Connect with us

Calédosphère

Chroniqueurs

La tromperie et l’indécence

Un an après le premier référendum où la question posée était « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? »  , pour accroître son pouvoir de conviction en vue du deuxième référendum, le discours politique indépendantiste attire maintenant l’attention sur l’idée de « l’indépendance en  partenariat avec la France ». Après avoir pendant des décennies diabolisé la « France coloniale » pour en faire une chose détestée dans l’esprit de la population kanak, une force d’oppression dont il faut se débarrasser pour être enfin libérés et heureux, voilà que celle-ci revient en odeur de sainteté; il en est souhaité ainsi, l’avenir de la kanaky sera indissociable de la France dans un « partenariat ». Les jeunes Kanak à qui on a appris à haïr la puissance coloniale, sa domination, ses symboles et vouloir qu’elle s’en aille pour retrouver le bonheur d’une kanaky mythique d’antan devront s’y faire et arrêter de rêver.

 

Même si l’idée de « l’indépendance avec la France » ne date pas d’hier, la première chose qu’il faut en dire est que cette nouvelle formulation est une tromperie parce que les teneurs d’un tel discours prennent un engagement qu’il ne leur appartient pas de prendre. Parce que ce « partenariat », c’est-à-dire cet engagement à soutenir financièrement et matériellement le pays kanaky « indépendant » , seule la France peut le prendre. Pas les politiciens indépendantistes. Ils font ainsi miroiter une idée pour rassurer et séduire mais dont ils ne peuvent être garants. Rien a été négocié. Nous avons tous compris (surtout nous, les non-indépendantistes) à une époque où les mots sont habilement choisis, que « partenariat » ne veut rien dire d’autre qu’une assistance financière directe ou indirecte sans laquelle le pays indépendant sombrerait.  Si l’expression « avec » laissait un flou pudique sur le contenu d’ « avec », le mot « partenariat » lui  assume clairement le positionnement politique: continuer à dépendre de…. C’est ça où le chaos.

 

En trente ans de provincialisation, les grandes voix de la lutte, ces libérateurs de leur peuple ont été incapables de donner aux populations kanak les moyens économiques de leur indépendance, la vraie indépendance au sens propre du terme ( = ne pas dépendre de) et ainsi — selon leur idée– la possibilité et la dignité d’être libre qui en découle. Les régions à dominance démographique kanak restent des déserts économiques et poussent à l’exode. Lorsque ces mêmes voix vont à la rencontre de ceux qu’ils veulent convaincre de voter encore OUI grâce au « partenariat avec la France », ils leur disent –mais pas de manière explicite– que pays indépendant kanaky ne sera pas vraiment indépendant puisqu’il dépendra encore de (l’argent de) la France… dans un « partenariat ». Cette tromperie n’est pas qu’un artifice, c’est aussi une indécence par laquelle ils essaient de faire oublier leur bilan, leur incapacité à avoir su tirer leur population vers le haut et faire croire que  ça va marcher tout en sachant que ça ne peut pas.

 

Mais pourquoi se priver ? Ce qui permet aujourd’hui au discours indépendantiste de se maintenir, c’est d’avoir pour base une population dont la grande majorité est intellectuellement démunie (majorité qui s’étend surtout dans la population jeune, capuchée et oisive dans les rues) et ne peut saisir ni les tenants et aboutissants de l’indépendance (au vrai sens du terme), ni même l’énormité de la tromperie du discours « partenariat » de ceux qui ne sont plus que des pseudo-libérateurs. Ainsi on veut leur faire croire qu’on aura l’indépendance et que la France continuera de payer comme avant. A une époque révolue et peu glorieuse du passé calédonien, on  disait que les Kanak étaient une population que l’on pouvait facilement berner et prendre pour des c…. pour des ânes. En cette nouvelle époque de notre histoire, il faut maintenant dénoncer ceux qui manipulent et se paient la tête des Kanak; ce sont leurs meneurs indépendantistes eux-mêmes et dans ce rôle ils ont pris la place de ceux qui l’ont fait avant eux et auxquels ils ont voulu se substituer. C’est-ce qui constitue à mon sens aujourd’hui la tragédie kanak.

 

Que vaut le mot indépendance (ou souveraineté ?) aujourd’hui ? Il ne vaut plus rien puisqu’il est trahi par ces politiciens eux-mêmes, parce qu’il n’y a pas d’indépendance si ce qu’on appelle « un partenariat » maintient ce pays dans la dépendance financière vis-à-vis de la France, qui par cet outil tiendra le pouvoir et restera maître du jeu. Il ne peut y avoir de « pleine souveraineté » dans un « partenariat »  … les « nationalistes » qui vomissent la France apprécieront. Que vaut le discours indépendantiste aujourd’hui ? Plus rien; il n’est fait que d’opportunisme pour des vieux bientôt grabataires en quête de pouvoir et de statut personnel, il n’est fait que d’une sorte de populisme fondé sur des mots évidés de leur vrai sens. C’est toute une population bercée dans une utopie qu’on manipule avec les mots et qu’on trahit avec une tromperie sur la marchandise. Le bilan de tout cela est qu’on peut remercier ces leaders indépendantistes pour nous avoir tous Calédoniens amenés là aujourd‘hui, dans cette impasse, dans ce mensonge, dans cette rupture entre Européens et Kanak, à ne plus se faire confiance, parfois se détester, tout ça pour une tromperie poussée encore plus loin aujourd‘hui. Et cette indécence de ne pas avoir honte de tromper les siens. Chapeau bas. Bravo.

 

Mister Eric
Afficher la suite


87
Laisser une réponse

avatar
6 Comment threads
81 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Nogius
Nogius

On va vers la partition https://www.lnc.nc/article/nouvelle-caledonie/il-faut-donner-plus-de-competences-aux-provinces
D’ailleurs je trouve étonnant que Hubert n’écrive pas un texte sur ce sujet parceque comme dit le titre de l’émission c’est dans l’air.

J’ai écrit une contribution qui n’est jamais sortie et j’en suis vraiment déçu.

Alikantitra

Nogius : “J’ai écrit une contribution qui n’est jamais sortie et j’en suis vraiment déçu.”

Balance-la sous forme de commentaire.
Je t’ai pourtant expliqué comment.
Je suis déçu.

Et je m’attends plutôt à un article sur les “bottle-shops”.

LedZep
LedZep

@Nogius “On va vers la partition”. De quoi parle t-on exactement. Partition signifie simplement division d’un pays en deux ou plusieurs parties totalement autonomes formant chacune d’entre-elles un nouvel état souverain voire, que l’une de ces parties continue d’être rattachée à l’ancien état de tutelle. Exemple les provinces îles et Nord deviennent un état souverain et la province Sud reste rattachée à l’Ensemble Français. Proche de nous. Les Samoa occidentales souveraine, indépendante de la Nouvelle-Zélande depuis 1962 et les Samoa Américaines sous tutelle US. Plus lointain de nos récifs, Mayotte géographiquement situé dans l’archipel des Comores, département français et les… Lire la suite »

Alikantitra

LedZep : “Aux oubliettes la louve romaine …”

Sauf que, réduite à son seul talent pour se sustenter, ta louve serait plutôt maigrichonne.

Ta louve n’est qu’une chienne :
https://www.bacdefrancais.net/le-loup-et-le-chien-la-fontaine.php

LedZep
LedZep

@Alik
“Sauf que, réduite à son seul talent pour se sustenter, ta louve serait plutôt maigrichonne.”.

Attention faut pas déconner quand même “fédéralisme à la calédonienne” signifie n’en doutant pas toujours et encore, la mère patrie, éternelle vache à lait, continuant de déverser ses prébendes.

Rock lui-même y songe encore, il n’a toujours pas supprimé du Site du Congrès l’article choc d’un de ces anciens présidents : https://www.congres.nc/wp-content/uploads/2019/05/Journal_Mai-2019.pdf

Consensus bien au delà “de l’Océanien” sur ce sujet ?
Rock, nous attendons avec impatience les chiffres 2019.

ditou
ditou

Pour revenir au sujet
La tromperie, n’est une tromperie que lorsqu’elle est découverte.

Chalelillapique@hotmail.com

Comme KNS jubilatoire dang-ueureux super bargain ???

LedZep
LedZep

@[email protected]

“dang-ueureux super bargain”.

Çà vaut bien une petite chanson https://www.youtube.com/watch?v=2dQcmto970I

“I walked into your store
Just to have a look around
Asked if you could help me
With the bargain I had found
Tried to explain to you, darlin’
That I was just a working man
You came up with some term
That I could not understand
Oh, little lady
You sure drive a hard bargain
The price you’re asking, mama
Is too much for me to pay
Now you’re trying to tell me
I can’t have it lay away
I know that your merchandise is good
Because your sample proved it so
And if it was to kill me, little girl
Oh, what a good way to go”

Eric

Ditou,

C’est totalement idiot comme remarque !!!
Une tromperie c’est une tromperie, qu’elle soit découverte ou pas…!!!

Un meurtre est un meurtre que le meurtrier soit découvert ou pas !!!

Alikantitra

Eric : “Une tromperie c’est une tromperie, qu’elle soit découverte ou pas…!!!”

Et Ditou c’est Ditou, qu’elle divague ou pas …
(d’autant que sur Calédosphère, il n’y a pas de barrières).

Et en plus qu’est que “tromper” ?
https://www.youtube.com/watch?v=8GwG2SDzBas

ditou
ditou

“l’indépendance en partenariat ” C’est un grand signe de recul de la part des indépendantistes. Ils commencent à courber le dos. Signe qu’ils ont compris que l’indépendance est un mot inventé pour donner de l’espoir, mais qu’en aucun cas ne pourra être une réalité en Calédonie, comme en Corse, en Bretagne. Seul l’Angleterre tire son épingle du jeu avec leur brexit. Mais pourquoi? est ce que le brexit est une indépendance? Il n’y a pas que les écossais qui se sont perdu entre ces deux mots. Et nos indépendantistes de même, ils se perdent entre indépendance et partenariat. Un pays… Lire la suite »

julien
julien

Cela fait des années que cela se sait mais que le tabou collait les paupières, quand j’en parlais on me traitait de malveillant ou de fou “dangueureux”, mais enfin, le journal ose l’ écrire, certes via la parole d’un homme politique que je ne vénère pas mais qui dit ce que tout le monde pense tout bas dans les milieux informés: « Je rappelle que l’usine du Nord, dont la Province est propriétaire à 51% ne génère que de la dette pour la collectivité et que l’usine «off-shore» en Corée, transformant du minerai calédonien ne génère de l’emploi [ en… Lire la suite »

ditou
ditou

julien
Puisque tu aimes me parler de la Province Nord. Cette province ou il
n’y a pas grand monde. Ils arrivent à avoir des restrictions d’eau. On a vu çà aux infos sur Calédonia, de ce soir.
Alors l’usine du Nord, crois tu qu’elle, aura aussi la restriction d’eau? et bien elle est mal partie si c’est le cas.
https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/province-nord/zone-vkp-declenche-alerte-secheresse-771951.html

Si la sécheresse continue longtemps encore. On va avoir moins de vote indépendantistes aux prochains référendum. Pas d’eau, ce qui signifie une épreuve pour la région indépendantiste. Qu’ils réfléchissent bien au moment du vote si c’est encore une bonne idée de rester sur l’indépendance.

Alikantitra

Ditou : “Alors l’usine du Nord, crois tu qu’elle, aura aussi la restriction d’eau?” Vavouto (et Koniambo en général) est alimenté en eau douce par une usine de dessalement : – https://www.suez.com/fr/notre-offre/succes-commerciaux/nos-references/koniambo-approvisionnement-en-eau-mine-de-nickel Petit détail : à 35 g/l de sel (principalement du NaCl), et 53 m³/h, cela fait plus de 40 tonne de sel par jour. Que devient la saumure ? “… la Province Nord … Ils arrivent à avoir des restrictions d’eau.” Si les tribus isolées ont des problèmes avec leurs captages sur des petits creeks, pour VKP, épicentre du rééquilibrage (et du vivre ensemble), le problème sera très… Lire la suite »

charléli
charléli

L’Œil ( association borgne crée pour faire dépenser des sous dans la sud) et La Martine Cornaillle ( EPLP) eux même ont fermé l’œil, chut, tabou !!!!!!

Eric

Julien,

La PS a deux usines qui fonctionnent sur un modèle similaire, celui du principe qui veut que celui qui le pognon possède le droit de tout décider…

La PN a opté pour un autre modèle qui prône le fait que celui qui possède la matière première peut avoir son mot à dire…

Et dans les deux cas les usines sont en difficulté…???

N’y a t-il pas des questions se poser au-delà du fait qu’on parle d’un modèle ou d’un autre ???

Alikantitra

Eric : “N’y a t-il pas des questions se poser au-delà du fait qu’on parle d’un modèle ou d’un autre ???” Une piste : ce commentaire extrait de la page Facebook de CAP 2020 : “Napwetio Gomiou [@] Koro Row meme si on mutualise nos moyens, il restera que nous serons JAMAIS compétitif… L’Indonésie, les Philippines, Madagascar ont du minerai de bonne qualité et ils produisent 10 fois moins chers que nous… Les chinois contrôle le marché du Nickel et imposent des prix que notre pays ne peut pas suivre…. Si l’on veut être compétitifs il nous faudra diviser nos… Lire la suite »

ditou
ditou

Alikantitra “L’Indonésie, les Philippines, Madagascar ont du minerai de bonne qualité et ils produisent 10 fois moins chers que nous… Les chinois contrôle le marché du Nickel et imposent des prix que notre pays ne peut pas suivre….” Non mais, tu te rends compte que tu compares l’incomparable. La Chine plus d’1 milliards d’habitants. Madagascar 26 453 320 habitants (2019) Les philippines 107 558 661 habitants (2019) Indonésie 268 674 755 habitants (2019). Et nous ici en Calédonie 282 200.habitants. Donc tous ces pays, quand ils ont des employés malades, ils sont remplacés facilement. Et même avec leur super nombre,… Lire la suite »

Alikantitra

Ditou : “Alikantitra
“L’Indonésie, les Philippines, Madagascar …”

Eh oh, je n’y suis pour rien, moi.
Je relayais simplement un commentaire fait sur la page Facebook de l’UNI “CAP sur 2020”, et en citant mes sources.

Petit détail quand même, n’oublie pas qu’il n’y a pas que l’impôt sur le revenu.
Certaines entreprises minières paient aussi l’impôt sur les bénéfices des sociétés, et même les “cas sociaux” s’acquittent de la TGC sur la Number One (sans parler des boissons sucrées).

julien
julien

incomparable ou non, c’est un fait, la Calédonie perd des places de marcher et de compétitivité, son nickel est de moins en moins indispensable, c’est un fait inexorable, le monde peut se passer d’elle, alors qu’ avec son train de vie occidental et ses couvertures sociale, sanitaire , ses hôpitaux onéreux, ses caisses vides mais son train de vie d’assistée, elle ne peut pas se passer du monde

LedZep
LedZep

@Alik
Une excellente émission selon moi, sur le sujet du Nickel,
“Les JEUDI DE L’ECONOMIE sur RRB”, celle d’hier jeudi donc qui avait pour sujet le marché du Nickel.

Émission intéressante dans le sens que les intervenants, dans leurs propos, sont restés en dehors de toute polémique politicienne. Pour des néophytes des non spécialistes, que je suis, enfin des informations pertinentes, ,souvent techniques mais parfaitement exposées, riches d’enseignement.

A l’adresse https://errance/podcast/jeudi-de-l-economie-05-12-19

Alikantitra

LedZep : “Émission intéressante …”

Effectivement.
Le lien que tu donnes n’a pas marché (sur ma bécane).
Mais celui-ci si :
https://rrb.nc/podcast/jeudi-de-l-economie-05-12-19

LedZep
LedZep

@Alik
“Le lien que tu donnes n’a pas marché “.

Les “voies des airs” du Seigneur sont parfois impénétrables.

julien
julien

ou dévaluer la monnaie par 10 !?

Nogius
Nogius

L’usine VALE est à vendre parce qu’elle n’est pas rentable, l’usine du Nord est un montage financier d’endettement qui ne paiera pas d’impôts à la Calédonie avant 2035, alors jusqu’à quand fera-t-on croire aux kanaks le bonheur de l’indépendance qui marche parce que financée par le nickel ?
Ça aussi, c’est un mensonge.
Sinon, pourquoi vouloir l’ indépendance avec partenariat avec la France ?

Eric

Tu oublis de dire que le modèle SLN ne fonctionne pas non plus…!!!

N’y a-t-il pas là quelques questions à se poser sur le modèle économique et sociale…

J’ai un peu le sentiment de me répéter, mais là çà devient urgent, non ???

André
André

ils veulent le beurre , l’ argent du beurre et l’ étiquettes flatteuse made in kanakys dessus. L’usine du Nord est une arnaque flatteuse qui fait le grand bonheur de l’Asie , qui a sur flatter les egos et gagne en minerai pour ses propres usines qui, elles tournent à fond. L’usine du sud qui a été sans cesse bloquée par tous les bâtons possibles dans ses roues par la politique locale et les ONG manipulés, rend l’éponge, la sln est aussi fragile qu’un vieillard enrhumé, en fait ils se rendent compte que le monde tourne et tournera très bien… Lire la suite »

abou
abou

Mister Eric, la base indépendantiste :”Une population dont la grande majorité est intellectuellement démunie”? Je vous rappelle que 80% des kanaks sont indépendantistes, par vos propos vous mettez en cause la capacité de raisonnement de 80% des kanaks. Je suis choqué de lire ça. J’ai servi sous les drapeaux avec mes collègues kanaks, je suis profondément attaché à la France, mais ce genre de propos injurieux et limite raciste devrait être banni. En tant que chroniqueur vous avez au moins le devoir sinon la responsabilité de faire attention aux propos que vous jetez en pâture aux lecteurs A bon entendeur… Lire la suite »

julien
julien

Quittez le navire, la coque est percée, les plus gros rats ont déjà investi ailleurs, il est déjà trop tard pour vendre vos biens à une prix décent, cela fait plusieurs années que la majorité des calédonien par peur se voile la face et bouche les oreilles

abou
abou

Julien, la peur est mauvaise conseillère, il fait bon vivre en Calédonie, les gens sont gentils et accueillants, le climat est sympa, le lagon est magnifique, les pistes de randonnées nombreuses, les kanaks juste adorables de gentillesse, quand à l’insécurité elle est à mettre en opposition avec ce qui se passe ailleurs, ceux qui vendent et s’échappent le regretteront un jour ou l’autre, actuellement on assiste à un chassé croisé entre ceux qui vendent et partent et ceux qui achètent et arrivent, dommage qu’il n’existe pas de statistiques sur la chose.

André
André

C’est ce qui se disait exactement au Vénézuela, en Cote d’Ivoire, en Algérie, au Sénégal, au Laos… Ceux qui sont déjà partis ne semblent pas le regretter, ils vont en vacances sur d’autres lagons moins polluéset ont du travail ailleurs. L’auto satisfaction facile et l’ auto surévaluation du paradis calédonien est une leurre pour faire rester les loosers (qui n’ont aucune chance ailleurs), les autres, la malins, les instruits, les riches, ils ont déjà investi leurs meilleurs billes ailleurs Ce langage par exemple tenu en Coté d’Ivoire qui fut un paradis , d’un niveau plus élévé encore que la Calédonie,… Lire la suite »

julien
julien

La peur est sage conseillère et elle rend prudent et lucide, il est temps de quitter le navire comme le dit André, mais qui se souvient des colonies africaines et des loosers qui y sont restés piégés ? Avoir un plan B est la meilleure des sagesses, jamais tous les œufs dans le même panier.

abou
abou

André et Julien, aussi loin que je puisse me souvenir j’ai toujours entendu ce discours, et pourtant que de bonnes affaires immobilières réalisées pendant les troubles de 84-88 sur le dos des poltrons qui s’échappaient. J’ai connu les évènements, les grosses grèves de Jodar, les exactions de l’Avé Maria contre les wallisiens, et bien je peux vous dire que depuis de nombreuses années on vit dans les calme, les pessimistes qui se plaignent quand ça bouge ont aussi peur quand c’est calme, ils disent que ça présage rien de bon, bref, ils ont toujours peur. Vous voyez l’histoire se répète,… Lire la suite »

Amélie
Amélie

et bien si je peux revendre à meilleur prix dans 25 ans , aux Chinois ! Mais je serai mort, moi, dans 25 ans ! Vaut mieux acheter sur Perth ou Bordeaux les gars ! Un bon investissement ne se fait pas sur une hypothèse sur 20 ans surtout à nos âges. 1Quoi qu’il en soit plus il y a toujours quelqu’un qui profite, comme “au bon beurre” et durant les guerres et restrictions … Les bonnes affaires immobilières dans la zone VKP ont été un exemple de soufflet vite retombé, il n y plus qu’ à attendre 20 ans… Lire la suite »

Eric

Julien,

On a toujours eu des entrants et des sortants…
Y a rien de nouveau…
Et si on peut avoir le sentiment qu’ils sont nombreux c’est sans doute parce que nous plus nombreux et que certains font un passage éclaire en NC…

La migration politico-économique est un fait qui ne date pas d’hier…

Rien de neuf sous le soleil donc…

abou
abou

Eric, tout à fait d’accord rien de nouveau, 30 ans d’accords et de tranferts de compétences pour lire des paralèlles absurdes avec l’Algérie, la Côte d’Ivoire ou le Laos. A ce demander si les ADN ont été signés de bonne foi, parce que je ne voies rien de plus qu’un processus négocié, encadré, approuvé par tout le monde, qui est en train de se dérouler dans le plus grand calme à croire que les gens sont étonnés qu’il y ai des référendums ? Aprés quoi ? les incendies ? on est au niveau de 2009. Les vols de voitures ?… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@abou “A ce demander si les ADN ont été signés de bonne foi”. Là est la question. Après les drames qui se sont produits dans les années 84-88 et qui n’ont pas abouti à l’accès à « l’indépendance sans conditions » souhaitée par les plus retords des leaders indépendantistes, je pense que ceux de la mouvance indépendantiste qui les ont signés n’avaient pas d’autres choix. J’ai encore en mémoire un entretien télévisé de Michel Rocard (il n’exerçait alors plus aucune fonction politique) au sujet des accords de Matignon où il évoquait sa première rencontre avec Jean-Marie Tjibaou , qui pour tenter de l’impressionner,… Lire la suite »

abou
abou

Machoro, Tjibaou, Yeweiné et bien d’autres (Pidjot, Naisseline etc..) font partie d’un passé quasi-mythique, c’était des hommes fiers et courageux, une autre époque ou les kanaks souffraient pour de bon des différences, reconnaître les zones d’ombre de notre passé est le passage obligé vers l’apaisement. Aujourd’hui les choses ont changé et les petits merdeux jouent les Marlon Brandon en profitant sur le dos des poltrons qui ont peur, mettez leurs un HK dans les mains et foutez moi tout ça au Sahel (ou bien au pire au travail) on reconnaîtra les courageux. Quand ces petites larves sales ont le culot… Lire la suite »

abou
abou

Mister Eric, je n’ai rien contre nos amis maliens qui s’installent en France.

LedZep
LedZep

@abou « Machoro, Tjibaou, Yeweiné et bien d’autres (Pidjot, Naisseline etc..) font partie d’un passé quasi-mythique, c’était des hommes fiers et courageux ». En ce qui me concerne, je reste plus nuancé sur ton panégyrique. Certains d’entre-eux, n’ont pour moi certainement pas leur place dans “le panthéon de l’histoire du Pays”. Par égard pour ces disparus, ils ne sont plus là pour justifier leurs actes, je n’en dirai pas plus. « une autre époque ou les kanaks souffraient pour de bon des différences, reconnaître les zones d’ombre de notre passé est le passage obligé vers l’apaisement. ». Avis partagé par la majorité d’entre-nous sur… Lire la suite »

abou
abou

Led Zep, n’ayez crainte, on à ici des sergents de réserve, notamment kanaks, qui se feraient un plaisir de casser le dos à ces ptits cons, les parents confient volontiers l’éducation de leur progéniture aux militaires par le biais de SMA. Je suis pour une alternative au Camp Est: Un stage d’aguerrissement de 6 mois voire 1 an dans un endroit reculé de la chaîne avec des instructeurs kanaks choisis parmi les retraités réservistes, les meilleurs et les plus disciplinés pourront venir en renfort sur incendie, dégâts cyclones ou autres. Vous verrez que ces petites pédales qui traînent en ville… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@abou “les parents confient volontiers l’éducation de leur progéniture aux militaires par le biais de SMA.”. Une excellente réussite pour ce qui est du SMA qui il me semble est à l’étude en Métropole. Le drame aussi, ici comme ailleurs, c’est la démission des parents face à leur progéniture. L’Ecole n’est pas faite pour éduquer les enfants mais pour les instruire. “Je suis pour une alternative au Camp Est: Un stage d’aguerrissement de 6 mois voire 1 an dans un endroit reculé de la chaîne…”. Je le pense aussi. et pour toute cette jeunesse délinquante quelle que soit son origine.… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@LedZep
“Commençons déjà par la suppression des allocations familiales.”.

Et puis si çà ne suffit toujours pas, ressortant à nouveau le sergent Hartman, le seul apte à exalter les valeurs chrétiennes, c’est la période, adossées à un sens du devoir bien compris.

https://www.youtube.com/watch?v=Z6hbh5eGuBg

Claude
Claude

Point de parallèle abusifs, certes, mais demandez donc aux pieds noirs locaux s’ils ont la mémoire courte !Ma famille a quitté la Cote d’Ivoire en anticipant la débâcle, elle jubile encore de ce courage prompt et de ne pas avoir écouter les bonimenteurs du tout va bien madame la Marquise, là aussi il était dit de ne pas faire de comparaison, et puis la dévaluation de moitié du franc CFA a fait des heureux… et des couillons ! Désolé mais la lecture des livres d’histoire est encore utile

XXX
XXX

@Julien – “quittez le navire…”

Sauf quand c’est ton pays.

Voir plus dans Chroniqueurs

Tendances

Les derniers comm’s

To Top