Connect with us

Calédosphère

Actualité

La pédagogie vénéneuse d’un prof d’université

Scandalisés par certains des propos tenus lors de ses cours magistraux, des étudiants de l’université de Nouvelle-Calédonie ont partagé sur les réseaux sociaux des enregistrements de Mathias Chauchat. Militant indépendantiste, le conseiller de Roch Wamytan – actuel président du congrès* – utilise en effet ses heures de cours pour distiller un programme anti-France, n’hésitant pas à attaquer des personnalités loyalistes locales, plus facilement lorsqu’elles sont décédées… Dégout.

L’université de la Nouvelle-Calédonie fait parfois parler d’elle en bien, dans ses innovations, sa modernité, ses résultats, et c’est tant mieux. Il lui arrive aussi de défrayer la chronique, le plus souvent en raison du comportement ou des déclarations de certains de ses enseignants. A ce titre, Mathias Chauchat détient la palme d’or. Professeur de droit public à l’UNC, ce métropolitain désormais installé en Nouvelle-Calédonie est souvent présenté comme un « expert » auquel les médias, notamment France Télévision, ont souvent eu recours par le passé pour ses analyses avant que ses prises de position parfois sans nuance ne le disqualifient. Il est entré dans la sphère publique lorsqu’il y a une quinzaine d’années, Marie-Noëlle Themereau, présidente du gouvernement, l’avait appelé à ses côtés. Mathias Chauchat avait alors pris goût au pouvoir et aux projecteurs, et ses options l’ont dirigé ensuite vers une défense de plus en plus radicale de l’indépendance. Conseiller juridique de l’Union Calédonienne, ses positions très anti-France et très pro-kanak, ont fait de lui un personnage controversé, dont chaque publication suscite de nombreux commentaires et des réactions. Ça a été le cas encore récemment dans l’affaire de l’abordage armé dont a été victime un bateau de touristes au large d’Ouvéa. En pleine polémique, Mathias Chauchat a ainsi justifié et trouvé « légitime » les vols qu’ont subi les touristes australiens et brésiliens ainsi que les tirs et les menaces par armes à feu et armes blanches qui les ont précédés. Dans un tweet sur son compte officiel, le professeur-indexé évoque ainsi la population kanake comme une sorte d’espèce en voie de disparition qui ne serait plus présente que dans « ses derniers espaces », c’est-à-dire les îles loyauté :

Mais c’est surtout lorsqu’il sort de ses discours (qui fleurent bon le temps des colonies et l’anthropologie du 19ème siècle) que Mathias Chauchat choque davantage. A tel point que certains de ses étudiants ont décidé d’enregistrer ses cours afin de les diffuser sur internet, à l’instar de ceux de l’EM Lyon Business School qui avait enregistré à son insu Laurent Wauquiez en février 2018… créant là-aussi une certaine polémique.

« Il est mort, on peut en dire du mal ! »

L’expression est libre en France et heureusement. Notre démocratie offre aux idées de s’exprimer librement et de circuler. Mais encore faut-il pour cela choisir ses lieux et ses moments. Il s’avère que Mathias Chauchat, bénéficiant de la tribune que lui confère la direction de cours à l’Université, n’hésite pas à distiller ses messages politiques à ses étudiants, jusqu’à jeter le trouble dans les consciences de ceux-ci. Et récemment encore, Mathias Chauchat, usant d’un ton goguenard et ironique, mais également totalement irrespectueux, enfourchant l’un de ses chevaux de bataille, a voulu démontrer une énième fois que l’économie de la Nouvelle-Calédonie, avec la complicité des pouvoirs publics, ne profitait qu’aux plus riches (on ignore si ce cours figure au programme de licence de droit public). C’est ainsi que pour expliquer les déficits publics et justifier l’indépendance du territoire, devant ses étudiants un peu interloqués, il a évoqué la gestion de l’immeuble « Le Centre », dans lequel la province Sud a des locaux, et surtout celle du « Plexus », réalisation du promoteur immobilier Christian Kalinowski. La lecture du verbatim d’un extrait de ce « cours » de Mathias Chauchat laisse pantois :

« On vit sur un rêve. Encore plus fort, c’est le bâtiment Kalinowski, le centre commercial qui est juste à l’entrée de Ducos, « le Plexus ». Depuis l’origine, le gouvernement loue un étage vide du Plexus, il participe même aux charges de l’immeuble et ça va faire des années qu’il loue le Plexus vide. Histoire de subventionner en fait le promoteur. Le promoteur lui, il se gave, parce que Kalinowski, il est mort, on peut en dire du mal ! (rires) il se gave ! (Mathias CHAUCHAT, UNC ; extrait d’enregistrement FB) »

En vérité, vérifications faites, s’il est vrai que ses locaux sont restés vides quelque temps après la mort du promoteur, le bâtiment en question est bien occupé aujourd’hui par des services du gouvernement (lequel ne disposant pas de locaux suffisants, loue des bureaux aux quatre coins de Nouméa pour y loger ses directions et ses 2000 agents). Mais au-delà de cette question, il est curieux de constater que Mathias Chauchat ne cite et ne critique les riches et les puissants que lorsque ceux-ci sont morts… Une grande preuve de courage s’il en est. Terrassé par un infarctus en juillet 2015 (à l’âge de 62 ans), Christian Kalinowski était en effet une personnalité influente de Nouvelle-Calédonie, à l’origine de la la plupart des grandes promotions qu’ont connues Nouméa et l’agglomération ces vingt dernières années. Décédé, ce dernier ne peut certes plus se défendre mais, de là où il est, il peut tout de même s’enorgueillir de ne plus payer, via ses impôts, le salaire de Mathias Chauchat, puisque celui-ci est rétribué (grassement) par les contribuables pour semble-t-il cracher sur les morts. Et selon le conseiller de l’Union Calédonienne, le territoire serait bien mieux géré par lui et les siens puisqu’il considère qu’avec la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie serait un « pays de fous » qui serait le « dernier de la classe » :

« La Nouvelle-Calédonie n’a pas de sous… Le Ruamm est pratiquement en déficit… mais je vous le dis, c’est un pays de fous, je confirme. Mais si vous voulez, Kalinowski est bien plus important que les assurés au Ruamm. Kalinowski lui, il peut rendre des services alors que les assurés au Ruamm… Vous voyez que vous en apprenez plein de trucs, quand même sur le pays hein… Vous dites, mais c’est pas possible de gérer un pays aussi mal ? Si, si, c’est possible, je vous le confirme. Après, on se bat avec la Polynésie pour savoir qui va être le dernier de la classe (Mathias CHAUCHAT, UNC ; extrait d’enregistrement FB) »

Etrange pédagogie ! La teneur du propos, le ton utilisé, le fond du message que Mathias Chauchat inculque aux jeunes qu’il a devant lui à ce moment-là interrogent : est-il autorisé et légitime à tout se permettre ? Au-delà même de sa personnalité et de son gout immodéré et orgueilleux pour la provocation et l’outrance, on s’étonne qu’un maître de conférence, dans le strict cadre de sa fonction, s’arroge ainsi le droit à de tels commentaires acerbes et vénéneux d’autant plus que Mathias Chauchat se garde bien de ne jamais critiquer les province Nord et Îles, malgré leurs déficits et les échecs économiques de leurs bras armés (la Sofinor et la Sodesil), ces provinces étant dirigés par ses amis indépendantistes… Il faut dire que de Pisani à Chauchat en passant par Jodar ou Colombani, les élus du FLNKS ont toujours pu compter sur des métropolitains ambitieux pour cracher sur la France ou sur des personnalités loyalistes. Malheureusement pour Mathias Chauchat, ses prédécesseurs ont toujours connu la même fin et il est toujours plus élégant de le rappeler de leur vivant.

* Suite à l’élection de Roch Wamytan à la présidence du congrès, Mathias Chauchat va vraisemblablement être recruté par l’institution, notamment pour continuer son travail sur les listes électorales consistant à éliminer de celles-ci le maximum d’électeurs non-indépendantistes. Espérons qu’ils ne s’en prennent pas ouvertement aux électeurs originaires de Wallis et Futuna. L’Eveil Océanien étant responsable de l’élection de l’Union calédonienne à la tête du congrès, il s’agirait là d’un effet boomerang bien gênant pour le parti communautaire de Milakulo Tukumuli. 

Comme toujours en pareil cas, nous tenons à disposition de la justice, des autorités administratives et du conseil d’administration de l’université de la Nouvelle-Calédonie l’intégralité des enregistrements effectués ainsi que leur retranscription

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



271
Laisser une réponse

avatar
39 Comment threads
232 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
XXX
XXX

Pour Générations NC, il faut penser un projet qui donne envie de voter pour une Calédonie française (un désir de France) à l’instar de ce qu’ont su faire les indépendantistes : Le OUI à l’indépendance relève plus du désir que de la raison. Le vote du 4 novembre en a attesté. A titre perso, je ne peux que souscrire à cette ambition portée par cette nouvelle génération : les enfants des accords. Mais cette génération devra répondre à une question : Qu’est ce qui fait, alors que le pays se souvient des 50 ans de la création des “Foulards rouges”… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@XXX “Qu’est ce qui fait, alors que le pays se souvient des 50 ans de la création des “Foulards rouges” et du “Réveil kanak”, que la majorité du monde mélanésien n’arrive pas à se projeter, à se lâcher vers l’avenir et semble toujours scotchée sur les douleurs et les injustices du passé ?”. Pour ce qui est des foulards rouges, je nuancerai quelque peu. Que “les anciens” s’en souviennent, cela me semblent évident. La jeunesse actuelle qu’elle soit Canaque ou non, j’en doute. Sans l’intervention de NC 1 (voire d’autres médias (?)) sur ce sujet, qui en aurait fait allusion… Lire la suite »

Eric

LedZep,

Et elles en sont où ???

LedZep
LedZep

@Eric “Et elles en sont où ??? [la France, l’Europe]. l’histoire de le Nouvelle-Calédonie “moderne” n’a que 166 ans. Je la situe depuis le 24 septembre 1953. C’est peu pour la communauté Canaque pour faire abstraction d’un passé très proche finalement qui prévalait avant cette date. Combien de temps faudra t-il à la communauté Canaque pour, n’en pas l’oublier mais l’intégrer à son histoire “moderne” qui inclut désormais son contact inévitable avec d’autres communautés ; comme l’ont fait les peuples Européens durant des millénaires. Qui à ce jour en France, en veut encore aux Romains d’avoir envahi la Gaulle ? Sans aucun… Lire la suite »

XXX
XXX

@Ledzep – Vous êtes enseignant me semble-t-il.

A vous lire, je me suis dit qu’être un professeur du 21ème siècle auprès des peuplades gauloises et de leurs premiers descendants, n’aurait point été exercice facile.

Pas plus, toujours en suivant votre raisonnement que ce ne doit l’être aujourd’hui pour ce même enseignant du 21ème siècle, fruit de plusieurs millénaires d’histoire, devant les premiers descendants de ces “peuplades mélanésiennes et autres polynésiennes”.

Eric

XXX,

D’abord l’idéologie, puis ensuite l’idéologie et peut-être un peu d’idéologie…

Tant qu’il n’y aura pas une vrai prise de conscience que le monde a changé que l’époque des foulards rouges est derrière nous parce que justement la société a changé et que ce type de combat n’a plus lieu d’être…

Le temps de la victimisation est révolu…
Aujourd’hui il s’agit juste de choisir de vivre dans l’économie de marché ou pas…

XXX
XXX

@Eric- “Le temps de la victimisation est révolu…”

Bien d’accord et c’est une impasse pour les descendants du peuple premier… en premier.

Reste que, comme vous le dites “Tant qu’il n’y aura pas une vrai prise de conscience…”

Mais la question reste entière : Comment ?

Et c’est à ce “comment” qu’il faudra bien un jour ou l’autre tenter de répondre au risque en en faisant l’impasse de continuer à plomber la société calédonienne dans son ensemble.

Eric

XXX, Comment ? Ben en disant les choses telles quelles sont. En expliquant que les discours même les plus justifiés voir les plus extrêmes ont une fin !!! Et tout çà commence par une contestation active mais mesuré et structuré des arguments qui sont utilisés par ceux qui ne veulent pas voir l’électorat prendre le chemin de l’intérêt du plus grand nombre avant celui de ce qui fut une cause, mais qui ne l’est plus… Il faut mettre fin à ces faux arguments tel que le déséquilibre économique entre les communautés. Aujourd’hui tout le monde peut vivre dans la société… Lire la suite »

XXX
XXX

@Eric- Voilà du contenu pour le prochain référendum et c’est bien de contenus qu’il s’agit. Et il en est un qui, de mon point de vue est plus prégnant que les autres : c’est celui de l’identité Kanak (ou plutôt de la crainte de la perte, de la peur de la dilution de cette identité dans l’identité calédonienne). Si ne pas opposer nos modes de vie, comme vous l’indiquez, me parait essentiel, reste à imaginer et construire les articulations entre deux réalités co-existantes sur un même territoire. Le terrain n’est pas vierge, des choses existent déjà, ne serait-ce qu’en matière… Lire la suite »

Eric

XXX,

Je découvre stupéfait en te lisant, que la crise d’identité pourrait ne pas être dépassé par la communauté mélanésienne…!!!

En fait je suis sur le cul, j’ai plutôt le sentiment qu’on en a fait trop fait moi…!!!

On en est arrivé à être obliger de penser noir ou blanc, c’est quand même pas l’objectif initial des ADN…

Faut vraiment sortir de la victimisation…
J’en suis persuadé !!!

XXX
XXX

@Eric- Compte tenu de mon origine et de mon histoire, je suis assez en phase avec ce que vous écrivez. Et je constate autour de moi que la jeune génération de Calédoniens va dans le même sens : il est temps pour eux que la Calédonie (“toutes ethnies confondues” ou “comme un seul homme” selon les formules consacrées)se tourne résolument vers l’avenir. Sauf, que ce n’est pas apparemment ce qui se passe majoritairement dans le monde Kanak. Et de mon point de vue, cette question là ne peut pas être évitée, elle ne peut pas être mise de côté. D’évidence,… Lire la suite »

Eric

XXX, En fait je suis sur le cul parce que pour moi, c’est un retour en arrière… On a remis une couche d’identitaire là ou nous avions “fait” le travail… C’est en tous les cas mon sentiment. Le projet indépendantiste ne progresse pas dans la population, pire il régresse, je le dis ici une nouvelle fois parce que le résultat du 4 novembre n’a pas été lu comme il devait l’être. Lorsque le corps électoral à été gelé les chiffres donnaient le oui entre 45 et 48%… Le OUI à tout juste dépassé les 43%…!!! Les leaders indépendantiste ne sont… Lire la suite »

NoComment
NoComment

Eric, aux yeux des politiciens indépendantistes le progrès est synonyme de perte d’électorat et de motif pour l’indépendance, leur intérêt est donc maintenir à flots des idées dépassées et rétrograde sur la base que rien ne vaut l’avant. Un des moyen est aussi de nourrir la séparation des communautés coûte que coûte.

XXX
XXX

@Eric- Comment vous répondre en restant sur la question qui “vous met sur le cul”, la question identitaire Kanak ? “On a remis une couche d’identitaire là ou nous avions “fait” le travail… C’est en tous les cas mon sentiment”. écrivez-vous. Par définition, l’identité est toujours vivante et les questions identitaires toujours d’actualités, (avec le plus souvent un va et vient entre le passé et l’avenir) ici comme ailleurs et à plus forte raison dans un pays en cours de construction. Et j’ai l’impression que la génération qui nous suit n’a pas peur de ce sujet. Et c’est de bon… Lire la suite »

NoComment
NoComment

XXX “Sauf, que ce n’est pas apparemment ce qui se passe majoritairement dans le monde Kanak” De ma perspective et discussions, il me semble qu’un certain nombre de jeunes kanak ont une vision de pays ‘toutes ethnies confondues’ pour l’avenir mais que la parole individuelle ne peut aller à l’opposé de la parole de groupe ou la bien-pensance de groupe (conformisme social) imposée par les leaders et la parole politicienne qu’elle même s’appuie sur des registres culturel forts de loyauté comme “le combat des vieux…” Bref, ce n’est que de la manipulation des masses et c’est tellement facile pour un… Lire la suite »

JFG
JFG

Finalement, ils sont assez drôles ces indépendantistes. Ils veulent plein de beaux joujoux symboliques et coûteux, mais toujours, bien sûr, payés par le diable colonialiste. Un aeroport international à LIFOU et j entendais hier GT sur RRB, qui, sans aucun scrupule, annonçait qu il allait demander à l état Francais, lors du prochain comité des signataires, comment il entendait accompagner financièrement la future KNKY indépendante pour entre autre financer le transfert et la pérennité du régalien. On croit rêver! J espère bien que Paris va lui confirmer très clairement qu en cas d indépendance, le robinet à fric sera définitivement… Lire la suite »

Eric

JFG,

D’autant plus que pour l’indépendance, ils repasseront vu que ce sera non encore deux fois…

Et oui, parce que faut quand même pas oublier une chose essentielle…
Si on dit NON et ben c’est NON !!!

C’est curieux, mais je constate qu’on a trop souvent pris l’habitude d’imaginer milles choses, sauf la plus simple et la plus logique…!!!

NON = NON

LedZep
LedZep

@Eric “NON = NON”. Dans une démocratie forte, égalitaire et respectueuse des principes qui la matérialisent certainement mais, dans une qui depuis des décennies met souvent de coté cette devise écrite sur les frontons de ses édifices publiques «  Liberté Égalité Fraternité  », pour servir ses intérêts de politique politicienne immédiats, j’en doute fortement. Et que dire, si de plus le deuxième référendum nous donne un score plus resserré entre le « OUI » et le NON », fruit d’une campagne encore une fois désastreuse de la part des partis politiques non indépendantistes qui n’en doutant pas, ne parlerons toujours pas d’une même… Lire la suite »

XXX
XXX

@LedZep- Moi, ce qui me parait inquiétant, c’est ce doute que vous contribuez à distiller à travers ce type de discours.

Ce qui est rassurant, c’est qu’il existe les mêmes profils (que vous) chez les indépendantistes depuis que les désaccords profonds entre l’UNI et l’UC (Flnks et Nationalistes) sont sur la place publique.

S’il est possible (selon vos craintes) de passer à un 51/49 au prochain référendum, projection pour projection, pourquoi pas un 61/39 ?

Que cache ce discours défaitiste ?

LedZep
LedZep

@XXX “Que cache ce discours défaitiste”. J’ai un peu noirci le tableau, je le reconnais volontiers. En fait ce que je voulais relever, c’était trois faits incontournables qui selon moi peuvent avoir une influence non négligeable sur le cours de choses, sur le scrutin référendaire. Premièrement, cette division mortifère entre les partis politiques non indépendantistes qui insidieusement risque de plus en plus semer le doute sur leur capacité à gérer le pays. Division qui s’exprimera n’en doutons pas lors de la prochaine campagne référendaire. Ce qui s’est produit en 2018, se reproduira en 2020, j’en suis convaincu. Ni Calédonie Ensemble… Lire la suite »

Eric

LedZep,

Première chose à ne pas oublier c’est bien le camp loyaliste, le NON donc qui a progressé et pas le oui…

Seconde remarque, c’est encore le NON qui va l’emporter et je pense qu’il va progresser…

Idem pour le troisième…

Cela dit même si on arrivait à un NON du genre 51/49, ce serait tout de même un NON…

Et l’ADN est claire sur ce point, NON c’est NON…
Et en discuter ne fait rien à l’affaire…

LedZep
LedZep

@Eric “Et l’ADN est claire sur ce point, NON c’est NON… Et en discuter ne fait rien à l’affaire…”. Sur un plan purement mathématique, qui échappe à tout affect, un résultat en faveur du NON à l’indépendance, effectivement. Mais l’histoire des peuples, des nations n’a rien à voir avec la mathématique. Elle ne résulte que de rapports de force, de luttes d’influence, de drames etc… Ce que je veux dire, c’est que si l’intérêt de la France est de tenter de mettre sous l’étouffoir le problème de la NC en allant encore et toujours dans le sens des revendications indépendantistes,… Lire la suite »

Eric

LedZep,

La solution des ADN c’est l’autonomie !!!
Un juste milieu entre la NC de grand papa et l’IKS…

Il ne s’agit pas de convaincre les indépendantistes de ne plus l’être il s’agit juste de faire en sorte que tout le monde respecte ce qui a été signé en 88 puis en 98, pas plus pas moins…

Mister Eric

Bravo JFG. Bien dit.

melchisedek

“Air Lifou” Pour quelle(s) mission(s) ? Favoriser le désenclavement des Îles Loyauté ? (Population 18.297 hab. au dernier recensement). Est-ce vraiment raisonnable ? nous rappelle un contributeur fidèle de ce blog moribond. Certes non! Mais cette proposition n’entre pas dans le champ du sensé ni du raisonnable. Au contraire, elle est un des éléments du discours indépendantiste en faveur de la symbolique bâtie autour du projet d’indépendance. Donner à rêver aux populations loyaltiennes, parler le Volapük et sauter comme un cabri en serinant des fadaises et des coquecigrues, cela permet d’occuper le terrain médiatique. En quelle direction? la population indépendantiste.… Lire la suite »

XXX
XXX

@melchisedek- Ben c’est çà !

Et n’oublions pas que Jacques Lalié a toujours reproché à son prédécesseur à la tête de la province des Îles de faire de la gestion.

Lui, il fait de la politique. Et sur ce terrain, le bougre, il est pas mauvais.

LedZep
LedZep

@XXX “Et n’oublions pas que Jacques Lalié a toujours reproché à son prédécesseur à la tête de la province des Îles de faire de la gestion.”. Second degré de sa part ? Du moins je l’espère. Il suffit de lire le rapport d’observation de la Chambre territoriale des comptes de la Nouvelle-Calédonie sur le gestion de la Province des Îles depuis 2012 pour en douter fortement. Édifiant, au vu des rappels sur les obligations juridiques, comptables… C’est très fouillé, très technique bien évidement mais, les recommandations apportées sont je le rappelle encore, édifiantes pour ne pas dire plus. La situation… Lire la suite »

Eliot Nenesse

J’ose espérer que Jacques Lalié est conscient du fait que faire tourner une compagnie aérienne, c’est beaucoup de gestion, c’est même un des piliers de sa réussite.
Avec sa coquecigrue d’Air Lifou International, se rend il compte qu’il s’ engage à faire mieux dans ce qu’il reproche à son prédécesseur d’avoir fait, c’est à dire de la gestion?

LedZep
LedZep

@Eliot Nenesse “faire tourner une compagnie aérienne, c’est beaucoup de gestion, c’est même un des piliers de sa réussite.”. Là est la question. Cette volonté de booster l’économie touristique des Îles Loyauté par j’imagine, faire venir directement des touristes des pays alentours sur les îles (du moins Lifou) est louable en soit. Mais lorsque l’on fait le constat de le gestion des finances publiques de la PILES et de l’état des finances du pays lui-même, est-ce vraiment opportun ? Ne serait-il pas plus pertinent dans un premier temps d’assainir la gestion financière de la PILES, de valoriser, d’exprimer encore plus… Lire la suite »

abou
abou

Monsieur CHAUCHAT ferait mieux de s’indigner du bordel qui règne au campus
Comment peux t’on étudier avec un bazar pareil ?
Pourtant les surveillants voient bien ce qu’il se passe; même une famille complète qui squatte la chambre de leur gosse, avec les va et vient de sa famille de maçons dans les couloirs à 5h du matin.
La musique, les cris, les fêtes, l’alcool.
BRAVO L’enseignement calédonien, voila comment sont utilisés nos impôts. Pas la peine de faire des discours de politique générale pour l’avenir de la jeunesse.
J’aimerais bien savoir ce qu’en penses Mr Chauchat qui se préoccupe tant de l’avenir du pays.

Eric

Abou,

Heu je ne voudrais briser tes rêves, mais Chauchat n’est pas le patron de l’UNC, c’est juste un enseignant, rien de plus…

LedZep
LedZep

@abou
“Pas la peine de faire des discours de politique générale pour l’avenir de la jeunesse.”.

A l’appui du commentaire d’@Eric, c’est au président de cette université et de ses trois vice-présidents de gérer cette institution. Mais vu la complexité de sa gouvernance (https://fr.wikipedia.org/wiki/Universit%C3%A9_de_la_Nouvelle-Cal%C3%A9donie#Gouvernance), bon courage à ceux qui ont en la charge et en particulier d’y faire respecter certaines “règles de bonnes conduites” !
Voir le chapitre “Gouvernance” de l’article que je cite.

XXX
XXX

RRB : Bientôt une compagnie low cost
Economie – 21/08/2019 à 18:03

“Michel Druet le directeur général d’Air Loyauté annonce la création de Air Océania, compagnie Low Cost régionale voulue par le président de la province Jacques Lalié. Elle sera dotée de deux Airbus A 220. Les conditions de leur acquisition sont en cours de négociation avec Toulouse. Une annonce réalisée lors du débat de 17h00 sur Radio Rythme Bleu.”

Sérieux ou enfumage ?

Eric

Sérieux

XXX
XXX

@Eric- Lubie d’un président de province, coup politique à plusieurs bandes ou projet économique réfléchi ? Va savoir !

Repris dans les Nouvelles d’aujourd’hui.

Nogius
Nogius

Lubie d’alcolo.

LedZep
LedZep

@XXX “Lubie d’un président de province, coup politique à plusieurs bandes ou projet économique réfléchi”. Ce qui me parait surprenant, c’est cette volonté de développer une compagnie de très petite envergure, en l’occurrence Air Loyauté, de surcroît financée par des deniers publics (la SODIL), ce qui aura un coût non négligeable (achat de deux moyens courriers Airbus A220, mise en place d’une infrastructure adéquate incontournable, liée à cet achat), avant d’être certain de la rentabilité, de la pérennité de ce projet forcément adossé à une activité touristique d’un certain niveau aux Îles Loyauté. Il faudra les remplir ces avions. A… Lire la suite »

Eric

Je le dis à nouveau, c’est une volonté politique et une annonce faite par presque tout le monde durant la campagne…

Et nous sommes nombreux à avoir dit ici, qu’il était temps de mutualiser pour réduire les coûts donc les prix…!!!

Eric

T’as pas écouté le discours de politique générale du Président du Gouv…???

abou
abou

Une compagnie Low Cost ?
Backes l’avait promis, Lallié l’a fait, cherchez l’erreur.

Eric

Heu, elle n’a pas plutôt annoncé des billets à 50 000cfp ???

abou
abou

Eric, non , elle a déclaré trés précisemment qu’elle fera venir la compagnie Low-Cost filiale d’Air France. Pour l’instant je n’entend plus rien à ce sujet, mais comme le dit josyppin un peu plus bas, jugeons sur pièces. En tout cas pour l’instant ça à l’air mieux engagé au niveau Air loyauté malgré ce que disent les détracteurs qui en font un enjeu politique.

Eric

Abou,

Ah oui quand même…
C’était dans un discours ???

abou
abou

Eric,
Que de subtilités, faudra t’il aussi préciser sur quel note du diapason elle l’a dit et sur quelle fesse était t’elle assise à ce moment la ?

Eric

Abou,

Les mots ont un sens, c’est la richesse de notre langue…
Et ce que tu prends pour de la subtilité de ma part c’est juste que j’aime bien que les choses soient précises.

A force d’avoir que infos erronées on fini par croire et faire croire n’importe quoi au plus grand nombre…

josyppin

Lallié l’a fait ? Peut-on avoir la date et l’heure du premier vol ?

LedZep
LedZep

@abou “Lallié l’a fait [Une compagnie Low Cost]”. A ce jour, nous n’en sommes qu’à des intentions de la part du Président de la PÎl. Il y a trois “compagnies” aériennes en NC : Aircal, Aircalin et Air Loyauté qui toutes les trois font ce qu’elles peuvent pour fonctionner sans trop de dettes. Aucune ne peut à ce jour pratiquer du low Cost, à moins de rationaliser les coûts d’exploitation ce qui suppose comme cela s’est fait partout ailleurs, un regroupement des trois pour n’en faire qu’une seule. Avec la dernière lubie du Président de la PÎl, c’est mal parti.… Lire la suite »

Nogius
Nogius

Oui ledzep, Lalié n’a rien fait, il a juste parlé, tout reste à faire, tout ce que vous avez listé et c’est long, et surtout il reste à trouver l’argent.

abou
abou

Eh bien attendons la suite sans oublier de bien se souvenir de cette conversation et nous pourrons juger qui est crédible et qui ne l’est pas.
C’est un excellent test pour mettre à l’épreuve la parole et la crédibilité de nos élus.
Backes ou Lallié

LedZep
LedZep

@abou « Eh bien attendons la suite sans oublier de bien se souvenir de cette conversation et nous pourrons juger qui est crédible et qui ne l’est pas. [au sujet du low cost] ». Personnellement, je pense qu’aucun des deux élus cités sur cette problématique du billet d’avion low cost n’est crédible. Néanmoins, pour moi, la balance penche négativement plus du côté du Président de la PîL que de celui de la PSUD. Les deux propositions sont totalement antagonistes. L’une celle de Sonia Backès, tout au moins de l’Avenir En Confiance, évoque la réorganisation d’Aircalin, de sa mission d’Opérateur pour arriver à… Lire la suite »

abou
abou

LedZep, pour désenclaver la Nouvelle calédonie il suffit de libérer le premier tronçon de sortie . A partir de Sydney il n’y a plus de problème on peux aller jusqu’a Paris pour 800 euros. Aprés c’est un jeu de chaises musicale qu’Aircalin manie à la perfection entre des offres et les correspondances, en fait les deux ne se rencontrent jamais, on va avoir une offre sur 200 billets sur Sydney autour des 40mf mais sur des dates ou on a aucune chance de trouver une correspondance intéressante, sinon c’est 80 000 pour 2h30 de vol. Air Loyauté propose de libérer… Lire la suite »

abou
abou

Ledzep, l’aéroport de Wanaham commence ses travaux d’extension. Alors ????

LedZep
LedZep

@abou “Ledzep, l’aéroport de Wanaham commence ses travaux d’extension.”. Je dirai même plus, reconstruit selon les dernières informations fournies en la matière. Confère les “Nouvelles Calédoniennes” d’hier jeudi. Et tout çà aux frais du Territoire et de l’État. L’Aérodrome de Lifou étant géré par la Direction de l’Aviation Civile comme je l’avais déjà souligné. Mais, pour ce qui est de la suite à savoir création d’une compagnie des Îles à vocation internationale, nous verrons bien… Avant tout n’oublions-pas l’extension de la piste corollaire indispensable pour la réalisation de ce projet. Ce qui pour le moment n’est pas au programme. Ceci… Lire la suite »

XYY
XYY

abou.
“Alors ????”. C’est un projet qui date de 2016-2017. Lalié n’y est pour rien.
https://www.province-iles.nc/actualite/un-aerodrome-international-se-profile-lhorizon

Quant à un Air Oceania, si vous voulez miser vos impôts sur cette aberration, libre à vous…

Nogius
Nogius

Faudra déjà voir si les milliardaires kanaks des Loyautés vont investir dans cette compagnie aérienne.
Ce serait une compagnie kanak. C’est ça l’indépendance, ne plus laisser les secteurs économiques entre les mains des Européens mais s’ en approprier, pour plus d’equilibre, d’emplois, etc, c’est une idée juste.

Mais alors, on y croit ? On investit de l’argent privé kanak dedans ou pas ?

Pour ce qui est des familles milliardaires kanaks indépendantistes je crois qu’il n’est pas la peine de les citer on les connaît, Abou aussi.

Alors Abou, on entre dans le vif du sujet: tu nous parle du montage financier ?

XYY
XYY

Nogius.
“Pour ce qui est des familles milliardaires kanaks indépendantistes je crois qu’il n’est pas la peine de les citer on les connaît”. Ben moi, je n’en connais aucune, notamment des Loyautés,donc si vous pouviez m’éclairer…

Nogius
Nogius

J’ose espérer que c’est de l’humour de votre part.

XYY
XYY

Nogius.
“J’ose espérer que c’est de l’humour de votre part”. Non, non, juré craché, j’en connais pas, donc si vous pouviez m’éclairer… (et ce ne serait ni de la délation, ni de la diffamation, ni une injure)

ditou
ditou

Gardons nos enfants chez nous, qu’ils aient accès à l’éducation par les parents. Ces derniers demeurent libres d’inscrire leur enfant à l’école publique ou privée, ou encore de les instruire à la maison. La scolarité à domicile doit s’imposer, car on ne peut plus s’autoriser à les laisser aux mains de pédophiles. Personne n’oblige à inscrire les enfants à l’école, donc pourquoi y aller?. La seule chose obligatoire c’est de donner une INSTRUCTION. Que la pédophilie fait généralement la une en France, elle l’est moins ici. Mais on dirait que le sujet nous rattrape. Mais quel scandale. Ne me dîtes… Lire la suite »

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top