Connect with us

Calédosphère

Les choix de la rédac'

Kamodji Youpi !

Jouez Hautbois, résonnez musettes, on a coffré Kamodji ! La presse unanime s’est fait l’écho de l’interpellation de cette contrefaçon de Mandrin, alors qu’à mon humble avis, une certaine réserve s’imposait. Kamodji, condamné à quelques années de prison, mais qui ces deux dernières années aura passé plus de temps chez lui au-dehors que derrière les barreaux. Kamodji en cavale, n’aura été ni un Fresnay ni un Colonna, mais n’aura eu de cesse d’arpenter rues et routes du Mont-Dore avec quelques incursions à Canala, il se sera fait cueillir à Robinson près d’une grande surface où il était soit en repérage soit en courses ! Eut-il pu être poissé plus tôt ? Sans doute en théorie puisque du monde, à commencer par les Montdoriens, savait où l’oiseau se cachait. Dans la pratique hélas, l’on sait tous que désormais pour pénétrer Saint-Louis il faut les Navy Seals ou la 13ème demi-brigade de Légion Étrangère. On a donc attendu de Kamodji, un moment de relâchement qui finalement est venu au bout de quelques mois.

À 20 ans, Kamodji est le Peter Pan d’enfants perdus, dont on ne sait plus que faire, mais dont on voit le nombre croitre dans une proportion supérieure ou égale à leur impunité. Kamodji dans les longs moments de liberté qu’il s’est octroyé a repris la tête de sa bande de malfrats identifiés avec laquelle il poursuit son œuvre de vols, cambriolages, agressions multiples souvent contre les forces de l’ordre. Client régulier du prétoire, sa peine initiale se rallonge chaque fois de deux ou trois ans supplémentaires, dont à l’évidence et de vous à moi, il n’a que faire.

Il est le mètre étalon grâce auquel l’on mesure la taille de notre impossibilité à résoudre de tels problèmes. Peut-être ira-t-il purger sa peine à Fresnes, la justice l’estimant franchement indésirable ici sur le caillou, mais ne doutons pas de la capacité du brigand à faire des émules de plus en plus jeunes puisque, quels que soient les délits pour lesquels on pourrait les poursuivre, ils ne risquent jamais rien. Kamodji n’est pas non une tête brûlée, il s’est épanoui dans la délinquance et, durant toute son adolescence, a nourri un casier judiciaire gros comme un bottin, sûr de son fait parce que justice ou police ne pourraient rien lui faire. C’est bien là notre faiblesse insigne ayant admis d’abandonner la répression au profit d’une prévention dont on sait les limites et l’inefficacité, que nous n’avons désormais nul moyen de contrer ces dérives, de ramener l’ordre et la sécurité. Kamodji et ses pairs, dont beaucoup n’ont pas quinze ans, voilà ce qui illustre une part de notre décadence.

Et l’opinion s’use à espérer un vrai retour des choses, en attendant elle se lamente et s’effraye de ce qu’elle est victime de Kamodji et consorts, et que rien ne vienne jamais la protéger. Cette même opinion réduite à faire le procès des uns et des autres, de l’école, de la coutume, de la justice, de la police, du Camp Est, pour tenter de calmer sa colère. Ça ne sert à rien non plus puisque le mal, ancien et profond, est ailleurs.

Caton

Continue Reading

Observateur attentif de la société, Caton n'est dans ses analyses ni obtus ni extrémiste. Appartenant à une génération calédonienne qui en a vu d'autres, féru d'histoire, ce contributeur tranche au scalpel d'une plume acerbe et aiguisée nos idées reçues sur la vie politique locale. Adepte du Old School, Caton transmet au blog, depuis la fin de l'année 2012, par courrier postal une contribution portant sur un thème d'actualité qui est mise en ligne chaque semaine. Cité par Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Caton est l'un des "Sept salopards du net"



Laisser une réponse

12 Commentaires sur "Kamodji Youpi !"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
PACO PICO
Caton, t’as un carte au FN pour être aussi démago ds tes conclusions, terminer par ” le mal est ailleurs” trou du crane tu veux dire quoi par la? et puis “abandonner la répression au profit d’une prévention dont on sait les limites et l’inefficacité” ben suis pas sur que ce soit le cas, en nc on propose ZERO futur a nos gosses, le nickel c mort, le tourisme c mort, bwef le pays c mort si on nous ecoute en c’moment. Alors oui la repression il en faut , clair, mais lutter contre des conséquences c des coups ds… Lire la suite »
Damien

Faut l’envoyer en Métropole ça va le calmer d’être loin de chez lui .

Janloupe Pahune

La leçon de cette histoire est double : d’abord, ce n’est pas ce pauvre débile qui a un quelconque intérêt, mais la complicité de toute sa communauté qui, en dépit des faits graves lui étant reprochés, l’on caché, nourri, conduit et entretenu dans sa fuite… Ensuite, l’acceptation par les forces de l’ordre de l’existence de zones de non-droit d’ou le mot d’ordre est “courage, fuyons”….

Ce n’est pas un pauvre débile, parles bien pine va ! Tu connais quoi de son histoire ? t’a fait quoi pour lui toi pour te permettre des jugements ..pff

Alors vas-y, raconte-nous son histoire.

Janloupe Pahune

Tiens, j’ai cru entendre péter Dog Vador….

X

C’est bien vrai ça, Janloupe Pahune: soyez donc poli avec l’autre pine! Vous connaissez quoi de son histoire? La rubrique des faits divers des media? Mais ce n’est que la partie émergée son iceberg criminel!

Même chose pour l’autre con d’ailleurs, mais surtout, restez poli!

Et faites quelque chose pour eux: votez pour Marion!

Comment pouvez vous accepter des mots aussi orduriers dans vos commentaires ?
Le modérateur serait-il en vacances ?
Nuautile

Tema

Les conneries c’est comme les impôts, on finit toujours pas les payer.

c quoi le mal ancien et profond qui est ailleurs ? y a un message subtil ou subliminal ? un teasing en attendant la suite ?

Il y a eut Jojo Faïnika, M. Rapaé, aujourd’hui c’est Kamodji, il y aura toujours un écervelé pour jouer les Billy The Kid et un entourage suffisamment lâche et hypocrite pour s’en faire le complice.

Le mieux, c’est de n’en plus parler, non ?

wpDiscuz

Voir plus dans Les choix de la rédac'

Tendances

Les derniers comm’s

To Top