Connect with us

Calédosphère

Actualité

EPLP : « Nous avons beaucoup à faire »

A l’occasion du bilan annuel de son association, la présidente d’Ensemble Pour La Planète revient au micro de Koodji-TV sur l’actualité environnementale calédonienne. Malathion, dépotoirs sauvages, polémique autour de l’utilisation des galets de rivière et perspectives d’avenir. En « vert » et contre tous ?

« Complètement incompréhensible ». Pour Martine Cornaille, la décision du tribunal administratif de Nouméa concernant la demande d’EPLP d’arrêter les épandages de Malathion ne prend pas en compte la réalité du terrain et le caractère « probablement cancérigène » de cet anti-moustique.

Le seul territoire ultra-marin français qui disposait d’une dérogation, la Guyane, venait de l’interdire sur son sol (…) et l’Etat avait interdit la poursuite de cette dérogation (…) le juge administratif aurait dû faire droit à notre demande (Martine Cornaille)

L’association réfléchit donc à la possibilité de faire appel de cette décision. En attendant, Martine Cornaille espère que le Gouvernement local prendra l’initiative d’interdire les épandages de Malathion, comme c’est le cas désormais dans les autres pays et territoires d’outre-mer.

« Il faut mettre aux normes »

Concernant le dramatique incident qui s’est déroulé dernièrement à Houailou dans un dépotoir « sauvage » mais pour autant officiel, EPLP appelle la Province Nord à utiliser ses fonds propres pour mettre aux normes les décharges de ses communes. Le trois avril dernier, un homme avait en effet été grièvement blessé dans une explosion au sein du dépotoir municipal de Poro. Un drame semble-t-il causé par une bouteille de gaz non traitée. Florent Eurisouke, vice-président d’EPLP avait alors dénoncé un site « qui fonctionne sans norme, ni précaution de base » et appeler à la réhabilitation ces installations.

« Il s’agit de dépotoir officiel mais absolument pas réglementaire (…) il y a un énorme retard à combler et on sait qu’il se donne jusqu’en 2020 pour apurer la situation (…) mais la province nord et les communes du nord devraient dégager des fonds pour mettre aux normes leurs dépotoirs (Martine Cornaille)»

La présidente de l’association est également revenue sur les conséquences de l’incendie qui s’était déroulé à l’ISD (Installation de stockage des déchets) de Gadji, sur la commune de Paita. D’origine criminelle selon les premiers éléments de l’enquête, le sinistre avait ravagé début mars une partie du site d’enfouissement des déchets du Grand Nouméa. Or, depuis, la province Sud a annoncé par la voix de son secrétaire général adjoint le remplacement comme matériel drainant des pneus usagés par des galets de rivière. A ce sujet, l’association s’inquiète de l’impact environnemental d’une « collecte » de ces galets dans les rivières du territoire :

« Un galet c’est pas inflammable (…) sauf qu’on s’interroge sur le lieu de prélèvement de ces galets puisque rentrer dans une rivière et prélever des matériaux constitue un gros traumatisme pour l’écosystème (…) Il faut nous en dire plus ! (Martine Cornaille) »

Bilan annuel

Concernant l’avenir, Martine Cornaille l’avoue : les ambitions d’EPLP sont sans commune mesure avec ses moyens actuels. Si la présidente assure avoir « beaucoup d’ambition », elle explique poursuivre ses « combats » actuels avec « d’énormes difficultés ». Parmi eux « l’information et la participation » du public sur les grands chantiers qui touchent à l’écosystème à l’instar de ce que préconise la Charte de l’Environnement en métropole.

Afficher la suite

Jeune internaute tout frais sorti d’un œuf de la discorde, Machiavel à la plume alerte des jeunes pousses. Techno-connecté, s’exprimant sur tous les réseaux sociaux, Machiavel représente cette génération 2.0 qui occupe naturellement le Net. Marqué à droite, ses premiers écrits tranchent avec le politiquement correct habituel en Calédonie. A n’en pas douter, au fil du temps, le plus jeune de nos contributeurs saura prendre sa place parmi les “grands”.



Laisser une réponse

16 Commentaires sur "EPLP : « Nous avons beaucoup à faire »"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

c’est vrai que vous avez du boulot!
vu la mentalité et le comportement des gens le matin et le soir dans leurs caisses de beauf a fond de plancher de leurs caisse puantes pour s’arrêter 50 mètres plus loin cause bouteillage, que leurs bagnoles elles voient le garagiste et les vidanges/changement de filtres tous les 300 0000 KMS (en majuscules), que les bus de Carsud ils fument plus que la SLN et les consommateurs de tabac réunis, bon bref l’extinction de la yumanité elle est pas bien loin.

Sûr qu’en 2015, on n’est pas en Calédonie
– pour se faire tuer sur la route par un type bourré
– pour respirer quotidiennement des particules de charbon comme à Pékin
– pour écouter les délires affairistes du RUMP sur RRB
– pour bouffer autant de pesticides que dans un pays sous-développé
– pour…

[Et puis zut !…]

cornaille

A ad victoriam:
vos propos traduisent le fait que vous ne connaissez pas EPLP… Je vous invite d’une part à nous rejoindre de façon à parler en connaissance de cause et, d’autre part, à contacter le CEK de M. Loquet en charge de la surveillance environnementale de KNS, usine et mines. C’est à lui que vous devez demander des comptes. Salutations citoyennes, Martine Cornaille

Tema

Ce qui est amusant chez EPLP, c’est qu’avant les élections municipales deux gros dossiers sortent (Berthelot et Baie des Citrons) et depuis plus rien. Pourtant à force de pollution dans la baie, on s’attendrait à une intervention d’EPLP. Etrange, vous avez dit étrange…..

Louisa
EPLP et OEIL même borgnes même non combats j’ ai posé la question sur le site de EPLP mais elle n’ a pas paru et n’ aps eu de réponse non plus, pourquoi EPLP et son association observatoire liée l’OEIL, qui sont capables de crier au scandale parce qu’il y aurait 0, 000001 g/litre de plus ou de moins de calcium dans l’ eau de la baie de PRONY, ils disent rien, ils font rien, ils ferment l’OEIL , les oreilles et le nez , devant des pollutions comme : — celle de la baie de N’Go qui d’une part… Lire la suite »
Kojfer

EPLP semble être la seule association qui mène autant de combats dans bcp de domaines différents, et avec si peu de moyens. À cet égard elle est un vrai contre pouvoir face à un système peu crédible . Parce qu EPLP connaît bien ses dossiers et n’avance rien sans démonstration à l’appui, elle est l’association où les néocalédoniens devraient s’investir sans retenue. L’abnégation, l’engagement sans failles de Martine Cornaille forcent le respect . En tous cas, à moi, il force MON respect.

Et aussi le mien!

Tema

Vous êtes vétérinaire de l’association donc vous vous jetez des fleurs à vous même.

Sauf quand il s’agit de dénoncer les dégâts environnementaux causés par l’usine du Nord; là y a plus personne.

Caledoniste

Tout à fait d’accord.
Elle est bien seule (elle voulant dire à la fois EPLP et Martine Cornaille) et il faut donc la soutenir.
Peut-être lui faudrait-il prioriser certaines actions car les sujets sont tellement nombreux que le découragement peut la guetter.
Et on ne lui fait pas de cadeaux, au sens propre comme au sens figuré…

“Martine Cornaille espère que le Gouvernement local prendra l’initiative d’interdire les épandages de Malathion, comme c’est le cas désormais dans les autres pays et territoires d’outre-mer.” C’est ignorer le fric qu’une poignée de nantis fait avec ce produit (Nous sommes en NC, ici…) !!! Et les stocks courant !!! T’es pas actionnaire, toi chez celui qui le vend… Les organophosphates (aussi utilises par les USA au Vietnam, en épandage, bien sûr…) SONT cancerigènes, le dernier article scientifique sur le Malathion est apparu la semaine dernière, est le résultat est sans appel… Faudra prévenir, pas guérir! Un peu comme les requins… Lire la suite »

La balle est dans le camp de Calédonie Ensemble puiqu’ils disposent de toutes les manettes, que ce soit dans les institutions ou EPLP, UFC QUE CHOISIR etc…

Tu pousses un peu là, non ???
C’est à l’époque du RPCR que les manettes étaient totalement dans les mains du vieux, jusqu’aux associations de parents d’élève même !!!

Cela dit si aujourd’hui les gens sont plus proche de CE que du “RUMP renouveau”, tu devrais plutôt de demander pourquoi, d’autant plus que contrairement à l’époque du vieux c’est libre et volontaire en 2015, pas comme par le passé…!!!

Autre temps, autre mœurs. Je ne pousse rien, je te parle d’aujourd’hui, pas d’hier. Les problèmes à résoudre sont là et ce n’est pas en remontant sans cesse à Mathusalem pour justifier l’injustifiable qu’on les résoudra. CE veut le monopole du pouvoir et bien qu’ils assument !
Quant au passé, je peux en parler en toute sérénité, je n’ai jamais glissé un seul bulletin pour le RPCR. J’ai été pro FNSC et j’ai toujours apporté mon soutien aux modérés qui voulaient demeurer français. Voilà, tu sais tout, ou presque.

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top