Connect with us

Calédosphère

Actualité

Vanuatu : l’appel à l’aide du président Baldwin Lonsdale

Le cyclone « Pam » a frappé l’archipel du Vanuatu dans la nuit de vendredi à samedi, provoquant de nombreux dégâts et tuant vraisemblablement plusieurs dizaines de personnes. Face à l’ampleur des dégâts, son président a demandé samedi l’aide de la communauté internationale. soutien :

Après le passage du très violent cyclone tropical sur les îles du Vanuatu, qui pourrait avoir fait des dizaines de morts et provoqué d’énormes destructions dans le pays, son président Baldwin Lonsdale a lancé ce samedi un appel à l’aide internationale lors d’une conférence de l’ONU à Sendai au Japon :

J’en appelle, au nom du gouvernement et du peuple du Vanuatu, à la communauté mondiale pour nous donner un coup de main en réponse à ces calamités qui nous ont frappés 

Dans un communiqué, François Hollande, a assuré l’archipel de son « plein soutien à la population et aux autorités du Vanuatu ». Les autorités françaises par l’intermédiaire de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie Française répondront aux demandes d’assistance du Vanuatu, où déjà les aides commencent à arriver, les réseaux sociaux sont déjà à pied d’oeuvre pour venir en aide aux populations de l’ex condominium.

Après l’appel à l’aide du président vanuatais, la communauté internationale a débloqué des fonds à l’exemple de la Commission Européenne qui ce samedi a débloqué une première tranche de 1 millions d’euros pour aider les équipes d’urgence. Outre son aide financière, Bruxelles a décidé d’envoyer deux experts « pour évaluer les besoins humanitaires et assurer la liaison entre les différentes organisations.

« Quinze minutes de terreur absolue »

Le cyclone, qui pourrait représenter l’une des pires catastrophes naturelles du Pacifique Sud, a frappé l’archipel du Vanuatu dans la nuit de vendredi à samedi. « Quinze ou trente minutes de terreur absolue », c’est ainsi qu’Alice Clements, une responsable de l’Unicef sur place, a décrit le passage de Pam, un cyclone de catégorie 5 (la plus élevée sur l’échelle de Saffir-Simpson).

L’Onu dispose d’informations non confirmées selon lesquelles 44 personnes auraient péri dans une seule des provinces de l’archipel pauvre qui compte 270 000 habitants. L’ampleur des destructions était impossible à évaluer samedi, les communications ayant été coupées dans une grande partie de l’archipel lorsque le cyclone a frappé dans la nuit de vendredi à samedi avec des vents pouvant atteindre les 330Km/heure.
Si la Nouvelle-Calédonie a été épargnée, au Vanuatu c’est la désolation ;

Ce matin, c’est un spectacle de dévastation totale ici. (Tom Skirrow, de l’organisation humanitaire Save the Children)

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon a adressé du Japon ses condoléances au peuple du Vanuatu et dit «  redouter que les destructions (…) soient très étendues ». L’Australie s’est dite prête à participer immédiatement aux secours.

Les agences humanitaires espèrent pouvoir commencer à livrer les aides d’urgence à partir de dimanche, lorsque l’aéroport de Port Villa sera ré-ouvert.

Pour la Croix-Rouge, les habitants se retrouvent dans une situation « apocalyptique » a expliqué le directeur général de la Croix-Rouge française.

baldwinonu


11059322_1101337573225041_7683801737518777933_n

Afficher la suite

Jeune internaute tout frais sorti d'un œuf de la discorde, Machiavel à la plume alerte des jeunes pousses. Techno-connecté, s'exprimant sur tous les réseaux sociaux, Machiavel représente cette génération 2.0 qui occupe naturellement le Net. Marqué à droite, ses premiers écrits tranchent avec le politiquement correct habituel en Calédonie. A n'en pas douter, au fil du temps, le plus jeune de nos contributeurs saura prendre sa place parmi les "grands".



Laisser une réponse

32 Commentaires sur "Vanuatu : l’appel à l’aide du président Baldwin Lonsdale"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Rigoberto

Voici pourquoi les vols d’Aircalin se poursuivent malgré le risque pour la sécurité, des raisons politiques.
Le Président et CE se la jouent solidarité Fer de Lance plutôt que sécurité.

Lire la dépêche de Tahiti:

http://www.tahiti-infos.com/Aeroport-international-de-Port-Vila-contre-le-boycott-la-solidarite-melanesienne_a143910.html

Article intéressant, Rigoberto. On peut notamment y lire : “De son côté, la Banque Mondiale a rappelé en milieu de semaine qu’une enveloppe de près de 60 millions de dollars US avait été allouée à Vanuatu en 2015 pour la réfection de la piste de son principal aéroport. « Il s’agit d’un prêt à taux préférentiel censé financer une réhabilitation complète de la piste, sur une durée de plusieurs mois (…) Dans cette enveloppe, il y avait d’ailleurs une provision destinée à être mobilisée rapidement, pour les travaux les plus urgents, mais elle n’a pas été utilisée par le gouvernement… Lire la suite »

En effet, intéressant et je repose la question: “ou sont passés les 60 millions d 2015 ????!” Je n’ai pas donné 100 balles pour le cyclone, je ne donne pas 100 balles pour la piste et je ne donnerai pas 100 balles même s’il se prenait un tsunami. Et vive l’Indépendance !!! (et qu’on arrête les contrats de coopération………..)

A la différence des compagnies étrangères qui ont décidées de stopper leurs vols sur Port-Villa, Aircalin est majoritairement détenue par le gouvernement. Ça marche donc avec de l’argent public, et du coup RAF de craquer du fric dans l’entretien des aubes de compresseurs qui avalent de la poussière et des gravillons. Un simple gravillon qui frappe le bord d’attaque d’une aube du premier étage de compression, peut suffisamment l’endommager pour causer sa rupture immédiate ou différée. Même si les réacteurs sont conçu pour contenir les débris d’une éventuelle dislocation, il explose quand même. La sécurité des passagers, on s’en fout,… Lire la suite »
Rigoberto
Les seules compagnies étrangères encore présentes sur l’aéroport de Port Vila sont Air Nuigini et Solomons Airlines, quelle image Aircalin donne t-elle vis à vis de nos voisins Oz et NZ ? Les passagers transportés pourraient ils être en danger sachant que des morceaux de la piste peuvent être aspirés par les turbines des réacteurs et les endommager ? Que se passerait il si un réacteur tombait en panne en plein vol ? Qui serait responsable en cas d’accident ? Le gouvernement de NC, actionnaire majoritaire de la compagnie pourrait par la voix de son Président intervenir, or il ne… Lire la suite »

AIRCALIN joue avec la vie des passagers. Croire que le balayage de la piste de Port Vila soit un gage de sécurité relève de l’utopie. Quid s’il y avait un accident? qui serait responsable ? Le directeur d’AIRCALIN se rend-t-il compte des risques qu’il fait courir aux passagers ?
Nautile

Rigoberto
Le tarmac de la piste de Port Vila s’effrite, la dégradation s’est accélérée après le cyclone Pam en mars et les multiples rotations de gros porteurs genre Hercules C 130. Il y a 200 mètres qui sont très dégradés sur les 2600 mètres de la piste. Des morceaux de béton se détachent de la surface et risquent d’être aspirés par les réacteurs des avions. Ces corps étrangers sont susceptibles de détériorer sévèrement les turbines des réacteurs et entrainer des dysfonctionnements nécessitant le changement du réacteur dans le meilleur des cas. On ose imaginer ce qui se passerait si le réacteur… Lire la suite »
Rigoberto
Vanuatu : Aircalin va opérer en vol de jour AIRCALIN maintiendra ses opérations sur l’aéroport de Bauerfield. Mais, l’autorité aéroportuaire du Vanuatu doit mettre en oeuvre les mesures de sécurité telles que le balayage de piste chaque jour et à long terme, remettre aux normes cette piste. En conséquence, les horaires des vols Aircalin à destination et en provenance de Port-Vila seront modifiés pour opérer en vol de jour. Rigo : dans cette affaire, alors que Qantas, Air New Zealand et Virgin ont déclaré la piste de Port Vila dangereuse et stoppé leurs rotations, Aircalin a décidé de modifier ses… Lire la suite »

Rigo, je viens juste de regarder les horaires des vols au départ à l’arrivée de l’aéroport de port villa, et à ma grande surprise Qantas et Air NZ atterrissement et décollent, aujourd’hui 2 février 2016 ???
Tu peux nous expliquer pourquoi tu écris le contraire…???

Vivement l’indépendance qu’on puisse avoir aussi l’aide internationale pour bouffer !!! waf waf waf !!!!!!!!!!!!!!!

Rigoberto

Lu sur le site de radio Nouvelle Zélande
“In a statement, the FLNKS says it wants the territory’s international airline, Aircalin, to show discernment and keep the flights.”
Le FLNKS a déclaré que Aircalin devait faire preuve de discernement et de continuer les vols sur Port Vila.
Vivement l’indépendance, les grands experts aériens du FLNKS pourront enfin s’exprimer librement…

Rigoberto

Le FLNKS est hallucinant de connerie sur ce coup là, ça fout les jetons…

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top