Connect with us

Calédosphère

Actualité

Plaques d’immatriculation : Ligeard défend sa réforme

L’une des mesures du plan quinquennal de sécurité routière continue à faire polémique. Votée à l’unanimité par les élus du congrès en février dernier, la mise aux normes des plaques d’immatriculation fait maintenant débat. Pourtant au courant depuis 2013, les syndicats des transporteurs et les professionnels du secteur font semblant d’être surpris…

Lettres noirs sur fond rétro-réfléchissant blanc : les propriétaires de véhicules ont jusqu’au 8 mars 2019 pour se mettre aux normes. Le coût pour les automobilistes est estimé à 5000 Fcfp pour un véhicule. La mise en conformité est à opérer avant ou lors du contrôle technique, désormais obligatoire en Nouvelle-Calédonie. Après concertation avec les associations en charge de la prévention contre les violences routière, la mesure depuis longtemps dans les cartons avait été présentée par le gouvernement lors de la séance publique du congrès le 23 février dernier, en même temps que les réformes sur le permis de conduire, le texte du code de la route ou encore l’augmentation des sanctions en cas de conduite sous l’influence de l’alcool. Cause territoriale jugée prioritaire, la lutte contre la délinquance routière avait ainsi fait l’unanimité puisque l’ensemble des élus du congrès avait voté le texte de loi. Membre du gouvernement en charge de la sécurité routière, Cynthia Ligeard avait ainsi expliqué devant les élus les raisons de cette mesure :

« Ce texte constitue une étape vers plus de répression puisque son objectif est la mise en place des radars automatiques pour, à terme, permettre le traitement automatisé des contraventions. Il nous faut vraiment améliorer l’efficacité des contrôles routiers (Cynthia LIGEARD, 23/02/18 ; sources : Congres.nc) »

En effet, les normes calédoniennes relatives aux plaques d’immatriculation dataient de 1974… et il n’était pas rare de voir des plaques de couleur fantaisistes sur les routes locales dont la lisibilité était parfois mitigée. Et il s’avère que les radars déjà commandés par les forces de l’ordre auront davantage de facilité à lire les nouvelles plaques et donc à verbaliser les contrevenants au code de la route ou identifier les voitures volées. Quand bien même, depuis que la mesure est entrée en application, certains font mine de se dire surpris… Alors que tout le monde savait.

Pour en public, contre en privé

Si certains élus indépendantistes et loyalistes critiquent en privé depuis quelques semaines la mesure au titre du coût pour les ménages calédoniens, ils ne se permettent pas de le faire en public ni même dans les médias. En effet, tous les élus du congrès (sans exception) ont voté pour le changement des plaques d’immatriculation ! Même chose du côté des professionnels du secteur : depuis la préparation du plan quinquennal jusqu’au vote de la réforme, le sujet a toujours été communiqué aux différents partenaires du dossier, qu’ils soient professionnels ou associatifs. Cependant, du côté des concessionnaires, il semble que ces derniers n’ont informé ni leurs clients ni leur prestataires… et du côté des syndicats, il apparait que Jean-François Bouillaguet (président du syndicat des transporteurs routiers de Nouvelle-Calédonie) et Max Foucher (président de ContrakMine) n’ont respectivement pas informé non plus les membres de leur organisation.

Car dans l’impossibilité de s’opposer à une réforme couteuse mais indispensable pour lutter contre la délinquance routière ou repérer les véhicules volés, les deux syndicats ont tout d’abord expliqué qu’ils n’étaient pas au courant du projet, puis ont plaidé pour reporter la mesure aux calendes grecques. Du côté de Contrakmine (qui a décidément un petit problème avec le principe de mise aux normes et la législation), Max Foucher a en effet estimé « qu’il valait mieux améliorer le réseau routier » plutôt que d’appliquer cette réforme. De quoi provoquer l’agacement de la membre du gouvernement en charge de la sécurité routière qui s’est dite étonnée que les présidents du syndicat des transporteurs routiers et de ContrakMine critiquent la réforme, sachant qu’ils avaient été mis au courant depuis 2013 de ce qui se préparait et de l’intégralité du contenu du plan quinquennal de sécurité routière :

« Nous avons travaillé en concertation avec les concessionnaires, les fournisseurs, les associations de consommateurs, les organismes de prévention routière, et il est apparu qu’un délai d’un an était suffisant pour mener à bien cette opération. (Cynthia LIGEARD, 20/07/18 ; sources : LNC) »

En vérité, tout comme les concessionnaires et les associations, les deux hommes étaient bien au courant depuis des années de la prochaine mise en œuvre de la réforme mais ils ne s’étaient pas attendus à une telle levée de boucliers de la part des membres de leur propre syndicat. Et à l’instar de certains élus, pour faire bonne figure auprès d’une partie de l’opinion publique qui critique la mesure, ils ont lancé une dernière salve, histoire de faire croire qu’ils n’étaient en la matière ni informés, responsables, ni coupables.

Les petits rubans rouges de Cynthia

Reste que, fidèle à ses habitudes, Cynthia Ligeard a profité de la mise en œuvre des premières mesures de lutte contre la sécurité routière pour lancer une campagne de communication qui pourrait être jugée rigolote si elle ne coutait pas aussi chère et était un tant soit peu utile. On se souvient en effet que l’ex-présidente du gouvernement s’était fait une certaine réputation auprès des Calédoniens avec ses idées toutes personnelles (et parfois risibles) en terme de communication : de l’achat de ballons géants à 6 millions de francs chacun payés par le gouvernement à son fameux plan « Apprendre à manger avec 18 000 Francs par mois », qui expliquait aux pauvres comment manger des soupes chinoises pour pas trop cher… Et cette semaine, Cynthia Ligeard a eu une nouvelle idée pour faire parler d’elle : il s’agit de la campagne « Ruban Rouge » censée lutter contre la violence routière. L’idée est très simple : Cynthia Ligeard demande aux automobilistes calédoniens d’attacher un petit ruban rouge sur leur véhicule pour lutter contre la violence routière (sic).

Qu’est-ce que ça va changer ? Rien. A quoi ça sert ? A que dalle. Mais pour l’élue du Rassemblement-Les Républicains, c’est censé montrer que les Calédoniens sont sympas et qu’ils s’engagent contre l’insécurité routière. Une idée toutefois unanimement critiquée sur les réseaux sociaux par les internautes qui semblent en avoir un peu marre de se faire prendre pour des abrutis :

Alors qu’il est de coutume de se plaindre lorsque certains élus ne proposent rien ou ne travaillent pas, dans le cas de Cynthia Ligeard, il semble que ce soit le contraire : c’est lorsqu’elle ne fait rien que les Calédoniens la préfèrent.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



80
Laisser une réponse

avatar
25 Comment threads
55 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Alikantitra
Janloupe Pahune
Janloupe Pahune

J’ai une idée à soumettre à Cynthia Ligeard : port obligatoire d’essuie-glaces rose et plaque NC Hello Kitty à l’arrière… S’occuper de l’alcool et de la vitesse, cela contrarie trop les “généreux donateurs”…

pigeon bleu
pigeon bleu

c’est en effet mieux qu’elle fasse rien …..à chaque fois qu’elle ouvre la bouche, c’est pour débiter des âneries qui font perdre des voix à son parti…qu’elle a déjà bien descendu ….

Mister Eric

Le prétexte est tout trouvé pour verbaliser à cet endroit.
https://www.lnc.nc/breve/le-pieton-fauche-sur-la-voie-express-a-koutio-est-decede#disqus_thread

Pour rappel, les piétons n’ont rien à faire aux abords d’une voie rapide.

LedZep
LedZep

Indépendamment de cette obligation à échéance 8 mars 2019 de mettre en conformité nos plaques minéralogiques, pourquoi les pouvoirs publics (locaux comme nationaux agissant sur le territoire) n’ont pas fait la chasse aux plaques minéralogiques fantaisistes et non conformes à la norme actuelle à savoir, des plaques noires à l’avant et à l’arrière du véhicule ou blanche et jaune à l’arrière ? Déjà cela nous aurait évité, depuis des lustres, d’avoir tout et n’importe quoi et donc de faciliter le travail des forces de l’ordre. J’ai sous les yeux le communiqué du Gouvernement de la NC détaillant l’arrêté qui entérine cette… Lire la suite »

Omega

LedZep, Pas faux, et je trouve qu’au 8 mars ce sera un peu trop court pour immatriculer tout le parc automobile du pays, y a là comme un défaut ou une précipitation qu’on devrait nous expliquer … Pourquoi se presser à ce point ? Perso j’ai une plaque blanche sur le devant de ma voiture (pratiquement neuve) et une plaque jaune derrière, pourquoi cette fantaisie ? Nous sommes à la merci du bon vouloir des vendeurs de voitures ! P.S. : Effectivement “on” aurait dû s’attaquer aux plaques avec des écritures fantaisistes avant de nous obliger à changer nos plaques… Lire la suite »

SCFX
SCFX

Si une aussi petite mesure, changer des plaques pour améliorer le contrôle, suscite déjà de telles résistances, on a vraiment pas le cul sorti des lantanas. C’est la base les plaques car cela permet un contrôle radar aujourd’hui inopérant et je ne trouve pas choquant qu’on doive se la payer. Aujourd’hui, il y a des voitures dont les plaques sont en caractère gothiques ou des plaques où le mec a mis les initiales des nom des membres de toute sa famille… La route n’est pas un terrain de jeu. Quant au ruban rouge à la con, c’est vraiment une initiative… Lire la suite »

Alikantitra

SCFX : “Si une aussi petite mesure, changer des plaques pour améliorer le contrôle, suscite déjà de telles résistances”

Je reste persuadé qu’il s’agît surtout d’un racket “fiscal”.

Une petite suggestion pour Madame notre maire “en marche” : vérifier si la police municipale est habilitée à verbaliser les plaques des voitures en stationnement.
Et si c’est le cas, jackpot !

DECENNIE
DECENNIE

comment peut on encore faire confiance a ce malhonnête personnage qui ne brille que par la profondeur abyssale de sa vacuité ? qu’elle retourne a l’organisation de marche aux flambeaux …là était déjà son seuil d’incompétences .

Louisa
Louisa

Mysoginie primaire, l’injure est ce qui se fait quand la personne n’ a pas d’argument et pas assez d’intelligence pour avoir une pensée structurée.
L’injure telle que partiquée sur ce blog montre des seuils d’incompétences des auteurs eu aussi abyssaux

DECENNIE
DECENNIE

“personne n’a d’argument” peut on argumenter sur rien ? misogynie ! comme quoi les femmes peuvent être aussi incompétentes que les hommes voir plus dans son cas.

ps: a t’elle un massif ou un conseil culinaire a me refourguer ?

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top