Connect with us

Calédosphère

Actualité

Vie chère – acte1 : la guerre est déclarée

(DOSSIER) Dans un courrier adressé au président du gouvernement, le MEDEF-NC déclare s’opposer au projet de loi de pays sur la concurrence et la productivité, lié à la future loi instaurant la TGC. En jeu : le moyen pour le grand patronat d’augmenter ses marges. Enquête.

La vie est chère en Nouvelle-Calédonie. 89% plus chère qu’en métropole uniquement pour les produits alimentaires. Dans le cadre d’une enquête nationale, UFC-Que-Choisir démontrait l’année dernière que cet écart ne cesse d’augmenter : de + 117 % en 2012 à +126% fin 2014. Au final, le panier de la ménagère est deux fois plus cher en Nouvelle-Calédonie qu’en Métropole. Certains le nient, d’autres l’expliquent, peu le combattent. Ce constat est pourtant sans appel. Confirmé par l’opinion publique qui constate bien le prix des produits augmenter et par les multitudes de rapports commandés à prix d’or par les différents gouvernements s’étant succédés depuis dix ans (Syndex, Wasmer, Lieb, …) les causes de la vie chère sont de plusieurs ordres. Parmi elles, sept sont particulièrement importantes et expliquent les différences de prix entre la métropole et le territoire : il s’agit de l’éloignement, de l’environnement économique, de la taille du marché, des protections de marché, de l’inégalité des revenus et surtout : des taxes à l’importation (critiquées par le patronat) et des marges (critiquées par les syndicats et les associations de consommateurs). S’agissant de ces dernières, le rapport Syndex précisait que, dans le commerce :

« Le taux de marge corrigé, c’est-à-dire tenant compte de la rémunération, y est passé de 32, 5 % à 47, 5 % entre 1998 et 2006, avec un bond de 13 points entre 1998 et 2002 »

Pour autant, le modèle calédonien de taxation des importations est tout aussi condamnable. C’est ainsi que dans son rapport, l’USOENC expliquait en 2013 que : « intervenant au début de la chaîne des échanges sur le territoire et étant non déductibles, les tarifs douaniers permettent à chaque opérateur d’appliquer son taux de marge sur des prix intégrant les tarifs douaniers et donc, finalement, de « marger » sur les taxes douanières ». Autrement dit, les entreprises importatrices et les distributeurs profitent du mécanisme complexe de taxation des produits pour augmenter leur marge. Les haut-fonctionnaires des douanes et des directions, les organisations patronales, les syndicats, les politiques, les médias : tout le monde connait ce système, à l’exception notable des consommateurs qui le subissent mais ne s’y intéressent pas toujours. Cependant, la farce ne peut pas durer éternellement. Car le système crée tellement de vie chère et tellement d’inégalités, que ces phénomènes sont devenus trop « visibles » depuis une quinzaine d’années. Raison pour laquelle les grands mouvements entourant la lutte contre la cherté de la vie ont commencé au milieu des années 2000. Et puisque les entreprises ne voulaient surtout pas évoquer le problème des marges, les plus puissantes forces économiques de Calédonie ont mené un combat médiatique et politique axé contre les taxes à l’importation, leur faisant porter l’entièreté de la responsabilité de la vie chère. Ainsi en mars 2010, l’ancien Directeur du MEDEF-NC affirmait que pour lutter efficacement contre la vie chère, il fallait travailler sur la transparence fiscale :

« On arrivera à un résultat vraiment concluant que lorsqu’on travaillera sur la réforme de la fiscalité indirecte en profondeur, pour avoir une véritable transparence dans la constitution des prix » (François Peyronnet, 03/03/2010 ; sources : RRB) »

D’où la mise en place de la TGC – la future TVA calédonienne – censée apporter clarification, transparence et efficacité puisqu’elle remplacera pratiquement toutes les taxes d’importation actuelles.

Le MEDEF-NC voit venir le piège…

Mais le principe de l’optimisation économique réside dans le secret et dans la discrétion. Un magicien ne peut pas expliquer son tour car s’il le faisait, celui-ci n’aurait plus aucun intérêt. Or, la mise en place de la TGC va immanquablement faire travailler les entreprises « hors taxe » de façon parfaitement transparente (alors qu’aujourd’hui le système est si complexe que personne n’y comprend rien, ce qui est d’ailleurs parfaitement voulu). Dans ce futur schéma, un produit arrive, il est taxé à 0%, 3%, 11% ou 22%. Très bien. Mais une fois que cela est fait et que le produit arrive sur le port de Nouméa, plus aucune nouvelle taxe, autre que la TGC, ne lui sera alors affecté. C’est ainsi qu’au lendemain de la réforme fiscale, la seule différence que l’on pourra observer entre son prix de vente et son prix de revient sera la marge effectuée par l’importateur, le grossiste, ou le distributeur…. Inévitablement, les actionnaires de certaines grandes entreprises ne voudront pas baisser leur prix de vente, ou bien pour gagner encore de la marge, ou bien pour faire subir au consommateur une perte sur celle-ci. Pour l’éviter (car cela entrainerait inévitablement de l’inflation), le gouvernement prévoit donc de déposer en parallèle de la loi sur la TGC, une autre loi appelée « Compétitivité et prix ». Celle-ci a été récemment présentée aux partenaires sociaux dans le cadre des réunions informelles préparant la mise en place de la TGC. Et cette future loi comporte trois points que les plus grandes fortunes du territoire ne peuvent pas se permettre de voir aboutir :

– D’abord, des dispositifs favorisant le fonctionnement de l’Autorité de la concurrence. Un mécanisme contre lequel s’est toujours opposé le MEDEF-NC puisque certains de ses principaux contributeurs bénéficient de situation de position dominante, notamment dans la distribution. Ainsi dans un communiqué du 6 aout 2013, l’organisation patronale déclarait : « la loi sur la concurrence, adoptée en seconde lecture, le 25 juin dernier, est un mauvais coup porté à l’économie calédonienne ». (Tu penses…)

– Secondo, la loi compétitivité et prix propose de « renforcer les pouvoirs du gouvernement pour intervenir sur les marchés de gros et de détail quand il est constaté des disfonctionnements (sur la concurrence, les prix et les marges) ». Ce texte permettrait s’il est adopté par le congrès d’intervenir directement, via les services financiers et les services fiscaux, sur les décisions prises par une société en contraignant celle-ci à ne pas augmenter ses marges illégalement.

– Tertio, la loi prévoit surtout « l’imposition d’une répercussion intégrale des suppressions de taxes sur les prix à la consommation » et ce pour éviter toute inflation. Or, ce point n’est ni plus ni moins qu’une déclaration de guerre à ceux qui vivent grassement depuis des décennies sur le dos des consommateurs calédoniens. Car cette « arme atomique fiscale » prévoit d’imposer intégralement celles et ceux qui profiteraient de la diminution des taxes pour augmenter leurs bénéfices (car la TGC sera pour certains produits une taxe moins « chère » que toutes celles qui existent actuellement).

… et lance l’offensive.

C’est pourquoi, mis au courant du projet après la réunion de présentation du 20 avril, les lobbys financiers et économiques se sont mis en marche dernièrement. Et dans un courrier adressé au président du gouvernement, el MEDEF prévient :

« Nous vous confirmons être totalement opposés aux derniers termes de l’article 12 du projet de loi de pays sur la concurrence et la productivité qui prévoient l’obligation faite aux entreprises de ne pas faire évoluer leur taux ou coefficient de marge lors du passage à la TGC ( courrier du MEDEF-NC, 22/04/16) »

Le MEDEF explique simplement que « la mise en place d’une telle disposition » serait « contraire au principe de la liberté du commerce » et présenterait un risque majeur « pour l’emploi ». Autrement dit, le grand patronat local s’apprête à lancer au gouvernement un chantage à l’emploi : ne touchez pas à nos marges ou nous licencierons ! Or de l’autre côté de la table, les autres organisations patronales ne voient pas les choses de la même manière – et pour cause – puisqu’ils ne sont pas aux ordres des mêmes « puissances ». Ainsi, déjà en 2013, l’un des co-présidents du MEDEF expliquait que son organisation n’était pas sur la même ligne que ces collègues :

« Nous avons parlé d’une même voix, sauf sur un petit sujet particulier qui est la fiscalité et la TGA, où un certain nombre de nos collègues ne sont pas tout à fait d’accord avec nos visions des choses au Medef (…) la vérité a été sur la table, et effectivement, des idées reçues, de gens qui gagnent très, très bien leur vie, voire qui mettent des marges abusives, je ne dis pas qu’il n’y a pas des vilains petits canards, je ne dis pas que ça n’existe pas, mais on a montré à toutes ces personnes-là, avec chiffres à l’appui, que les gens vivaient correctement, mais normalement, ne faisaient pas des abus comme on pourrait le penser (Jean-François Bouillaguet, 29/05/16 ; sources : OFM) »

Le grand patronat a en fait commis une erreur de stratégie. Pendant des années, il a ciblé le principe de constitution des prix et la fiscalité indirecte comme causes majeures de la vie chère et pouvait à l’unisson des consommateurs pleurer sur la situation. Cependant, il ne peut donc pas se dédire sur la mise en place de la TGC puisqu’il l’avait demandée. Mais dans le même temps, son application va mettre en lumière les marges affolantes pratiquées par les plus grandes entreprises qui contrôlent le marché calédonien. Durant les prochains mois, les lobbys économiques devront donc soit se dédire, en disant par exemple que dans l’état actuelle de l’économie il ne serait pas « raisonnable » de mettre en place cette réforme, soit en faisant, comme ils le suggèrent déjà, un chantage sur l’emploi qui n’a que peu de chance de fonctionner. Car en tout état de cause, le gouvernement pourrait pour éviter l’inflation déclencher sa bombe atomique : à savoir un contrôle total des prix.

ACTE 2 (à venir) : dans la seconde partie de notre dossier « Vie Chère », nous expliquerons grâce à qui, à quels dispositifs et surtout comment un produit de consommation courante coûtant 40 Fcfp (TTC) à un importateur est ensuite revendu dans les magasins calédoniens pour 600 Fcfp…

Afficher la suite

Responsable de projet dans une boite de communication de la place, comme son pseudo « Mark Felt » il est celui qui va permettre de débusquer un sujet et mener l’enquête jusqu’à sortir l’info qu’on ne trouvera nulle part ailleurs. Organisé, méticuleux et jusqu’au-boutiste, il contribue de façon sporadique au média uniquement sur des dossiers sur lesquels il a accumulé suffisamment de documents probants. Son crédo : « J’essaie d’intéresser à ce qui m’intéresse »



200
Laisser une réponse

avatar
39 Comment threads
161 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
39 Comment authors
caledomoapeyoteMedefNC Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
caledomoa

LR sont vent -debout devant cette réforme ! c’est pas possible ! ils vont nous empêcher de continuer à :sucer le fric du peuple ! au secours St Pétélo fait quelque chose s’il te plait !!!!!!

José Paldir
José Paldir

je ne résiste pas
http://www.economiematin.fr/news-france-etat-outre-mer-cout-collectivites
y a comme qui dirait une ressemblance avec la Caledonie..me trompe je?

José Paldir
José Paldir
Floyd

Les 25 pays les plus riches du monde.

http://themindcircle.com/richest-countries/

gadjo

la richesse d un pays c est juste une consideration honorifique rien de plus ce qui compte c est la repartition de la richesse et les inegalités si les richesses sont monopolisées par quelques uns et que le peuple meure de faim ca ne sert a rien d ailleurs en caledonie on est bien placés pour le savoir puisqu on a la chance d avoir une economie prospére (quoiqu on en dise) et en méme le pourcentage la plus élevé de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté (de grace inutile de ramener mon propos a la politique ou… Lire la suite »

Floyd

Ma démonstration est que l’Australie est le 15ème pays des plus riches du monde, pourtant la vie est moins chère qu’ici. Y’a pas comme un blèm là? On est si riche que ça en Calédonie pour payer si chère notre quotidien? Notre économie est artificielle, on le sait, mais à qui profite cette bulle hors sol?

oups

c’a c’est assez vrai. regardez ce diable de clive palmer, également de la grosse pouffe riche à millions de mines de charbon dont j’ai perdu le nom. Clive lui il a mis la boite en faillite en récupérant la tune à son profit et en laissant soigneusement les ouvriers à la lourde sans se poser la question des indemnités. La seconde elle, traite ses congénères de bon à rien. Australie exemple? L’Australie Riche, oui, mais pas au profit de tout le monde. Allez faire un tour du coté des villes sinistrées de la côte est (Townsville) et revenez en causer… Lire la suite »

caledomoa
caledomoa

Floyd je crois que tu es complètement déconnecté il doit y avoir très longtemps que tu n’as pas du aller en Australie où la vie est bien plus chère qu’ici !!! et on a la réputation et c’est vrais d’être cher !!!!!!!!!!!!!!!

Janloupe Pahune
Janloupe Pahune

Vous avez dû vous tromper de pays… En Australie, la viande de bœuf, par exemple, est 4 fois moins chère qu’ici, et 4 fois meilleure aussi d’ailleurs…

Lebaron55
Lebaron55

Mais ne comptez pas sur LNC des Lavoix , Jeandot et Montagnat pour avoir des articles de fond sur le sujet…. Et comparer avec les prix Australiens qui sont un des plus élevés au monde …on croit rêver

oups

La mise en concurrence ne sert à rien chez l’un le second vous opposera que les entreprises locale et protégées empêche la concurrence et se gavent. Les gros groupes se gavent! empêchons les de se constituer en force de ramassage de fric, tout en oubliant que le petit commerçant lui n’a pas la force d’achat d’un gros et payera ses achats plus cher et vous les vendras donc plus cher. Ce sont quand même les gros groupes qui par leurs forces financières, apportent la possibilité de faire des économies d’échelle et donc de vous permettre de vous gaver de choses… Lire la suite »

John_Lax (Rev 2.0)

La taxe stabilisera la recette fiscale, en revanche les importateurs en bon
‘voleurs’ se débrouilleront pour rattraper la marge brut perdue, sauf si
la multiplicité de fournisseurs vient réguler les prix de vente

Eric

Non on ne va rien stabiliser du tout…!!!
Les prix vont rapidement flamber et la taxe augmentera pour venir compenser les dépenses publiques qui repartiront à la hausse dés que les élus ne se contrôleront plus…!!!

jose Paldir
jose Paldir

mon cher Eric je connais depuis toujours ton attachement féroce et intéressé au protectionnisme lokal mais faut changer ton logiciel .Tu ne comprends même pas ce qui se passe mondialement sous tes yeux,les banques centrales inondent de monnaie tous les circuits ,rachètent tous les produits pourris de la finance et appellent de leurs voeux la relance de l’inflation mondiale et N’Y ARRIVENT PAS… t’es pas au courant par exemple les carburants ont baissé mrd y a pas peak oil ,y a une féroce concurrence de la part du gaz des schiste américain ,le prix du gaz vaut plus rien ,ENGIE… Lire la suite »

Eric

Jolie coup l’ami je suis convaincu par ton propos… Les multinationales et autres consortiums n’ont qu’a bien se tenir… Avec toi aux commandes et nos politiques nationaux ça va aller tout seul…!!! Mouaaaaaaa !!!! Bon plus sérieusement, le monde économique s’effondre, ce qui a été appris dans les écoles de commerce est bon à mettre aux chiottes et toi tu crois encore au père noël… C’est beau la vie, non ? Juste un truc, comme tu parles de moi j’imagine que tu me connais, le plus simple serait que tu m’appelles… Mon intérêt pour la prod et plus largement pour… Lire la suite »

jose Paldir
jose Paldir

dernière nouvelle la Chine adopte la TVA sont cons ces chinois…

Clark
Clark

José Paldir: ne sois pas de mauvaise foi: personne n’a critiqué la TVA… Par contre, les lois qui les appliquent contiennent des finesses pas toujours aussi claires que l’utilité de la taxe…

Eric

Ben en fait si y a bien un type qui n’est pas pour la taxation de la consommation par principe et à cause du principe, c’est moi…!!! La Chine va instaurer la TVA, très bien, si elle a décidé de creuser son trou c’est son choix… Cela dit, force est de constater que taxer la conso c’est le meilleurs moyen de ne jamais cesser d’accroitre les dépenses publiques. En effet, y a pas plus dépensier qu’un politique… Mais bon plus de 140 pays on adopté cette invention française, réjouissons nous au moins pour une chose, c’est la french touch qui… Lire la suite »

Eric

Jose Teldir, à ton avis pourquoi la Chine adopte la TVA ??? Vu qu’elle n’a pas comme nous un système de taxation à l’entrée, on peut supposer que ce n’est pas pour faire baisser les prix, je dis çà parce que certains pensent que c’est les taxes à l’entrée qui font monter les prix, donc la TVA chinoise elle est là pour quelle raison si ce n’est pour faire du fric…!!! Sauf que les chinois ils ont bien du mal à boucler leurs fins de mois vu que les prix ont explosé ces dernières années… Une fois de plus vous… Lire la suite »

Eric

Jose Teldir En parlant de TVA chinoise, vu dans le Figaro “Le gouvernement espère que la réforme permettra de réduire de plus de 500 milliards de yuans (67,4 milliards d’euros) le fardeau fiscal des entreprises cette année…” Bien vu le Gouv chinois… Vu la baisse de compétitivité de son économie, voilà comment on redonne du pouvoir à ses entreprises… On va encore devoir ramer pour permettre aux entreprises françaises et autres de tenir devant les Chinois qui vont nous en remettent une couche sur la compétitivité…!!! Merci qui, merci la TVA…??? Mouarfff Mouarfff Aller une dernière pour la route de… Lire la suite »

Clark
Clark

De toutes façons, cette histoire de “concurrence”, ça n’a qu’un temps: Regardez la mise en concurrence des fournisseurs de téléphonie den France: ça a surtout perdu les clients dans une forêt de tarifs.. produit un tas de dysfonctionnements, des entreprises qui se sont vautrées et qui ont laissé des clients sur le carreau.. Des abonnements alléchants assortis d’obligations d’acheter d’autres produits pour en bénéficier…. Et puis finalement, ils se sont bouffés et rachetés entre eux, et on revient progressivement à une situation de quasi-monopole pour les “gagnants”. Entre la première et la seconde guerre mondiale, il y avait une foultitude… Lire la suite »

Jose paldir
Jose paldir

hum….mauvais exemple pour la téléphonie en France par exemple:Si on avait laissé France telecom avec le monopole je doute que tout le monde possède un portable… le problème Clark ce n’est pas la concurrence qui ,elle fait toujours baisser le prix ,ce sont les ententes entre intervenants sur le marché qui posent problème 1/ parce qu’elles ne sont pas toujours faciles à démontrer quand elles sont faites avec intelligence du style je te laisse libre pendant X temps sur tels produits et tu me laisses libres sur tels autre produits et puis on fait tourner et ensuite on change le… Lire la suite »

Jose paldir
Jose paldir

sorry: contrôle de prix pas d’esprit (quoique ça marche pas mal de ce côté là aussi)

Clark
Clark

Je ne suis pas contre la concurrence, loin de là: Je dis juste que ceux qui en font une “panacée” ne voient pas tous les problèmes que ça implique.

.. Et puis, souvent: ils ne sont pas en concurrence, justement, ceux qui parlent comme ça.

Cette mise en concurrence a favorisé la délocalisation, par exemple, depuis les années 90 en Europe…

Clark
Clark

“3/l’administration provoque souvent des augmentations de prix mécaniquement au noble motif du contrôle d es prix (corrigé) ;elle se mêle de la définition des marges ;on a eu dans le passé 2 lois en France le sois Raffarin et Galland qui furent une catastrophe pour le clients…

– C’est exactement ce que propose le gouvernement de Nouvelle Calédonie…

Eric

Comme Clark, je considère que la concurrence n’est pas la panacée. Je l’ai dis et écris plus d’une fois…
Les explications des uns et des autres me font rire… C’est pourtant bien la concurrence totale en métropole et en Europe et pourtant c’est l’entubage partout elle existe cette fichue concurrence…

Y a pas mieux qu’une petite réglementation avec punition à la clé. C’est comme ça l’honnête et le cercle vertueux c’est d’une telle bêtise…!!!

jose Paldir
jose Paldir

mais Clark c’est le système calédonien qui est responsable de cette hausse des prix dans le désordre 1/ protection du pavillon Français 2/ protection du producteur lokal même anémique 3/ protection des distributeurs lokaux par élus jouant sur tous les tableaux 4/ Syndicalistes nuls ou aimant le CES ou autres choses 5/ indexation supérieure à la réalité 6/ étroitesse du marché et peu d’intervenants pensant dés le départ à une possible exportation (seule façon de sortir de cette étroitesse) attitude renforcée par point 2 7/ productivité lokale inférieure à la France ou pays développé 8/ intervention administrative créant finalement la… Lire la suite »

Eric

Jose Paldir fait-moi plaisir, explique-moi pourquoi dans les autres pays qui ont de la concurrence, pas de protection de marché, des millions de consommateurs, la liberté d’entreprendre, l’autorité de la concurrence et la vertueuse TVA, explique-moi pourquoi ça marche pas et pourquoi la vie augmente sans cesse ???
Moi je veux bien tout entendre, mais il arrive un moment où faut arrêter de nous prendre pour des cons…!!!

Et ta théorie à deux balles c’est celle du libéralisme et force est de constater que ça ne fonctionne pas non plus…

Clark
Clark

1/ “protection du pavillon Français” – Je ne vois pas le rapport avec l’économie du pays, à part qu’il y a moins besoin de taxes locales pour le faire vivre, et qu’il en faudrait plus s’il n’y avait pas l’apport de la France. 2/ “protection du producteur lokal même anémique”: Ben oui, en fait t’as raison: autant le laisser crever et tout acheter à l’extérieur, avec l’argent qu’on ne pourra plus gagner ici? 3/ “protection des distributeurs lokaux par élus jouant sur tous les tableaux”: oui, c’est vrai. 4/ “Syndicalistes nuls ou aimant le CES ou autres choses”: ça aussi… Lire la suite »

Eric

Jose Paldir, tu peux retourner la question dans tous les sens, y a une seule raison, y en a pas deux ou dix qui font que la vie est chère en NC, c’est la marge, rien que la marge….!!! Après faut décliner les raisons, mais faut à ce moment là décliner les bonnes et les mauvaises raisons…!!! P.S. : l’inflation qui fait “vivre” une économie à ses limites. Et c’est quand elles sont atteintes que le système se grippe. Et là tu vois, ben va falloir une bonne dose de dégrippant parce que c’est bien bloqué au niveau des rouages…!!!… Lire la suite »

jose Paldir
jose Paldir

j’enfonce par mon constat tant de portes ouvertes que l’on se demande encore mais pourquoi la vie est chère lokalement alors que les prix baissent mondialement au désespoir des grands argentiers qui nous commandent .Putain ,fermez quelques portes lokales d’abord…..il est exact que de par le monde des pays voient leurs prix s’envoler malgré cet environnement de faibles intérêts, faibles prix de l’énergie,baisse du prix des transports maritimes et que voit on pourtant ?des pays mal gouvernés certains à la limite du burlesque .Ma conclusion est simple ,vous en faites ce que vous voulez, c’est lokalement que se trouve la… Lire la suite »

jose Paldir
jose Paldir

j”ajoute sur la protection du pavillon national clark ,mon ami, quand un produit n’appartient pas à l’UE ,il paie des droits de douane souvent élevés et donc forment un coût lokal sur lequel on appliquera une marge et qui à défaut d’avoir la TVA sera payé par le client la TVA ce n’est pas la panacée ( tention j’ai pas dit universelle) mais c’est un élément du système quant aux micros producteurs .tu te sens visés juste une question pourquoi ne fais tu pas comme tes concurrents? quand j’ai écrit cela je pensais à un type qui voulait se lancer… Lire la suite »

ditou
ditou

Les commentaires de certains pour ne pas les nommer, concordent bien avec le titre : “la guerre est déclarée” donc bien dans le sujet. Aborder le sujet de la prostitution en cas de vie chère, est très connu surtout, dans les pays où la misère est flagrante. Mais si la vie est chère, je doute, que les personnes qui s’adonnent à ce genre de moyen trouvent client, sauf si le tourisme est florissant dans ce domaine. De plus, on nous a promis un acte 2. Mais la question que je me pose est : est ce toujours avec les même… Lire la suite »

X
X

Info spéciale “Vie chère” de dernière minute: une amie responsable d’agence vient de me filer, pour la nuit, un appartement avec vue imprenable sur le stade de Magenta: grande terrasse, et tout et tout. La place de luxe (chaise en plastique): 50 000 francs (10 places). La place ordinaire (le cul sur la terrasse): bradée à 15 000 francs (20 places). La place “Eco prix” (dans le salon, par terre): 5 000 francs (30 places). Pour Clark, je fais la “de luxe” à 25 000 balles et je le place en plein milieu d’un gentil couple gay qui aimerait bien… Lire la suite »

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top