois heure de l’après-midi.
Je soussigné auguste Febrier Despointes contre amirale commandant en chef la force navale française dans la mer pacifique, agissant d’après les ordres de mon gouvernement, déclare prendre possession de l’île de la Nouvelle-Calédonie et de ses dépendances au nom de sa Majesté Napoléon III, empereur des français.
En conséquence, le pavillon français est arboré sur la dite ile Nouvelle-Calédonie qui à compter de ce jour, 24 septembre 1853 devint, ainsi que ses dépendances, colonies françaises.
La prise de possession est faite en présence de messieurs les officiers de la corvette à vapeur, le Phoque et en présence des missionnaires français qui ont signé avec nous. Fait à terre, à Balade Nouvelle-Calédonie, les heures, jour, mois et an que dessus. (Extrait de l’acte de possession du 24 septembre 1853) “

C’est ainsi que l’un des temps forts de la visite présidentielle aura lieu le 5 mai prochain à Nouméa, au centre culturel Jean-Marie Tjibaou : avant son discours en fin d’après-midi, Emmanuel Macron remettra alors solennellement au président du gouvernement local l’acte de possession par la France. Le document sera ensuite la propriété de la Nouvelle-Calédonie et vraisemblablement exposé dans un lieu public. Un geste qui suivra son déplacement sur Ouvéa le matin même. Preuve que la méthode Macron ne transige pas en la matière, malgré les conseils des services de renseignement qui auraient préféré éviter que le Chef de l’Etat ne se rende sur l’île et malgré les critiques de certains indépendantistes (notamment habitants de l’île) outrés par sa venue, le Président de la République a décidé de se rendre tout de même à Ouvéa à l’occasion des trente ans du drame. Il doit, là-bas, participer à une cérémonie commémorative à la gendarmerie de Fayaoué et se recueillir au mémorial dédié aux militaires et aux militants kanak morts en 1988 durant la tragique prise d’otage, ainsi qu’à celui rappelant les assassinats le 4 mai 1989 des leaders indépendantistes Jean-Marie Djibaou et Yeiwéné Yeiwéné. Fidèle à l’image d’autorité qu’il entend construire, nul doute qu’Emmanuel Macron ira, comme il le fait souvent, au-devant de ceux qui pourraient alors l’apostropher. Selon l’Elysée, le Chef de l’Etat se veut en effet sur le caillou : “passeur d’histoire et de mémoire”. Vaste programme !

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



238
Laisser une réponse

avatar
41 Comment threads
197 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
34 Comment authors
Benoitmehdi mountatherAntipodeanman2207S Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Benoit
Benoit

“trouver une nouvelle terre pénitentiaire éloignée de l’Europe et disposant d’un climat plus clément que celui de la Guyane.”
Je ne pense pas.

mehdi mountather
mehdi mountather

Emmanuel Macro et Donald Trump des franc maçons donc des marionnettes de satan.L’éruption de Volcan a Hawaï et l’augmentation des séismes dans le monde en islam c’est la fin du monde donc aux non musulmans de se convertir a l’islam immédiatement avant le 11.5.2018 pour éviter l’enfer

XXX
XXX

@madhi mountather – Avant le 11/05 0h ou le 11/05 24h ?

Merci de nous communiquer le lien internet pour conversion rapide.

Urgent. Les tensions entre Israël et l’Iran, en seraient-telles les prémices ?

Alikantitra

Mehdi Mountather : “c’est la fin du monde donc aux non musulmans de se convertir a l’islam immédiatement avant le 11.5.2018” Bienvenue, Frère Mehdi sur ce site calédonien. Et merci pour ce message d’une religion grâce à laquelle la paix et la bonté régneront un jour sur le monde. Mais, sauf s’il y a une raison précise, ce serait bien si tu pouvais reporter de quelques jours, ne serait-ce que pour permettre aux quelques impies qui l’ignorent encore d’apprendre la Chahada. Et pour paraphraser un de nos grands écrivains, dont tu connais sûrement l’oeuvre, “l’enfer, c’est les autres”, et les… Lire la suite »

Inforétif

“apprendre la Chahada”

C’est bien mais ça ne suffit pas, faut aussi cesser de commettre des péchés :
https://www.youtube.com/watch?v=mJW32EL6oJ8
L’un des pires étant sans doute le 14°.
Les hommasses du 12° sont bien maudites aussi.
Quant à celles qui s’adonnent au 25°, rien ni personne ne peut les sauver : ouf, merci frère Dieu de ne point m’avoir fait femme.

Alikantitra

Inforétif : “faut aussi cesser de commettre des péchés “

Pas inintéressante, cette liste.
Etant plus terre à terre que toi, j’en retiendrai que les femmes ne doivent pas s’épiler les sourcils, ni tailler des dents.
Ça reste raisonnable.
(“Celle-là, elle était facile”, prétend Simla).

Inforétif

“les femmes ne doivent pas s’épiler les sourcils, ni tailler des dents. Ça reste raisonnable.”

Pour la taille des dents en pointe, nos avis divergent : je trouve gravement discriminatoire que les délices du vampirisme ne soient accordés qu’aux hommes.

Heureusement, une femme (même si ce n’est pas précisé dans cette courte vidéo) doit pouvoir elle aussi laver ses péchés en suivant cette magistrale recette :
https://www.youtube.com/watch?v=ZLr7v4UXn6E

Mais le chef incontestable et incontesté de l’escadrille, c’est quand même lui (ne pas aller au-delà de 4 minutes sous peine de graves désordres psychologiques) :
https://www.youtube.com/watch?v=moNSKUW-3DU

simla

Medhi..que gagne une non musulmane à se convertir ? Si c’est pour aller au paradis et avoir des dizaines de puceaux à disposition, je dis non tout de suite 😉

Inforétif

“que gagne une non musulmane à se convertir ? ” simla, tout ce que tu as toujours voulu savoir sans oser le demander à Ulém-Alik est là : http://www.postedeveille.ca/2010/06/le-sexe-au-paradis-selon-le-coran-et-mahomet.html Extraits : “Mahomet constata en voyant l’enfer que “la majorité de ses habitants sont des femmes […] Parce qu’elles dénigrent leurs maris et dénigrent les bienfaits. La soumission de la femme prescrite en droit musulman est une garantie d’échapper à l’enfer. […] Mahomet dit: “Toute femme qui meurt en laissant son mari satisfait d’elle entre au paradis””. […] la défloration des vierges au paradis comme récompense des croyants semble indiquer que… Lire la suite »

simla

Inforétif,

“Si un homme appelle sa femme à son lit, qu’elle lui vienne même s’il était assis sur un four”.

Assis sur un four ? La particularité de l’enfer….se les brûler menu….

Drôles de moeurs 😉

” D’après les récits de Mahomet, l’homme déflorera par jour 100 vierges qui immédiatement retrouvent leur virginité”

T’imagines ? Donc, en fait leur paradis, c’est un véritable enfer 😀 😀

Mister Eric

Et avec ça les films pornos sont interdits en Arabie Saoudite.

Ça veut jouer les saints… cette religion d’obsédés sexuels.

Devinez pourquoi tant de jeunes fuient les pays musulmans… religion de privation et de stigmatisation de la vie sexuelle, super promesse de partouzes après la mort…. qui fait plus con que ça?

simla

Mister Eric,

“qui fait plus con que ça?”

Bonne question ! Euh….personne ?

Ceci dit, la plupart des religions te font accepter d’en baver sur terre dans la promesse d’une hypothétique vie meilleure dans un autre monde….paradis ou réincarnation….c’est comme ça qu’on mène les moutons 😉

Mister Eric

Oui bien sûr c’est même la raison d’être d’une religion, cela dit te promettre un paradis qui est un jardin de partouze, c’est à la fois une conception un peu tordue d’ un “Paradis” (qui fait appel aux instincts les plus vils d’un homme) et c’est aussi une conception de la femme peu honorable : un réceptacle à sperm pour mec en manque….oui, c’est beau l’Islam…

Il y a donc quand même une nuance qui s’ impose.

Alikantitra

Simla : [citant] “l’homme déflorera par jour 100 vierges qui immédiatement retrouvent leur virginité”

Le mythe de Sisyphe revisité !

“en fait leur paradis, c’est un véritable enfer”
Pas mieux.

Inforétif

“en fait leur paradis, c’est un véritable enfer” C’est sûr qu’à côté de ça, Alekseï Grigorievitch Stakhanov jouait petit bras. Cent coups par jour, même en 10 minutes douche comprise, ça laisse pas bcp de temps pour aller se cultiver à la bibliothèque ou faire de la poterie. La question qui me hante le plus est quand même la suivante : “La femme porte –elle (sic) le voile au paradis ?” Et la réponse n’est pas très nette, ça m’angoisse terriblement : https://islamqa.info/fr/114050 Mais, simla, cet article est tout de même un encouragement à te laisser tenter puisque tu ne… Lire la suite »

Alikantitra

Inforétif : [citant] ” elles ne regardent que leurs maris et ne verront au paradis rien de plus beau que leurs maris.”

Particulièrement les polyandres du Népal et de quelques tribus d’Amérique du Sud, d’Afrique centrale, ou même … de Chine (les Mosuo).

Inforétif

“Particulièrement les polyandres ”

Pas musulmanes donc aucun droit au “paradis” d’Allah, celles-là. Les pauvres …

En fait dans l’original, “leur mari” est écrit “leurs maris” mais, ne pouvant y voir qu’une erreur d’écriture (sauf pour celles qui avaient de leur vivant un faible frénétique pour les kamikazes), j’ai supprimé d’autorité ce pluriel .

Alikantitra

Inforétif : “Ulém-Alik”

Damned, je suis découvert.
En fait, j’étais chargé de préparer l’installation d’une école coranique.

Mister Eric

Simla est une dame de bonne réputation.

Mister Eric

Macron va rendre l’acte de prise de possession.
celui-ci ayant lieu un 24 septembre, cette date ne sera donc plus un jour férié, cela n’a plus de raison d’être. Prise d’effet immédiate.

Fini le “deuil kanak” alors ? Donc, le 24 septembre, on va au boulot !

XXX
XXX

Peuple autochtone/Citoyenneté calédonienne : quelle articulation dans la Calédonie de demain ? Le fond du sujet : “la remise de l’acte de prise de possession, démarche devant être accomplie samedi au Centre culturel Tjibaou, ne plaît pas dans la forme au FLNKS. « Dans l’accord de Nouméa, il est dit qu’il faut restituer l’identité. Et l’acte est un des éléments de l’identité. Mais restituer au peuple autochtone. Nous avons là un regret : ce n’est pas à l’Etat de le restituer au gouvernement. Parce qu’il confirme que le peuple autochtone a été spolié. Il devait le remettre au peuple autochtone… Lire la suite »

melchisedek

@ XXX,

Certains viennent de “rater une marche” : les 30 ans d’accords (ADM et ADN) et effectivement la concrétisation du melting pot calédonien par l’entremise de la définition de la citoyenneté.

Fabene

Sondages…
FILLON Président en 2017 !!
CLINTON Présidente en 2016 !!!

Le NON l’emportera en 2018…

melchisedek

Quoi d’étonnant dans les résultats du dernier sondage? (Et encore, édulcorés par des commentaires et une présentation plutôt timorés quant au fossé entre les deux tendances). La responsabilité du jour d’après confiée principalement aux non indépendantistes pour faire place au “fait kanak” dites-vous? Certes, mais quelle(s) responsabilité(s) aux indépendantistes? et au Sénat coutumier également, en charge de ce boulet que représente une conception figée, inamovible, archaïque d’un système d’échanges sociaux et de communication en décalage absolu avec l’acculturation indéniable d’une grande partie du monde kanak. ” Le fait kanak” est une maturation de l’identité kanak, elle appartient aux mélanésiens du… Lire la suite »

XXX
XXX

@ melchisedek – Il est évident, que la mise hors jeu des indépendantistes dans la construction du pays futur sous couvert d’une tannée au référendum, renverrait à coup sûr la Calédonie aux “plus beaux jours” de la colonisation. Ce serait assurément d’une grande sottise. Mais, la campagne pour le oui à l’indépendance va être des plus difficiles et, comme vous le suggérez depuis quelque temps, le risque d’un discrédit du FLNKS n’est pas à exclure. Le taux d’abstention suite à un (probable) mot d’ordre de boycott du Parti Travailliste en sera l’indicateur. Il n’en reste pas moins que les partis… Lire la suite »

melchisedek

@ XXX, Bien sûr, il faudra tendre l’oreille, et aussi certainement tendre la main, et ceci ne sont pas de vains mots. La désespérance sera probablement très cruelle parmi la population la plus engagée dans le projet symbolique de l’indépendance (les 15-35 ans vivant en système tribal, ou fortement intégrés dans le système coutumier, malgré une intégration au système de production et de consommation moderne). Le discours attendu ne sera pas simple: – DG proclame déjà que ” la lutte continue” et que les indépendantistes ont l’éternité c’est à dire l’avenir devant eux, fondant une espèce de messianisme politique pour… Lire la suite »

XXX
XXX

“L’étude menée par l’institut Quidnovi au mois d’Avril 2018 montre qu’en l’état actuel on se dirigerait vers un “NON” significatif lors de la consultation du 04 novembre 2018.

Le socle ferme “NON” à l’indépendance est de 58%. 15% constituent un socle ferme pour le “OUI”. 15% sont encore indécis et 12% ne souhaitent pas s’exprimer.

A date, nous estimons les résultat entre 66 et 73% pour le “NON” en fonction des niveaux de mobilisation et du report des indécis.”
(La politique calédonienne)

XXX
XXX

“Calédonia la télé qui nous rapproche a ajouté 3 photos.
4 h ·
Le NON à l’indépendance progresse en un an. C’est ce que fait apparaître le sondage réalisé par I-SCOPE pour CALEDONIA.”

Sondage du 16 au 25 avril

Oui : 22,5%
Non : 59,7%
Ne sait pas : 17,8%

XXX
XXX

Ces deux sondages qui confirment (au-delà ce qui était déjà pressenti) un non massif à l’indépendance comme solution univoque à la question Kanak en Calédonie, confèrent une responsabilité encore plus importante aux non-indépendantistes quant à la structuration future d’une société calédonienne intégrant (résolument) le “fait Kanak”. Entre conjonction Inégalités sociales/peuple colonisé, Autochtonie/égalité des citoyens devant la loi, Indépendance/rêve perdu d’une nation, et autre question foncière entre développement économique et question identitaire,les points de friction sont nombreux. Mais ce qui me parait évident, c’est que la Calédonie est condamnée à “faire la seule vraie/fausse monnaie” qui vaille, celle qui n’est comparable… Lire la suite »

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top