Connect with us

Calédosphère

Actualité

Conflit des rouleurs : Mort d’un homme

À 2h30 ce dimanche matin, sur le barrage mis en place par les rouleurs à Ko We Kara, Roger Nui, un jeune homme de 25 ans a trouvé la mort. La voiture qu’il conduisait s’est encastrée sou un des camions qui obstruait la chaussée, le jeune homme est décédé des suites de ses blessures.

Ce dimanche s’est produit à Nouméa, ce drame inévitable dont chacun pressentait l’imminence. C’est le Haut-commissaire qui en a fait l’annonce ce dimanche matin dans une déclaration solennelle dans laquelle il présente ses condoléances à la famille de la victime. En dépit de ce qu’ont annoncé certains médias, le drame de cette nuit n’est pas un simple fait-divers lié à l’insécurité routière, mais il est directement la conséquence du conflit des rouleurs qui bloque la Nouvelle-Calédonie depuis près de vingt jours. D’ailleurs le Haut-commissaire s’est adressé aux rouleurs

J’appelle ensuite solennellement les rouleurs et leurs représentants à mettre fin aux blocages à Nouméa, dans l’agglomération nouméenne et sur l’ensemble du territoire de la Nouvelle-Calédonie

Les autorités calédoniennes, notamment le président du gouvernement Philippe Germain et le député Philippe Gomes ont été immédiatement informés de la situation et des conditions nouvelles que pose ce drame dans le conflit. Les rouleurs pour leur part vont sans doute expliquer qu’ils n’y sont pour rien dans la mort de Roger Nui et tenter de dénoncer des manipulations. Le Haut-commissaire a donc précisé que la mort de ce jeune homme était bien la conséquence du blocage

La situation actuelle a provoqué un drame humain. D’autres drames sont possibles 

Le conflit des rouleurs a définitivement basculé ce dimanche et chacun devra en tirer les conséquences. D’ailleurs la réunion de cet après-midi n’est maintenue que si les barrages qui bloquent Nouméa et la Calédonie sont levés.

Le sens des responsabilités et le respect de la vie humaine doivent maintenant nous guider dans la sortie de cette crise. Il en va de l’unité et de l’avenir du pays

Une situation qui va conduire ce dimanche à de nombreuses prises de position et à bien des commentaires et que nous suivrons au plus près.

Continue Reading

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

186 Commentaires sur "Conflit des rouleurs : Mort d’un homme"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Il s’appelait Roger, il avait 25 ans, il était jeune et un peu con (peut être), mais il ne méritait pas de mourir de cette façon.
In Mémoriam
Paix à ces cendres, paix aussi sur ses parents et si possible sur leur douleur infinie.

XXX
Après 24 jours de crise, un protocole d’accord a été signé entre le gouvernement, les rouleurs et le Syndicat des exportateurs miniers, ce soir vendredi 28 août 2015 à 21H15. C’est en gros le protocole du jeudi 20 août… avec en moins, l’article concernant la suspension des poursuites qui lui, a été supprimé. Tout ça pour ça. Avec une pensée pour ce jeune qui est mort samedi soir. Sans doute, qu’il roulait trop vite. J’ai perdu un enfant, je sais combien son absence est lourde à vivre au quotidien et c’est sans appel, Il est des gens sans intérêt… en… Lire la suite »
badi
Concernant son premier contrôle, les gendarmes aussi vont avoir à rendre des comptes si effectivement il avait été contrôlé dans les conditions rapportées et qu’il a ensuite été remis en liberté qui plus est avec les clefs de sa voiture!. Si c’est ça, alors il y a manifestement une non application des procédures et consignes prévues dans la loi. Donc des sanctions disciplinaires doivent par principe être données. C’est une question de crédibilité de l’institution qu’est la Gendarmerie ou la Police!. Pour le proprio du camion aussi, comme son chauffeur, il y a homicide involontaire, J’espère que le Parquet ne… Lire la suite »
badi
Certes ce jeune était bourré, certes il roulait vite, mais il aurait pu aussi, dans le meilleurs des cas circuler sans avoir d’accident, sauf que là sur la chaussée, il y avait un obstacle mis là, VOLONTAIREMENT, je ne pense pas avec des intentions meurtrières (enfin rassurez moi), mais avec l’intention de mettre la pression sur la population!. Sauf que les manifestants n’ont pas pensé au grain de sable, de l’accident mais si les bloqueurs ne pensent pas, c’était aux leaders à minima de le faire. D’où la difficulté permanente pour les leaders de toujours réfléchir et anticiper lors de… Lire la suite »

Et pourquoi personne ne parle du fait que ce chauffeur avait été contrôlé et verbalisé en état d’ébriété avancé une heure plus tôt à Dumbéa ?
Comment s’est-il retrouvé au volant de sa voiture sur la VDO ?
Les cellules de dégrisement servent à quoi ?
La responsabilité de la Police n’est-elle pas engagée, bien plus que celle du chaufeur du camion ?

Janloupe

Et l’abruti de rouleur qui a mis volontairement son camion en travers de la route, il se sent comment ce matin ? Enfin un diplôme : assassin ! Et Max Faichier, qui lui en a donné l’ordre, il se sent comment ce matin ? Aussi lâche qu’hier ? Et l’indien, le sioux Maï, il digère bien ? Il a encore pris 3 kilos ? Une balle en direction du bureau du président n’a pas suffit… Il leur fallait un vrai mort ! Et pour Frogier, qui tire les ficelles de cette bande d’abrutis, le champagne était bon ?

Martin
Il y deux façon de voir les choses 1ere (celle que je pense la meilleur) nous réglons ce différent entre Calédonien (autorités locales et rouleurs), et montrons par là même notre maturité à la métropole à pouvoir gérer les conflits. Montrons notre maturité institutionnelle (si c’est possible) et prouvant que nous n’avons pu besoin de “nounou” métropolitaine!. 2eme (la préféré ici) Le haussaire intervient par le dialogue (et l’argent) résultat : La grogne de la population, j”entend d’ici, les mots :incapable!, ingérence (moins de régalien dans la bouche de certain)! incompétence! favorise l’état Français! etc..ou Le Haussaire intervient par la… Lire la suite »
wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top