Connect with us

Calédosphère

Actualité

“Vas-y Najat, arrache, on s’en fout”

Situation particulière pour la ministre de l’Education Nationale : en visite en Nouvelle-Calédonie, alors qu’elle devait inaugurer la plaque du Lycée Michel Rocard situé à Pouembout, impossible pour elle d’atteindre celle-ci, située à 3m du sol… La ministre a dû faire venir un escabeau. Bienvenue en province Nord Najat !

La scène est presque burlesque. Paul Néaoutyine, l’homme fort de la province Nord qui se propose de faire la courte échelle au ministre de l’Education Nationale. La raison ? L’inauguration de la plaque officielle qui baptise le Lycée Agricole et général de Pouembout du nom du faiseur des accords de Matignon-Audinot à savoir Michel Rocard. Dans ce genre d’évènement, le protocole est toujours le même : le ministre ou le chef de gouvernement tire sur la corde qui retire le morceau de tissu cachant la plaque et l’histoire s’arrête-là. Manque de bol, celle-ci était mal accrochée et lorsque Najat Vallaud-Belkacem a tiré dessus : ça a pété la corde. Résultat, la ministre, le Haut-commissaire Thierry Lataste, les présidents du gouvernement et de la Province Nord ainsi que toutes les délégations officielles ainsi que le public ont dû « s’adapter ». Paul néaoutyine a alors proposé de porter la ministre mais finalement, l’idée ne s’est pas concrétisée (c’est dommage, on aurait bien aimé voir ça). Les officiels ont alors fait chercher un escabeau, mais aouh, comme l’a dit un des participants : « Yann échelle ». Et c’est donc au bout de quelques minutes d’attente que l’escabeau du technicien du coin a servi à la ministre.

Suspense autour de l’ascension

Allait-t-elle y arriver ? Retenant son souffle, la foule a alors observé avec un certain plaisir la ministre grimper son escabeau pour atteindre la plaque. Bon an, mal an, Najat Vallaud-Belkacem a tenté durant d’interminables secondes de retirer le fichu tissu pendant que le technicien qui l’avait installé devait certainement essayer de se faire oublier dans un coin. Au fur et à mesure, le public enthousiaste a alors commencé à applaudir puis une partie des spectateurs a entamé un pilou en jouant de la musique et en chantant pour l’encourager.

« Arrachez / déchirez / on s’en fout »

Durant la scène filmée par les équipes de NCTV, on entend d’ailleurs des gens donner des conseils à la ministre de plus en plus fort : « Tirez, tirez, tirez ! », « Arrachez-le », « allez-y méchamment on s’en fout ». Finalement, c’est sous les vivats et des cris de joie que Najat Vallaud-Belkacem a réussi son épreuve… Bonne communicante, c’est tout sourire que la ministre s’est alors tournée vers la foule pour prendre une photo de celle-ci avec son smartphone du haut de son escabeau, histoire de conserver un souvenir de cet instant. Quant à Thierry Lataste, l’ancien Directeur de Cabinet du Président de la République, il semblait ravi que la ministre n’ait pas fait une chute et soit revenue à terre saine et sauve…

L’ombre de Rocard… et de Chirac !

Seul lycée agricole et général public de Nouvelle-Calédonie, l’établissement porte donc désormais officiellement le nom de l’ancien Premier ministre Michel Rocard, artisan des accords. Mais ce que la ministre de l’Education Nationale ne savait peut-être pas en grimpant sur son escabeau, c’est qu’un autre ancien Premier ministre est à l’origine de sa transformation et de son agrandissement. Ce fut en effet en 2002, lors du 2nd comité des signataires, que Jacques Chirac, alors Président de la République, avait accepté la demande de Paul Néaoutyine de transformer l’établissement du Ministère de l’Agriculture en lycée d’enseignement général. Un Jacques Chirac qui 50 ans plus tôt s’était lié d’amitié avec un camarade de classe : un certain Michel Rocard. La boucle est bouclée ?

Afficher la suite

Officiant en free-lance pour plusieurs périodiques et médias calédoniens, cette pigiste professionnelle a rejoint l’équipe des contributeurs de Calédosphère depuis 2013 sous son nom de plume « Rita ». Spécialisée dans l’actualité quotidienne, elle se plait à y dénicher des sujets non-traités par les autres médias et à couvrir les évènements sensibles. Synthétique, réactive et parfois provocatrice elle essaie toujours d’écrire de manière claire, précise mais avant tout vivante. Son crédo : « Si ça pique, c’est un bon sujet »



Laisser une réponse

69 Commentaires sur "“Vas-y Najat, arrache, on s’en fout”"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
BRAVO MONSIEUR D’’ORMESSON ! QUEL ESPRIT DANS SI PEU DE LIGNES ! CHAPEAU BAS ! Dire tout le mal que l’on pense de quelqu’un en faisant autant de compliments ! Il faut s’appeler Jean d’Ormesson pour avoir ce talent !!! Si tu savais Najat, comme on était fiers et heureux, nous les Rinaldi, les Fernández, les Ribolowski, les Sebban, les Ayache, les Piemontesi, les Van de Kerkof, nous les Bernstein, les Bogossian , les Campana, les Suchodolsky … d’écouter, les doigts encore douloureux et engourdis par la bataille de boules de neige de la récré, notre maître d’école nous parler… Lire la suite »
Crabe de cocotier

En France, tous ces ministres socialistes se font huer, ici ils sont tous au piquet quand ils en reçoivent un. Écoeurant.

Bonobo

Examinez leur langue: elle est usée et sent la mer..

jaja

c’est pitoyable de voir la ministre ridiculisée comme ca je crois pas que ces collegues comme cazeneuve se soit livré a de telle pratique . inadmissible pour le haussaire et les elus sur place d’avoir laissé se derouler cette inauguration dans ces condition .

« Tirez, tirez, tirez ! » MDR
méchamment… mélol!

J’aurais aimé être là xD

Quand La NVB, la double Nationale,AUTORISE LE VOILE EN PUBLIC, elle est ou la laïcité , salope ????

http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/nvb-autorise-voile-lespace-public,133613

Le gouvernement est infiltré par les rats…..

En tout cas ça a fait le tour de la planète ou presque, même Vladimir est au courant …

https://francais.rt.com/france/28215-images-najat-vallaud-belkacem-hilare-echelle-voile-plaque-lycee-caledonie

bendidon

Quand est-ce qu’on nomme quelque chose en l’honneur de Lafleur ?

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top