Connect with us

Calédosphère

Actualité

La polyclinique de Nouville encore bloqué !

On croyait le confit réglé, il n’en est rien. Au soir de ce long week-end de Pâques, les opposants à l’installation de la polyclinique à Nouville ont à nouveau bloqué le chantier.

Tout a démarré ce lundi tard dans la soirée, lorsque sur les réseaux sociaux ont circulé des informations concernant d’une part la tenue de réunions des opposants, le clan Bétoé et les Enfants du Pays, et d’autre part le blocage du chantier. Ce blocage aura été effectif vers 5h00 ce mardi matin, interdisant l’accès au chantier aux engins et ouvriers. Aucun débordement n’aura été signalé. Très rapidement, les forces de l’ordre sont arrivées sur les lieux, police et gendarmerie Nationale, dont les éléments ont pris position devant le siège du Sénat Coutumier. Une situation qui devrait évoluer dans les heures à venir, les autorités (Haut-commissariat et Gouvernement) ont été informées de la situation et des réunions sont programmées. Selon nos informations, les opposants au projet réclament d’une part l’obtention d’un terrain de plusieurs hectares à Nouville et le déménagement du projet de la polyclinique sur un autre terrain.

Et la parole donnée ?

Ce nouveau blocage intervient alors qu’il y a une quinzaine de jours, un accord avait été trouvé. Les discussions entamées par le gouvernement, en particulier Cynthia Ligeard et Anthony Lecren, avec l’aide de Roch Wamytan, avaient abouti, notamment grâce à l’intervention des autorités coutumières de l’aire Drubéa Kapümé. Cet accord semblait convenir à toutes les parties concernées, à commencer par les promoteurs du chantier qui se voyaient enfin accorder l’autorisation de poursuivre les travaux. Mais cet accord n’avait pas été formalisé semble-t-il par les opposants au projet, laissant ainsi une porte ouverte à de nouvelles revendications, ce qui vient de se produire.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

55 Commentaires sur "La polyclinique de Nouville encore bloqué !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
gil

je comprend qu’ils bloquent; depuis des années, le clan betoé  avait fait valoir ses droits sur la presqu’ile et  des qu’il y a une histoire de gros sous, les wamytans font jouer leurs connivences politiques avec  Frogier  pour s’accaparer les milliards 🙂   . Magouilles Magouilles quand tu nous tiens  !Si Lecren et Wamytan avaient le cul propre,, ils auraient laissé l’ADRAF se dépatouiller ce sac de noeud

Nouville encore bloqué = la valise à billets n’arrive pas à passer par la petite porte dérobée (celle qui est située à l’opposé de la porte principale, afin d’être cachée aux regards de tous). En l’occurrence, elle porte ici particulièrement bien son nom ….

中国娘

rien à foutre ! des escrocs qui discutent avec d’autre escrocs ils s’apprécient je pense de toute façon c’est nous kon paye

sous le gouvernement liegard “les accords semblaient satisfaire tout le monde” . ah bon ? premiere nouvelle alors ? car méme aprés les accords passés avec wamytan le clan betoé a continué a clamer son desavoeux que l on a pu entendre a la radio d ailleurs , le ton face a un chef de premier plan etait plus mesuré c est tout  . alors pourquoi dire que sous liegard tout le monde etait d accord  et qu avec le nouveau gouvernement tout a changé ?

Sans défendre Madame Liegard, je ne suis pas plus fan du RUMP que de CE, il semblerait qu’un accord avait été signé entre les différentes parties.

certes un accord avait été signé sous liegeard entre les differentes parties , mais pas avec la partie concernée qui est le clan betoe et qui a continué a denoncer cet accord , je ne voies pas ou est la polemique : on signe des accords avec des gens qui ne sont pas dans cette revendication la et on s etonne que les (vrais) mecontents continuent a manifester leur opposition . de toute facon on est bien dans la facon de proceder du rump , on detourne les problémes pour creer un ecran de fumée plutot que de les regler… Lire la suite »

inforetif , lisez  l autre sujet avec le protocole d accord , vous verrez que les choses ne sont pas aussi simples 

“ne negliger personne”

gadjo, les revendicateurs ont-ils démontré leurs droits légitimes sur ce terrain et obtenu une décision de justice en leur faveur ?
gadjo, à moins d’être candidat au ministère de la protection de la mafia dans la future kanaky, votre acharnement à vouloir défendre l’indéfendable est parfaitement incompréhensible.

Pour du foncier quand le projet est d’intérêt publique on sait exproprier. Ici le terrain est déjà  à la Calédonie alors arrêtons avec tout ce cinéma. 

Nogius

Comme par hasard….. et comme par hasard Roch Wamytan faisait partie de ceux qui ont fait ces accords…. et puis patatra, un nouveau prez du gouvernement !
On peut, sans trop risquer de se tromper, tirer des conclusions dans cette affaire.

C ‘ est  juste  une  péripétie  de la lutte  au  couteau entre les   “chefs ”  de l ‘U.C. . Je pronostiques une flambée un coup  de  chaud  à  Saint  Louis d’ ici peu , ,histoire de faire monter la pression , avant de passer à table , puis une pincée de blocage  minier pour  énerver  PAULO du NORD .La clinique, n ‘ y est pour  rien ….  TRISTE TROPIQUE. comme  disait l’ autre…..

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top