Connect with us

Calédosphère

Actualité

Pour Daniel Goa : « Il y a désormais “Nous et les Autres” »

Le président de l’Union Calédonienne a décidé de miser sur le clivage de la société calédonienne. Daniel Goa a ainsi affirmé que depuis le référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, celle-ci était séparée en deux « équipes » : le peuple kanak d’un côté, et « ceux qui n’ont pas d’histoire » de l’autre. Le diviseur ?

Expliquant aller de « surprises en surprises » depuis le scrutin du 4 novembre, le porte-parole du FLNKS a avoué avoir été surpris du relatif bon résultat du vote indépendantiste. Avec 43% des voix ces derniers ont en fait surtout réussi à mobiliser ce qu’ils considèrent comme les membres du « peuple premier », c’est-à-dire la communauté mélanésienne dans sa majorité :

« Pour le peuple kanak, le peuple premier, c’est une grande victoire pour nous car nous nous sommes largement et fortement exprimés (…) qui désormais contestera la justesse de notre lutte ? (…) Il y a désormais nous et les autres et nous allons faire notre pays (Daniel GOA, discours comité directeur de l’UC, 10/11/18) »

Car pour sa part, le « peuple second » (c’est-à-dire tous les fameux Autres) a été la cible de multiples attaques du président du plus vieux parti calédonien. Les traitants lors de son discours du comité directeur de l’UC de « nantis », de « privilégiés », de « ceux qui n’ont pas d’histoire » et de « les Autres », à croire que les partisans du NON à l’indépendance ont eu ces derniers jours les oreilles qui sifflaient :

« En 165 ans, ils n’ont réussi qu’à vous donner l’aumône pour que vous surviviez bien en dessous du seuil de pauvreté parce qu’ils ont tout pris (…) Ces partisans du Non qui viennent nous faire peur, ce sont eux qui ont géré le pays, nous ont exclu du système (…) n’écoutez pas les sirènes de ceux qui n’ont pas d’histoire dans ce pays (Daniel GOA, discours comité directeur de l’UC, 10/11/18) »

Très fier du résultat, Daniel Goa s’est malheureusement trompé durant son discours et durant toutes ses interventions médiatiques depuis une semaine en expliquant que 82 000 voix étaient allées pour le OUI, alors que les électeurs indépendantistes on fait 22 000 voix de moins (sources ; chiffres du Haut-commissariat) :

« 43,56% c’est une grande victoire (…) Parce que quand on dénombre le Oui, et bien on est presque à 82 000 Oui, alors que les kanaks ils sont 80 000, le peuple de droit coutumier. Donc pour nous c’est une victoire (Daniel GOA, 11/11/18 ; sources : NC 1ère) »

En vérité, si les personnes relevant du statut coutumier sont bien au nombre de 80.120 sur la liste référendaire, les lecteurs ayant choisi le « OUI à l’indépendance » ne sont que 60.199 (Désolé Daniel !). Ce sont les non-indépendantistes qui avec 78 734 voix se rapprochent en vérité des 80 000 suffrages… Mais pas de quoi faire varier Daniel Goa puisque l’ancien maire de Hienghène a de toute façon trouvé les responsables de cette défaite indépendantiste : et ce sont les habitants du Grand Nouméa.

« Le grand pays aspire à sa souveraineté, seule l’enclave du Grand Nouméa résiste, celle des privilégiés du système colonial (…) Ce pouvoir des nantis qui ne contrôlent géographiquement que 10% du pays (Daniel GOA, discours comité directeur de l’UC, 10/11/18) »

Les habitants du Grand Nouméa qui constituent 70% de la population de la Nouvelle-Calédonie apprécieront… Evoquant également un « retour de coutume » que la France devrait aux indépendantistes, le président de l’UC a affirmé que les partisans du Oui n’avaient aucun point commun avec les non-indépendantistes et qu’ils ne négocieraient rien durant les futurs échanges :

« Pour la suite, nous n’avons pas de point commun à discuter avec nos adversaires. Alors cheminons sereinement, tranquillement vers la seconde consultation, il n’y a rien à négocier (Daniel GOA, discours comité directeur de l’UC, 10/11/18) »

Daniel Goa d’accord avec Eric Zemmour ?

Étrangement, la position officielle de Daniel Goa se rapproche donc de celle d’un célèbre polémiste français, à savoir l’écrivain Eric Zemmour. Interrogés au lendemain du vote, lui et son comparse Eric Naulleau ont comme quelques autres livrés leur analyse du vote des Calédoniens. Or, pour Eric Zemmour, le vote du 4 novembre a été « ethnique », ce qui confirme ainsi la position que partage le porte-parole du FLNKS :

« Il y a beaucoup plus grave. C’est que, en fait, le vote a été un vote ethnique (…) il pourrait y avoir des blancs qui votent pour l’indépendance et des kanaks qui votent contre l’indépendance mais non (…) c’est le plus grave, en fait on se rend compte que malgré tout l’argent mis – parce que la France met un argent, un « pognon de dingue » comme dirait Macron dans toutes ces îles, ces confettis de l’empire – et bien les kanaks préfèreraient l’indépendance, la pauvreté mais indépendants (Eric ZEMMOUR, 07/11/18 ; sources : Z&N, Paris Première)

De fait, à l’instar de Daniel Goa, l’auteur souvent polémique a déconstruit l’idée même du « vivre ensemble calédonien » expliquant sur Paris Première qu’en Nouvelle-Calédonie, celui-ci était un « mythe absolu » :

« C’est très intéressant, comme quoi la force des identités c’est très puissant (…) On voit que la mythologie du vivre ensemble est une fois de plus un mythe absolu. Là [en Nouvelle-Calédonie] les gens ne veulent pas vivre ensemble (…) Ils acceptent le scrutin mais ne veulent pas vivre ensemble, puisque les uns veulent l’indépendance les autres veulent rester dans la France (Eric ZEMMOUR, 07/11/18 ; sources : Z&N, Paris Première) »

Pour sa part, si Eric Naulleau a salué la tenue du référendum comme une « excellente idée démocratique », il a critiqué la position des indépendantistes (et de la France Insoumise en métropole) réclamant « qu’on rejoue le match » deux autres fois :

« Déjà on nous rappelle que les accords de Nouméa prévoient deux autres scrutins possiblement dans les deux à quatre ans à venir et en fait il y a une remise en cause de l’existence même des scrutins, de la valeur des scrutins. C’est-à-dire que le scrutin n’est maintenant qu’un match dans un championnat. Avant le scrutin ça réglait tout. Une fois qu’on avait voté, on avait voté (…) Que les indépendantistes jouent ce jeu, je le comprends. Je le déplore mais je le comprends. Mais que certains partis comme la France Insoumise disent : écoutez, peu importe le résultat, l’horizon indépassable reste « un jour l’indépendance », et bien je regrette, quand on dit ça on s’exclut du champ républicain (Eric NAULLEAU, 07/11/18 ; sources : Z&N, Paris Première) »

Car n’en déplaisent aux observateurs et à une majorité d’électeurs, il y aura un second et un troisième match, selon toute vraisemblance, la chose étant constitutionnalisée. C’est d’ailleurs la formule qu’aime à emprunter le président de l’UC pour justifier sa demande de futurs scrutins référendaires :

« Nous venons de siffler la fin de la première mi-temps, il en reste encore une mi-temps, et ce n’est pas parce qu’on a gagné la première mi-temps qu’il faut arrêter le match. Et si en 2020, on signe la fin du match, et bien il y a une prolongation qui va jusqu’en 2022, c’est le terme de l’accord de Nouméa (Daniel GOA, 11/11/18 ; sources : NC 1ère) »

La conséquence immédiate et dramatique de cette vision des choses est que, par définition, la population calédonienne se voit coupée en deux dans les faits et dans les urnes. Chaque camp appartenant à une équipe distincte de l’autre. Le véritable problème qui en découle étant que ni les uns ni les autres ne peuvent choisir leur équipe, puisque celle-ci dépend uniquement de la couleur de peau ou des origines des joueurs…

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



312
Laisser une réponse

avatar
43 Comment threads
269 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
XXX
XXX

Les indépendantistes ont quitté « comme un seul homme » la séance du Congrès cette semaine après avoir voté contre le projet du Gouvernement Germain de louer des terres domaniales à des exploitants avec possibilité d’achat au bout d’une quinzaine d’années d’exploitation (de mémoire). La question des terres en Calédonie est toujours centrale, sans doute beaucoup plus déterminante pour l’avenir que ne le sont le drapeau et le nom du Pays. Entre vivre sur une terre Kanak en tant qu’éternels « accueillis » et le partage des terres entre « terres coutumières » et « propriété privée », il y… Lire la suite »

JFG
JFG

En marge du sujet mais pas si éloigné quand même… Informations d hier (tragiques certes), 3 disparus en mer dont deux à Yaté (suite à un “différent” entre des individus alcoolisés). Et j entend aux infos le responsable des secours raconter que lors de l intervention, ils ont été insultés, menacés et bousculés par la population lokale. Mais dans quel pays vit on? Quel coût pour la collectivité en heures d hélico, de recherche en mer, de risques pris par des plongeurs pour tenter de sauver des individus ivres avant tout de haine envers les blancs colonisateurs. Pour leur donner… Lire la suite »

Nogius
Nogius

En effet, quelle décadence chez ces gens.

Alikantitra

erreur de placement (station de traitement de Panda)

XXX
XXX

“Uue Touho a partagé une publication. Hier, à 09:56 · Kanaky, Nouvelle illustration si cela est encore necessaire du système dont la caricature en est la situation coloniale, en particulier ici en Nouvelle Calédonie. Pour faire passer la pillule pour rendre lisse le déni de reconnaissance d’un peuple qui a le 4 novembre 2018 choisi à 80% pour l’accession à la pleine souveraineté, des concepts sont brandis “Démocratie”, “Destin commun”, “Citoyenneté”, “Viabilité”, “Sécurité”, etc. Passez de bonnes fêtes de fin d’année !” Difficile de passer sous silence ce type de commentaire qui en dit long sur le creusement du clivage… Lire la suite »

Eric

XXX,

Est-ce qu’on est censé lutter contre le racisme quand il est aussi idiot avec ce type de propos primaire ???

Certains remettent en cause 88 puis 98…
C’est comme ça…

Mais moi je rappellerais à ces gens que les ADN ont été validé à 72% par les caledoniens en 98 et que c’est dans le monde mélanésien qu’on a trouvé le plus fort taux de validation de ces ADN…!!!

Du coup est-il bien nécessaire de s’intéresser à ces extrémistes ???

XXX
XXX

@Eric- Le problème de mon point de vue, c’est que les personnes qui remettent en cause les accords et leurs acquis ne sont pas (ne sont plus) des extrémistes. C’est la ligne politique qui a la main actuellement sur le mouvement indépendantiste ; ligne politique validée par le vote Kanak en faveur du oui sur une fourchette de 70 à 80% du corps électoral mélanésien. Si Kotra s’est fourvoyé avec le boycott, sur le plan idéologique c’est plutôt sa ligne qui est pour partie validée. Quant aux 72%, c’était il y a 20 ans. Aujourd’hui deux légitimités s’affrontent, celle de… Lire la suite »

Eric

XXX, Je ne dis pas qu’il ne faut pas aussi dire et redire les choses pour éviter que ce type d’idéologie ne se développe. Oui il faut être présent communiquer et rabâcher aussi l’histoire et la réalité des ADN… Mais je ne pense pas qu’il faille mélanger le vote idéologique pour le oui de 70 à 80% des mélanésiens avec la position des extrémistes racistes qui voudraient que seul les mélanésiens votent… Qu’ils le veuillent on non c’est option est morte à jamais, sauf pour une poignée de racistes… Moi j’ai surtout entendu durant la campagne du FLNKS, que le… Lire la suite »

XXX
XXX

@Eric- Je suis assez en phase avec vos propos pour hier et pour demain. Mais pour l’heure, et jusqu’au prochain référendum je crains que ce soit cette ligne idéologique qui donne le ton. Et il faudra bien y répondre et affirmer haut et fort notre attachement à notre citoyenneté comme l’antidote la plus sûre. Quant à la campagne référendaire, ils ont dragué large ; dans le fond, chacun pouvait y trouver son compte. C’est depuis le vote, et la “défaite victorieuse” que le sillon se creuse sur cette ligne qui dans le fond a bien fonctionné. Il est toujours dangereux,… Lire la suite »

Eric

XXX,

Ben disons que le seul moyen de répondre à ce “sillon”, c’est en effet d’insister sur le sillon de la citoyenneté. Il me semble aussi qu’on pourrait répéter à l’envie que celui qui voudrait que seul le peuple premier décide est totalement à coté de la plaque…

Et pas uniquement parce que c’est mon point de vu.
Mais surtout parce que les ADM, puis les ADN et enfin l’ONU sont eux aussi en phase avec le destin commun et la citoyenneté…

XYY
XYY

XXX+ERic.
“citoyenneté”.
La seule citoyenneté que je revendique , c’est la citoyenneté française. Il y a un peu moins d’un 1/2 siècle, je me revendiquais citoyen du Mânde (fidèle lecteur de Actuel-JF Bizot). Je ne voudrais pas en arriver à me revendiquer citoyen du Rio Merdo.
J’allais oublier: Meilleurs Voeux (sincères) à “tou’n mânde” (c-a-d Alik, Inforétif, Clark, XXX, Eric, Mister Eric, John Lax, jose Paldir, ditou, Simla, j’en passe et des meilleur(e)s.
Mais pour ne pas perdre la main: XXX, antidote est du genre masculin…

XXX
XXX

@XYY- C’est votre droit de vous situer ainsi. “Citoyen du monde”, c’est une idéologie comme une autre.

Mais cela ne change rien au fait que la citoyenneté calédonienne existe.

XYY
XYY

XXX.
“C’est votre droit de vous situer ainsi”. Ce n’est pas un droit. C’est un état de fait: c’est l’Etat français qui me reconnait comme citoyen français.
Et effectivement être citoyen français me confère des droits (et des devoirs).
Quant à la citoyenneté calédonienne, elle ne figure sur aucun de mes papiers: sur toutes mes cartes électorales il y a inscrit “République Française”.

XXX
XXX

@XYY- Une vieille habitude des correcteurs apointés ; une déformation professionnelle comme une autre !

Et peut-être aussi des enseignants qui n’ont pas toujours été à la hauteur lors des apprentissages fondamentaux… Qui sait ?

Apparemment, je n’en ai toujours pas trouvé l’antidote.

Inforétif

“Et peut-être aussi des enseignants qui n’ont pas toujours été à la hauteur lors des apprentissages fondamentaux… Qui sait ?”

Ce ne sont pas les instituteurs post-68 (puis professeurs des écoles) qui ont décidé de réduire drastiquement l’horaire consacré aux dictées mais leurs ministres successifs.
Et les parents, en remplaçant la lecture à la maison par la télé, ont fait le reste.

XXX
XXX

@Corporatisme – Payé par impôts, mais jamais responsable, toujours la fôte des autres.

Comprends mieux gilets jaunes !

Inforétif

@ Dugland
” toujours la fôte des autres.”

Mais non, toujours la fôte exclusive des enseignants, c’est bien connu..

XXX
XXX

Ah non, ce n’est pas toujours la faute des enseignants.

Ils ont une part de responsabilité eux aussi. C’est tout.

Ce n’est quand même pas une citadelle assiégée, pour la défendre ainsi en permanence.

Inforétif

“Ce n’est quand même pas une citadelle assiégée, pour la défendre ainsi en permanence.”

Le + cocasse c’est que ce soit toi qui écris ça ! Relis donc tes commentaires, tu n’en finis pas.

XXX
XXX

Avec certains enseignants, certes. Surtout quand ils se complaisent dans le rôle de la caricature qu’ils réprouvent.

C’est un comportement enfantin. On n’en sort pas !

Ping pong, ping pong !

Il en restera bien quelque chose.

Inforétif

“Meilleurs Voeux (sincères) à “tou’n mânde” (c-a-d Alik, Inforétif” Merci. Vœux que je te retourne, puisque c’est la coutume, la coutume sacrée, et que ça ne me coûte pas un kopeck… Mais certain nom dans la suite de ta liste fait un peu … A ce sujet, le “journaleux” qui a écrit sur le dernier “chien bleu” sous le titre “Traitement de faveur pour le docteur assassin” est un vrai connard. Il ne sait rien des circonstances qui ont abouti à ce meurtre, en aucun cas crapuleux ou sadique par exemple, rien de l’attitude possiblement pousse-au-crime de la victime au… Lire la suite »

Eric

XXX, Concernant la campagne, je ne dirais pas qu’ils ont dragué large, je dirais surtout qu’ils ont été capable de tourner à leur avantage des déclarations qui ont pu rassurer un électorat sceptique qui se posait de bonne questions, notamment celle du financement du système… En effet, l’un des points majeurs qui pose problème dans le projet indépendantiste, çà reste le pognon, l’origine et le montant de ce pognon nécessaire au fonctionnement du pays. Et du coup, ils ont été “aidé” par certaines déclarations venues de métropole… Lorsqu’au plus haut sommet de l’Etat il est dit que la France ne… Lire la suite »

Eric

Test

LedZep
LedZep

@Eric “A mon avis, on est encore un point en dehors du vote “utile”, à savoir le vote pour un projet précis pour la NC…”. Le référendum du 4 novembre dernier, a entériné la fin d’une période. Celle matérialisée par ces accords de Matignon, de Nouméa qui avaient pour but de prendre mieux en compte l’aspiration de la composante Mélanésienne de la population Calédonienne, son désir de participer de plus en plus, à juste titre, à la gestion du pays; de placer au centre du dispositif politique Calédonien sa revendication identitaire. Mise en place d’un Sénat Coutumier, dont certains membres… Lire la suite »

XXX
XXX

@Ledzep- “…/je te rejoins, il faut, et il n’est que temps, de développer un véritable projet politique fédérateur qui arrivera à rassembler l’immense majorité des néo-calédoniens y compris ceux qui d’entre-nous ont été exclus de ce fameux gel du corps électoral référendaire, comme il le sont aussi de celui des provinciales./…” Il est certain que le gel des corps électoraux n’est pas tenable sur le long terme. Il est lié à l’accord de Nouméa et les recours qui vont poindre leur nez dans les prochains mois nous renseigneront sur cette épineuse question. D’un côté, d’aucuns trouvent que la citoyenneté est… Lire la suite »

Daouï
XXX
XXX

Dans sa déclaration liminaire au dernier comité des signataires, le groupe UC-FLNKS et Nationalistes a déclaré que : « En votant « oui » pour faire accéder leur pays au statut d’Etat indépendant, 43,3% des citoyens calédoniens ont déjoué tous les pronostics et rétabli le dossier de la Nouvelle-Calédonie dans sa réalité historique et politique. Ce 43,3% de « oui », ce sont d’abord les Kanak qui se sont levés en masse pour réaffirmer qu’ils sont le peuple colonisé qui aspire à la liberté. A ceux qui pensaient que le temps avait, peu à peu, écarté les jeunes générations d’une… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@XXX Quelle est la part des propos tenus par, je le suppose Rock Wamytan et ses amis, et la tienne dans ce que tu rapportes ? Ensuite 43,3 % de votes en faveur du OUI certes mais, sur un nombre de votants ne représentant certainement pas celui qui dans une démocratie digne de ce nom, aurait dû l’être. Alors que serait-il advenu de ce 43,3% si le corps électoral référendaire avait été conforme à plus de respect des droits de l’Homme, si chers à certains. Il y a un fait établi, la population Mélanésienne est minoritaire en Nouvelle-Calédonie. Faut-il le… Lire la suite »

XXX
XXX

@Letzep- “Et bien tiens, quoi faire selon toi.” Commencer par affirmer ce que nous sommes en sortant des deux héritages coloniaux que sont : – le lien mythique à la France d’une part, – et le rôle peu enviable et décalé aujourd’hui de “victimes de l’histoire” d’autre part. Sortir de l’emprisonnement mental dans lequel la revendication indépendantiste Kanak continue à nous enfermer en affirmant haut et fort qu’il existe une autre voix, une autre possibilité d’aller au bout du processus de décolonisation tout en restant au sein de la République. Les calédoniens sont à la fois, signataires des accords et… Lire la suite »

XXX
XXX

“D’autant qu’il est majoritaire”

et qu’avec son droit à l’autodétermination et les référendums il a son destin dans ses mains.

LedZep
LedZep

@XXX “Sortir de l’emprisonnement mental dans lequel la revendication indépendantiste Kanak continue à nous enfermer en affirmant haut et fort qu’il existe une autre voix, une autre possibilité d’aller au bout du processus de décolonisation tout en restant au sein de la République.”. Avis partagé. Mais, avons nous à ce jour, les hommes et les femmes capables de se regrouper, de s’unir pour parler un même langage, afin de convaincre (et non vaincre) nos compatriotes calédoniens de la justesse de ton propos. Malheureusement non. Sans doute arrivons-nous à la fin d’un cycle où, la classe politique calédonienne actuelle nous montre… Lire la suite »

XYY
XYY

XXX.
“le lien mythique à la France d’une part”.
Aucun mythe la-dedans, le lien est politique, juridique et économique.
“et le rôle peu enviable ” de “victimes de l’histoire” d’autre part.”. Parmi tous les blancs et en couleurs de ma connaissance, personne ne se voit en victime de l’Histoire (concept introduit par JM Tjibaou)
“Sortir de l’emprisonnement mental”. Parlez pour vous et seulement pour vous svp.

Mister Eric

Ben ouais…

Eric

XXX,

Heu, tu oublis le lien affectif quand même, non ???

Inforétif

” tu oublies le lien affectif quand même, non ”

Bof, c’est bien connu que la France et les Français ne font rien pour les Kanaks :
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/emissions/19h30
clic sur ” Journal Nouvelle-Calédonie, Diffusion : 22/12/18″, à partir de 11 min 10 secondes

Alikantitra

Inforétif : “c’est bien connu que la France et les Français ne font rien pour les Kanaks”

Une fois de plus, Inforétif, tu es d’une mauvaise foi renversante.
Il est évident que la CAFAT paie rubis sur l’ongle l’intégralité des frais engagés par le système de santé métropolitain pour les “évasanés” du Caillou, quitte à transmettre la facture aux provinces au titre de l’AMG (un peu comme pour les gens de WF traités en NC).

Inforétif

“Il est évident que la CAFAT paie rubis sur l’ongle l’intégralité des frais engagés par le système de santé métropolitain pour les “évasanés” du Caillou,” Je dirais même plus : c’est évident. Et côté Calédonie, la SLN fait ce qu’elle peut pour alimenter en malades : https://www.lnc.nc/article/grand-noumea/noumea/des-rapports-de-scal-air-sans-surprise “Nickel, le seuil est dépassé Scal’air a aussi publié un rapport sur les concentrations en polluants dans les retombées atmosphériques, en l’occurrence les poussières et les métaux lourds, arsenic, cadmium, mercure, plomb, zinc et nickel. Les niveaux moyens en nickel dépassent systématiquement le seuil préconisé, basé sur la norme allemande de 15 microgrammes… Lire la suite »

Alikantitra

XYY : “Parmi tous les blancs et en couleurs de ma connaissance, personne ne se voit en victime de l’Histoire” Peut-être parce que votre connaissance n’emprunte jamais l’escalier de service, celui qui relie le pont promenade à la soute où s’activent les 🇿enculés de 🇿oreilles 🇿exclus du scrutin référendaire, les “dhimmis” du Pacifique Sud, privés par le couperet de l’histoire (1994, il n’y a guère que 24 ans, et ce n’est pas fini) de la possibilité de s’exprimer. Sans ces “victimes de l’histoire”, le bateau ne pourrait même pas aller droit sur le récif où vos élus vont peut-être bien… Lire la suite »

XYY
XYY

Alik.
“🇿enculés de 🇿oreilles 🇿exclus du scrutin référendaire…victimes de l’histoire”. Bien que mon tropisme zoreille m’incite à penser qu’un ZAM présent depuis 2 mandatures provinciales devrait pouvoir voter pour les dites provinciales, je ne considère pas un ZAM comme victime de l’histoire. Une victime n’a pas le choix. Or le ZAM est venu en toute connaissance de cause et il peut se barrer s’il le veut quand il le veut, ce qui n’est pas le cas de la majorité des natifs.

Alikantitra

XYY : “je ne considère pas un ZAM comme victime de l’histoire.” J’avoue avoir voulu faire un peu de provoc’. Et, paraphrasant quelque peu Oméga, je dois dire que si j’assume “enculé de zoreille”, “ZAM” me parait malodorant. “il peut se barrer s’il le veut quand il le veut, ce qui n’est pas le cas de la majorité des natifs.” Ce n’est peut être pas si simple. Tous n’ont pas forcément un “centre secondaire de leurs intérêts matériels et moraux” en métropole. Pour ma part, je n’y possède qu’un compte bancaire. Et réciproquement, j’ai parfois l’impression qu’un nombre non négligeable… Lire la suite »

XYY
XYY

Alik.
” “ZAM” me parait malodorant “. Comment !? Mécréant, être impie, soyez maudit jusqu’à la 20.000eme génération…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Zamzam

Bon, à part ça, ZAM était une provocation, bien entendu… ( jamais entendu ni vu personnellement avant de faire connaissance avec calédosphère )

Alikantitra

XYY : “ZAM était une provocation”

je l’avais pris ainsi.
Mais je connaissais déjà (en NC) avant Calédosphère.

Pour l’anecdote, j’avais connu des ZWAM dans une autre de mes affectations post-coloniales :
https://en.wikipedia.org/wiki/ZWAM
Curieusement, l’article n’existe pas en français.

XXX
XXX

@XYY- (concept introduit par JM Tjibaou) A ma connaissance, la paternité appartient à messieurs Aïfa et Barbançon. Sous réserve de confirmation toutefois. “Parmi tous les blancs et en couleurs de ma connaissance, personne ne se voit en victime de l’Histoire” Aucun doute là-dessus, mais le blèm, c’est que de nombreux Mélanésiens continuent à nous voir ainsi. Ce fut une façon pour eux d’accepter notre place à l’époque. Concept qui certes peut étonner aujourd’hui, mais qui a été la première pierre des accords qui se sont succédés depuis. (Et à titre perso j’y peux rien, c’est juste l’histoire.) Mais depuis, il… Lire la suite »

XYY
XYY

XXX. “A ma connaissance, la paternité appartient à messieurs Aïfa et Barbançon.” Tout faux, à moins que vous ne puissiez produire une “confirmation toutefois”. Cette expression fut utilisée par JM Tjibaou ( en oral ) à l’issue de la table ronde de Nainville-Les-Roches en 1983. Cette expression ne figure d’ailleurs même pas dans la déclaration finale de cette table ronde. Le concept est bien entendu bien, bien, bien antérieur à 1983 et généralement utilisé pour les peuples autochtones… “Aucun doute là-dessus, mais le blèm, c’est que de nombreux Mélanésiens continuent à nous voir ainsi.”. Là encore vous avez tout faux,… Lire la suite »

XXX
XXX

@XYY-
“Tout faux,…”

Il y a quelques années lors d’un débat ou d’une intervention à la télé sur Nainville les Roches Louis José Barbançon avait retracé la petite histoire de ce “concept”. Il est des choses qui ne s’inventent pas.

Le reste de vos affirmations n’appellent pas de commentaire de ma part.

XYY
XYY

XXX.
“petite histoire”. Et quelle était donc cette petite histoire ? Que j’aille en demander confirmation à l’intéressé…

XXX
XXX

@XYY- Ben, si il vous la confirme, vous pourrez la mettre sur ce blog.

Dans le cas contraire, je ne doute pas que vous éprouverez le plus grand plaisir à le faire savoir.

Et moi, je serai fixé sur la fiabilité de ma mémoire.

Ainsi, va la vie, cher ami.

Mister Eric

“Sortir de l’emprisonnement mental dans lequel la revendication indépendantiste Kanak continue à nous enfermer”

Je dirais plutôt, et c’est par là qu’il faut commencer:

“Sortir de l’emprisonnement mental dans lequel la revendication indépendantiste Kanak s’enferme elle-même”

Encore faudrait-il que la population concernée aie les moyens intellectuels de le faire; si c’était le cas, ce serait déjà fait.

Conclusion : on est pas sorti de la merde.

LedZep
LedZep

@Mister Eric

Excellent document, selon moi, “LES ENJEUX DU PROCESSUS D’INDÉPENDANCE EN NOUVELLE‐CALÉDONIE” écrit par un étudiant de l’institut IRIS http://www.iris-france.org/wp-content/uploads/2017/01/Asia-Focus-15-Nouvelle-Cal%C3%A9donie-janv-2017.pdf

J’en avais déjà mis un autre en référence sur “LE PACIFIQUE OCANIEN”.

Inforétif

“Excellent document, selon moi, “LES ENJEUX DU PROCESSUS D’INDÉPENDANCE EN NOUVELLE‐CALÉDONIE” écrit par un étudiant de l’institut IRIS ”

Oui, une riche synthèse de la situation.

Alikantitra

Inforétif :“Oui, une riche synthèse de la situation.” A mon avis, un peu optimiste sur l’intérêt économique et diplomatique pour la France sur le long terme de conserver un lien étroit avec la NC : – les retombées économiques d’échanges majoritairement tournés vers la zone Pacifique sont réservées à la NC, – la présence militaire ne peut atteindre le seuil de crédibilité, – la diplomatie, même commerciale, n’a pas besoin de ce “go between” inefficace, même avec l’Australie. Tout aussi optimiste quant aux possibilités de développement, que ce soit dans le tourisme ou pour l’autosuffisance alimentaire. Quant au rôle de… Lire la suite »

Inforétif

“Et comme d’habitude, la présence des “dhimmis” 🇿oreilles sans lesquels la machine gripperait est soigneusement occultée.”

Ça fait des décennies que la France passe de la pommade (grande civilisation bimillénaire, colossaux efforts, et si originaux, pour “construire le “pays” ” et le destin commun) tout en évitant de se mettre en avant.
Même si ça ne change pas son image auprès des plus nationalistes parmi les habitants de Kalédony, il n’est pas interdit de l’espérer.

Eric

XXX,

Il est tout de même très étrange de lire : «mais bien une expression politique majeure« 
Comment un vote minoritaire peut-il être un fait majeur ???

Certes la forte mobilisation des jeunes est une surprise pour beaucoup, mais 43,3% ça reste inférieur aux 45 à 48% que le gèle du corps électoral pouvait laisser espérer au camp indépendantiste…
Cette joie, ce sentiment d’euphorie reste malgré tout, une régression en terme de résultat…

XXX
XXX

“Ce mardi matin, sept jeunes sont jugés par le tribunal correctionnel de Nouméa pour avoir bloqué la RT1 au niveau des Jardins de Bélep, au lendemain du référendum,(…) « On était une vingtaine. On était saoul et on était énervés à cause des magouilles », ont-ils expliqué aux juges. Les magouilles en question ? « Certains de nos jeunes n’ont pas pu voter. On a vu ça sur internet et Facebook », ont-ils expliqué. Le tribunal a prononcé des peines allant de 1 an à 18 mois de prison ferme (…)” (Les Nouvelles) Wamytan peut faire le malin. Qui c’est,… Lire la suite »

Clark
Clark

“On a vu ça sur internet et Facebook”.

Donc forcément c’était vrai…

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top