Connect with us

Calédosphère

Chroniqueurs

Elisabeth Nouar en pleine rechute

Ma chère Elisabeth,

Elisabeth, Elisabeth, Elisabeth,… ce matin, j’ai bien peur de vous le dire : vous nous avez fait une rechute. Vous savez que du fait de sa relative fragilité nous sommes plusieurs à rester très attentifs à votre santé mentale, laquelle s’entend chaque semaine que Dieu fait sur nos ondes calédoniennes depuis, parait-il, l’invention des ondes radio. Et, depuis quelques temps, ça semblait aller, nous étions rassurés. Vous continuiez bien entendu à conspuer vertement Philippe Gomes et quelques autres de vos Némésis, mais chez vous il faut y voir là une preuve de bon état général. Un peu comme lorsqu’à la fin d’un repas de famille un peu agité la vieille tante bigote qu’on n’écoute plus vraiment finit par s’en prendre au cousin Hubert qui avait eu l’heur de lui déplaire un soir d’été de 1987. Progénitures, cousins, parents, on se dit tous le regard complice et le sourire en coin qu’elle n’a pas changé, que tout est au mieux et que la vie suit son cours. Réconfortés par la force de l’habitude, nous n’y prenons plus garde.

Cependant ce matin, patatras ! Vous vous êtes mis en tête de nous parler d’autre chose que de ce que vous connaissez, c’est-à-dire de vos ennemis. Pire, vous avez aujourd’hui décidé de parler d’autre chose que des rixes lamentables qui opposent généralement votre parti politique au 88% de Calédoniens qui n’ont dernièrement pas voté pour lui. Ainsi, vous avez évoqué, à l’unisson des citoyens du monde, le drame qu’a subi Charlie Hebdo et les conséquences qui en ont découlé partout en France. Mais vous l’avez évoqué à votre manière, c’est-à-dire de façon déconnectée du réel et -permettez-moi de vous le dire – pleine d’une rancœur mal contenue.

Car votre cible ce lundi matin fut une phrase, un slogan, une devise derrière laquelle se sont depuis raccrochés les 66 millions de blessés que les terroristes n’ont pas touchés de leurs balles mercredi 7 janvier, dans une petite salle de rédaction parisienne. Aujourd’hui, vous avez déversé votre bile durant plusieurs minutes sur « Je suis Charlie ». Nous avons appris médusés que ces trois mots sont pour vous une source « d’agacement », une « incantation facile », une « phrase toute faite ». Elisabeth, vous nous en voyez désolé. Cette phrase, nombre d’entre nous l’ont prononcée cette semaine, l’ont écrite, l’ont pleurée, l’ont pensée, l’ont criée même parfois sans savoir à quel point elle vous causait du souci. Si les presque quatre millions de vos compatriotes qui l’ont scandée hier en marchant au son de la marseillaise l’avaient su avant, ils vous auraient peut-être épargné ce tracas…ou pas.

A votre sens, ces grands rassemblements citoyens ne sont que – et je vous cite encore – « panurgisme ». Pour vous, les quatre milles Calédoniens qui ont manifesté dimanche dans les rues de Nouméa et ceux qui les ont soutenus sur les réseaux sociaux ou ailleurs sont donc des moutons, incapables d’échapper aux « mouvements de masse ». Ma chère Elisabeth, c’est dommage. Comme ces gens-là vous connaissent, il est fort probable qu’ayant su auparavant que vous ne supportiez pas ce slogan, ils auraient profité de l’occasion pour le crier plus fort une fois arrivés sous vos fenêtres du centre-ville.

Vous n’êtes donc pas d’accord avec ce slogan « Je suis Charlie » ? Comment le dites-vous déjà ? « Comme s’il fallait s’identifier à Charlie Hebdo pour défendre les valeurs de la République et la liberté d’expression » et bien Elisabeth…oui. Pour le coup, en ce moment, c’est à peu près ça. D’ailleurs Marine le Pen elle-même, qui sur un plan politique semblait ce matin se trouver légèrement à votre gauche, déclarait sur France 2 : « Si être Charlie, c’est défendre la liberté d’expression et la défendre tout le temps, y compris pour ceux qui sont en désaccord avec vous, alors je suis Charlie ». Vous voyez, même la fille de son père a finalement compris ce que vous vous refusez à voir.

Ce que vous avez appelé dans votre envolée colique hebdomadaire « une déferlante » n’est rien d’autre qu’un symbole. Cette semaine, en ce moment, désormais, celui ou celle qui prononce ces mots « Je suis Charlie » veut dire par là qu’il ou elle est un défenseur des valeurs de notre République. Qu’il ou elle est un adversaire de l’obscurantisme. Que pour lui ou elle la liberté d’expression ne se discute pas. Que la liberté est sacrée. En d’autres termes, hier partout en France « Je suis Charlie » voulait aussi dire « Je suis Français ». Et il ne s’agissait en tout cas pas d’adouber la ligne éditoriale d’un journal.

Quant à savoir si celui-ci témoignait comme vous le dites « d’un humour douteux qui relève le plus souvent de l’insulte, du blasphème et de la provocation » je vous laisse la paternité de vos propos. Je me permettrai simplement de vous signaler que la dernière fois que de tels qualificatifs ont été utilisés à l’encontre de Charlie Hebdo, ils l’ont été en 2012 dans un article du site oumma.com organe de presse officieux des Frères musulmans en France. Mais après tout, on a les affinités de conscience qu’on mérite.

Nous nous faisons du souci pour vous Elisabeth. Je vous en prie, faites preuve d’un peu de sens commun. Il y a quelques semaines, sans aucune raison, vous appeliez matin, midi et soir vos concitoyens à manifester pour dire qu’ils étaient Français et fiers d’appartenir à la République. Aujourd’hui, alors que notre pays a été attaqué comme jamais dans son histoire et que la cohésion nationale est remise en cause, vous refusez de voir vos compatriotes participer à des « mouvements de masse » pour témoigner de leur attachement aux valeurs qui fondent la nation française.

Elisabeth, l’opportunisme, ça finit toujours par se faire remarquer.

De plus, je me fais du souci quant à vos futures prises de position. Sachant que Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Copé, Bruno le Maire et l’ensemble des responsables de l’UMP se sont joints au mouvement « Je suis Charlie » que vous ne partagez pas, je me demande à qui va bien pouvoir bénéficier votre futur soutien. Puisque, chez les hommes politiques, il n’y a qu’Olivier Besancenot et Jean-Marie le Pen à avoir déclaré, comme vous, « Je ne suis pas Charlie ».

Ma chère Elisabeth, pour qui allez-vous donc voter dorénavant ? Peut-être l’apprendrais-je la semaine prochaine en vous écoutant, même si, du fond du cœur, j’espère que vous aurez la sagesse de prendre les quelques jours de vacances dont vous semblez particulièrement avoir besoin ces temps-ci.

A la semaine prochaine !

Afficher la suite

La politique vue de ma fenêtre. Anti-indépendantiste primaire et secondaire. Vice-présidente du 627ème parti loyaliste calédonien.



Laisser une réponse

85 Commentaires sur "Elisabeth Nouar en pleine rechute"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Bravo Mme MONTRAVEL, votre billet est d’une très grande qualité et d’une grande justesse concernant E.NOUAR. Toutefois, en ce qui concerne sa santé mentale, c’est bien pire que ce que vous ne pensiez… En effet, E.NOUAR n’a fait que reprendre à son compte des réflexions et des propos qui circulaient sur certains sites depuis la semaine précédente. Pour la réservation de sa chambre à Nouville, j’aimerais qu’elle me précise si c’est avec ou sans vue sur mer.

Mimine, pardonnez à Rigobernut car il ne sait pas ce qu’il dit.

Lequel a adopté l’autre ?

Ils sont siamois, Omega, d’où un seul nom pour l’ensemble (on peut donc en avoir deux pour le prix d’un, n’est-ce pas formidable ?).
Rigo, votre phrase
“Pour ta gouverne, sache que je ne crois aucune religion”
sera par Inforétif rapportée au papiste Petelo in petto :
attendez-vous à une excommunication de votre secte en bonnet difforme.

Rigoberto

Pour ta gouverne, sache que je ne crois aucune religion, pour moi ce sont des balivernes, mais j’ai du respect pour les gens qui ont besoin de croire si cela peut les aider à vivre ou à supporter l’existence, je ne blasphème donc qu’entre amis avertis pour rigoler un bon coup, cela ne gêne personne et détend l’athmoshère.Donc je suis contre les attentats terroristes partout sur la planète, mais je ne suis ni juif, ni Charlie, ni le pape, ni la police nationale, je suis Rigoberto, français et fier de l’être, c’est déjà pas mal comme ça non ?

Rigoberto

Tu veux aussi enfermer le pape, les musulmans et Marine Le Pen parce qu’il ne sont pas Charlie ?C’est toi qu’on devrait foutre à Nouville, dans la chambre murs en béton avec camisole ou capitonnés ? Plutôt capitonnés, avec Mimine on ne sait jamais…

RigoBernut  alias “Monsieur 12%”… c’est mieux que le beaujolais mais ça ne pèse pas lourd quand même!

Beaucoup, beaucoup, beaucoup trop de mauvaise foi de part et d’autre…Mme Nouar peut être exaspérante, c’est vrai, mais ceux qui lui interdise l’accès à leur conférence de presse et après cela vont défiler pour défendre la liberté d’expression, c’est fort de café.Surtout que ces gens là (excepté Lagarde) ont tous biberonné au RPCR pour se lancer en politique, à cette époque ils se pliaient en deux, en quatre, devant E. Nouar et C. Prost.Avant de monter au cocotier il faut avoir le fond du caleçon propre disait nos anciens, mais les leçons et conseils avisés de nos aïeux ont laissés… Lire la suite »
quelle aubaine , plusieurs millions de francais rassemblés sous un méme théme , le réve de tout politique . bon resumons , on a la nasse c est le théme “je suis charlie” . on a 5 millions d electeurs blottis au fond de cette nasse , y a plus qu a trouver le moyen de les subjuger pour remonter dans les sondages , du pain beni . bon le plus simple et le plus facile , on envoie les gardes taper sur tout ce qui bouge et qui semblerait etre contre ce fameux “charlie” . un automobiliste qui bleugle… Lire la suite »

gadjo, vous n’êtes qu’un triste capitulard dénué de toute empathie pour les victimes la plupart musulmanes de l’extrémisme islamiste.
Je propose qu’on vous envoie en victime expiatoire, le dernier Charlie Hebdo fiché dans le cul, au devant de ces “dizaines de millions d arabes qui sont [spontanément bien sûr] dans les rues”, ainsi grâce à votre sacrifice, on évitera dans un an “une nouvelle ére , l ére d un soulevement des pays arabes sans precedent contre la france” .

inforetif , quelle intolerance , me ficher le dernier charlie hebdo dans le cul ? n etais ce pas pour la tolerance et la liberté d expression que vous avez defilé ?  ceci dit je pense que charlie hedbo porte une responsabilité vis a vis des francais qui sont descendus dans la rue et qu ils n ont pas été a la hauteur , par leur connerie ils mettent en danger des millions de francais qui vivent a l etranger et notamment en afrique et au maghreb , que penseras t on le jour ou une fillette de 10 ans… Lire la suite »

inforetif , concernant la retractation de guy bedos decidemment vous etes aussi lourd que les pitoyables dessinateurs de charlie h , je vous conseille de revisionner la video sur youtube , rien ne vous saute aux yeux ??? cette retractation vous semble naturelle et normale ? croyez vous que bedos a perdu les pinceaux ou quoi ? liberté d expression mon oeil oui .

“mechanceté gratuite , un peu comme quand vous dites que je devrais me mettre un chalie hebdo dans le cul”

Je ne vois pas de méchanceté là dedans ! Un journal ça n’est quand même pas un oursin diadème et je ne vous demande pas de vous faire Hara Kiri (c’est vous qui parlez de Reiser) avec, tout de même !
Pas Hara-kiri, juste Charlie, c’est tout : allez, un bon geste …

inforetif , le probléme de la liberté d expression c est quand elle depasse les limites du respect et de la mechanceté gratuite , un peu comme quand vous dites que je devrais me mettre un chalie hebdo dans le cul ( je ne me servirais d ailleurs méme pas de ce torchon comme pq )  , pratiquer la provocation avec de la finesse est tout un art qu apparemment les dessinateurs de charlie hebdo n ont pas ou plus  , reiser avait du talent . quand a notre bon president “normal” qui ne trouve rien d autre que de… Lire la suite »

triplon… (pour cause de quarantaine)

“La tolérance et la liberté d’expression” Je ne vous empêche nullement de vous exprimer, gadjo, et ma véhémence est juste proportionnelle à la HONTE que vous devriez avoir pour ce que vous avez écrit. “par leur con.ne.rie ils mettent en danger des millions de francais qui vivent a l etranger ” La co.nn.erie c’est celle des mus.ul.mans ultras et il ne faut absolument RIEN leur concéder car alors les conséquences seront terribles, et pour la liberté d’expression en France (ce sont EUX qui vont fixer des limites à NOTRE expression ? ) et pour notre sécurité physique. J’ai vécu longtemps… Lire la suite »

doublon

docteur g.  vos paroles sont bien dures a mon egard . l anonymat vous donnerait t il des ailes ?

ben oui c est l impression que cela me fait , c est curieux ce revirement a contresens et la facon dont il le dit , ceci dit guy bedos n est pas non plus parole d evangile , je le considere juste comme un avis divergent qui merite d etre souligné 

“cette retractation [de G. Bedos] vous semble naturelle et normale ? ”

Quelle mauvaise foi, ga.d.j.o !  Vous pensez qu’on lui a mis un couteau dans le dos ?
http://www.lavoixdunord.fr/region/guy-bedos-a-propos-de-charlie-hebdo-une-sorte-de-folie-ia0b0n2587705

Rigoberto

Inforétif, le Docteur G ? C’est celui qui est spécialisé dans le point G comme Gomès?

docteur g. ?
Vous faites erreur gadjo , je n’ai pas de doctorat et mon nom ne commence pas par G, essayez d’éviter d’aller harceler quelqu’un d’autre que moi.

Georges

Article remarquable et juste de bout en bout !  Quel Triste ralliement que celui de mme Nouar aux thèses évoquées des “Frères Musulmans”.Pas de place à RRB pour une dissidentes aux plus belles valeurs de notre France. Pfffff…. Adieu madame Nouar

Rigoberto

Aux musulmans, au pape et au FN.

Michel

Pour vivre heureux, vivons caché.Dénigrer sans arrêt de façon masquer c’est plus facile que d’oser se montrer et assumer.Accepter le débat ? pas de problème mais avec qui ?? faute de combattant….

Madame Nouar dispose probablement d’un droit de réponse sur Calédosphère, Michel.

Aubert therese

j’aime la franchisse et la clartee de vos commentaires  et je  vous remercie de m’y associer  

Ce lundi, Elisabeth Nouar s’est “fait” HARA KIRI.

wpDiscuz

Voir plus dans Chroniqueurs

Tendances

Les derniers comm’s

To Top