Connect with us

Calédosphère

Actualité

Dossier des cliniques : l’incurie du gouvernement

Contrairement à ce qu’a pu déclarer Harold Martin à plusieurs reprises, le dossier des cliniques de Nouville est loin d’avoir été bouclé. Ce qui désespère les investisseurs et les promoteurs.

Depuis plusieurs semaines maintenant, le dossier des cliniques est l’objet d’un COPIL (Comité de pilotage) placé sous la présidence de Cynthia Ligeard et d’Anthony Lecren. Ce Comité qui réunit tous les acteurs du dossier à l’exception de ses principaux opposants, dont le clan Bétoé, s’est déjà réuni à plusieurs reprises, mais les choses ne semblent pas avancer. Or, les promoteurs de ce projet de 12 milliards de francs s’angoissent de voir le temps passer et la date butoir, fixée à la fin du mois de février, s’approcher. À cette date en effet, le projet sera mort-né puisque les financiers, notamment les banques, devraient s’en retirer.

Où est le bail ?

Outre les problèmes d’ordre public autour de cette affaire et auxquels le Haut-commissaire va bien devoir un jour apporter une réponse, les COPIL ont également permis de soulever d’autres difficultés. C’est ainsi que l’on a découvert que, bien qu’il ait été habilité par le congrès, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie n’a toujours pas signé le bail à construire, officiellement pour un problème technique. Ce qui n’est pas, on s’en doute, sans susciter la colère des promoteurs du projet qui s’interrogent sur les intentions réelles de l’institution. D’autant que, comme nous le disions plus haut, Harold Martin, alors président du gouvernement, affirmait que le dossier était ficelé et bouclé, il avait même procédé, accompagné de Sylvie Robineau, à la pose toute symbolique de la première pierre. Toujours est-il que cette difficulté nouvelle complique d’autant les choses.

Les coutumiers sollicités

Sur le plan de la revendication foncière, la présidente du gouvernement et Anthony Lecren sentent qu’ils sont pris dans la nasse. La nomination de trois médiateurs n’ayant rien donné, comme hélas on pouvait le craindre, ils cherchent désormais à botter en touche. C’est ainsi qu’ils ont fait appel à l’aire coutumière Djubéa Kapone pour qu’elle détermine quels sont coutumièrement les bons interlocuteurs, chez les opposants au projet, de manière à instaurer un nouveau dialogue ! Les chances de voir aboutir cette nouvelle opération sont minces en raison du fait que les autorités coutumières, à l’instar du sénat coutumier, n’ont guère envie d’être mêlées à cette affaire. Les coutumiers ont en effet encore en mémoire le fiasco, dont ils ont été les premières victimes, de l’opération « une tribu dans la ville » menée sur la baie de la Moselle.

Le gouvernement responsable

Le Copil doit encore se réunir, mais dans ces conditions, plus personne n’y croit vraiment. À moins que, face au monumental gâchis qui s’annonce, l’État ne décide de rétablir l’ordre et de permettre par l’intervention des forces de l’ordre, de rouvrir le chantier. Il faut enfin savoir que dans le cas dramatique où le projet serait abandonné, les promoteurs se tourneraient alors vers le gouvernement de la Calédonie pour lui réclamer des comptes et obtenir réparation des préjudices. Cela se chiffrerait en milliards de francs, ce dont la Nouvelle-Calédonie en ces temps budgétaires difficiles se passerait bien !

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

42 Commentaires sur "Dossier des cliniques : l’incurie du gouvernement"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Celui ka mis le pouce en bas, la en bas, ou il est toubib du prive, ou il est de droite, en tous cas, c’est sur, il a pas sa femme ka accouche a la clinique Magnin, ca se voit!!! Mon poteau, la sante c’est pas “plus tu payes, mieux c’est”… Et si tu inclus le facteur ‘PROFIT’, imagine un peu le ‘service’!!!

Cliniques privees? Jamais bon cela! La sante (et on paye assez d’impots pour ca, en France ou ici) ca doit etre GRATUIT (bon, enfin, 1 ou 2 Euros, ou l’equivalent, mais pas plus…)……

Clark

Rien n’est gratuit!!!

Les impots ne peuvent pas servir qu’a engraisser les politques quand meme, bon sang! Vous connaissez le montant que le contribuable Francais paye a Bercy?

staline

Je propose qu’on délocalise cette clinique au Vanuatu et pourquoi pas sur l’ile de Tana. En plus des soins, on aurait le privilège du voyage et des vacances.

Oméga, j’ai vu que vous précisiez sur votre profil : 5ème génération de Calédonien !!! Et les kanak alors, combien de générations avant que vous n’arriviez en tant que quoi au juste ? Bagnards ? colonisateurs ? administration pénitentière ? Vous savez donc qu’il y avait déjà un peuple !

Etes-vous sûr de tout ce que j’ai mis sur mon profil  ?     J’ai aussi mis “féminin” …    vous en êtes sûr ?     Je suis peut-être kanak et masculin …     qu’est-ce que vous en savez  ?    La curiosité est un vilain défaut monsieur Max …      on voit que vous ne connaissez pas ou mal ce pays, ici on peut être descendants de kanak et ou/de bagnard ou de kanak, de bagnard et de colonisateur (le vilain mot) ou de kanak et d’administrateur pénitentiaire …  et vous avez oublié les militaires (infanterie de marine, rien à voir avec les gardiens de l’adm.… Lire la suite »

pour info, je ne débarque pas ! et si vous êtes tout ce que vous dites, ce dont je me moque complètement, comment pouvez-vous proférer des paroles  dures et humiliantes vis à vis des squatters. Le fond du problème pour moi est la façon dont vous traitez ces personnes qu’elles aient raison ou non.Nouville est devenue l’étoile a décrocher pour promoteurs, arrivistes, financiers etc. Les squatts sont suffisamment loin pour ne pas venir vous ennuyer dans les beaux quartiers alors laissons-les là où ils sont et construisons cette fichue clinique ailleurs, là où il n’y  aura pas de polémique.

Il faut un ‘animateur’ pour nos amis squatteurs Canaques et les moins nantis dans notre societe, il faut un PLAN pour eux un plan economique et le social en decoulera… Faut pas une CLINIQUE, FAUT UN MEILLEUR HOPITAL, POUR TOUT LE MONDE!

Clark

Les squatteurs sont là parce que le société kanak, la tribu, n’a rien à leur offrir, et qu’il préfère encore se contenter des miettes de l’ignoble système occidental.  Tu lis bien ce que je dis, Max98? Ils préfèrent les MIETTES de l’occident, à la vie de leur peuple! Ceux qui doivent se remettre en question ne sont pas ceux que tu accuses!Nouville  a été illégalement squattée: c’était un domaine PUBLIC: les squatteurs, en s’installant, en s’érigeant en “possédants” du terrain: l’ont PRIVATISE!!!  Pourquoi ne squattent-ils pas autour des tribus?

DECENNIE

peut être au grès des vents comme les kanaks !

Yes DECENNIE au grès des vents comme les kanaks (je suis bien d’accord)

staline

je suis à la 150 génération de gaulois, mes ancêtres ont été colonisés par les celtes, vikings, romains, huns, anglais, allemands et j’en passe, pourtant, c’est curieux je n’en veux à personne.

Français de souche, donc…

Ne vous comparez pas au peuple qui a subi l’indigénat quand même, un peu de respect pour la population (pas les politiques qui ressemblent à ceux de métropole !!!). Vous vivez dans les cités de Pierre lanquette, de Tindu ? Vous n’avez même pas connu une guerre, alors soyez respectueux des autres

Clark

Non: on fait partie du peuple qui a été déporté sur un île pleine de cannibales à 18 000 km de chez eux.. pour avoir volé une poule…

D’accord avec vous. Donc si des roumains ou des polonais débarquent (plus de frontières) et prennent les terrains  appartenant à votre famille parce que non exploités c’est normal sous prétexte qu’ils vont construire un bâtiment extraordinaire qui va leur rapporter de l’argent alors qu’il y a un emplacement pas loin qui pourrait faire l’affaire puisqu’ appartenant au département ! Ils vont vous insultez si vous voulez les en empêcher  …… vous trouverez normal que les élus ne s’occupent pas de vous ….. d’accord l’histoire n’est pas tout à fait pareil mais en métropole je peux vous assurer que cela commence.… Lire la suite »

Bravo Staline (jamais je n’aurais pu penser dire un jour bravo à Staline (le vrai) rire …Donc moi je vous félicite …    150 ans d’ancêtres gaulois mélangés, remerciez-les ils ont fait de vous ce que vous êtes, la longue chaîne des ancêtres d’où qu’ils viennent font partie de nos gênes et nous devons nous en féliciter …    c’est ça la vie  !         Les miens sont aussi disparâtres que les vôtres et je leur voue une éternelle reconnaissance.

Roques Stephane

La vie chère, mais à qui profite réellement les surcoûts de nos produits?

JAK

Nouvelle Calédonie, petit lopin de terre perdue au milieu du Pacifique où les politiques gagnent de l’argent à ne rien faire et ou si t’es pas blanc, tu es impunissable et où tu a le droit de t’approprier l’endroit que tu veux pour y construire….

VIVE une Nouvelle Nouvelle Caledonie,  Nouvelle Region Francaise et VIVE ses Nouveaux Departements, nos Anciennes Provinces !

Vous n’avez jamais mis les pieds à Nouville ? Le camp est s’entend ! On n’y retrouve pas les pédophiles  blancs que l’on envoie en métropole, les vendeurs de drogues dures, les délinquants financiers toujours blancs ceux là etc.

NoComment
Plus sérieusement, je crois qu’on est devant un problème culturel….une culture du non dit ……… surtout quand ça concerne un aspect négatif sur un individu issu de la même culture ou la culture elle même. Mais l’incapacité à se regarder en face dire clairement, haut et fort, et ensuite agir sur la situation problème (comportement d’un individu, fait culturel inadapté etc…) est destructeur pour la culture et les personnes concernées et aussi pour ceux autour par voie de conséquence.                                          … Lire la suite »

Merci pour cette analyse qui ne fustige pas de façon éhontée une population déjà la cible en Province Sud de beaucoup de maux, à tort ou à raison.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top