Connect with us

Calédosphère

Actualité

Après le référendum, les premiers dérapages

Suite au référendum, en matière de comportements abrutis, il n’y a pas uniquement ceux consistant à bloquer les routes, à allumer des feux aux abords des établissements scolaires ou à insulter des internautes sur les réseaux sociaux : il y a aussi des responsables politiques qui se lâchent ou choisissent de souffler sur les braises encore toutes chaudes. Attention, florilège de conneries.

En Nouvelle-Calédonie, les responsables politiques sont souvent accusés, il est vrai, de pratiquer la langue de bois ou du moins de ne pas toujours dire ce qu’ils pensent. Consensus océanien et « esprit des accords » obligent. Mais le résultat d’un scrutin aussi important que le référendum qui vient d’avoir lieu et au cours duquel près de 57% des Calédoniens ont rejeté l’idée d’indépendance aura visiblement réussi à décomplexer certains élus, certainement sous le coup de l’émotion.

Pour LKU, le référendum était une “mascarade

Premier à être sorti du bois, le président du Parti Travailliste qui avait appelé au boycott du vote. La participation ayant dépassé toutes les espérances (80.6%), particulièrement dans le monde kanak, les uns et les autres étaient portés à croire que Louis Kotra Uregei mettrait quelques temps avant de la ramener… Mauvais pari puisque l’homme d’affaire qui est aussi élu et syndicaliste a affirmé sur Nouvelle-Calédonie 1ère que les listes électorales étaient incomplètes et que beaucoup de kanaks n’y auraient pas été inscrits (on les cherche encore). Dans le même temps, la commission de contrôle de l’organisation et du déroulement du scrutin, les observateurs de l’ONU et du Forum des îles du pacifique, les 250 délégués venus encadrer le scrutin et l’ensemble des représentants des mouvements politiques présents dans les bureaux de vote ce jour-là n’ont comptabilisé en tout et pour tout que 225 problèmes d’inscription (liés à des procurations non reçues par les mairies*). Une erreur qui, si elle ne concerne que 0.12% des électeurs, a fait dire à LKU que le scrutin de ce dimanche était une “mascarade” :

« Le droit à l’autodétermination concerne d’abord le peuple colonisé, ici, le peuple kanak. Donc, tous les kanaks devaient être inscrits sur la liste, ce n’est pas le cas (…) Ce référendum n’était qu’une consultation pour parachever une recolonisation de ce pays, qui s’est passée pendant les 20 dernières années, avec l’abondance des flux migratoires, et que le résultat programmé serait le non (…) On ne participait pas à ce qu’on a appelé une mascarade (…) Beaucoup sont déçus, nous on ne l’est pas, parce qu’on savait que le non allait l’emporter (Louis Kotra Uregei, 07/11/18 ; sources : RNC) »

Malgré la défaite des partisans de l’indépendance, le leader du Parti Travailliste estime en outre que le score important du oui est aussi dû à l’argent que l’Etat a versé aux différents partis politiques pour faire campagne (13 millions de francs par parti représenté au congrès) :

« C’est suite à cette campagne extraordinaire qui a été menée par le FLNKS, je rappelle que le FLNKS, les deux groupes du congrès confondus, ont reçu 26 millions pour cette campagne électorale. Donc ils ont mis les moyens (Louis Kotra Uregei, 07/11/18 ; sources : RNC) »

L’ancien président de l’USTKE estime en outre qu’il est « prématuré de penser à des listes communes » avec le FLNKS pour les provinciales. Une gageure puisque, mis au ban du monde indépendantiste, il est clair que ni l’UC, ni le Palika n’auront d’intérêt à s’allier avec le Parti Travailliste qui, sur un plan strictement politique, apparait comme le grand perdant du scrutin.

Pour Brétegnier il faut “se préparer au combat

De l’autre côté de l’échiquier, l’ancien lieutenant de Jacques Lafleur appelle, lui, les non-indépendantistes au combat, le résultat du référendum l’ayant semble-t-il rendu belliqueux. C’est ainsi que dans un texte intitulé “Pendant 30 ans on a acheté la paix, maintenant il faut se préparer au combat, Pierre Brétegnier encourage les loyalistes à faire cesser les transferts financiers aux provinces Nord et Iles (dirigées par les indépendantistes) au motif que les résultats de cette politique ont été « médiocres » :

« Nous avons donc réussi à acheter 30 ans de paix mais échoué à convaincre la majorité des Kanak à renoncer à l’indépendance. Forts de ce constat il nous faut maintenant refuser absolument toute nouvelle concession aux indépendantistes (…) Nous n’avons donc pas à payer pour nos ancêtres et, pourtant, nous avons payé et continuons à payer (…) Refusons que notre générosité nous conduise jusqu’à la soumission aux leaders indépendantistes. Relevons la tête et préparons-nous au combat ! (Pierre Bretegnier, 06/11/18 ; sources : FB) »

Dans un texte diffusé sur internet et qui fait polémique, celui qui fut le vice-président de la province Sud et l’un des plus proches collaborateurs de Jacques Lafleur met donc en cause l’ensemble des dispositifs de rééquilibrage mis en place depuis la fin des évènements. Une diatribe qui semble tellement sincère qu’on en vient à se demander pourquoi Pierre Bretegnier a signé les accords de Matignon-Oudinot qui, précisément, ont créé l’ensemble des mesures qu’il fustige aujourd’hui…

Le festival raciste de Wamytan

Mais, sans conteste, la palme de la bêtise peut cette semaine être décernée à l’ancien président du FLNKS. Ravi des résultats qui lui donnent, grâce aux deux autres référendums prévus, quatre ans de tranquillité et le moyen ni-vu-ni-connu-je-t-embrouille de ne rien faire d’autre que de plaider l’indépendance matin, midi et soir, Roch Wamytan s’est lâché à la suite de la visite du 1er ministre. De bonne humeur, l’élu de l’Union Calédonienne n’a en fait pas apprécié que des journalistes nationaux lui parlent des heurts et des blocages autour de la tribu de Saint-Louis, dont il est le Grand Chef :

« Ici dans ce pays, c’est qui qui est colonisé ici ? Ce sont les kanaks, c’est pas les autres ! C’est eux-seuls qui ont le droit à l’autodétermination. Uniquement que les kanaks. (Roch WAMYTAN, 07/11/18 ; sources : Calédonia TV) »

Affirmant que « L’Accord de Nouméa, c’est pas un menu à la carte, on prend tout » et que « Nous allons aller vers les deux autres référendums », Roch Wamytan a expliqué très simplement pourquoi une bande d’abrutis avait (encore une fois) pris en otage les habitants du Mont-Dore en brulant des voitures et en bloquant les routes tout en tirant sur des gendarmes. Selon lui, d’une part il est normal de laisser « s’exprimer » ces gens-là (parce qu’ils sont en colère parce qu’ils ont perdu ; CQFD), et d’autre part c’est la faute de l’Etat et du Haut-commissaire qui n’ont pas organisé correctement le scrutin :

« Ben les gens ils sont en colère il faut les laisser un petit peu s’exprimer non ? Voilà. Ils sont en colère pourquoi ? Parce que beaucoup de jeunes comme je l’ai dit tout à l’heure, beaucoup de jeunes kanaks, de Saint-Louis mais aussi d’un peu partout, n’ont pas pu exercer leur droit à l’autodétermination (…) Le dispositif que nous avons mis en place avec le Haut-commissaire n’a pas fonctionné correctement et donc, résultat des courses, des jeunes se sont présentés et ils n’ont pas pu aller voter. Donc maintenant il faut aller les calmer c’est tout (Roch WAMYTAN, 07/11/18 ; sources : Calédonia TV) »

Naturellement, ces fameuses personnes originaires de Saint-Louis et qui n’auraient « pas pu voter » n’ont été identifiées par personne depuis lors et ne se sont pas fait connaitre par la municipalité ou par leur représentant politique. Un oubli à certainement mettre au compte de la timidité de ces « jeunes ».  Mais dans un autre registre, Roch Wamytan a laissé libre cours à sa pensée afin d’expliquer aux uns et aux autres que si la Nouvelle-Calédonie devenait indépendante, il se ferait un plaisir de construire de nouveaux partenariats avec des pays de la zone, et notamment la Chine dont, dit-il « il ne faut pas avoir peur » :

« Le principal point qui nous intéresse et qui peut constituer un vivier, ce sont les autres (…) nous sommes allés en priorité vers l’électorat kanak (…) ils nous suivent. Maintenant, il faut poursuivre le travail à ce niveau-là et puis associer les autres pour pouvoir former le futur peuple calédonien qui va trouver sa place au soleil, et qui va trouver sa place dans le cadre de partenariats futurs avec la France, l’Europe, avec l’Australie, avec la Nouvelle-Zélande, avec la Chine ! Il faut pas avoir peur de la Chine ! (Roch WAMYTAN, 07/11/18 ; sources : Calédonia TV) »

Il est vrai que l’empire du milieu payant (parait-il) très bien les dirigeants des états fantoches du pacifique et d’Afrique qu’elle colonise aujourd’hui ouvertement, on peut imaginer sans peine que Roch Wamytan se satisferait parfaitement d’un partenariat entre son portefeuille et la République Populaire de Chine… Mais, s’agissant d’indécence, là où le Grand Chef de Saint-Louis a été cette fois-ci très loin, c’est en évoquant les communautés tahitiennes et wallisiennes de Nouvelle-Calédonie. Interrogé par un journaliste qui lui demandait pourquoi, selon lui, les communautés non-kanak du territoire et spécialement les tahitiens et les wallisiens n’avaient pas voté pour l’indépendance, Roch Wamytan a expliqué en riant que les tahitiens ne pourraient bientôt rien faire d’autre sinon ils devraient rentrer à Tahiti et que, pour leur part, les wallisiens seraient également obligés de voter pour l’indépendance puisque leur île allait « couler » :

« [Les tahitiens, les wallisiens] Ils vont suivre ! Jean-Marie Tjibaou a dit de toute façon “ce sont des océaniens” donc à moment donné ils vont suivre. Donc ils vont nous suivre. Voilà. Et puis de toute façon ils ont pas d’autres alternatives que de nous suivre ! Ils vont pas retourner au Fenua non ? (rires) Surtout l’île de Wallis elle va couler, donc voilà, il vaut mieux qu’ils restent avec nous (Roch WAMYTAN, 07/11/18 ; sources : Calédonia TV) »

Une façon de dire que si les communautés océaniennes ne rejoignent pas le FLNKS, elles seront invitées à se barrer ? Y-a pas à dire : la Kanaky version Roch Wamytan, ça donne vraiment super envie…

*La commission de contrôle a été saisie, le 4 novembre 2018, du cas de 1155 personnes qui se sont présentées à un bureau de vote et qui n’y étaient pas inscrites. Parmi elles :

– 462 personnes étaient en réalité déjà inscrites dans un autre bureau de vote et y ont été orientées.

– Dans 104 cas la commission a exercé son pouvoir de rectification,

– dans 19 cas pour inscrire la personne dans le bureau de vote d’une autre commune ;

– dans 85 cas pour inscrire la personne sur la LESC.

– Dans 589 cas la commission n’a pas procédé à la rectification de la liste :

  • Dans 12 cas les personnes ont été orientées vers le TPI
  • Dans 297 cas les personnes ne remplissaient aucun des critères d’inscription d’office
  • Dans 280 cas les recherches de pièces et documents justificatifs n’ont pas permis de démontrer dans la journée que ces personnes remplissaient les conditions d’inscription d’office.

De plus, 225 électeurs ont déclaré être mandataires de procurations qui n’ont pas été reçues par leurs mairies respectives.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



401
Laisser une réponse

avatar
51 Comment threads
350 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
ditou
ditou

“Après le référendum, les premiers dérapages”
Valable aussi pour la métropole avec ses gilets jaunes.

LedZep
LedZep

Nouveau dérapage selon moi d’un des leaders indépendantistes. Celui d’un des représentant du PALIKA ce soir sur NC 1, Jean-Pierre Djaïwé qui à propos de la réintégration des plus de 30.000 ressortissants calédoniens exclus des corps électoraux, provincial et référendaire constituerait, en substance, d’après lui un “crime contre l’Humanité” puisqu’il mettrait à nouveau en minorité “le peuple premier”. Très affable ce brave homme envers ces “génocidaires” qui payent leur impôts comme nous tous ici, dont certains ont créée des entreprises dont beaucoup d’entre elles offrent du travail au ressortissants du “peuple premier”, vivent ici depuis plus de 20 ans et… Lire la suite »

Inforétif

“𝘤𝘳𝘪𝘮𝘦 𝘤𝘰𝘯𝘵𝘳𝘦 𝘭’𝘏𝘶𝘮𝘢𝘯𝘪𝘵𝘦́” 𝘱𝘶𝘪𝘴𝘲𝘶’𝘪𝘭 𝘮𝘦𝘵𝘵𝘳𝘢𝘪𝘵 𝘢̀ 𝘯𝘰𝘶𝘷𝘦𝘢𝘶 𝘦𝘯 𝘮𝘪𝘯𝘰𝘳𝘪𝘵𝘦́ “𝘭𝘦 𝘱𝘦𝘶𝘱𝘭𝘦 𝘱𝘳𝘦𝘮𝘪𝘦𝘳”. Prochaine étape : tout citoyen non-Kanak votant non à l’indépendance commet un crime contre l’humanité. Du coup l’indépendance kanake est pour 2020, y a rien à négocier. D’autre part la journaliste, qui tient peut-être à garder son job, ou au moins sa résidence kanakyenne en 2020 et après, s’est bien gardée de demander à JPD ce que lui et son parti avaient fait pour empêcher les incendiaires de Kouaoua d’incendier le fameux “outil de travail”, alors même que la population kanake de ce village réclame leur arrestation. Selon… Lire la suite »

Inforétif

1/ Au JT de la 1° hier soir dimanche 2 :
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/emissions/19h30
L’UC, du destin commun au destin particulier(ement kanak), entre 3 minutes 15 et 5 minutes 20.

https://www.dailymotion.com/video/x285s8
(bien entendu, en remplaçant “où sont les femmes ?” par “où sont les blancs ?”)

2/ A “politique directe”, peu après, le crime contre l’humanité selon JPD, à partir de 12 minutes 30 secondes :
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/emissions/politique-directe

Eric

LedZep,

Je ne sais pas qui l’interwait, mais franchement t’attends encore quelque chose d’eux…???

Omega

Nathalie …

Alikantitra

LedZep : “Nouveau dérapage selon moi d’un des leaders indépendantistes.”

Dérapage, ou test de l’élément de langage avant le comité des signataires ?

Jusqu’après un éventuel 3ème “non”, il ne me semble pas que la question ait à être posée, les modifications actées de l’accord de Nouméa ayant gelé les corps pour la période qu’il couvre, avec les bénédictions du Conseil d’Etat et de la Cour Européenne de Justice.

J.P. Djaiwe positionnerait-il déjà le PaLiKa pour les discussions qui auraient lieu ensuite (toujours dans le cas d’un 3ème “non”), en matérialisant dès maintenant la ligne rouge ?

LedZep
LedZep

@Alik Sur la question du corps électoral, j’ai eu l’opportunité d’écouter l’interview récent d’Harold Martin sur ce sujet (sur RRB). D’après lui, les accords ayant été signés pour 20 ans, sont terminés depuis ce premier référendum et pour ce qui est du gel du corps électoral, rien désormais ne l’empêcherait de le revoir. Vrai ou faux qui pourrait nous le confirmer ou l’infirmer. Attention, il n’a pas remis en cause les deuxième et troisième référendums prévus. Il semblerait qu’en son temps, la Cour Européenne de Justice ait certes accepté ce gel mais avec une certaine réserve. Elle ne l’aurait accepté… Lire la suite »

Alikantitra

LedZep : “Sur la question du corps électoral …” L’interprétation que j’en fais est que les restrictions actuelles durent jusqu’au terme de l’accord (un “oui” ou trois “non”). Pour ce qui est de “l’élément de langage”, qui a bien pu le suggérer à J.P.D. (je tiens à affirmer que personnellement j’ai un alibi) ? Peut-être la même agence de com’ qui l’a déjà mis à la mode : – http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/02/15/35003-20170215ARTFIG00260-en-algerie-macron-denonce-la-colonisation-c-est-un-crime-contre-l-humanite.php Je voudrais profiter de l’occasion pour copier ici un petit paragraphe écrit vers 2007 par un fin connaisseur de la région : “Il ne faut pas exagérer, les leaders actuels,… Lire la suite »

ditou
ditou

LedZep ““crime contre l’Humanité” ” C’est la phrase à MACRON et tu vois aujourd’hui ce qu’il en est, elle se retourne contre lui, car les français pense que c’est lui qui commet des crimes contre son peuple. Donc si ici la personne qui reprend cette phrase doit subir à son tour le même destin. Cette phrase est une malédiction. Toutes personne qui la prononcera se verra frapper du sort de MACRON. Bouche cousue donc, car sinon le représentant du Palika ici nommé risque de se voir mettre à son tour l’étiquette de crime contre les français de Calédonie, car condamner… Lire la suite »

Inforétif

« 𝑩𝒆𝒏 𝒍𝒆𝒔 𝒈𝒆𝒏𝒔 𝒊𝒍𝒔 𝒔𝒐𝒏𝒕 𝒆𝒏 𝒄𝒐𝒍𝒆̀𝒓𝒆 𝒊𝒍 𝒇𝒂𝒖𝒕 𝒍𝒆𝒔 𝒍𝒂𝒊𝒔𝒔𝒆𝒓 𝒖𝒏 𝒑𝒆𝒕𝒊𝒕 𝒑𝒆𝒖 𝒔’𝒆𝒙𝒑𝒓𝒊𝒎𝒆𝒓 𝒏𝒐𝒏 ?”

Ah la tribu de Sinluy ! Souvent imitée, rarement égalée, mais cette fois-ci surpassée :
https://www.nouvelobs.com/monde/20181122.OBS5852/il-voulait-leur-apporter-jesus-qui-etait-l-americain-tue-par-la-tribu-des-sentinelles.html

D’une part confirmation que la religion rend con, d’autre part que des siècles de consanguinité ne rendent pas très hospitalier.
https://www.nouvelobs.com/monde/20181121.OBS5827/qui-sont-les-sentinelles-ce-peuple-qui-s-attaque-a-quiconque-s-approche-de-son-ile.html

LedZep
LedZep

Annoncé sur NC 1ère ce soir,
Pierre Frogier mis en examen pour détournement de biens publics et favoritisme.
L’affaire : une commande de logiciels informatiques, à hauteur de quarante millions, auprès de la société Spallian, sans qu’aucune prestation n’ait été fournie durant la période où il était président de la Province Sud entre 2009 et 2012.

Sujet traité par France Info : https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/province-sud/logiciels-informatiques-pierre-frogier-poursuivi-detournement-biens-publics-favoritisme-651628.html

« Règlement de comptes à “OK Corail” » !

Alikantitra

A quoi réfléchissait LKU, sur la photo ?

https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/province-sud/noumea-0/grete-theresa-subi-feu-quai-651024.html

Au fait, de quand date la dernière croisière de cette superbe unité, ornement latéral de la gare maritime ?
Sur Google Earth, il n’était pas amarré le 23/04/2009, mais figure sur toutes les photos depuis le 29/11/2009, et depuis 2012, les photos sont nombreuses.
Juste pour savoir, le stationnement est gratuit ?

Rigoberto
Rigoberto

Qui seront les nouveaux électeurs en 2020 ?
Les enfants des 60 000 qui ont voté OUI qui atteindront 18 ans.
Les enfants des 78 000 qui ont voté NON qui atteindront 18 ans
Les enfants des 35 000 exclus qui sont nés en NC qui atteindront 18 ans

Soit en tout, environ 9 000 nouveaux électeurs.

C’est le NON qui progresserait dans ces conditions.

XYY
XYY

Rigoberto.
“nouveaux électeurs”.
D’accord avec vous.
Rajoutons une cuillère à soupe d’abstentionnistes du 04/11/2018 et enlevons une cuillère à café de votants décédés (r.i.p.) depuis le 04/11/2018.

XXX
XXX

@Rigoberto – Vous êtes sûr que “Les enfants des 35 000 exclus qui sont nés en NC qui atteindront 18 ans” rentrent dans le corps électoral pour le référendum ?

LedZep
LedZep

@XXX
“Vous êtes sûr que “Les enfants des 35 000 exclus qui sont nés en NC qui atteindront 18 ans” rentrent dans le corps électoral pour le référendum ?”.

Je posais la même question hier sur ce sujet.
Qui pourrait nous expliquer clairement la composition de ce corps électoral référendaire, toutes les modalités, particularités pour y être inscrit, y compris le cas de tous ces jeunes de 18 ans qui seront en âge de voter au prochain référendum. J’avoue que j’ai du mal à m’y retrouver.

Mister Eric

Il me semble que dans le dernier accord qui a été trouvé tous les natifs ( = tous les enfants nés en NC) sont calédoniens et ont donc le droit de voter.

ditou
ditou

XXX
Oui et oui puisqu’il est né ici. Dû au changement qui dit que tous les natifs auront droit.

Islander
Islander

Ne pourrons voter que les enfants dont au moins 1 parent aura satisfait aux conditions requises pour voter pour le référendum de 2018, donc d’avoir été inscris sur les listes électorales avan 1998.

Islander
Islander

Erratum: …inscrits sur les listes…

Alikantitra

Rigoberto : “Les enfants des 35 000 exclus qui sont nés en NC qui atteindront 18 ans”

En fait, les enfants nés entre 1994 et 2002 de parents arrivés après 1994, et le nombre de ces “vieux” parents exclus doit être plus proche de 10 000 que de 35 000.

XXX : “Vous êtes sûr que “Les enfants des 35 000 exclus qui sont nés en NC qui atteindront 18 ans” rentrent dans le corps électoral pour le référendum ?”
A priori oui depuis l’élargissement aux natifs toutes ethnies ayant trois ans de résidence.
Voir les commentaires de Clark.

Mister Eric

C’est pour ça qu’il faut arrêter cet “affolement” et cette précipitation qui réjouit et donne des excès de confiance aux indépendantistes et tout simplement et calmement aller au deuxième référendum.

Eux le veulent et donc respectent l’accord à la lettre; faisons autant, on l’a voulu non ? Et attendons le résultat, comme je l’ai déjà écrit il est urgent d’attendre.

Et donc ne pas soutenir tout projet parallèle et dans les coulisses que voudraient faire passer certains leaders loyalistes. Le dénoncer et le combattre.

Eric

Mister Eric,

Je pense aussi qu’il y a un affolement qui n’est pas nécessaire…
Nous sommes majoritaire et nous le resterons aux deux référendums si référendum il devait y avoir…

LedZep
LedZep

@Alik
Existe t’il un document officiel qui dresse l’inventaire précis, exhaustif de toutes les conditions nécessaires et suffisantes y compris, les dernières dispositions relatives aux “natifs” du pays, pour être inscrit sur la liste référendaire; à l’appui duquel je pourrai construire une “table de décision”, là c’est le “paléoinformaticien” qui s’exprime, seul document qui permettrait à mon avis de bien comprendre ce véritable parcours du combattant que constitue ce processus d’inscription.

LedZep
LedZep

@XYY
Merci bcp
Sacré casse-tête quand même !

LedZep
LedZep

@XYY
Ces deux documents, LESC et LESP, font référence à chaque fois “aux conditions d’inscription sur les listes électorales de la NC en vue de la consultation du 8 novembre 1998.”.

La première condition pour participer aux provinciales et aux référendums prévus par “les accords” c’est d’avoir été inscrit sur les listes électorales de la consultation de 1998. Je ne trouve nulle part un document relatant les conditions d’inscription pour la consultation locale de 1998.
As-tu une idée où un tel document serait accessible ?

XYY
XYY

LedZep.
“listes électorales”.
Le corps électoral de la consultation du 8 novembre 1998 comprenait les électeurs inscrits sur les listes électorales du territoire à la date du 8 novembre 1998 et qui avaient leur domicile en Nouvelle-Calédonie au moins depuis le 6 novembre 1988.
Le tableau annexe est celui du 8 Novembre 1998 (c’est à dire les français présents sur le territoire et non admis à participer au scrutin du 8 Novembre 1998).

Si d’autres peuvent confirmer ou infirmer mes dires, no problem.

LedZep
LedZep

@XYY
Merci.
Donc toute personne, native ou pas, domiciliée en NC depuis le 6 novembre 1988 a pu participer à cette consultation de du 8 novembre 1998. Les Néo-Calédoniens de “souche” et les métropolitains pour faire court.

J’en déduit que cette condition est donc la première et la seule en définitive nécessaire, pour participer aux référendums sur l’accès à l’indépendance prévu pas “les accords”. Ensuite si cette condition n’est pas remplie, toutes les autres prévues par loi organique de 1999 et d’autres dispositions prises depuis cette date, sont à décliner pour y participer.

Clark
Clark

Je trouve dingue que vous en soyez encore à tournicoter autour des conditions pour être inscrits.

Rigoberto
Rigoberto

Ali le meilleur élève, oui, tous les majeurs nés en NC ont le droit de vote. Ceux nés de 1994 à 2000 dont les parents ne peuvent pas voter ont déjà pu voter en 2018, les nouveaux électeurs seront ceux nés entre 2000 et 2002 dont les parents ne peuvent pas voter.

Clark
Clark

Et ceux dont les parents peuvent voter, à fortiori.. 2000-2002 pour le second référendum, 2003-2004 pour le troisième.

Rigoberto
Rigoberto

Exact et ceux dont un seulement des deux parent peut voter aussi, même s’ils ne sont pas nés en NC, parent ou enfants, c’est bien de le préciser

Eliot Nenesse

Allons en confiance au deuxième référendum.

Floyd

Il faut avoir en tête que l’objectif du FLN est de transformer le deuxième référendum en un scrutin 100% ethnique avec les kanaks pour le OUI et les autres pour le NON.
Pour y parvenir ils devront :
a/ inverser le vote NON des kanaks en un vote OUI des kanak. (env 5000 voix en PN et PIL).
b/ mobiliser une partie des abstentionnistes (40 000) principalement des kanaks nouveaux inscrits ou pas dans les quartiers populaires et aux îles.

Yvan La Méche
Yvan La Méche

La phrase du jour : “L’union européenne est contraire à la souveraineté des peuples et des nations !” Et oui, totalement contraire… Et contrairement à l’enfumage de Macro ” Je suis Patriote , le Patriotisme, c’est le contraire du Nationalisme”!!!! (ce qui ne veut STRICTEMENT rien dire, sinon que les Nationalistes sont des cons…),on n’en veut plus de la domination parisienne….pourquoi il ne l’a pas ramené quand il était ici sur les Nationalistes que nous sommes ??? Macron n’est pas un Patriote,il fait venir par bateaux entiers la misére d’afrique noire et nord africaine qui plus est musulmerdes et délaisse… Lire la suite »

Inforétif

“(ce qui ne veut STRICTEMENT rien dire, sinon que les Nationalistes sont des cons…)”
C’est ce qui s’appelle mettre la vérité entre parenthèses…

“Ici, l’esprit “Kanak” est Nationaliste”
Je te laisse con-clure, Yvan…

Yvan La Méche
Yvan La Méche

Ya bien eu un vote IDENTITAIRE, Kamarad !!!!

Inforétif

“Ya bien eu un vote IDENTITAIRE, Kamarad !!!!” Oui, et c’est bien ça qui est pitoyable. Jamais, au grand jamais, les kanaks ne retrouveront les conditions optimales d’aujourd’hui que leur offre le statut actuel DANS la France pour que soit TOTALEMENT respectée leur identité : qui AU MONDE est plus libre de vivre selon sa coutume (ou autrement si il en a marre) qu’un Kanak dans sa tribu ?!! Il n’a même pas à se préoccuper de savoir comment sa santé sera assurée ni comment ses gosses seront éduqués, c’est gratuit et à profusion. La connerie, c’est de voter avec… Lire la suite »

Alikantitra

Inforétif : “qui AU MONDE est plus libre de vivre selon sa coutume (ou autrement si il en a marre) qu’un Kanak dans sa tribu ?!!”

Un Polynésien de PF, et lui en plus il a l’air heureux (son passé colonial étant peut-être moins tourmenté).
Et il danse et chante si bien.

Inforétif

“et lui en plus il a l’air heureux ”

C’est un grand voyageur, au minimum curieux du reste du Monde, il a pu comparer, il a pigé.

Alikantitra

Inforétif : [le Polynésien] “C’est un grand voyageur, au minimum curieux du reste du Monde, il a pu comparer, il a pigé.” Je ne suis pas d’accord avec ton argumentation, qui date du temps des réserves. Nombreux sont les Mélanésiens qui ont voyagé, soit en métropole (parfois aux frais du contribuable), soit chez les Poken, quelques une y possèdent même quelque bien immobilier. Par ailleurs, au temps des paraboles (ici au moins elles n’ont pas la même orientation que dans les banlieues de métropole) et d’Internet, il est difficile de rester isolé dans sa tribu. En ces jours de commémoration,… Lire la suite »

Inforétif

“Par ailleurs, au temps des paraboles ”

Et des feuilletons brésiliens et bollywoodiens… tellement réalistes et instructifs.

Inforétif

“une pensée pour les trois marins loyaltiens du Kersaint, morts de maladie en 1918 à Vladivostok.”

Oui, la Sibérie c’est pas top pour des Océaniens.
A noter d’ailleurs que sur 1137 kanak engagés, 383 sont morts, et parmi eux 239 sont morts de maladies (et 89 ont été tués sur le front de Guerre).

Alikantitra

Inforétif: “sur 1137 kanak engagés, 383 sont morts, et parmi eux 239 sont morts de maladies”

J’osais pas le dire.
Voir la thèse de Sylvette Boubin-Boyer : De la première guerre mondiale en Océanie : Les guerres de tous les Calédoniens

Clark
Clark

“J’osais pas le dire.” Quoi?

XYY
XYY

Clark. “Quoi”. ‘…morts de maladies”. Alik et Inforétif sont des coquins. Précisons tout de même que ça n’était pas des maladies “honteuses” même si pendant la période où le bataillon était un bataillon d’étape (servant comme maneuvres ou dockers sur le port de Marseille et en différents endroits de la Côte d’Azur), les tirailleurs eurent la “joie” de pouvoir aller au bordel comme les autres (ce qui n’était surement pas le cas en NC). Je me demande dans quelle catégorie étayent comptabilisées certaines morts. Lettre censurée du sergent tahitien Tabanou en août 1917 : – Dimanche dernier, le pinard avait… Lire la suite »

Alikantitra

XYY : “Je me demande dans quelle catégorie étaient comptabilisées certaines morts.”

Il y a eu aussi, en dehors des maladies, quelques morts accidentelles :
http://jpu.aieuls.com/SaintMicheldeMaurienne.pdf
avec cette mise au point :
http://centenaire.org/fr/en-france/savoie/la-verite-sur-laccident-de-train-du-12-decembre-1917-st-michel-de-maurienne

Alikantitra

Alik : “En ces jours de commémoration …”

Bravo à notre gouvernement et à ses diplomates pour le traitement réservé au président serbe pour ce 11 novembre :
http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/11/13/31002-20181113ARTFIG00340-commemoration-du-11-novembre-la-serbie-injustement-humiliee.php

Une pensée pour les soldats français morts en Serbie, et pour les soldats serbes morts en France :
https://www.lemonde.fr/centenaire-14-18/article/2014/11/12/l-amitie-franco-serbe-enfouie-a-thiais_4522462_3448834.html

Et une suggestion pour les nationalistes serbes, lors de la visite imminente à Belgrade (courant décembre) de notre bien aimé président :
https://www.youtube.com/watch?v=i7WDid4KwM0

LedZep
LedZep

@Yvan En mettant de côté les attributs virils, auxquels fait allusion @Inforétif, je dirai “voter avec son cœur” et non avec « sa tête » risque d’aboutir à des lendemains bien sombres. je confirme moi aussi, nulle part dans le monde on ne trouve une telle situation où l’on peut à la fois être de statut de droit coutumier, avoir une citoyenneté locale, Néo-Calédonienne, qui donne accès à certains privilèges locaux et de plus être ressortissant d’une nation qui compte quand même, la France et qui plus est, cerise sur le gâteau, rattachée à un plus vaste ensemble l’Europe qui te donne… Lire la suite »

Inforétif

“En mettant de côté les attributs virils, auxquels fait allusion @Inforétif, je dirai “voter avec son cœur” ”

Pas d’accord, LedZep, arrêtons avec le politiquement correct, je maintiens qu’ils ont voté avec leurs couilles de guerriers (oh combien braves d’ailleurs, comme ils l’ont prouvé aussi en Europe au XX°, face aux hordes allemandes) voulant prendre une revanche puérile (style cour d’école, “c’est lui qu’a commencé”), simplement on est au XXI°, mondialisé par dessus le marché.

LedZep
LedZep

@Inforétif
Simple figure de style de ma part !

Alikantitra

Inforétif : “Pas d’accord … je maintiens qu’ils ont voté avec leurs couilles de guerriers”

Si ce n’est que la moitié (environ) des électeurs indépendantistes appartenait au sexe dit faible, au grand désespoir de Clark.
Ton explication ne tient pas.
Je te propose : soumission au mâle dominant, conscience politique développée, ou simple suivisme.
Qu’en penses-tu ?

“Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire”
rappelait le professeur Soleil dans un article en 2011 :
http://www.alterinfo.net/HOUARI-BOUMEDIENE-Un-Homme-d-Etat-du-temps-present_a68656.html

LedZep
LedZep

@Alik
@Inforétif un crypto-partisan de la charte 2014.

Inforétif

“Inforétif un crypto-partisan de la charte 2014.”

Ah! me voilà démasqué !

Inforétif

“Je te propose : soumission au mâle dominant, conscience politique développée, ou simple suivisme.”

Pourquoi “conscience politique développée” ?

D’autre part la sécrétion de testostérone existe aussi chez la femme, elle est même majoritairement à la manœuvre dans sa libido.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top