Connect with us

Calédosphère

LES CHRONIQUES DE CATON

Et après l’imbroglio ?

La mandature sera économique et sociale ou ne sera pas, qu’on se le dise !

La défiance des Calédoniens à l’encontre de leurs politiques tient au fait que ces derniers se sont montrés incapables de relever les défis économiques et sociaux qui se posaient au pays, peut-être même n’ont-ils pas voulu s’y attaquer. Ils ont ainsi laissé le champ aux syndicats dans la lutte contre la vie chère et ont vécu sur les acquis créés par les grands chantiers structurants de la fin de la première décennie du siècle, sans jeter un regard vers l’avenir. Aujourd’hui que la crise est là avec un chômage à la hausse et une croissance en baisse, nous voilà bien démunis et sans vraies perspectives, avec une partie du personnel politique opposée à toute idée de réforme de fond.

La question n’est même plus de savoir comment s’en sortir, car nous connaissons hélas la réponse, nous en avons eu une première approche en fin d’année avec l’adoption de mesures fiscales contraignantes. Et ça n’est qu’un début. La Nouvelle-Calédonie n’est pas à un tournant, elle est bloquée sur la route avec des caisses vides, une capacité d’épargne et donc d’emprunt, nulle, des ressources en chute libre, une fracture sociale désormais béante… Qui va remettre les choses d’aplomb ? Voilà bien la seule question qu’il convient de se poser.

On ne peut opposer au FPU d’avoir changé de doctrine économique, ça en est même son unique constance, depuis la création du RPCR. Pour le parti de Pierre Frogier, l’entreprise étant créatrice d’emploi, rien ne doit contraindre ni contrarier son expansion. Jusqu’à un passé récent, FPU et MEDEF convoyaient ensemble l’idée que hors de l’entreprise, donc des patrons, point de salut, ce qui a conduit quand même à quelques errements et à ce que le FPU soit coupé du pays réel. Ce qui a conduit à des coupe-sombres dans les dispositifs sociaux ou le logement, avec les conséquences que l’on connait. Mais un élément neuf est intervenu que le FPU n’a pas encore pris en compte. Les patrons eux-mêmes, constatant les risques encourus par l’économie calédonienne, ont accepté le principe de participer à l’effort commun via des taxations sur les dividendes ou le capital. Les médias n’ont sans doute pas assez insisté sur l’attitude du patronat calédonien adhérent à la conférence économique, fiscale et sociale d’aout 2014 pourtant initiée par le membre Calédonie Ensemble du gouvernement ! Cet engagement fondamental et significatif aurait du mener le FPU sur d’autres pistes de réflexion… Mais non, le FPU obsessionnel, s’est opposé aux mesures fiscales adoptées en fin d’année dernière, en dépit de sa signature et du soutien du MEDEF à ces propositions de réforme. Si le MEDEF reste défiant, voir opposé, à la doctrine Calédonie Ensemble, plus portée par une vision sociale qu’entrepreneuriale, il préfère cependant être associé à la réflexion que de se voir imposer une conduite par les syndicats ou la vision socialo-marxisante des indépendantistes.

Nous avons en main toutes les données du problème, ce qui nous fait comprendre que sortir de l’actuelle crise institutionnel n’a de sens que si cela débouche sur un mode d’action, d’engagement et de résultats. À qui donner notre confiance pour sortir du marasme ?

Caton

Afficher la suite

Observateur attentif de la société, Caton n'est dans ses analyses ni obtus ni extrémiste. Appartenant à une génération calédonienne qui en a vu d'autres, féru d'histoire, ce contributeur tranche au scalpel d'une plume acerbe et aiguisée nos idées reçues sur la vie politique locale. Adepte du Old School, Caton transmet au blog, depuis la fin de l'année 2012, par courrier postal une contribution portant sur un thème d'actualité qui est mise en ligne chaque semaine. Cité par Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Caton est l'un des "Sept salopards du net"



Laisser une réponse

28 Commentaires sur "Et après l’imbroglio ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Un nouveau Préz de Gvt CE = A Wind of Change.

https://www.youtube.com/watch?v=n4RjJKxsamQ

melkoni
Tout à fait d’accord, CE a une vision plus sociale et ouverte de la résolution des problèmes de la Calédonie, ce qui rend ses leaders automatiquement plus proches des  Calédoniens, il ne faut cependant pas rêver, la tâche est ardue. il faudra revoir la politique de la jeunesse, de la formation et de l’emploi et automatiquement celles du développement et de l’investissement industriel et commercial à moyen et long terme pour ne pas maintenir la Calédonie dépendante uniquement d’une mono-industrie minière. Dans cette optique la création de logements (indispensable) pourrait doper la création d’emploi avec les formations adéquates en face… Lire la suite »
CE est plus proche du peuple et il n’a qu’une parole……suffit de voir Sonia Lagarde.  :-))   Le discours politique qui plaît à l’électorat c’est une chose, faire une politique honnête, dénuée de calcul et d’arrière pensée s’en est une autre.La valeur de la parole de Ph. Gomès en 2007 c’était “pour l’avenir ensemble le candidat aux législatives ce sera Didier Leroux ! promis ! juré !Arrivé, il s’est présenté, il a terminé derrière le grand mou. Résultat, c’est Yanno qui a été élu, alors qu’en terme de voix Leroux aurait put l’emporter.Alors en politique quand on a des amis comme… Lire la suite »
melkoni

Si tu as raison et je pense que oui, prends des initiatives … crée un mouvement ou un parti politique pour ceux qui partage tes analyses et opinions. La Calédonie peut évoluer, je suis optimiste mais un peu trop vieux pour personnellement jouer les Che 🙂 .

Eh bien on diras que toi et moi on a plus l’âge pour concourir….sauf celui de s’exprimer sur les réseaux sociaux…

melkoni

Qui a dit que nous étions obligés de nous satisfaire de “bras cassés”, la société Calédonienne ne manque pas de gens compétents, c’est la façon de fonctionner   qu’il faut changer, nos gouvernants peuvent provenir en partie de la société civile, regarde rien qu’ici il y a des gens qui ont plus d’éthiques et d’idées que les vieux crocodiles du marigot Calédoniens, donc, rien n’est impossible.

Qui refuserait de vivre dans un monde plus équitable ? Personne ! Je pense. Mais les systèmes en place empêchent tout changement sain et réel. Les dissidents honnêtes des grands partis politique sont marginalisés jusqu’à être rendu inaudibles, les “trublions” qui dénoncent les abus en tout genre sont maintenus à la marge des médias et de tout autre moyen de faire passer leur message. Les plus malins, ceux qui veulent les bonnes places sans changer le système, attendent tapis dans l’ombre tel les Brutus poignardant César aux Hydres de Mars. Black feet et Nonold font parti de ces Brutus, aujourd’hui… Lire la suite »
melkoni

Je ne fais pas l’apologie de CE, je n’ai jamais parlé de parole donnée, je me contente de faire un constat des lieux. Quand à DL, il est peut-être mieux pour nous qu’il consacre son temps à la gestion de ses affaires plutôt qu’aux nôtres ça lui évitera d’éventuelles confusions.

Perso, je me contre fiche du grand mou, il a fait de la politique comme d’autres pratiquent le ball-trap, ce ne fut pour lui qu’un loisir. Le but de mon propos était d’illustrer une réalité que personne ne peut contester. En politique, Perceval restera une chimère après laquelle le bon peuple passera son temps à courir, nous devons faire avec la réalité, faute de grives, on se contentera de nos piètres moluques locaux.

Ce que nous voyons dans cette impasse politique actuelle, c’est surtout les limites de la déloyauté de l’UCF envers son ex maison-mère.

Ben… après un divorce tu peux te permettre d’être infidèle  😉

 Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. 

“….coupé du pays réel. Ce qui a conduit à des coupe-sombres dans les dispositifs sociaux ou le logement, avec les conséquences que l’on connait.”Preuve qu’il y a un gros problème. C’est pas étonnant avec l’économiste “génial” du Rump.

Quoiqu’il en soit, il n’était nullement besoin de faire capoter le gouvernement à partir du moment où les textes étaient votés. Surtout pour retrouver les mêmes quasiment aux mêmes postes. Mais il est vrai qu’un nouveau président modifiera tout et placera la Calédonie sur l’orbite du paradis.Cinthya Ligeard est beaucoup critiquée, notamment, elle est accusée d’être la marionnette de P.F. Mais qu’en serait-il de Philippe Germain ? A-t-il la stature d’un leader, ou fait-il parti de cette nouvelle génération de robot humanoïde qui obéit à son concepteur au doigt et à l’œil ?Finalement ce sera une borgne contre un aveugle.

gilbert

Je ne le connais pas du tout, mais il ne m’a jamais paru très convainquant, ni convaincu lui-même de ce qu’il disait… Tout ceci manque cruellement de personnes ayant une vision réaliste et humaniste, ainsi que les épaules pour mettre en oeuvre un projet qui ne soit pas un copier-coller de ce qui n’a pas fonctionner ailleurs… 

Ben c’est simple, il a le Q.I d’un chocolatier de choc X 2 (bis) et le charisme d’un mouton qui suit son Panurge de maître, à l’image de son jumeau, Ph. D.

D’après toi Eric ? Est ce que je le connais ? Je te laisse à ton appréciation personnelle…

Tu le connais ?Il semblerait que non…!!!

melkoni

Oui, tout à fait, la vision humaniste, manque souvent à nos politiques, laissons toutefois ceux que nous ne connaissons pas faire leurs preuves.   

@ChauchatM

Qui acceptera au gouvernement les voix du FLNKS sur ce projet de gestion responsable et de réformes? C’est la seule vraie question.

melkoni

Essayons de parier sur l’intelligence et le bon sens ! Non ?

Arf!! A 100 contre un alors 😀

melkoni

Etre encore idéaliste à mon âge canonique m’empêche de vieillir (trop). 🙂

Y a moyen d’avoir un peu plus d’éléments sur le projet du FLNKS, et quand j’écris FLNKS, je ne sais même pas si il y a un projet commun à ce mouvement pour “aider” le Gouv…???A moins que l’idée ce soit de mettre à la Présidence un ou une indépendantiste histoire de dire une nouvelle fois que le vote majoritaire ne pèse pas plus que çà…Une sorte de force injuste de la voix, des urnes…!!!

N’importe qui est prêt à prendre ces voix, si ça le rapproche de la mangeoire! En revanche, tout le monde préfère que ça ne se sache pas trop… Tiens, SYRIZA fait un carton en Grèce, ça intéresse personne??

melkoni

Si, si ça m’intéresse, j’espère que UE reverra sa politique d’austérité forcée qui aura appauvri des millions d’Européens et les aura conduit dans une période de déflation créant ainsi l’inverse de ce que “ces grands économistes prédisaient. N’oublions pas que nous sommes alignés sur l’Euro et bénéficions également des largesses de l’UE… 

Là, je te suis. Rien à attendre de ce capitalisme sauvage, de ce libéralisme dérèglementé dont rêve ici les vieux coloniaux du RUMP & C°…

Merci. Limpide, rien a ajouter.

wpDiscuz

Voir plus dans LES CHRONIQUES DE CATON

Tendances

Les derniers comm’s

To Top