Connect with us

Calédosphère

Actualité

Connexion Internet : la Calédonie à la ramasse

Une enquête du Groupement des Éditeurs de contenus et services en ligne (GESTE) classe la Nouvelle-Calédonie avant-dernière des régions de France des performances d’accès à internet, juste devant la Polynésie Française. Bravo l’OPT !

L’information a été relayée par la Dépêche de Polynésie : en mesurant la vitesse de chargement d’une page web le Groupement des Éditeurs de contenus et services en ligne a comparé les accès à internet dans toutes les régions de France, outre-mer compris. L’étude indépendante des pouvoirs publics et des organismes de télécommunication met en avant les importantes disparités entre les collectivités d’outre-mer et surtout le retard de deux d’entre elles : la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie. Globalement la France reste en retard avec ses principaux voisins, elle est ainsi classée 15ème au niveau européen.

Le net calédonien super lent

Selon l’étude, la tête du classement est occupée par la Franche-Comté, l’Île-de-France et le Rhône-Alpes. Ces trois régions bénéficient toutes de temps de chargement médians de 5,9 à 6,1 secondes. Or, en Nouvelle-Calédonie, il faut compter 12,4 secondes en moyenne, soit deux fois plus. Pire, les 5% d’internautes Calédoniens « les moins bien servis » doivent compter sur un temps de chargement de pages de 51 secondes… Maigre consolation, ces chiffres sont respectivement de 15,5 et de 59 secondes chez nos compatriotes de Polynésie ce qui place cette collectivité bonne dernière au niveau national. Du côté de la Guyane, de Mayotte ou encore de St-Pierre et Miquelon, le temps de chargement moyen est inférieur à 10 secondes pratiquement équivalent à celui de la « plus mauvaise » région de l’hexagone, à savoir la Bourgogne qui présente un temps de chargement de 7,2 secondes.

Pour information, le Maroc, la Grèce et la Tunisie ont eux aussi des temps de chargement inférieurs à ceux de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie et l’internet y est plus “rapide”. En revanche, d’après l’étude du GESTE, les Algériens ont un moins bon accès à l’internet que les Calédoniens avec un temps de chargement de 13,84 secondes en moyenne. Donc, si l’office monopolistique calédonien fait moins bien que 29 pays européens, l’OPT pourra tout de même se prévaloir de faire mieux que le ministère des télécommunications algériennes. Alors, elle est pas belle la vie d’internaute en Calédonie ?

Pour lire l’intégralité de l’étude, cliquez ici:

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

15 Commentaires sur "Connexion Internet : la Calédonie à la ramasse"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
apox

Le monopole est un des critères de la médiocrité. Ensuite en NC jamais les choses ne sont faites de manière parfaite par tous le pouvoirs publics. Il y a toujours quelque chose de travers. On a l’impression qu’ils font ce qu’il faut pour que le calédonien soit toujours déçu! Je pense que, même si le pays est petit, de la concurrence est nécessaire. En fait de n’avoir les choses qui marchent bien comme ailleurs c’est une sorte de restriction de la liberté de surfer.

“Le monopole est un des critères de la médiocrité.”

Comme dans tous les secteurs économiques de ce pays. C’est bien là un de ses drames qui le maintiennent dans son “non-avenir” que j’ai déjà expliqué dans mon dernier article.

Je ne peux qu’être d’accord avec chaque mot de ton commentaire.

A la ramasse pour la qualité, en tête pour les prix les plus chers !

Tomatoketchup
Ca me déprime de voir à quel point l’article de Rita ou de la dépêche est faux… Quand au protocole de tests il est plus que vaseux quand on connait un tantinet les réseaux et en ayant un peu de logique.. M’enfin bon si vous voulez des explications du pourquoi lisez le commentaire de steffen , je peux expliquer plus en détail si vous le voulez ( mais un peu de logique suffit à comprendre que c’est complètement con comme protocole et comme rapport de test) . Enfin bon encore une preuve que les médias font tous pour comprendre le… Lire la suite »

Pas de fatalité ! Juste une histoire de gros sous…. L’OPT n’achèterait qu’une faible partie de la capacité du câble sous-marin, (5% selon l’observatoire du numérique) pour payer moins auprès du fournisseur australien, mais pratique par ailleurs des tarifs juteux tout en essayant de fourrer tout le monde a la fois dans le même petit passage de l’entonnoir. Normal que ça coince ensuite.
Et pas la peine de passer à l’abonnement supérieur en espérant récupérer un peu d’oxygène sur la connexion, qui rame tout autant. (Dixit le technicien OPT venu tester la ligne )

Le problème que l’on a en Polynésie comme en Calédonie : le manque de réelle concurrence. Le tout orchestrée par les institutions publiques et surtout…tout le monde se plaint mais tout le monde pense que c’est une fatalité et donc personne ne bouge. Une solution ? libéraliser les Télécoms, séparer les la Poste et les télécoms. Savez vous qu’en Calédonie lorsque vous payez 100 F de télécoms, il y a 30 F pour payer le déficit de la Poste. Seule la population peut exiger du gouvernement de moderniser les télécoms et ouvrir à la concurrence. Peut être que Alors, on… Lire la suite »

Mon conseil? Intégrons la France, ou bon courage!

Clark

“Pour information, le Maroc, la Grève et la Tunisie ” .. Ah bon forcément, s’ils sont en grève: c’est plus lent!!!

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top