Connect with us

Calédosphère

Actualité

“Merci Monsieur le Président, vous nous considérez comme des adultes”

Trente ans après le drame d’Ouvéa, le Président de la République a bénéficié d’un accueil chaleureux à son arrivée à Nouméa de la part des nombreux Calédoniens venus à sa rencontre. Entre long bain de foule, poignées de mains et selfies, une dame a apostrophé le Chef de l’Etat pour le remercier d’avoir rapporté l’acte de prise de possession de la Nouvelle-Calédonie. Considération ?

Pour le journal Le Parisien, le dossier Calédonien est rien de moins qu’un « caillou dans la chaussure d’Emmanuel Macron ». Il faut dire qu’à six mois du référendum sur l’indépendance du territoire, les inquiétudes demeurent, non seulement quant à l’organisation de la consultation mais surtout quant à la suite : ce « jour d’après » où les Calédoniens doivent librement exprimés. Trente ans après les évènements, le Gouvernement fait tout pour que cette rencontre entre les Calédoniens et leur histoire soit donc un succès. Avant son voyage en Australie, entre les menaces de boycott, les contestations ou les revendications diverses, le Chef de l’Etat avait fait savoir qu’il entendait jalonner son parcours de signes permettant de rassurer les uns et les autres dans le but de « préparer la paix et l’avenir ». Parmi eux, outre sa venue sur l’île d’Ouvéa pour une commémoration, Emmanuel Macron doit restituer au gouvernement calédonien l’acte de prise de possession de l’archipel par la France (daté de septembre 1853). Un geste qui a déjà provoqué de multiples réactions localement, chacun tentant de deviner ou de comprendre le message que le Président de la République souhaite par ce biais adresser à la population. Un questionnement partagé par de nombreux calédoniens. Ainsi, lors d’un bain de foule improvisé avec les centaines de personnes venues l’accueillir place Bir Hakeim, Emmanuel Macron a été apostrophé par une calédonienne qui a évoqué avec lui la remise de l’acte de possession :

“Merci Monsieur le Président pour l’acte de prise de possession, vous nous considérez comme des adultes”

S’arrêtant pour discuter avec elle, le Président de la République a souri lorsque, espiègle, la vieille dame lui a demandé s’il s’agissait bien là du message qu’il voulait en fait adresser à l’occasion de ce geste symbolique. “C’est ça le message ?”, lui a-t-elle ainsi demandé de visu. Mais malgré le fait que l’échange ait été capté en direct par les caméras de France Télévision, la réponse du Chef de l’Etat ne fut audible que par son interlocutrice du moment. Les spectateurs et les témoins ayant seulement entendu la dame terminer l’échange par un « Merci, on va évoluer ensemble ! », avant d’être chaleureusement saluée par le Chef de L’Etat. Reste que si elle fait parler, la fameuse remise de l’acte ne fait pas encore l’unanimité, du moins parmi les responsables politiques et institutionnels.

Remise de d’acte de possession : ils ne sont pas contents

C’est ainsi que le Rassemblement-Les Républicains a fait savoir que cet acte était à son sens un geste de « mépris » vis-à-vis des Calédoniens, notamment non-indépendantistes :

« Quelles sont ses intentions, alors que nous n’avons même pas voté ? Est-ce d’anticiper un résultat en faveur de l’indépendance ? Nous estimons que cet acte est du mépris à l’égard d’une majorité de Calédoniens (Virginie Ruffenach, 30/04/18 ; sources : NC1ère) »

De leur côté, les Républicains Calédoniens ont eux aussi critiqué la remise du document, lequel va passer des archives de l’Outre-mer (d’Aix-En-Provence) aux archives territoriales. Plus globalement, le groupe de Sonia Backes estime que la visite d’Emmanuel Macron est trop orientée vers le monde kanak. Pour l’ancienne candidate aux législatives, cet acte est « inopportun » et « n’a pas de sens » :

« Il y a un certain nombre de choses qui sont inopportunes, notamment cette remise de l’acte de prise de possession qui, à six mois du référendum, n’a pas de sens (Sonia Backes, 03/05/18 ; sources : RRB) »

Dans un communiqué, le Front National a quant à lui fait savoir qu’il « désapprouve la restitution de l’acte de possession de la Nouvelle-Calédonie par la France ». Selon le parti de Marine Le Pen « ce document doit rester dans les archives de France et faire partie de son patrimoine historique ». Enfin, du côté des indépendantistes, le FLNKS a fait part hier de sa déception et de son amertume. Le mouvement qui regroupe les principales tendances indépendantistes du territoire s’est en effet montré critique, ses leaders estimant que le document aurait dû être remis au « peuple autochtone » uniquement et non pas au « gouvernement » et donc à travers lui à l’ensemble des Calédoniens :

« Dans l’accord de Nouméa, il est dit qu’il faut restituer l’identité. Et l’acte est un des éléments de l’identité. Mais restituer au peuple autochtone. Nous avons là un regret : ce n’est pas à l’Etat de le restituer au gouvernement. Parce qu’il confirme que le peuple autochtone a été spolié. Il devait le remettre au peuple autochtone qui, à son tour, le confiait au gouvernement (Daniel GOA, porte-parole du FLNKS, 03/05/18) »

D’autres responsables indépendantistes regrettent eux que le Chef de l’Etat n’ait pas fait connaitre ses intentions avant sa visite et les prennent un peu de court. C’est le cas notamment de Roch Wamytan (UC) qui s’interroge encore :

« Je me pose des questions sur le sens qu’il va donner à ce geste-là (…) on n’a pas été informés nous, on nous a pas demandé notre avis, on n’en a pas parlé à Paris lorsque nous étions là-bas, donc ça va être le grand mystère jusqu’au moment où il va nous dire quel est le sens de ce geste (Roch Wamytan, 30/04/18, sources : NC1ère) »

En revanche, parmi les responsables politiques, quelques voix – peu nombreuses il est vrai – se sont tout de même élevées pour saluer ce geste et sa portée symbolique.

Remise de l’acte de possession : ils sont fin contents

En début de semaine, Tous Calédoniens, le mouvement non –indépendantiste de Pascal Vittori a ainsi déclaré que c’était là la preuve que la Nouvelle-Calédonie n’était plus une « colonie » :

« Cette restitution pourrait inquiéter les loyalistes que nous sommes. Elle pourrait être interprétée comme un largage de la Nouvelle-Calédonie par la France. Bien au contraire, la restitution de l’acte de prise de possession démontre clairement que la Nouvelle-Calédonie n’est plus une colonie et qu’elle pourra le 4 novembre, librement choisir de rester dans la France (Pascal Vittori, 01/05/18 ; sources : FB)

Quant au parti des députés, Calédonie Ensemble a fait savoir qu’au-delà des critiques de certains loyalistes et de certains indépendantistes, cet acte « doit être pris pour ce qu’il est : la traduction symbolique d’un fait politique ». C’est en effet d’Australie que Philippe Gomes a fait connaitre par voie de presse son avis sur la question. Membre de la délégation durant la visite présidentielle chez nos voisins anglo-saxons, le député a expliqué le sens et la portée du geste voulu par Emmanuel Macron :

« Depuis la signature des accords de Matignon le 26 juin 1988, le peuple calédonien est souverain sur son destin, c’est à dire libre de choisir son avenir, à l’intérieur ou à l’extérieur de la République : C’est le droit à l’autodétermination. La restitution par le Président de la République de l’acte de prise de possession au gouvernement collégial de la Nouvelle-Calédonie doit être interprétée comme la transmission symbolique de ce droit que le peuple calédonien exercera pour -la première fois dans ce cadre – lors du référendum du 4 novembre prochain. Cet acte datant de 1853 a été dressé « unilatéralement », comme nous le rappelle l’accord de Nouméa, à une époque où la souveraineté du pays colonisateur s’imposait d’autorité aux terres conquises. (Philippe GOMES, 04/05/18, sources : FB) »

Un geste qui doit donc marquer une « nouvelle étape » qui, d’après Philippe Gomes, s’inscrit dans une volonté de clôturer les « rapports de domination coloniale » et qui trouvera son apogée lorsque les Calédoniens choisiront librement de rester au sein de la République Française lors du référendum :

« Au lendemain du 4 novembre, lorsque le « non » à l’indépendance l’aura emporté, notre pays connaîtra une nouvelle étape de son histoire : celle d’une souveraineté française démocratiquement choisie par le peuple calédonien et non plus issue des rapports de domination de la période coloniale. C’est par les hasards de l’histoire du monde que la Nouvelle-Calédonie est française. C’est par la volonté du peuple calédonien qu’elle le restera, le 4 novembre prochain. (Philippe GOMES, 04/05/18, sources : FB) »

Une façon, comme le disait hier soir une calédonienne pleine de sagesse, de « nous considérer enfin comme des adultes ? » Nous verrons bien !

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



205
Laisser une réponse

avatar
24 Comment threads
181 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Alikantitra

Question hors-sujet : est-ce que le “pacte de confiance” concerne aussi la collectivité sui generis de Nouvelle Calédonie ?

https://www.ladepeche.fr/article/2018/05/20/2801224-pacte-financier-avec-l-etat-le-departement-encore-isole.html

XXX
XXX

De la hiérarchie des cultures ou Comment construire l’avenir ensemble sans un minimum de compréhension de l’autre (et vice versa) ? Le mariage princier de ce week end en Angleterre nous rappelle le symbole de permanence, d’unité que représente la royauté pour les Anglais. En France, la tête vagabonde du roi a promu la République renvoyant à chacun sa liberté (et sa responsabilité) sur terre… En Mélanésie, les hommes confièrent au “Grand frère” le rapport au sacré… Ainsi en va-t-il de l’incarnation de la transcendance… et la liste n’est point exhaustive de l’expérience humaine (passée et à venir) en la… Lire la suite »

Inforétif

“En France, la tête vagabonde du roi a promu la République renvoyant à chacun sa liberté (et sa responsabilité) sur terre…”

La tête vagabonde du Roi, sans doute un regrettable détail de l’histoire…
par rapport à la promotion recherchée de la liberté individuelle.

Quant à la hiérarchie des cultures, elle me semble aussi évidente que celle des religions (dont la négation athéiste passe en premier…), dussé-je choquer.

XXX
XXX

@Inforétif – Mon cher professeur, comme souvent, vous vous perdez dans le détail de vos idéologies (pour collégiens) au détriment de l’essentiel.

A la longue, je pense que je ne peux plus rien pour vous.

Je sais, cela est présomptueux ! Surtout aux yeux de ceux qui ont une tête trop pleine pour être bien faite !

Inforétif

” Mon cher professeur, comme souvent, vous vous perdez dans le détail de vos idéologies (pour collégiens) au détriment de l’essentiel.”

Si la négation de la liberté individuelle qui est au cœur de certaines cultures (ou civilisations), néanmoins aussi égales selon toi que les autres, n’est qu’un détail, c’est moi qui ne peux rien pour toi, mon cher non(?)-professeur.
Surtout, je t’en prie, continue à ne rien pouvoir pour moi.

XXX
XXX

@Inforétif – Eh oui, mon cher professeur, à l’instar de la compilation des connaissances, le trop plein de certitudes aveugle.

Inforétif

“le trop plein de certitudes aveugle”

Mais encore ?
Tu ne vas quand même pas me parler des ratés (énormes au demeurant) de la civilisation occidentale, ce serait carrément tomber au niveau forcément futile des cours du professeur pour élèves du primaire.

Sinon, en plus, il y aura du répondant :
http://www.slateafrique.com/854002/mali-une-fillette-albinos-assassinee-une-association-denonce-un-crime-rituel

Alikantitra

Inforétif : “regrettable détail de l’histoire… par rapport à la promotion recherchée de la liberté individuelle.” L’histoire moderne n’est pas vraiment ma tasse de thé, bien que je l’effleure par le biais de la généalogie des XVIIIème et XIXème siècles. Je voudrais toutefois mettre un bémol (et je ne serais pas surpris si José rappelait que beaucoup cherchent, mais que peu trouvent). Pour moi, à part quelques exactions (surtout dans les villes), la Révolution a vu un large remplacement des propriétaires ruraux nobles quelques peu dilettantes par des bourgeois beaucoup plus âpres au gain. La révolution industrielle passant là-dessus a… Lire la suite »

Inforétif

” la Révolution a vu un large remplacement des propriétaires ruraux nobles quelques peu dilettantes par des bourgeois beaucoup plus âpres au gain” Aussi ai-je bien précisé “recherchée” dans mon “la promotion recherchée de la liberté individuelle” : XXX me parle d’idéologie, je réponds dans ce même cadre-là. Et du même coup t’épargne l’historique des affres du servage, de la brioche dont il fallait se contenter quand le pain devenait trop cher et de qui a restauré l’esclavage au début du XIX° et qui l’a supprimé par la suite. PS : j’aurais apprécié que la photo de ma dernière acquisition… Lire la suite »

Alikantitra

Inforétif : “la photo de ma dernière acquisition immobilière”

Bien tenté …
J’avais oublié de dire que le château a été détruit vers 1980 et remplacé par des immeubles d’habitation. Il ne reste que le mur du parc :
https://patrimoine.rhonealpes.fr/img/f2962e2a-0d7c-4063-85b3-020955739381

Inforétif

“J’avais oublié de dire que le château a été détruit vers 1980 ”

Enf…é ! Tu m’as cassé ! Pourquoi tant de haine ?! N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?!

Alikantitra

Inforétif : “Enf…é ! Tu m’as cassé ! Pourquoi tant de haine ?!”

Mais non, mais non.
Je crains que tu ne surestimes quelque peu l’intensité de mes sentiments à ton égard.

En fait, je cherchais uniquement à vérifier une intuition.
Je me demandais si une part de la mythomanie de notre chère disparue ne s’était pas introduite, à grands coups de “-2”, chez l’un ou l’autre (ou deux) de ses contradicteurs préférés.

Va, Crouya, je ne te hais point.

Inforétif

” chez l’un ou l’autre (ou deux) de ses contradicteurs préférés.”

Plutôt chez l’un puisque l’autre c’est moi.
Bonne journée, Alik.

Alikantitra

nforétif : “Plutôt chez l’un puisque l’autre c’est moi.”

Tatata, que nenni, beau sire
Et le monde entier peut en témoigner, qui a lu cette affirmation :
“j’aurais apprécié que la photo de ma dernière acquisition immobilière ne traîne pas sur calédosphère”
laquelle, replacée dans son contexte, ne laissait aucune place au doute.

Je suis d’ailleurs surpris que XYY n’ait pas sorti sa bible (Riegel-Pellat-Rioul), mais peut-être est-il conscient de l’affaiblissement de tes capacités, à moins que ce ne soit la solidarité entre loueurs rapaces de gourbis …

Peuchère, je me demande s’il y a des chambres mixtes, au CHS …

Bonne mer, Inforétif.

XXX
XXX

@Inforétif – Vous savez, les plus belles valeurs ressassées à l’envie finissent par devenir détestables.

Les défenseurs autoproclamés des valeurs de la République ici, ou des religions là, ont en commun de réduire tout échange à l’énoncé de leur vérité.(C’est plus ou moins lourd, mais c’est toujours le même objectif)

La séparation binaire entre le bien et le mal, le vrai et le faux n’est plus très loin et la chasse aux impies non plus d’ailleurs.

C’est ce qui qualifie l’intégrisme.

Inforétif

“Le mariage princier de ce week end en Angleterre nous rappelle le symbole de permanence, d’unité que représente la royauté pour les Anglais.”

En voilà bien une certitude … Combien d’Anglais sont encore royalistes ?
A ce sujet, un article que j’aurais tant aimé avoir eu le talent d’écrire, tant j’y adhère :
http://www.slate.fr/story/162021/le-mariage-de-harry-et-de-meghan-ou-la-royale-apogee-du-vide

Alik, toi qui est royaliste également, tu en penses quoi de ce mariage auquel tu n’as néanmoins même pas été convié ?

Alikantitra

Inforétif : “Alik, toi qui est royaliste également, tu en penses quoi de ce mariage auquel tu n’as néanmoins même pas été convié ?” Royaliste, pas spécialement, quoique la longévité de la reine actuelle a épargné au Royaume Uni un certain nombre d’élections présidentielles, qui coûtent de plus en plus cher au contribuable français, même lorsque une entreprise d’événementiel casse les prix, au moins pour un candidat. Et quelle différence entre la reine, ou ses homologues plus discrets, notamment scandinaves, et les présidents allemand ou italien par exemple ? Au moins n’est-elle pas tentée de monnayer des conférences dans des… Lire la suite »

simla

Inforétif,

Ah….my God (e)….quel article hilarant et qui rejoint tout à fait mon état d’esprit….ce pov petit peuple, faut le distraire…du pain, des jeux, des festivals, des mariages princiers, des championnats de foot…que veux-tu…on prend les gens pour ce qu’ils sont : des demeurés 😉

D’ailleurs, t’as vu pour qui ils ont voté ? 😀 😀

Inforétif

“D’ailleurs, t’as vu pour qui ils ont voté ? ”

Oui : c’est ce qu’on appelle l’exception qui confirme la règle…

Alikantitra

Inforétif : “Alik, toi qui est royaliste également, tu en penses quoi de ce mariage”

J’attendais que tu ouvres le bal (usant de ton ancienneté), en ce dimanche ensoleillé (bisque, bisque, rage, Vahiné).
Je viens de lire l’article du dernier “Canard” sur le sujet.
Beaucoup plus fin, et tout aussi percutant.
Mais je suppose que tu l’as déjà affiché sur l’une de tes portes.

Inforétif

“Je viens de lire l’article du dernier “Canard” sur le sujet.”
Pas eu, pas lu.

” en ce dimanche ensoleillé”
Oui mais en même temps c’est pénible, à chaque fin de semaine, toujours trop ensoleillée, d’être obligé d’arroser ses pots de bananiers en prenant plein de coups de soleil, vivement un peu de mauvais temps. Si j’aurai su que ça dardait autant, j’aurai pas venu.

melchisedek

Comment ne pas faire retomber un soufflé?

Bien choisir le plat à soufflé Pour que le soufflé monte facilement, le plat doit être plus haut que large. …
Réussir la sauce béchamel. …
bien monter les blancs d’oeuf en neige. …
La cuisson parfaite d’un soufflé …

http://www.odelices.com/…/les-astuces-pour-reussir-un-souffle-au-fromage-19302/

😉

simla

“La cuisson parfaite d’un soufflé …”

Mais mon cher Melchisedek..dès que tu y plantes ta fourchette..fini..il retombe automatiquement…on a toujours l’impression de se faire avoir…ah les apparences…elles sont souvent trompeuses 😉

jose Paldir
jose Paldir

soufflé au “fromage.”.c’est gonflé comme comparaison ….

martin
martin

OU EST PASS2 MANUEL WALLS

Alikantitra

Martin : “OU EST PASSÉ MANUEL WALLS”

Il préside toujours la mission d’information sur l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie :
http://www2.assemblee-nationale.fr/15/missions-d-information/missions-d-information-de-la-conference-des-presidents/avenir-institutionnel-de-la-nouvelle-caledonie/(block)/44234

Et il a commis le rapport préparatoire de la loi organique du 19/04/2018 :
http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/rapports/r0731.pdf

Nul doute qu’Emmanuel Macron, qui fut, dans son 2ème gouvernement, son ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, lui fera un compte-rendu détaillé.

jose Paldir
jose Paldir

Ou est passé Manuel Valls?mais à Barcelone .. il envisage sérieusement de devenir maire ( enfin qu’il croit)

FJP
FJP

Attention attention, monsieur le président hier soir dans son discours a maintes fois utilisé le mot SOUVERAINETE avec une connotation très positive. Message subliminal, manipulation de ce rusé personnage. Ma grand mère me disait : méfie toit de celui qui sourit toujours. Ce matin je suis enclin a voter POUR. Il va falloir rattraper le coup et expliciter exactement ce que ce mot veut dire et comment il peut être employé. C’est tellement beau la souveraineté en matière économique. Cela a du faire mal au … a tous ceux qui depuis quarante années essaient de developer ces fameuses filières ,bois,… Lire la suite »

Gazaouette
Gazaouette
melchisedek

“Les calédoniens ont inventé un modèle exceptionnel d’intelligence collective ”

Oui et Non, l’intelligence collective ne vient pas du monde occidental, mais du monde océanien. En cela, l’apport du monde kanak à “l’homme blanc” est substantiel même si le temps donné à la parole et à l’échange semble perdu dans une civilisation matérialiste et à fondement mercantile.
“Le temps ce n’est pas de l’argent” nous dit-on dans les Îles et sur la grande Terre, partager la parole et créer du lien et du sens, c’est aussi enrichir le collectif.

XXX
XXX

@ melchisedek –

Hum… c’est peut-être cela le “Kalédonyen nouveau” :

celui qui acceptera (puis valorisera ?! Mais ça, c’est plutôt en France pour affirmer sa singularité qu’il le fera) la part de l’apport mélanésien dans sa propre construction mentale.

Quant à Simon (l’ex grand chef des loyalistes d’Iaai) suite à sa déclaration d’hier condamnant l’absence de gerbe présidentielle sur la tombe des dix neuf, je pense qu’il a fait le chemin inverse.

Remarquez, c’est peut-être en faisant chacun un bout du chemin que nous arriverons enfin à nous comprendre. C’est si banal.

Pour l’heure, Simon, il fait plutôt “coco sec”.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top