Connect with us

Calédosphère

LES CHRONIQUES DE CATON

Qui n’a pas son plan Marshall ?

En Nouvelle-Calédonie, où l’on n’en a pourtant pas bénéficié, on fait beaucoup référence au plan Marshall dans lequel à l’évidence on voit la panacée à bien des problèmes. Les exemples les plus récents sont le Plan Marshall pour la sécurité à Nouméa et celui pour la coutume que le Sénat coutumier appelle de ses vœux. Dans l’un et l’autre cas, le recours au vocable est lourd de signification, en ce qu’il signifie entre d’autres termes, que l’on est d’une certaine manière à court d’arguments et de solutions pour faire face.

Comme tant d’autres choses, il convient d’user du Plan Marshall avec la connaissance de ce dont il s’agit. Il faut d’abord se pencher sur ce qu’était réellement cette opération américaine destinée à remettre debout une Europe ravagée par la guerre. Le plan Marshall, du nom du secrétaire d’État américain qui en fut l’initiateur, repose sur des principes simples, dont on a plus aujourd’hui la mesure. D’abord, ça n’est pas un don, mais un échange qui doit profiter en premier lieu à celui qui prête. En clair à supposer que l’État ou les Institutions calédoniennes consentaient à un « plan Marshall » en faveur de Nouméa ou du Sénat Coutumier, qu’obtiendraient-ils en retour ?

À l’évidence aussi, tout du moins c’est ce que l’on peut saisir des discours des uns et des autres, ressort dans cette incantation comme un appel à l’aide. Le Sénat coutumier a entendu les voix qui se sont élevées toutes ces dernières semaines pour réclamer des autorités coutumières une implication plus forte, des positions claires et des avis tranchés, sur la montée des périls qui menacent une partie de la jeunesse kanak, que sont la délinquance, la violence, et les conduites dangereuses et addictives qu’il s’agisse de l’usage immodérée de l’alcool et du cannabis, des déviances sexuelles ou de la conduite irraisonnée sur la route. Le Sénat coutumier ne se tient pas à l’écart et l’on peut mettre à son crédit l’organisation des congrès de la jeunesse kanak ou la charte du peuple kanak, dans lesquels des positions avaient été adoptées, mais sans pour autant qu’elles trouvent une concrétisation sur le terrain. C’est là bien sûr que le bât blesse, car il faut aller plus profond et plus fort. D’une certaine manière, en réclamant ce fameux plan Marshall, les autorités coutumières dressent enfin un constat d’impuissance face aux comportements de cette infime partie de la société kanak qui ne se retrouve plus dans rien, et surtout pas dans la coutume.

C’est la raison pour laquelle, il convient néanmoins de ne pas rester sourd aux inquiétudes que formulent le Sénat coutumier au travers de son initiative. Puisqu’en effet, rien ne pourra se régler en termes de délinquance ou de réintégration de cette jeunesse perdue, sans le soutien de la coutume sous une forme ou une autre. D’où l’insistance remarquable des coutumiers à la création d’un service civique citoyen à laquelle il faudra bien répondre, en associant les autorités à l’élaboration de ce service sur lequel on mise beaucoup. On ne peut pas reprocher faussement à la coutume de se désintéresser de tout ce qui pourrait fissurer l’image d’une société kanak idéale, et en même temps ne pas l’impliquer quand elle souligne elle-même qu’il faut la soutenir dans ses efforts.

Caton

Continue Reading

Observateur attentif de la société, Caton n'est dans ses analyses ni obtus ni extrémiste. Appartenant à une génération calédonienne qui en a vu d'autres, féru d'histoire, ce contributeur tranche au scalpel d'une plume acerbe et aiguisée nos idées reçues sur la vie politique locale. Adepte du Old School, Caton transmet au blog, depuis la fin de l'année 2012, par courrier postal une contribution portant sur un thème d'actualité qui est mise en ligne chaque semaine. Cité par Elisabeth Nouar, dans une de ses chroniques, Caton est l'un des "Sept salopards du net"



Laisser une réponse

50 Commentaires sur "Qui n’a pas son plan Marshall ?"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Damien

y’a quant même des gars pathétiques sur calédosphère , ralalalala l’alcool …..

Manu Point de départ
Des plans Marshall pour régler les problèmes…c’est évidemment une tromperie. Si les élus avaient une simple volonté de régler les problèmes les plus graves comme: -La mortalité routière qui détruit les familles. -La délinquance qui nuit à notre bien-être et qui condamne la partie de notre jeunesse en perte de repères… cela serait réglé depuis longtemps et gratuitement. Cela, je le prouve de manière incontestable! L’intérêt des plans Marshall, c’est d’ être des plans d’actions prioritaires ou tous les moyens sont mis en œuvre pour régler les problèmes, donc des plans onéreux pour lesquels l’état est sollicité pour accorder des… Lire la suite »

Le droit constitutionnel devrait intégrer une magistrature kanak pour qu’elle forme sa police coutumière, ce n’est plus à l’etat français de monopoliser la gestion de la justice kanak, il faut un tribunal kanak avec un seul assesseur représentant du droit français, à mon humble avis ça déjà résoudre bcp de problèmes en amont avant qu’on en arrive au surnombre du camp est, ainsi que des cas de décrochages ..et échecs dans l’insertion voire dans la réinsertion des jeunes délinquants. courage à l’albinos, les politiciens kanaks verreux n’ont qu’à bien se tenir

L\'autre

Autant rétablir la loi de l’indigénat et donner les pleins pouvoirs au pseudo coutumier et autre pseudo chefferie. Et c’est abruti de la pire espèce qui veut nous donner des leçons. Pauvre type!!

Oh ducon, ça vaut pas une insulte tête de pine va :! Ouais bon, ça se voit que tu as assisté au dernier colloque sur le droit constitutionnel, ça s’est passé au CPS, ducon, fallait te bouger le cul pour entendre les débats des MC venus d’IEP d’AIX, Montpellier et Pau, il était précisément question de ça , connard va !

Récif

Tu as raison effectivement à ce fameux colloque nous avons assisté (et j’ai pas vu ta gueule de con) à la réification du régime de l’indigénat.

C pas grave ducon tant que moi je me vois

En fait ce que tu nous propose ce n’est pas un “destin commun”, c’est tout simplement revenir au bon vieux temps de l’apartheid……chacun chez soi , chacun sa merde , chacun sa justice, chacun sa médecine, chacun son éducation chacun sa corruption….etc……Expliques nous , toi le champion du monde du yaka ifokon, comment se règle un problème entre ceux que tu defend, et les “autres” ? Justice coutumière ou justice républicaine ? Ça se joue à pile ou face ?

Dyolf

Et dans ta magistrature Kanak, il y a des femmes ?

poses la question à Tein

Vas voir le sénat coutumier tu y trouveras ta réponse

Dyolf

La première question est rethorique. On sait très bien que tu n’es pas aussi bien né au yeux de ce tribunal que le soldat qu’il faut sauver.

“On ” sait ? tu t’es démultiplié en plus, t’es pas un peu marseillais toi ?

X

C’est du français, mon pauvre, mais vous ne pouvez pas comprendre. Fallait travailler à l’école au lieu de picoler avec les surveillants poivrots!

La réforme (simpliste) ne l’orthographe ne pourra rien pour les cerveaux lents…

C’est du français certes, mais qui décrit de manière bien fallacieuse
l’esprit de crapaud qui habite son auteur! “croac croac ..” ‘utiliser le
“on” pour faire croire qu’il représente un grand nombre, une autorité anonyme
mais ça vieux t’es trop con, t’es juste bon pour dévaloriser “as required’

Dyolf

Y’en a pas. En fait, tu rêves d’un tribunal qui ne t’aurais pas condamné pour avoir frapper une femme à la tête alors qu’elle était a terre et pour avoir tenter de l’étrangler.

Et en ce qui concerne la mort de Tamaï, il taurait jugé coupable ou innocent a ton avis ?

C’est quoi la place de la femme dans la société pour toi ?

Je ne rêves que dans ta tête de piaf, la place de la femme
dans la société, t’as qu’à la rêver ducon puisque tu sais poses
les questions pour confirmer tes propres certitudes

“les politiciens kanaks verreux n’ont qu’à bien se tenir” : Tu parles de ton idole Roch W, mon cher Séléone ?

Parce qu’en effet, en matière de délinquance des jeunes, ils en connait un rayon… il ferait un très bon professeur, je trouve.

Unicornis

Deux tribunal donc deux justices. Alors comment fait on ? Double peine pour les canaques ? Choix du tribunal et par qui ? Un tribunal pour les canaques et un pour les autres ethnies ? Et les métisses ? Et les canaques expatriés ?
Peut être que le problème vient tout simplement des géniteurs qui n’assument pas leur rôle de parents. Peut être que certains confondent élevage et éducation. Peut être que personne ne crève l’abcès car ce n’est pas politiquement correct.

Peut-être que cela s’inscrirait dans la logique du double drapeau…. Après chacun son drapeau, chacun sa justice…. Pour les Blancs, une justice de blanc, non-violente, petite tape sur la main. Pour les Kanak, une justice de kanak : astiquage coutumier bien comme il faut… Oui, quelque part j’ai envie de dire : oui, je suis d’accord ! Donnons-leur ce qu’ils méritent, donnons-leur ce qu’ils veulent ! Allons jusqu’au bout de ce que le double drapeau a entraîné dans son sillage. Donnons-leur une justice “kanaky style” à ces petits délinquants, des bonnes râclées “tribal style”, ils le méritent et ils sauront… Lire la suite »
Fab

Toujours aussi classe professeur la haine. Vos propos minables ont toutefois ceci d’amusant qu’ils laissent voir l’attirance que les mœurs bestiaux que vous prêtez aux “Kanak” exercent sur votre personne. Au racisme, vous ajoutez la promotion de la violence. Chapeau.

Le droit constitutionnel devrait intégrer des attributs particuliers à la coutume afin de valider l’existence d’une magistrature kanak, et d’une police “coutumière” . Elle devrait pallier aux limites de la justice dans certains domaines , ” récidive”, réinsertion, je parle d’un tribunal entièrement composé avec des assesseurs kanaks, et d’un représentant de la justice, devrait suffir, à mon avis ça devrait marcher droit à la sortie, y compris pour les politiciens verreux. c’est acté pour wallis et futuna depuis 1978

obelix

Raciste!

ça s’est passé au CPS, ducon, fallait te bouger le cul pour entendre les débats des MC venus d’IEP d’AIX, Montpellier et Pau, il était précisément question de ça , connard va !

Ouais bon, ça se voit que tu as assisté au dernier colloque sur le droit constitutionnel, ça s’est passé au CPS, ducon, fallait te bouger le cul pour entendre les débats des MC venus d’IEP d’AIX, Montpellier et Pau, il était précisément question de ça , connard va !

“… qu’obtiendraient-ils en retour ?…” Ben… -50% pour le séjour des touristes Américains ??…..

les pyromanes se portent volontaires pour aller eteindre le feu , c est deja un bon depart puisqu il faut bien commencer par quelque chose donc les coutumiers decident (enfin) de se pencher serieusement et de facon desinteréssée sur le probléme des jeunes , je pense effectivement que ce sont eux qui ont la capacité de remettre un peu d ordre par contre je doute de la sincerité de leurs inquietudes l exemple de la baie ngo avec une cinquantaine de personnes , coutumiers en tete , pour aller faire peur a un petit blanc tout seul , avec a… Lire la suite »
obelix
La charte? C ‘est un contenu d’ésotérisme océanien qui semble justifier l’existence du Sénat Coutumier, qui ne concerne que les Kanak, saupoudrage de croyance anciennes, une pincée de religion et très peu factuel. On a eu la Torah, ensuite l’Evangile, la Bible, l’Ancien Testament, le coran, la Table des Lois, etc… tous ces ouvrages pour manipuler les consciences naïves des Peuples en attente d’un monde meilleur… qui ne vient qui ne vient jamais, seon eux!!!. Dur, très dur pour un esprit laïc et cartésien. L’espérance des leaders indépendantistes, c’est de créer un état dans l’état avec ce sénat coutumier, de… Lire la suite »
wpDiscuz

Voir plus dans LES CHRONIQUES DE CATON

Tendances

Les derniers comm’s

To Top