Connect with us

Calédosphère

Actualité

Quand des jeunes Kanaks et Wallisiens se déclarent la guerre

Des bagarres inter-ethniques filmées se multiplient aux abords des établissements scolaires et font le tour des réseaux sociaux. Alors que la DDEC a décidé de la fermeture de ses établissements sur Paita l’inaction des autorités fait polémique.

Preuve que le phénomène prend de l’ampleur, Calédosphère a reçu en une seule journée une demi-douzaine de vidéos montrant des bagarres inter-ethniques opposant des jeunes kanaks à des jeunes wallisiens sur l’agglomération du Grand Nouméa. Mais depuis la publication de la première vidéo la semaine dernière, la décision a été prise de ne plus les retransmettre sur le blog, même si celles-ci restent disponibles sur les réseaux sociaux et notamment sur les pages de certains très jeunes délinquants.

Particulièrement violents, ces affrontements présentent plusieurs points communs. Ainsi, ils n’opposent que des jeunes garçons, quasiment tous mineurs, d’origine kanak et wallisienne ou futunienne. Les bagarres sont l’œuvre de groupes qui s’en prennent à un individu seul ou à un autre groupe, semble-t-il au hasard. Preuve qu’elles sont préparées et organisées, ces « bastons » sont filmées de telle sorte qu’un complice sait à l’avance quel individu va être frappé. Les vidéos courtes de quelques secondes obtenues à l’aide de smartphones sont ensuite partagées sur des comptes Facebook ou dans des groupes grâce à des pseudos. De même, plusieurs jeunes internautes nous ont confié que des rendez-vous « de contre-attaque » étaient pris, toujours sur les réseaux sociaux, de sorte qu’une bagarre filmée en entraîne ensuite une autre devant un autre établissement scolaire ou un lieu différent. La propagation de ces vidéos étant quasiment virale, certaines de ces bagarres très violentes ont été vues par plus de 30.000 personnes… leurs auteurs n’hésitant pas à s’en réjouir.

Des autorités dépassées

Au-delà de la multiplication de ces violences, plusieurs éléments tendent à démontrer que les autorités sont totalement désemparées face à des événements dont elles ne comprennent ni les développements ni les causes. C’est ainsi que, pour le Vice-Recteur Patrick Dion, il ne faudrait simplement pas évoquer ces faits que des dizaines de milliers de calédoniens connaissent déjà :

La médiatisation est une mauvaise affaire, il ne faut pas donner prise à ces événements (Patrick Dion ; Sources LNC)

Une curieuse attitude qui mélange le « pas de vague » à une politique des « yeux fermés ». Mais face à l’inquiétante réalité, est-ce la solution ? Comment, en effet, ne pas donner prise à des évènements qui ont poussé la direction de l’enseignement catholique a fermé tous les établissements qu’elle gère dans l’une des communes les plus peuplées de Calédonie ? Les autorités prôneraient-elles une forme de censure ? En tous les cas, les propos du Vice-recteur démontrent qu’il y a bien du déni au sein de l’éducation nationale :

On ne peut pas juger et dire que 2015 est une année plus violente que 2014 : il est trop tôt. J’incite à ne pas donner d’ampleur à ces faits (Patrick Dion)

Un message qui fait fi des centaines de partages, des milliers de commentaires et des dizaines de milliers de vues qu’engrangent les films de ces bagarres depuis plusieurs jours. Du reste, on peut se demander pourquoi les services de police n’appréhendent pas les auteurs de ces vidéos. En effet, s’agissant de celles-ci, tous les informaticiens savent que les métadonnées des « clips » pourraient permettre dans de nombreux cas de découvrir des informations précises sur ceux qui les ont filmés : numéro du smartphone, identité du compte et parfois même adresses IP liées aux chaines Youtube. Les récents évènements ayant eu lieu en métropole ont démontré que les forces de police sont en mesure de retrouver et d’appréhender ceux qui se montrent complice de mise en danger de la vie d’autrui.

Continue Reading

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

297 Commentaires sur "Quand des jeunes Kanaks et Wallisiens se déclarent la guerre"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
polux

Qu’ils s’entretuent ces pouilleux..

moi je propose des immersions de type koh lanta à ces jeunes du type cultiver pour vivre, chasser pour avoir de la viande et s’entraider pour s’en sortir… un peu genre Labyrinthe ou pire !!!! hunger games ???? et cerise sur le gâteau, on y mettra des vrais criminels néo nazis avec eux comme ça ils verront si on est pas tous calédoniens

Franck

Je propose un système de vidéo surveillance aux abords des établissements scolaires

ce matin a paita , au college champagnat , alors méme que les coutumiers etaient presents pour jouer l apaisement , 4 wallisiens sont rentrés en range rover a l interieur de la cour par le grand portail pour provoquer les gosses , il y avait un fusil bien visible a l interieur du range rover . ce sont des wallisiens de paita que l on connait et c est un manque de respect inacceptable .  personne n a repliqué et ne repliqueras par la violence a cette provocation , c est a la communauté et aux coutumiers wallisiens de… Lire la suite »
Melb

Bah pourquoi tu ne l’as pas signalé aux gendarmes qui devaient être devant  le portail pour la sécurité ??? ou du moins tu aurais du le signaler à la gendarmerie de Paita, en plus si tu les connais , t’es un bon toi???? histoire histoire … ssshh quel échec!!!

Clark

“Nettoyage des brebis galeuses” Seulement chez les Wallis?

clarck si tu trouves qu il est normal que des adultes penetrent dans un college avec des fusils pour menacer des gosses je respecte ton point de vue , juste que je ne pense pas pareil que toi . on parle de bagarres de jeunes et comme par hasard d un coup on voit se meler des adultes qui sont la on ne sait pas pourquoi a un moment ou tout le monde joue l apaisement je trouve cela bizarre , de toute facon personne n est rentré dans leur jeu , du coup ils se sont mis dans la… Lire la suite »
Clark

T’es vraiment un malcomprenant…”qui sont prets  méme a sacrifier l image et la sécurité de leur communauté ”  LA  “SECURITE”??? Mais t’entends quoi par là?  Tu es prêt à envisager une réaction violente, mais toujours du même coté??? . Et tu n’es pas “tout le monde”… Gadjo!

Matteï

Pour certains l’évolution a du mal à se faire ,on ne passe pas de l’ère du cannibalisme à l’ère d’internet en un peu plus d’un siècle…voir ce qui se passe encore dans certains pays de la zone europe dits évolués après plusieurs siècles! Pace salute

Bonobo

Il faut laisser le temps de l’assimilation. Mais ça prend un certain temps: variable selon les individus. C’est un peu comme le temps que met le fût du fusil à refroidir lorsque la balle est sortie du fût comme dirait Fernand Raynaud ce maitre à penser. 

Clark

le canon… le canon…. C’atait le canon pour Fernand le Calédonien manqué…

Lassitude

Lassitude

J’ai du mal à comprendre: Pour apprendre aux gosses à ne pas etre violents, il faudrait avoir le droit de les astiquer? “C’est pas bien ce que tu fais, faut pas taper les autres… sinon je t’en colle une!”… Ca vous parait pas un peu contradictoire? Alors, les gosses ne se battraient pas… par peur d’etre battus?…Non, vraiment, je comprends pas. Ou est l’exemple?

” Pour apprendre aux gosses à ne pas etre violents, il faudrait avoir le droit de les astiquer?” Sans vouloir forcément avoir l’air d’approuver la méthode, rappelons qu’elle remonte à très longtemps et a pu avoir quelque efficacité. Louis XIII notamment (en fait Richelieu) avait eu l’idée, pour faire cesser les duels, de faire arrêter les duellistes avant que l’un des deux ne se fasse trucider, puis de les faire décapiter tous les deux : ainsi l’espoir d’être celui qui survivait ayant disparu, la fréquence des duels diminua sensiblement par la suite… Parallèlement, dans le cas des bagarres actuelles, celui… Lire la suite »
Clark

Nan laisse inforétif: entre l’argument du genre”les parents n’ont plus le droit de filer des roustes à leurs gosses: c’est pour ça qu’ils déconnent”.. et l’argument des autres “faut pas taper ceux qui ont tapé: c’est un mauvais exemple”: il n’y a aucune issue… La boboterie nous a mené à une impasse. 

Clark

Et bien c’est simple: “Tu veux la violence? tu as la violence!”…” Tu ne veux pas la violence: tu as la PAIX!” c’est clair  non? 

Pour faire simple : Est-ce que tu sauterais d’une avion sans parachute ? Probablement non. Pourquoi ? Parce-qu’il y aurait vraiment très peu de chances pour que tu t’en sorte vivant. C’est un fait incontournable et tu en est conscient, donc si tu est normalement constitué et possède une once de logique tu n’essaierais même pas. Maintenant un gosse qui fait des conneries (des grosses conneries) il faut faire quoi ? Discuter, le raisonner passer des heures voir des jours a essayer de lui faire comprendre ce qu’est le sens moral et le respect, tout en sachant qu’un ado cherche… Lire la suite »
Lassitude
Tyty, merci pour cette réponse. Je comprends bien que faire peur est un moyen efficace de contrôle, mais je crois que c’est pas idéal: ne vaut-il pas mieux faire le bien par principe, par conviction, que par crainte de représailles physiques? Mes remarques valent autant pour les partisans de la punition corporelle parentale que pour les agitateurs qui proposent plus bas de regler ça à coup de “gros sel”. Car dans le fond, c’est la meme chose: repondre à la violence par la violence. Et ce qu’on enseigne alors à ces gosses, c’est que la violence est un moyen de resolution des conflits acceptable.Faire autrement… Ok… Lire la suite »
Quand je parle de dosage, je ne pensais pas au dosage des corrections des parents sur leur enfants. Pour moi celle -ci doit s’arrêter à la simple “fessé”, je suis totalement contre les corrections violente qui emmenent des gamins à l’hosto avec des fractures voir pire. Les parents qui commettent de tels actes doivent en répondre devant un tribunal. Lorsque je parle de dosage, je pensais plutôt à celui de la justice. Car à l’heure actuelle lorsque des parents sont désemparés et impuissants devant leur progéniture, il n’y a rien pour palier, le gosse reste impuni. Il devrait y avoir… Lire la suite »
Lassitude
Je ne sais pas Tyty… aux USA ils ont la peine de mort (ainsi qu’un cocktail similaire de tensions ethniques historiques et d’armes), et cela n’a jamais reussi a faire chuter cette violence, donc helas, pour reprendre ta metaphore, ils continuent de sauter de l’avion. Au passage moi aussi j’aime bien voyager, mais je ne crois pas que le probleme ici soit de sortir voir ailleurs: plutôt de rentrer, d’examiner ce qui se passe dans les foyers. Le souci c’est l’arsenal de comportements que l’on fournit au gosse: si on le provoque verbalement à l’ecole, pour qu’il réponde autrement que par un coup,… Lire la suite »
Lassitude, je pense avoir une meilleur vision de l’approche que tu a du problème. En effet, je te rejoins sur le fait que l’idéal serait de réussir à résoudre la violence en utilisant un autre moyen que celui de la violence. Mais…D’un naturel curieux et ayant assez voyagé dans différents pays aux cultures et coutumes très variés, je me suis vite rendu à la réalité que le monde n’est malheureusement pas peuplé uniquement pas des gens bien intentionnés. La majorité de l’humanité possède une morale perfectible, des bases sur la valeur de la vie qui font peur, et surtout une… Lire la suite »
DECENNIE

je suis d’accord sent corecsion comment qu’on sais qu’on a fê des fôtes ?

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top