Connect with us

Calédosphère

Actualité

CCI : les « gobergeurs » de retour

Quelques semaines après la divulgation du rapport de la chambre territoriale des comptes sur la gestion de la CCI et de l’aéroport de la Tontouta et ses critiques accablantes, la nouvelle équipe se place au cœur de la polémique avec cocktails et petits fours. T’a pas été invité ?

« Nous voulons insuffler un renouveau à la chambre » (Jenny Seagoe, LNC 28/11/2014). Celle qui était alors candidate à la présidence de la CCI, se voulait être la nouvelle génération qui moderniserait l’institution marquée par une fin de mandat d’André Desplat éclaboussée par les difficultés et les déboires avec les prestataires du chantier de la Tontouta. Mais on ne change pas une équipe qui gagne, puisque celle qui est depuis décembre dernier à la tête de la CCI occupait les fonctions de vice-présidente sous l’ère Desplat.

En mars dernier, la CTC rendait son rapport sur la gestion de la CCI et sur le chantier de la Tontouta, un rapport commandé à l’époque par l’ancien Haut-Commissaire, Jean-Jacques Brot, qui avait fait une entrée médiatique fracassante lors de l’inauguration en grande pompe du nouvel aérogare.

« Ils préfèrent se goberger au frais du contribuable » (Jean-Jacques Brot discours d’inauguration à l’aéroport de la Tontouta)

Les « gobergeurs » sont de retour. L’ancien représentant de l’État en Nouvelle-Calédonie aurait encore là de bons mots pour définir ce cocktail organisé jeudi 2 avril à l’auditorium de la CCI à Nouméa. Les « rendez-vous de l’économie », qu’elle organise, auront pour thème le chantier du médipôle de Koutio et plus particulièrement les nombreux appels d’offres qui auront lieux dans les prochains mois.

Des appels d’offres qui risquent d’être mal reçus par les entreprises calédoniennes, puisque le rapport de la CTC mettait en avant les nombreux contentieux qu’avait la CCI auprès des sous-traitants :

La juridiction observe également que la gestion des marchés s’est avérée peu satisfaisante sur le plan juridique. Les avenants portant sur la modification de travaux ont été tardifs et même parfois inexistants. (Cf. Rapport de la CTC)

Lors de cette rencontre avec l’équipe dirigeante du CHT, les entreprises calédoniennes sont invitées à ce cocktail, mais le monde économique répondra-t-il favorablement à cette invitation ? Peut-être que les entreprises non encore indemnisées en profiteront pour demander à être payées. Pour éviter un auditorium vide, le service communication de la CCI a envoyé dans toutes les boites postales des invitations sur papier-glacé pour assister à cette rencontre, les calédoniens qui n’avaient pas été invités lors de l’inauguration à grand frais de l’aérogare pourront prendre la place des 500 privilégiés qui se sont goberger au frais du contribuable.

Si le rapport de la CTC recommandait à la CCI d’effectuer des « efforts de rationalisation et d’économie en matière de dépenses courantes », il semblerait que la nouvelle équipe en place n’ait cure de ce rapport et préfère encore dépenser et se goberger sur le dos des calédoniens, alors que ceux-ci viennent tout juste de payer leurs impôts. Peut-être comme le recommandait Jean-Jacques Brot « qu’un peu de discrétion s’impose désormais après ces grandes dépenses ». Mais les actes ne sont pas au rendez-vous. Espérons que les invités de ce cocktail trinqueront à la santé des contribuables, c’est le moins qu’ils puissent faire !

Afficher la suite

Jeune internaute tout frais sorti d'un œuf de la discorde, Machiavel à la plume alerte des jeunes pousses. Techno-connecté, s'exprimant sur tous les réseaux sociaux, Machiavel représente cette génération 2.0 qui occupe naturellement le Net. Marqué à droite, ses premiers écrits tranchent avec le politiquement correct habituel en Calédonie. A n'en pas douter, au fil du temps, le plus jeune de nos contributeurs saura prendre sa place parmi les "grands".



Laisser une réponse

31 Commentaires sur "CCI : les « gobergeurs » de retour"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
incredule

Cet article, c’est vraiment du grand n’importe quoi, les rendez-vous de l’économie sont plébiscités par les entreprises et l’auditorium de la CCI est toujours bien rempli dans ces occasions. Le thème de celui de jeudi était de présenter aux entreprises locales les marchés potentiels en phase exploitation du médipole, la CCI est tout à fait dans son rôle en organisant ce RDV. le Cocktail était financé par le CHT pas la CCI.

C’est donc l’offreur de marchés qui régale les soumissionnaires futurs ??? drôle de pratique et drôle d’époque. Il faut également remarquer les publicités “pleine page” du CHT pour les futurs marchés ouverts pour l’achèvement et la mise en opérationnalité du Cht sur le site de Koutio. Les entreprises locales avaient elles réellement besoin de tout ce déballage médiatique? sur quels crédits sont ponctionnées ces dépenses (budget d’investissement? budget de fonctionnement ??? budget de communication ???? ) . En raison de la fongibilité de certaines enveloppes, de la directive M21 qui permet  à la direction, sous couvert de la tutelle du… Lire la suite »
CHANOURDIE22

la CTC comme JJ BROT a bien raison de fustijer la gestion de la CCI , mais comme TOUTES (ou presque ) nos institutions, c’est le laxisme , la démagogie, la prévarication, le gàchis, qui sévicent !!!je ne parlerai pas de nos politicards de tous bords, honteusement protégés par un haussaire socialos, aux ordres, là ou MITTERAND a échoué HOLLANDE et son catalan  vont réussir à mettre l’indépendance et ses dérives mafieuses en place !!!

Levoyageur

Tous ces politiques n’ont rien a faire du peuple,c’est a nous de refaire cette politique a nous de prendre les choses en mains.Nous allons tous dans le mur…………..Ils prennent a deux mains l’argent du peuple et de s’enrichir.Un jour arrivera ou nous sortirons dans la rue.Le ral-bol est vraiment profond..Réagissez Merde.

incredule

Le poste d’élu à la CCI est bénévole.

Ben Oui, je veux bien le croire mais tiens à vous signaler, que pour soutenir cela, il vaut mieux choisir un autre pseudonyme qu’ Incrédule, parce que c’est un facteur d’induction de doute ou de message paradoxal ….

Incredule

C’est vrai mais c’est un vieux pseudo que j’aime bien quand je vois la bêtise ambiante

Antipodeanman2207S
Cher Machiavel, votre contribution sur le sujet mérite que l’on y apporte un petit bémol si vous le permettez. La CCI et ses responsables ont certes eu tort sur 4 éléments essentiels : le choix du cabinet d’architecte, le choix de certaines entreprises incapables parce que le projet dépassait leurs capacités tant technique que documentaire, le choix d’autres entreprises (elles capables) mais dont les prix ne pouvaient être sérieusement tenus parce que volontairement bas pour décrocher les marchés (les travaux supplémentaires devant leur permettre de se refaire !), le caractère ostentatoire du cocktail. Mais il conviendra ici de rappeler que :  toutes les entreprises n’ont pas… Lire la suite »

@ Antipodeanman2207S:  Ce plaidoyer pro domo ressemble à s’y méprendre à un début d’acte de contrition, rapidement terni par un “M’sieur, M’sieur, c’est pas moi, c’est la faute à çui qu’est là-bas”. En tous les cas, il sent trop fort la communication externe de la CCI et surtout… il évite prudemment l’analyse de fond: attribution de marchés aux copains, avantages et remontées d’ascenseur, procédures proches du délit d’influence. Le panier de crabes est bien gardé ….

Antipodeanman2207S

Cher Melchisansdek, ce qui a été écrit est pourtant simple, clair et en français correct ce me semble !  Arrêtez-vous donc aux seuls mots employés; ne les modifiez pas au gré de votre parti pris. Vouloir y lire autre chose que ce qui est écrit n’est que de la mauvaise foi.

Incredule

Well, vu le temps que j’y passe (bénévolement) je pense que ça me donne une certaine légitimité pour faire des commentaires…

Bonobo

Avec tous ces autistes volontaires il arrivera surement un moment ou il faudra renverser la table pour se faire entendre. Et là on ne pourra plus contrôler la situation. Tous ces beaux conseilleurs vont crier au scandale! Qu’il est bon de pouvoir se goberger aux frais des autres! Mais attention cà n’a qu’un temps.

incredule

Le poste d’élu est bénévole. Notre motivation est d’aider les entreprises, pas de nous “goberger”.

Mais elle est méchante la bête et elle mordrait presque… Sur le fond, temps consacré et légitimité pour exprimer un avis d’expert ne sont pas toujours synonymes. Ce que j’en connais ? rien de plus que ce qui est accessible sur le site de la Chambre Territoriale de la Cour des Comptes : est-ce que cela vous suffit?

Cher Antipodeanman2207S, votre nouveau pseudonyme “appointé” est plus court que le précédent, mais tout aussi déplorable car c’est notre incrédulité que vous suscitez. “Robin des bois”, “Chevalier Blanc”, “Ivanhoé” seraient peut être mieux appropriés lors de vos prochaines sorties. 

Antipodeanman2207S

Nouveau pseudonyme !  Mais je n’en ai jamais eu qu’un ! Vous faites erreur. Mais “appointé” que cela signifie- t-il ?

Incredule

Well, vu le temps que j’y consacre je pense que ça me donne une certaine légitimité pour donner mon point de vue. Et vous, vous y connaissez quoi réellement ?

“Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir”.

C’est comme la Cafat, le Ruamm… on a juste le droit de payer et de la fermer. Si ces institutions qui pompent 10 fois plus de fric que ce qu’elles produisent de service public, n’étaient pas protégées par l’obligation d’affiliation, ça ferait belle lurette qu’elle n’existeraient plus.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top