Connect with us

Calédosphère

Actualité

Nouville : le clan Bétoé proteste et cible Wamytan

Profitant de l’ouverture du colloque Océania 21 au sénat coutumier, le clan Bétoé est venu manifester devant l‘institution afin de bloquer le projet de polyclinique. Roch Wamytan est désormais dans le viseur des manifestants. Indépendantistes contre indépendantistes.

« La France doit rendre nos terres », « Stop à l’hôpital Magnin », les slogans brandis ce mardi devant le sénat coutumier à Nouville étaient très clairs. Le collectif des personnes habitants les squats de la presqu’île s’estime spolié par la construction d’une clinique et surtout par la signature d’un protocole d’accord conclu il y a quelques semaines entre Roch Wamytan, Vincent Bouvier et Cynthia Ligeard. En effet, après la signature le 18 mars d’un accord confidentiel entre les chefferies du sud, l’Etat et le gouvernement, les travaux avaient repris et, le 26 mars, les policiers avaient reçu l’ordre d’évacuer les manifestants qui bloquaient le chantier. Suite à la révélation dans nos colonnes des mesures prises par le protocole d’accord (dont l’octroi d’une autorité coutumière sur la presqu’île, de terrains et de parts dans la S.A.S porteuse du projet), le clan Bétoé s’était ensuite désengagé de l’avis des sénateurs coutumiers.

Depuis le protocole d’accord de Rock Wamytan avec les institutions, le clan Betoé a été destitué de ses droits à la terre et à la protection de ses habitants ayant fait une coutume pour vivre dans cet endroit (Collectif les Enfants du pays le 21 avril, sources : Facebook)

Arguant que c’est Roch Wamytan qui « a signé le document permettant la reprise du chantier » et que « Le sénat coutumier a appuyé cette demande », le collectif constitué autour de la veuve Bétoé estime que le Grand Chef de St-Louis aurait, avec d’autres, profité de la situation pour intervenir et aurait ainsi « trahi » les habitants de la zone à son profit. Raison pour laquelle ils ont décidé ce matin de manifester devant l’institution où siègent les sénateurs coutumiers.

« Ça donne à réfléchir pour une indépendance ! »

Estimant s’être fait avoir par la chefferie Wamytan, les témoignages pullulent sur le groupe Facebook du collectif et démontre toute l’animosité qui règne désormais entre les chefferies du sud et le clan Bétoé :

Le clan Betoe n’a rien demandé à R.Wamytan. Quand la coutume des Magnin a Nouville a été rejetée par le clan Betoe, ils ont couru demander l’aide de R.W et de la chefferie Kambwa qui ont signé le protocole d’accord avec ligeard et le haussaire (Reiva Matéau)

Sur les réseaux sociaux et dans les groupes qui suivent depuis des mois ce dossier, les proches du collectif n’hésitent d’ailleurs plus à remettre en cause directement l’autorité de l’élu de l’UC, du moins en tant que leader indépendantiste kanak.

Tous sa pour l’argent mr wamitan non ces pas possible il a signé pour la construction j’ai plus confiance au lideur indépendantiste quel horreurs (Desire Boa)

Encore une fois ! C’est pour le fric ! Ça fait un peu peur ce bordel ! Pour un élu indépendantiste ! Ça donne à réfléchir pour une indépendance ! Si il faut que demain tout clans,familles etc… Se méfient et surveille leur terre ! Afin de pouvoir laisser quelque chose pour leurs générations futur ! Bhein non ! Ça suffit pas les mines et tout ces milliards brassé non il faut qu’ils rajoutent une couche ! Vraiment déçus de nos leaders ! (Lenzy Blakos)

Si le chantier est depuis reparti, on ignore pour l’heure quelles suites ont été données au fameux protocole d’accord, du moins en ce qui concerne les arrangements signés entre les chefferies du sud représentées par Roch Wamytan et les promoteurs de la polyclinique. Reste que du côté des manifestants, ces derniers ne reconnaissent plus comme partenaire, ni le clan Wamytan, ni la chefferie Kwamba ni encore moins le sénat coutumier…

A savoir l’Aire “Djubéa Kapumè” n’appartient pas à Rock Wamytan et la Chefferie Kambwa seulement, pour décider de quelconque protocole d’accord… Je ne comprends toujours pas comment Le Sénat coutumier (…) peut condamner la sauvegarde d’un environnement, d’une terre et de ses dignitaires. L’argent est bien malheureusement devenu LE model de société sur lequel NOS élus siègent!!! Et comme ça ils veulent la pleine souveraineté. Exaspérée! A bon entendeur! (Enaylé Yans)

Continue Reading

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

195 Commentaires sur "Nouville : le clan Bétoé proteste et cible Wamytan"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Je sais pas si la bagnole sur la photo appartient aux flics ou au squats (housse de sièges à fleurs c’est peu probable pour les flics), mais elle est pas vielle, et c’est pas une Dacia low cost non plus. Moi ma caisse, elle est plus vielle que ça… mais bon d’un autre coté j’ai un loyer à payer (et je suis pas à 5 min du centre ville avec une plage à 100 mètres), je peux pas claquer autant de fric dans les traites d’un jouli 4×4. Ha… c’est vrai que c’est vraiment top d’être descendant de colon, je… Lire la suite »

T’aurais fait un bon flic, tyty…

je dois rajouter que c est une declaration qui date : D HIER

Si on veut comprendre le laxisme de l’État dans ces affaires de squat, il faut bien avoir à l’esprit qu’en métropole le droit au logement, y compris de force et gratuit, prime sur le droit à la propriété privée :
http://www.ouest-france.fr/sa-maison-squattee-maryvonne-ne-peut-plus-rentrer-chez-elle-3364084
http://www.contrepoints.org/2013/03/05/117128-droit-au-logement-et-loi-damnistie-sociale-les-bienfaits-de-letat-de-droit

Bien sûr que le droit au logement devrait primer sur la propriété privée! Et on en est loin, à part quelques exemples très médiatisés… En revanche, il vaudrait mieux exproprier sur des immeubles appartenant à des institutionnels ou des groupes bancaires / financiers que de squatter chez des particuliers. La faute aux politiques qui n’osent pas… La propriété devrait être réservée à sa résidence principale et une résidence secondaire. Si une telle mesure était adoptée, les biens excédentaires pourraient être saisis et mis en vente, au bénéfice exclusif des non propriétaires. Le droit au logement serait ainsi préservé, au détriment… Lire la suite »
Ah, Laurent, je découvre à l’instant votre réponse, à laquelle je m’attendais évidemment ! En France il y a de plus en plus de logements vacants (2 millions en 2000, 2,4 millions en 2011) et de plus en plus de personnes en recherche de logement ! Votre “solution” de saisie de logements vacants n’aurait pour résultat que le ralentissement drastique de la construction (bonjour le chômage dans le bâtiment !), et donc à terme le manque de logements, donc le résultat inverse à celui recherché. LA solution est en partie, justement, dans la responsabilisation des locataires vis à vis de… Lire la suite »
Encore une fois, on n’est pas d’accord. Quel est le pourcentage de contentieux pour la totalité des locations? Je n’ai pas les chiffres, mais je suis convaincu que l’écrasante majorité des locataires paient leur loyer. Chômage dans la construction? S’il n’y à pas besoin de plus de logements, il faut arrêter d’en construire, bien sûr… Et recommencer quand on en aura besoin. La solution est dans l’accession à la propriété, pas dans la “responsabilisation des locataires”. Et je confirme que j’ai plus de compassion pour la famille qu’on veut jeter à la rue que pour le propriétaire qui ne touche… Lire la suite »
“Quel est le pourcentage de contentieux pour la totalité des locations?” Je l’ignore, par contre, au moins dans l’esprit des gens, il augmente et peut leur tomber dessus quelles que soient les nombreuses précautions prises (voir l’allongement constant de la liste des conditions exigées par les agences pour obtenir une location) : l’aspect psychologique compte davantage dans ce domaine plus ou moins rationnel que la réalité. “S’il n’y à pas besoin de plus de logements, il faut arrêter d’en construire, bien sûr… Et recommencer quand on en aura besoin.” Non, les conséquences sur l’emploi seraient désastreuses : il faut détruire… Lire la suite »
Clark

Oui.. sauf que là: ces gens sont calédoniens, et ont déjà un logement dans leurs tribus d’origine. Le logement opposable n’est pas valide. Et puis, on nous bassine toute le temps avec “ici c’est pas la France”: une question: les lois concernant ce logement opposable sont elles applicables ici?

Et, surtout: ça concerne des LOGEMENTS, pas des terrains.

“les lois concernant ce logement opposable sont elles applicables ici?”
Bonne question mais je n’ai pas la réponse. Pas loin de chez moi il y eut, il y a un an ou deux, une maison revendiquée (pancartes et banderoles) au fond de la rue Michel-Ange et ça a duré longtemps, je ne sais qui l’a emporté.

“ça concerne des LOGEMENTS, pas des terrains.”
Oui, mais c’est l’attitude générale de la justice métro vis à vis de la propriété qui est révélatrice du peu de considération pour le citoyen qui bosse et reste dans les clous.

Clark

Attention: Gadjo fait le même amalgame: “revendiquer un droit au logement”, c’est différent de “revendiquer une terre” .. C’est même pire: Gadjo TRICHE, en cherchant à faire passer ces gens pour des personnes sans logement!! ils ont des logement, en tribu, et même des terres, laissées à l’abandon le plus souvent!

“vis à vis de la propriété FONCIÈRE”

Là j’chuis bien d’accord !

Hier soir sur NC ces dames péroraient sur la parité et l’inégalité homme femme. Pas une des deux femmes kanak ne s’est posée la question de l’absence de grande cheftaine ni de sénatrice kanak. à suivre. C’est la faute de la kolonisation ?

Prochain Eldorado pour les revendications rackette = les îlots de St Marie.

J’étais en train d’y penser dis donc ! Mais y a aussi l’îlot Porc-Epic non ?
Et ne nous arrêtons pas là, y a aussi l’îlot Brun … foutez-moi la marine dehors ça appartient aux coutumiers, l’îlot Canard aussi, et l’îlot Maître aussi ainsi que le phare Amédée … bon y a quoi d’autre ? Soyons fous jusqu’au bout le Ouen Toro ? Quelle belle prise juste dans le sud du sud au-dessus de tous les sudistes très argentés ça s’rait pas beau ça ?

XXX

@Floyd – J’ai l’impression que les revendications de terre ne deviennent un problème que lorsqu’elle concerne Nouméa. Qu’en est-il des revendications actuelles des communes minières en province Nord ? Racket ou juste rétribution des clans terriens ?

Et sinon, quelqu’un aurait un exemple de terre paumée au milieu de nul part, j’entends par là une terre ou il n’y a rien de lucratif à proximité qui aurait fait l’objet de revendication ? C’est étonnant quand même, les mecs on les voit sortir les griffes et crier au vol uniquement pour les terres qui prennent une valeur financière. Comme je l’ai déjà dit ailleurs, si il y avait un projet hôtelier ou autre sur Walpole on verrait inévitablement des clans revendiquer l’ile pour récupérer du fric, alors qu’en temps normal personne en a rien à faire de ce… Lire la suite »
X

Mais c’est pas de leur faute, voyons!

Ils sont musclés de la main (tendue), c’est tout.

C’est con, c’est génital, c’est congénital: vous n’y pouvez rien!

Essayez le camp Est: il y a une belle plage, et aucun clan n’a encore revendiqué.

Pourtant, un grand nombre de ces glands y est représenté, c’est donc bien qu’ils n’en veulent pas!

XXX

Facile : A Nouville, Robert fait le show.

Nokataem

si ça continue comme ça, on est mal barré. L’indépendance profitera aux politiques au détriments des clans qui sont propriétaires d’une d’espace de vie. Le cas montré ici fait peur déjà…

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top