Connect with us

Calédosphère

Actualité

Le Mont-Dore : commune la moins socialiste de Calédonie ?

Avec une participation de 0.18% et 33 votants pour plus de 18.000 inscrits, la commune du Mont-Dore gagne la place (disputée) de ville comptant le moins d’électeurs socialistes en Nouvelle-Calédonie. A l’instar de la métropole, les Primaires de la gauche ont en effet été un bide sur le caillou. Ahou.

« Le socialisme, une idée qui fait son chemin ». Le slogan date de 1980 et s’inscrivait sur des affiches géantes où François Mitterrand posait alors dos à une mer agitée, tel celui qui allait « changer la vie » des Français. Près de 40 années et quelques petites déconvenues plus tard, le socialisme semble avoir fait long feu en métropole puisque la primaire de la gauche, surnommée affectueusement la « belle alliance » par les oligarques de la rue de Solferino, n’aura finalement attiré que 1.249.126 citoyens selon le chiffre indiqué par le site du PS à 00h45 ce 23 janvier. A noter que les médias ont fait quelques petites erreurs, puisqu’ils ont majoritairement indiqué avant l’heure « entre 1.5 et 2 millions de participants » ce qui est faux (tel le journal Le Monde dans cet article). Certains commentateurs n’hésitant pas ce matin à expliquer que la haute autorité de la primaire socialiste aurait en fait menti sur les premiers chiffres de la participation. Une pratique qu’on ose à peine imaginer de la part des dirigeants de la rue de Solferino. Toujours est-il que cette participation n’en reste pas moins près de quatre fois moins élevée que celle de la primaire de la droite et du centre et surtout inférieure à celle de 2011 qui avait vu la victoire de François Hollande. La direction du PS a expliqué ce dimanche à la mi-journée que cette faible participation était en fait due au « froid polaire » qui sévit actuellement en métropole. A noter que sur l’île de la Réunion, la participation a été également très faible (9 votants à St-Paul) mais comme il y fait très chaud en ce moment, cela doit certainement s’expliquer par « une chaleur infernale ». Quoi qu’il en soit, les résultats ont comme d’habitude été l’inverse de ceux prévus par les sondages et c’est Benoit Hamon qui est arrivé en tête avec 36% des voix, suivi par Manuel Valls (31%). Fort de ses 17.5%, Arnaud Montebourg a appelé à voter pour son ancien collègue du gouvernement Benoit Hamon. Quant à Vincent Peillon (6%) qui avait déclaré il y a quelques jours qu’il était certain de passer le 1er tour, il devrait vraisemblablement pouvoir demander à Nicolas Sarkozy quel effet ça fait.

Nouméa, Mont-Dore, Paita et Dumbéa ne sont pas très socialistes

Si, en Nouvelle-Calédonie, le Palika et les Progressistes (nouveau nom du parti socialiste local, NDLR) avaient appelé à participer à cette primaire, comme en 2011, la participation sera restée très faible. Sur l’ensemble du territoire, 0.84% des électeurs ont ainsi bravé courageusement la chaleur suffocante et le soleil des tropiques pour se rendre dans l’un des 47 bureaux de vote à disposition, soit 1516 personnes précisément. Les résultats de ce scrutin auront pour autant été très inégaux sur le territoire. En effet, si la participation oscille entre 1 et 3% en brousse, dans le Grand Nouméa (où habite plus de 70% des Calédoniens) la proportion d’électeurs n’a pas dépassé les 0.5% d’inscrits. C’est ainsi que seulement 0.47% des Nouméens ont fait le déplacement, 0.27% des habitants de Paita, suivis des Dumbéens à 0.19%. Grand vainqueurs de ce joyeux concours de désintérêt total à la primaire socialiste, les électeurs Mont-Doriens qui n’ont été que 33 sur 18.215 à y participer. Or, à l’instar de leurs camarades de lutte calédoniens, les 33 socialistes su Mont-Dore semblent majoritairement très Vallsiens. L’ancien sémillant 1er ministre arrivant donc en tête dans la seconde ville de Nouvelle-Calédonie avec pas moins de 20 personnes ayant voté pour lui. Une tendance bien locale puisque, contrairement à la métropole, c’est Manuel Valls qui est arrivé en tête en Calédonie avec 74.6% des voix. Benoit Hamon finissant second avec 9.63% des suffrages.

Au niveau national, grâce aux reports de voix, celui-ci semble bien parti pour l’emporter dimanche prochain et ainsi pouvoir avoir la chance de représenter le parti Socialiste en mai, afin de finir bon 5ème au soir du premier tour de l’élection présidentielle. La chance.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

16 Commentaires sur "Le Mont-Dore : commune la moins socialiste de Calédonie ?"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
DECENNIE

des vrais supporters ! ça fait belle lurette que la gauche tente un dépassement par la droite ! quelques paroles de gauche contre milles actions de droite et ils sont encore socialiste ? gauche droite….. tous a la solde de la finance. la politique française c’est tombé de charybde en scylla …. et faire demi tour.

Tellement vrai : http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/francois-hollande-pignouf-jusquau-bout-de-mandat,308844?mc_cid=936b854d8c&mc_eid=087a6b53dd

Que l’on balaie devant notre porte avant de se moquer des autres.

Rigoberto

Faut reconnaitre que pour le Mont Dore Sud aller voter à la mairie à Boulari à la primaire socialiste au risque de se prendre une balle à St Louis, faut être motivé.

Rigoberto qui lance un caillou

Rigoberto

Plutôt un pavé dans la marre.

Rigoberto : “aller voter à la mairie à Boulari à la primaire socialiste au risque de se prendre une balle”

Ouais, y avait pas eu de problème pour l’autre primaire ?

Bizarre, non ?

Pour mémoire :
“Salut Roch, ça va ?”
“Salut Eric, moi ça va, et toi ça va ?”
etc.

Rigoberto

Il y avait un bureau de vote au Mont Dore Sud pour l’autre primaire.

Enaphets

“ainsi pouvoir avoir la chance de représenter le parti Socialiste en mai, afin de finir bon 5ème au soir premier tour de l’élection présidentielle. La chance.” Et surtout pour être remboursé de tous les frais de campagne alors ils sont prêts à présenter n’importe qui pour faire 5% .

Crabe de cocotier

La Calédonie n’a jamais été socialiste : elle se rappelle bien que l’indépendance de la Calédonie figurait dans les 101 propositions de François Mitterrand en 1981 qui a provoqué les événements de 1984, les kanaks ne voyant rien venir. Qui dit étre socialiste, dit étre indépendantiste, les amis de toujours, quelque soit le prétendant socialiste à présidence de la République. S’il y a plus de vote socialiste en NC, c’est surtout grâce aux nouveaux arrivés n’ayant pas leurs intérêts moraux et familiaux ici et depuis de nombreuses générations.

Accord de Matignon par Michel Rocard, Accord de Noumea par L.Jospin, Sauvetage de SLN, KNS, Vale ..Manuel Valls ! ..Les montdoriens tout comme la plupart de la Caledonie sont amnésiques , sauf pour pleurnicher pour un peu de secu

Les socialistes ont disparu
Les roses ne poussent plus
Qu’aux endroits les plus perdus
De notre Terre
Les romantiques ont disparu
Et même si je suis le dernier
Laisse-moi encore voter
A ma manière.

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top