Connect with us

Calédosphère

Actualité

Un barrage de VALE cède au Brésil : 300 disparus

Situé dans le sud-est du Brésil, un barrage appartenant au géant minier Vale a cédé ce vendredi, entrainant une coulée de boue mortelle qui a causé 34 morts et plus de 300 disparus. Pour la multinationale qui doit prochainement construire le projet Lucy de Goro, il s’agit de la seconde catastrophe en trois ans après celle causée par la rupture du barrage de Samarco. Quel impact pour la Calédonie ?

Les projets calédoniens du géant Vale risquent bien de faire jaser à la vue de l’actualité venant du Brésil. En effet, pour une raison qui reste encore à déterminer, un barrage de la multinationale s’est rompu vendredi à Brumadinho, dans le sud-est du Brésil. Pour l’heure, les secours font état de 34 morts, de 23 blessés et de 296 personnes disparues. Selon l’AFP, les secouristes ont également retrouvé un autocar destiné aux salariés totalement englouti, avec plusieurs corps sans vie à l’intérieur qui n’ont pas pu être extraits et n’ont pas encore été comptabilisés officiellement. Des dizaines d’hélicoptères ont par ailleurs sillonné le lieu de la catastrophe toute la journée pour repérer le moindre signe de vie parmi les restes de bâtiments ou de véhicules. Sur place, le président Jair Bolsonaro a indiqué qu’environ 1000 militaires avaient été dépêchés dans la zone.

Des tsunamis de boue

Le barrage mesurait 86 mètres de haut et retenait environ 12 millions de mètres cubes de résidus miniers, d’après les données fournis au public par l’entreprise Vale. Interrogé, son PDG, Fabio Schvartsman a  indiqué vendredi soir que le barrage avait été inspecté le 10 janvier dernier, sans mettre en évidence des problèmes de sécurité. Reste que la multinationale est sous la sellette. C’est en effet la seconde fois en trois ans que la firme voit un de ses plus importants ouvrages se rompre et entrainer une catastrophe. En 2015, la rupture du barrage de Samarco (copropriété de Vale et du groupe anglo-australien BHP Billiton) avait provoqué un drame écologique sans précédent au Brésil, près de Mariana, à seulement 125 km de la catastrophe actuelle. Des centaines de kilomètres carrés avaient été submergés par le tsunami de boue, qui avait traversé deux Etats brésiliens et s’était répandu sur 650 km jusqu’à l’océan Atlantique à travers le lit du fleuve Rio Doce. Une tragédie qui avait entrainé des conséquences désastreuses pour la vie quotidienne de milliers d’habitants. Bento Rodrigues, première localité frappée par les 40 millions de mètres cubes de déchets miniers provenant du barrage qui venait de se rompre avait été, en un jour, rayée de la carte.

Conséquences en Calédonie ?

Le 4 novembre dernier, la direction de Vale-NC qui possède l’une des trois usines métallurgiques sur le territoire annonçait plusieurs investissements en Nouvelle-Calédonie d’un montant global dépassant les 50 milliards de francs (500 millions de dollars), comprenant notamment le projet Lucy qui vise à stocker les résidus issus de l’usine métallurgique, non pas humides mais secs. En d’autres termes, il s’agit de créer un barrage pour entreposer et sécher les boues issues du processus de lixiviation puisque les verses actuelles devraient être saturées à l’horizon 2021. Pour ce faire, 63 hectares seront défrichés dans le grand sud sur lesquels seront entreposés les résidus à sec, ce qui devrait, selon l’entreprise, “éliminer les risques environnementaux” et donc l’hypothèse d’une rupture du barrage comme celles vécues par le Brésil. Grâce à cet important investissement, Lucy devait permettre à Vale-NC de marquer sa volonté d’augmenter sa production de nickel afin de pouvoir alimenter la production toujours croissante de batteries automobiles, notamment fabriquées en Chine. Mais dernièrement, le PDG de l’entreprise expliquait encore que Vale n’avait « ni les moyens de combler d’éventuelles nouvelles pertes, ni la capacité à s’endetter pour apporter à Vale-NC les 50 milliards de francs nécessaires au projet Lucy ». Il y a donc tout lieu de s’interroger sur les capacités financières futures de la multinationale si celle-ci était encore condamnée par le gouvernement brésilien. Après la catastrophe de 2015, Vale avait en effet dû payer une amende de 58 millions d’euros et ses avoirs dans les banques brésiliennes avaient été bloqués à hauteur de 233 millions d’euros jusqu’à ce que l’entreprise paie ce qu’elle devait…

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



51
Laisser une réponse

avatar
6 Comment threads
45 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
Luc
Luc

Il serait judicieux d’informer les calédoniens des inspections des barrages hydro-électriques , surtout celui de Yaté qui date de 60 ans. Cela est- il en ligne quelque part via la Province Sud ou la DIMENC? A ce stade du développement minier peu avancé, et des volumes , le barrage de Vale Sud est bien moins inquiétant que celui de Yaté et quand on voit la qualité du béton calédonien, ( zéolithes, aquarium a refaire; bord de trottoirs typiques de cette mal formation, poteaux électriques, nombreuses reprises suite à du béton foireux …) on ne peut que se réjouir en pensant… Lire la suite »

Alikantitra

Luc : “Il serait judicieux d’informer les calédoniens des inspections des barrages hydro-électriques , surtout celui de Yaté “ Yaté fait partie des “grands barrages”, et ceux-ci, tant qu’ils sont sur le territoire de pays “civilisés” sont soumis à des contrôles très stricts. Il devrait être possible d’obtenir des détails précis auprès d’ENERCAL quant aux dispositifs divers et variés qui enregistrent les paramètres, et aux programmes réguliers de suivi et d’entretien. Il devrait même être possible, pour des curieux motivés, de demander à visiter l’installation (barrage et centrale). En attendant, ce petit document de la Sécurité Civile : – https://securite-civile.nc/sites/default/files/documents/projet_ppi_barrage_de_yate_consultation_publique.pdf… Lire la suite »

Alikantitra

Alik : “tant qu’ils sont sur le territoire de pays “civilisés” sont soumis à des contrôles très stricts.”

A l’intention du “moinsuneur” compulsif, ce petit exemple pour illustrer la réserve émise :
https://www.liberation.fr/planete/2018/07/24/barrage-au-laos-une-telle-defaillance-etait-dans-l-ordre-des-choses_1668519

Mais après tout, “qui se sent morveux, qu’il se mouche”.

Jean
Jean

La France est, après l’Espagne, le deuxième constructeur européen de barrages, avec un parc évalué à 744 ouvrages de plus de 10 mètres de haut, et des milliers de taille inférieure. Or ce parc est majoritairement constitué d’ouvrages anciens. Entre 1955 et 1985, 250 barrages hydrauliques auraient ainsi été édifiés en France, soit une moyenne de 8 barrages par an. Depuis 1985, le rythme a ralenti, quatre ouvrages ayant été bâtis en moyenne par an durant cette période.un barrage est un ouvrage qui vit, travaille et se fatigue en fonction des efforts auxquels il est soumis. Les grands ouvrages sont… Lire la suite »

pierre
pierre

pays civilisé ? le barrage de Malpasset a fait 425 morts en France !!!!

Alikantitra

Pierre : “pays civilisé ? le barrage de Malpasset a fait 425 morts en France !!!!”

Malpasset semblait “sûr” compte tenu de l’état de l’art dans les années ’50, comme Fukushima un peu plus tard.

Les techniques (et les obligations) de contrôle ont énormément progressé depuis.

Je te remets le lien sur une analyse technique :
https://www.geotechnique-journal.org/articles/geotech/pdf/2010/02/geotech2010131-132p5.pdf

Et à la suite de ce désastre Coyne et Bellier a très fortement musclé son pôle “géologie des fondations”.

Et là, on ne peut pas parler de travail salopé comme pour le pont de Gênes.

pierre
pierre

OK avec vous. Je ne m’affole pas même si je n’ achèterai rien sous un barrage comme en zone inondable
Les pays “civilisés” salopent aussi pas mal d’ouvrages , ne soyons pas naïf, Malpasset était en 59, le 02 décembre. En Calédonie vous croyez que l’on est en pays civilisé? Construction anti cycloniques? Résistance aux seismes? Béton de bonne qualité ? Pas d’arnaques ni tricherie ?

Alikantitra

Pierre : “je n’ achèterai rien sous un barrage comme en zone inondable” C’est la sagesse même, ce qui n’empêche pas, un peu partout dans le monde, de construire en zone inondable et de venir pleurer après. Je suis né dans la vallée du Rhône, et le Rhône dans les rues, ça arrivait de temps en temps, on le savait, et on vivait en conséquence (mais ça c’était avant la CNR). Malgré le cas de Malpasset, j’ai tendance à faire confiance à EDF (canal historique) et à Coyne et Bellier. Par ailleurs, Yaté est un ouvrage “administratif” et je ne… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@Alik
“C’est la sagesse même, ce qui n’empêche pas, un peu partout dans le monde, de construire en zone inondable et de venir pleurer après.”.

Toujours près de chez nous, le Queensland, chaque année à la même époque (photos d’il y a quelques jours):
comment image

.ditou
.ditou

pierre
“. En Calédonie vous croyez que l’on est en pays civilisé? Construction anti cycloniques? Résistance aux seismes? Béton de bonne qualité ? Pas d’arnaques ni tricherie ?”

Monsieur pierre qu’est ce pour vous un pays civilisé? Car personnellement je n’ai pas la même signification d’un pays civilisé.
Rien à voir avec la technologie, les dernières innovation etc… Ce serait plus un pays modernisé dont vous parlez et non civilisé.
“Est civilisé un pays qui donne la primauté à la loi sur la loi du plus fort.”
“http://www.lefigaro.fr/debats/2007/02/17/01005-20070217ARTFIG90693-la_france_est_elle_un_pays_civilise.php

andre
andre

Comme d’habitude Ditou tombe en cheuveu sur la soupe, n’ ayant pas tout lu ni suivi les jeux de mots et maux, en employant le terme ” civilisé ‘ (avec humour!), le commentateur précédant Ditou reprenait les termes du commentaire antérieur…

.ditou
.ditou

andre Vu ton commentaire j’ai loupé quelque chose. Moi les jeux de mots et maux sont là pour dissimuler quelque chose. Une espèce de moquerie, un défi. Sinon pourquoi faire des jeux de mots et maux?. ” en employant le terme ” civilisé ‘ (avec humour!)”. Tu plaisantes là, de l’humour sur un sujet tel que celui là. N’est ce pas un peu déplacé. Les interrogations ” Construction anti cycloniques? Résistance aux seismes? Béton de bonne qualité ? Pas d’arnaques ni tricherie ? Trop de questions qui semble dire que lui pense le contraire et il l’indique clairement “Les pays… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@pierre Le Barrage de Yaté, a été construit par ENERCAL (1953-1959) avec j’imagine des spécialistes d’EDF de l’époque (ENERCAL avait été créée pour cela). Ce sont les bureaux d’études André Coyne – Jean Bellier pour la partie génie civil et Sechaud-Metz pour la partie électromécanique qui avait rédigé le projet en 1953 (*). La responsabilité de la rupture du barrage de Malpasset ne fut pas imputé à André Coyne (**). Cet homme, son bureau d’étude, a conçu de par le monde 55 barrages de type voûte. A noter que le barrage de “Dumbéa Est” (1950-1972) fait parti de ces 55… Lire la suite »

LedZep
LedZep

@pierre Je renvoie mon commentaire vu que le premier c’est retrouvé en cellule du fait des 3 liens ! Pour ceux préfixés par un « – », pour y accéder il suffit de faire un copier coller sans ce signe “-“. Le Barrage de Yaté, a été construit par ENERCAL (1953-1959) avec j’imagine des spécialistes d’EDF de l’époque (ENERCAL avait été créée pour cela). Ce sont les bureaux d’études André Coyne – Jean Bellier pour la partie génie civil et Sechaud-Metz pour la partie électromécanique qui avait rédigé le projet en 1953 (*). La responsabilité de la rupture du barrage de Malpasset ne… Lire la suite »

charles
charles

quel optimisme:des dizaines de milliers de moyens et petits barrages parsèment les cours d’eau français, le recensement est encore non précis,ils ne font l’objet d’aucun contrôle. Les exploitants de l’ouvrage ont pourtant la responsabilité civile et pénale d’assurer la sûreté de fonctionnement des barrages. Mais beaucoup de maîtres d’ouvrages, privés ou publics, ignorent leurs devoirs ou n’ont pas les moyens financiers de les respecter.De plus grande ampleur: Entre 1955 et 1985, 250 barrages hydrauliques auraient ainsi été édifiés en France, soit une moyenne de 8 barrages par an, ils sont tous vieillissant.Près de la moitié des 450 barrages hydrauliques français… Lire la suite »

Alikantitra

Charles : “Près de la moitié des 450 barrages … dans un état de vétusté … une centaine .. dangereux, a révélé le mensuel Capital.”

… en 2007, et depuis pas mal de crues sont passées dans leurs évacuateurs.
https://www.lemoniteur.fr/article/edf-va-investir-500-millions-d-euros-pour-rehabiliter-200-barrages-juges-dangereux.1894159

Et plus que leur grand âge, ce qui me préoccupe, c’est leur privatisation :
https://blogs.mediapart.fr/bertrand-rouzies/blog/160618/privatisation-des-barrages-francais-un-acte-de-haute-trahison

luc
luc

Malpasset et Yaté, deux barrages construits et remplis la même année: 1959.
Ceci dit pas d’affolement, s’il avait du casser, ce serait déjà fait… mais il vieillit. Coome tout !
Quand aux normes anti-sismiques métropolitaines, elle ne s’appliquent pas en Calédonie, vide juridique.

pierre
pierre

Effectivement: L’effondrement du barrage de Xe Pian-Xe Namnoy vous étonne-t-il ? La question n’était pas si un accident allait arriver, mais quand. Depuis une quinzaine d’années, il y a un rush vers les investissements hydroélectriques au Laos. Des dizaines de barrages ont été construits ou sont en projet. Or l’Etat n’a ni les capacités techniques et humaines ni la volonté politique de réguler sérieusement ces opérations. A la fin des années 90, un des premiers projets, celui de Nam Theun 2, porté par le français EDF, avait donné l’opportunité aux ONG et aux militants de faire des études sociales et… Lire la suite »

.ditou
.ditou

pierre
” L’effondrement du barrage de Xe Pian-Xe Namnoy vous étonne-t-il ?”
Celui qui m’a étonné, c’est plutôt celui là. Un sabotage
https://www.aria.developpement-durable.gouv.fr/accident/42684/

Lulu la Palisse
Lulu la Palisse

Ni la réglementation para-sismique de Métropole, ni La réglementation par-sismique de Métropole et le classement à l’égard des zones et de leur risque sismique , n’est applicable en Nouvelle-Calédonie. RIEN. C’est avéré. Il serait intéressant de creuser le sujet, le barrage de Yaté a fait ses preuves, ( mais il vieillit, il date de Malpasset, même année: 1959!) et si les grands projets sont tenus de respecter les contraintes internationales et métropolitaine ICPE et SEVESO ( SLN ? , Vale NC) , qu’en est il de l’aéroport, des hôpitaux et des infrastructures de la Province Nord made in Asie, des… Lire la suite »

Lulu
Lulu

http://www.maire-info.com/environnement-developpement-durable/eau-et-assainissement/450-barrages-hydrauliques-francais-dans-un-etat-de-vetuste-avance-et-une-centaine-dangereux-article-8012 Près de la moitié des 450 barrages hydrauliques français seraient dans un état de vétusté avancé et une centaine seraient dangereux, a révélé le mensuel Capital. EDF, qui a publié des profits records, a dit avoir engagé un important programme de 500 millions pour la maintenance de ses barrages hydrauliques. Le magazine Capital, qui s’est procuré un rapport confidentiel établi en août 2006 par la division production et ingénierie hydraulique (DPIH) d’EDF, a révélé que 200 barrages hydrauliques français présentent des signes inquiétants de vétusté. Une centaine d’entre eux seraient même jugés dangereux. Capital poursuit en expliquant qu’ils pourraient… Lire la suite »

Alikantitra

Hubert : “Reste que la multinationale est sous la sellette.”

Et si un troisième barrage pète, cette fois elle monte dessus.

XYY
XYY

Alik. “dessus” Je n’avais pas noté. Excellent. Jeu, set et match…

Alikantitra

XYY : “Je n’avais pas noté.”

Hé hé.

“sous la sellette”

Pas évident :

comment image

même Down Under

.ditou
.ditou

” le barrage avait été inspecté le 10 janvier dernier, sans mettre en évidence des
problèmes de sécurité. Reste que la multinationale est sous la sellette. C’est en effet la seconde fois en trois ans que la firme voit un de ses plus importants ouvrages se rompre et entrainer une catastrophe.”

Si l’inspection du 10 janvier était sans problème, alors est ce un sabotage?.

“Les actions de Vale ont chuté de plus de 8% à la clôture de la Bourse de New York, après avoir plongé dans un premier temps de plus de 11% à l’annonce de cette nouvelle tragédie.”

.ditou
.ditou

“Le 4 novembre dernier, la direction de Vale-NC… annonçait plusieurs investissements en Nouvelle-Calédonie d’un montant global dépassant les 50 milliards de francs (500 millions de dollars),” Mais c’est une blague encore. D’un coté nous avons la caisse des dépôts qui selon le journaliste suite au référendum donc du 4 novembre 2018, veut vendre et Vale-NC lui veut investir et décide de l’annoncer le 4 novembre. Quoique Vale-NC est logique dans sa démarche. Car ayant vu un NON comme résultat au référendum, il a vu une continuité contrairement à la Caisse de dépôts. Il y a comme un problème. L’un voit… Lire la suite »

pierre
pierre

Encore une fois Ditou mélange les torchons et les serviettes, les bactéries et les ressources minières… la Chine ne reluque pas nos bactéries même si la groupe Dang a vite investi en pensant que le business de la médecine (remboursé par la CAFAT!!!! Soyez malades les gars !!! ) était une poule aux oeufs d’or; la Chine reluque toutes les ressources minières qui sont des enjeux geo stratégiques ( comme le pétrole) , ennle s’enfiche de notre diabète et de l’obésité locale qui, eux , font tourner le business des médecins et pharmaciens mais qui sèchent la Cafat. Comme les… Lire la suite »

.ditou
.ditou

pierre ” les chinois se lancent dans la voiture électrique et les batterie, encore eux !)” Mais encore eux. OUI et pourquoi à t on avis? Parce que la chine compte 1,386 milliards d’habitants. Ce qui veut dire plus d’1 milliards de cerveaux pour innover et découvrir. Ce qui veut dire que plus on est nombreux plus on fait travailler son pays. Même les Etats Unis sont loin du compte seulement 325,7 millions de population. Et tu t’étonnes que la Chine est toujours là. Ce n’est pas la Calédonie qui va rivaliser avec le nombre d’habitants. Surtout que chez nous… Lire la suite »

Alikantitra

Ditou : “Il n’y a que le travail qui paye.”

Et surtout celui des autres qui “rapporte”.
Ce ne sont pas les 26 plus riches stigmatisés par Oxfam qui diront le contraire.

.ditou
.ditou

Alikantitra
Au niveau personnel, le travail des autres ne me rapporte rien. Mais au niveau plus haut que nos petites personnes c’est possible.

pierre
pierre

je ne suis pas du tout étonné que le Chine soit bientôt le leader le plus influent de la planète, quoique fasse Trump dans ses agitations ; “encore eux” ce n’ est pas de l’étonnement, c’est le fait qu’en Calédonie les kanakes indépendantistes et la Province Nord devraient regarder plus loin que leur bout de nez ( et que celui de Dang bien âgé et qui avait sa revanche “bridée” à prendre) en quittant une sphère de support pour tomber dans une sphère d’influence autrement plus impitoyable. Je ne suis pas jalouse de la Chine très heureux de mon Europe… Lire la suite »

.ditou
.ditou

pierre “Je ne suis pas jalouse” Oh tu es une femme avec un pseudo masculin. C’est bien une femme de plus sur le site. Oh , finalement je dois m’être avancé un peu vite en affirmant que tu étais une femme.Surtout après : “très heureux de mon Europe” Car tu as un problème entre le féminin et masculin. “le Chine soit bientôt le leader le plus influent de la planète” Pourquoi le Chine et pas la Chine?. De plus ” un chien qui saute sur la premier saucisse !” ce n’est pas sur la premier, mais sur la première. “le… Lire la suite »

.ditou
.ditou

pierre
” quoique fasse Trump dans ses agitations”
Allez pour détendre l’atmosphère. Le Trump a fait fort et la Chine là franchement ne peut pas rivaliser avec son humour.

https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-50-degres-attendus-trump-demande-le-retour-du-rechauffement-climatique-7796378729

.ditou
.ditou

pierre
“Encore une fois Ditou mélange les torchons et les serviettes, ”
Non pas du tout, c’est toi qui ne comprends pas. Je mettais l’accent sur le 4 novembre 2018.
Ce qui veut dire que si demain tu glisses sur une peau de banane, ce sera encore la faute au 4 novembre 2018.
Donc il faut vraiment arrêter de croire que tout est la faute ou découle du 4 novembre.

Floyd

Visiblement, les bassins/barrages ne sont pas le point fort de Vale. D’une installation SEVESO II on peut craindre en réalité une installation WTF 2.0.

guyintie_zpsopsqyvtt.gif
clitiss woude
clitiss woude

Vale est à la mine ce que Monsanto-Bayer est à l’agrochimie… dans le Minas Gerais, cet état du Brésil, Vale a environ 450 barrages miniers, selon des experts au moins 20 d’entre eux sont à haut risque de rupture. Sympa, hein ? C’est en tout cas très inquiétant en terme de transparence, pour ce qui est fait ici dans le Sud.

Nogius
Nogius

Comme on dit, jamais deux sans trois.

charli
charli

Gaffe à Yaté /Enercal Il date de 1959 celui là !!!!! alors!?

.ditou
.ditou
LedZep
LedZep

@ditou
Pour ce qui est du barrage de Fregus (Malpasset) et de Yaté c’est le même bureau d’étude qui les a conçus (étude technique pour ce qui est de la structure).
Il s’agissait du bureau Coyne et Bellier.

.ditou
.ditou

LedZep
Preuve finalement, que ça ne vient pas du bureau d’étude, qui fait mal son boulot, mais bien les travailleurs employés sur les chantiers.
Merci pour cette précision.

LedZep
LedZep

@ditou
Pour ce qui du barrage de Yaté je ne sais qui avait la responsabilité de la maîtrise d’oeuvre. Par contre pour celui de Frejus la maîtrise d’oeuvre était aussi de la responsabilité du bureau d’etude Coyne et Bellier. Mes excuses pour cet oubli.

.ditou
.ditou

LedZep
Me dire çà, alors que le tonnerre vient de gronder. Cela ne rassure pas du tout. Bon moi je suis loin du barrage.

andré
andré

La minas Gerais est une vaste région plus grande que la Calédonie toute entière, historique par son sous sol riches en prierres précieuseset critaux ses cours d’eau où les chercheurs d’or se bousculent et de nombreuses mines très anciennes qui ont appartenu et apparteinnent à des nombreuses entités minièrs différentes, il ne faut pas associer cette contrée uniquement à Vale, ce serait comme si on attribuait toute la Calédonie à KNS

charli
charli

Le Minas Gerais est plus grand que la Calédonie entière et c’est une des régions au monde la plus concentrée en mines depuis et extractions; les premiers colonisateurs portugais appelaient cette région leur “couronne d’or et métaux”, quasi toutes les compagnies minières ont eu ou ont des mines la bas, plus ou moins anciennes, vendues, rachetées,revendues, avec des mines orphelines eparpillées, dans ce contexte historique les risques sont hauts, de plus cet état relativement riche attire beaucoup de main d’oeuvre …

andre
andre

ET ce qui se fait en Chine et en Corée assure plus de transparence et de bonnes pratiques pour NKS et ses mines associées ????
Il y a des centaines de mines anciennes, récentes et de barrages dans le Minas Gerais, pas tous à Vale. Il y des centaines d’accidents dans les mines et industries chinoises, les amalgammes sont trop faciles

Albin
Albin

Et vous avez compté combien il y de ponts et mines et barrages en chine et en Corée? Pas d’amalgame; les accidents industriels et miniers sont les plus fréquents au monde en Chine, en plus du degré de pollution, et pour autant on ne conduit pas une suspicion généralisée sur le complexe de KNS et mines associées.

Albin
Albin

Fake news
allez donc vois le barrage de Yaté qui date de 1958 si vous voulez vous inquiétez et vous faire valoir…

.ditou
.ditou

Albin
Oh, mais il faut savoir entre charli et toi, qui a la bonne année du barrage de yaté?
Finalement après vérification c’est bien charli qui a donné la bonne année 1959

pierre
pierre

Dans cet état brésilien depuis l’arrivée des premiers colons portugais des chercheurs d’or et de pierres précieuses, puis des mines et barrages et galeries ont été mis en route. C’est le fondement de la géologie moderne qui est parti du Minas Gerais, l’ état lui même porte ce nom. Ces mines et barrages ont été abandonnés, repris, orphelins, revendus et ils appartiennent à ces dizaines de groupes miniers différents qui ont exploité et exploitent un pays plus vaste que la Calédonie avec une concentration en gemmes, métaux, dont l’or, minerais, divers et variés, qui en font une zone paradis des… Lire la suite »

Lulu la Palisse
Lulu la Palisse

Quand on a une superficie de 16 fois la France, ( Brésil : 16 fois la France et Minas Gerais = superficie de la France à lui seul) normal qu’il y ait plus de barrage qu’en France, ne pas oublier qu’en 1959 la France a eu 425 morts à Fréjus avec un barrage flambant neuf qui a cédé en un instant !Le summum des accidents de barrages revient à la Chine avec 20 000 morts en 1975 dans la rupture d’un barrage, ils font tout en grand ! L4Tilaie a pas mal donné aussi…

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top