Connect with us

Calédosphère

Actualité

On devrait peut-être s’inquiéter ?

D’un œil un peu désabusé, entre canapé et frigo devant la télé bloquée sur les chaines d’information continue parce qu’il faut bien être au courant, nous suivons la guerre en Ukraine. Entre images de bombardements et d’exode, on nous alerte sur les risques que le conflit va faire peser sur l’économie mondiale. Du coup, il faudrait éviter de commettre la bêtise qui consiste à croire que la Nouvelle-Calédonie sera épargnée.

En Nouvelle-Calédonie, on a tendance à croire que le récif nous protège de tout, ce qui fait que l’on a une légère tendance à ne pas trop nous intéresser à ce qui se passe autour de nous. A cela s’ajoute le fait que lorsqu’un évènement survient, notre isolement et notre éloignement, nous en fait connaitre les impacts après tout le monde, la pandémie de Covid nous en a encore administrés la preuve. Cette fois c’est une guerre aux portes de l’Europe qui angoisse le monde. Au-delà des fracas des bombes et des pleurs des enfants ukrainiens, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a des impacts économiques. « Cet acte de guerre aura des conséquences profondes, durables sur nos vies », a prévenu le Chef de l’État Emmanuel Macron lors de son allocution aux Français. Il parlait aussi aux Calédoniens.

Une explosion des cours avec dommages collatéraux

Le nickel à 100 000 dollars la tonne ! L’information révélée par Calédosphère a suscité tout à la fois incrédulité et enthousiasme. Pour beaucoup, cette explosion des cours marquait la fin de la crise nickel et le retour de l’abondance comme aux plus belles heures du boom des années 70 ! Pour les Calédoniens, à 100 000 dollars, non seulement nos usines étaient sauvées, mais elles allaient dégager des profits dont tout le monde profiterait. De là à penser que la guerre avait du bon, il y avait un pas que certains ont franchi sans penser à mal, et sans penser du tout. Car au final, la douche se révèle froide. Même si les cours du nickel sont retombés à 54 000 dollars au LME et 40 000 sur les bourses asiatiques, le prix du métal reste haut. Dans le même temps – tout le monde le sait – le prix de l’énergie, en particulier du pétrole, a lui aussi explosé ce qui a une conséquence directe sur la production de nickel. Aujourd’hui on produit plus cher un nickel qui vaut plus cher et donc qui ne se vend pas. Clairement, l’explosion des cours du nickel plombe la production du métal et sa vente. Les constructeurs de voitures électriques qui ont besoin du nickel pour leurs batteries ne pourront se permettre très longtemps d’acheter du nickel entre 50 et 100 00 dollars la tonne, sauf à commercialiser des véhicules si chers que personne ne pourrait se les acheter.

L’énergie hors de prix

Les métallurgistes, mais de manière globale des pans entiers de notre économie, vont également être impactés par la flambée des prix de l’énergie. Qu’il s’agisse de KNS, de la SLN ou de Prony Resources, les opérateurs miniers doivent faire face depuis maintenant deux semaines à des énergies (fuel et charbon) dont les prix atteignent des sommets historiques. A titre d’exemple, la tonne de charbon vendue 100 dollars en début d’année, frôle désormais les 500 dollars. Quant au pétrole, il est au bord des 150 dollars le baril au moment où nous écrivons ces lignes. Il devient donc de plus en plus cher d’extraire le minerai et de fabriquer du nickel. Il faut nous attendre à ce que cette hausse touche également les particuliers qui vont voir s’envoler les prix à la pompe et ceux des bonbonnes de gaz domestique. On peut également s’inquiéter des approvisionnements, nous qui dépendons tant des importations pour nos besoins quotidiens comme pour nos industries de transformation. Si la route du fer n’est pas coupée, les transports maritimes, au même titre que l’aérien, sont cependant perturbés. De plus, l’arrêt des exportations russes, biélorusses et ukrainiennes fait que la demande sur de très nombreux produits est en surchauffe. La petitesse du marché calédonien conduit à ce que la Nouvelle-Calédonie ne figure pas dans les circuits d’urgence en termes d’approvisionnements. Sans que l’on parle tout de suite de pénurie, on peut s’attendre à de nombreux et importants retards de livraisons, ce qui ne sera pas sans conséquences pour des secteurs comme le BTP pour ne citer que lui.

Des impacts sur l’alimentaire

La Russie n’est pas restée sans réagir aux sanctions économiques et financières qui la frappent et dont l’objectif est d’affaiblir son économie. En s’attaquant aux secteurs de la finance et de la chaîne logistique, l’Europe, le Japon, et les États-Unis cherchent à affecter les capacités de la Russie à exporter. Et de toute évidence, cela fonctionne déjà. Ce qui a entrainé les plus vives réactions de Vladimir Poutine qui tempête et menace. « Si ça continue comme ça, a-t-il déclaré, cela aura des conséquences sérieuses pour le secteur alimentaire dans l’ensemble, la hausse de l’inflation sera inévitable. Si on continue de nous créer des problèmes pour financer ce travail, l’assurer, dans la logistique, la livraison de nos produits, alors les prix vont augmenter toujours plus, et cela va se ressentir sur le prix du produit final, les produits alimentaires.» On craint donc une hausse des prix des produits alimentaires, en particulier tous ceux qui nécessitent l’emploi de blé et de céréales pour leur fabrication. Une hausse qui inévitablement, directement ou indirectement, touchera la Nouvelle-Calédonie. Sans compter que notre secteur agricole, qui souffre déjà terriblement des intempéries, pourrait subir le contrecoup de l’arrêt des exportations d’engrais russes, alors que la Russie fournit à l’Europe 25% des engrais dont elle a besoin.

Afficher la suite
Hubert B

Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »

0 0 voter
Évaluation de l'article
guest
1.2K Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Claire Collard
Claire Collard
6 février 2023 08:44

Oui, il faut s’inquiéter… Cela fait maintenant quatre ans que le Wallisien Mila TUKUMULI, leader de l’Eveil Océanien cocufie à tour de rôle les loyalistes et les indépendantistes. Il y a 45000 Wallisiens et Futuniens qui sont installés définitivement en Kanaky-Nouvelle Calédonie. Ils ne sont plus que 11000 à vivre à Wallis et Futuna avec leurs trois roitelets. 11000 d’entre eux ont obtenu droit de vote dans ce territoire. 95% sont contre l’indépendance car ce sont les Français qui les engraissent. Tukumuli a reçu le titre de faiseur de Roi.

Dernière modification 1 jour plus tôt par Claire Collard
Electron Libre
Electron Libre
5 février 2023 19:57

Hey ! Des nouvelles du Auguste Benebig.

https://youtube.com/watch?v=sG4odMGv8_4

Claire Collard
Claire Collard
5 février 2023 18:40

La relation entre la Russie et la Chine est la meilleure qu’elle ait été jusqu’à présent, selon une déclaration du président russe Vladimir Poutine lors d’une vidéoconférence le 30 décembre avec le secrétaire général chinois Xi Jinping. Dans le contexte de tensions géopolitiques croissantes, l’importance du partenariat stratégique russo-chinois en tant qu’élément de stabilité s’accroît […] Comme nous l’avons tous deux souligné, nos relations actuelles connaissent la meilleure période de leur histoire et peuvent être considérées comme un modèle de coopération entre grandes puissances au 21e siècle.—Vladimir Poutine Au cours de la vidéoconférence, Poutine a invité Xi Jinping à se rendre à Moscou au… Lire la suite »

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Claire Collard
5 février 2023 19:41

Claire Collard “La relation entre la Russie et la Chine est la meilleure qu’elle ait été jusqu’à présent, selon une déclaration du président russe Vladimir Poutine…”. “(Source La Trompette)”

PECQMC, je ne connais pas la renommée de cette “Trompette”.
Pourrais-tu nous en donner le lien STP ?

Ben tiens, aller chanson ! Georges Brassens https://youtu.be/gWRzopyZBSA

Dernière modification 1 jour plus tôt par LedZep4096
Claire Collard
Claire Collard
5 février 2023 18:15

Quatre Rafale de la base aérienne de Mont-de-Marsan sont déployés en Lituanie où ils assurent la protection du ciel balte. Une mission qui les envoie au contact des avions russes. (Pour les abonnés) Guerre en Ukraine : depuis la Lituanie, les Rafale français pistent les avions russes (sudouest.fr)

LedZep4096
LedZep4096
Répondre à   Claire Collard
5 février 2023 20:13

CC “Quatre Rafale de la base aérienne de Mont-de-Marsan sont déployés en Lituanie où ils assurent la protection du ciel balte…”.

Il ne font pas que des balades, nos Rafales, ils interceptent :

https://www.lemonde.fr/international/article/2023/02/02/en-lituanie-les-rafale-francais-a-touche-touche-avec-les-chasseurs-russes_6160319_3210.html

“Les Rafale français « à touche-touche » avec les chasseurs russes en Lituanie”
https://twitter.com/i/status/1620486199977844737

Il a quand même dû faire de l’huile, dans sa combinaison anti-G, le pilote Ruscof, dans son SU-27 “pris” dans le collimateur d’un des Rafales “en goguette”.

Dernière modification 1 jour plus tôt par LedZep4096
Claire Collard
Claire Collard
5 février 2023 10:48

Ce n’est pas pour encore le départ de la France de Nouvelle-Calédonie(#)! Notre allié les USA va avoir besoin de nous, lisez plutôt: Un général américain prédit une guerre avec la Chine en 2025. Dans une note interne, Michael Minihan, haut responsable dans l’U.S. Air Force, estime que Pékin utilisera les élections à Taïwan en 2024 comme prétexte. Il exhorte ses officiers à se tenir prêts. Ce général américain a mis en garde contre le risque élevé d’une guerre avec la Chine en 2025 -très probablement autour de Taïwan-. La course pour la Maison-Blanche, prévue la même année, offrira une “Amérique distraite”… Lire la suite »

Dernière modification 1 jour plus tôt par Claire Collard
Claire Collard
Claire Collard
2 février 2023 10:17

Poutine est devenu le président par intérim de la Russie en 1999, après la démission de Boris Eltsine. Il se prépare à cette guerre contre l’Ukraine, et la possibilité que l’OTAN intervienne aux côtés de l’Ukraine depuis son arrivée au pouvoir en 2000. Poutine n’a jamais caché sa détermination à restaurer le statut de puissance mondiale de la Russie après ce qu’il appelle “des années d’humiliation par les États-Unis et leurs alliés de l’OTAN”. Alors l’OTAN (Un ou plusieurs de ses membres) ne s’engagera PAS sans être au préalable attaquée directement par les Russes, ou leurs alliés Biélorusses.

Claire Collard
Claire Collard
2 février 2023 09:29

L’Ukraine? En ce qui nous concerne, nous, Il va nous falloir “tourner la tête” vers le Nord-Ouest du Caillou, vers les Philippines, à environ 6000 km de Nouméa, où les USA se préparent a la guerre contre la Chine en renforçant leurs bases et présence. Lisez ce document officiel américain et vous comprendrez, il commence comme ceci (Le titre et l’introduction, je traduis de l’américain. Le document est ensuite en lien): 20 janvier 2023 —  LES PHILIPPINES ET LES ÉTATS-UNIS S’ENGAGENT À RENFORCER ENCORE L’ALLIANCE ET LE PARTENARIAT LORS DU 10E DIALOGUE STRATÉGIQUE BILATÉRAL. De hauts responsables philippins et américains… Lire la suite »

Claire Collard
Claire Collard
Répondre à   Claire Collard
2 février 2023 09:41

… et voici l’analyse d’un journal indien sur cette nouvelle étape dans la présence américaine aux Philippines (L’Inde est plus proche des Philippines que nous le sommes): US is planning to secure access to key bases in Philippines to counter China, says report | Rest of the World News (republicworld.com)

Claire Collard
Claire Collard
Répondre à   Claire Collard
2 février 2023 09:50

N’arrivant pas à “Éditer”, ici [Calédosphère, please!!], je traduis ici une petite portion de cet article du journal indien:  “…Selon le Washington Post, les négociations sont toujours en cours, mais une annonce pourrait être faite cette semaine lorsque le secrétaire à la Défense Lloyd Austin se rendra à Manille pour rencontrer le secrétaire philippin à la Défense et le président Ferdinand Marcos Jr.  L’expansion impliquerait l’utilisation de bases militaires philippines, dont peut-être deux sur l’île septentrionale de Luzon, ce qui pourrait fournir à l’armée américaine un emplacement favorable pour mener des opérations en cas de conflit à Taïwan ou en… Lire la suite »

Electron Libre
Electron Libre
Répondre à   Claire Collard
2 février 2023 11:20

Subic Bay va reprendre du service ?

Claire Collard
Claire Collard
Répondre à   Electron Libre
2 février 2023 11:30

Voir plus dans Actualité

Top du moment

Commentaires récents

To Top