Connect with us

Calédosphère

Actualité

Manifestation du R.I.N : LKU veut porter plainte contre les internautes

La mise en ligne dans un article d’une vidéo des discours provocateurs prononcés lors de la manifestation du Rassemblement des Indépendantistes et Nationalistes (R.I.N) a finalement fait réagir les organisateurs de la marche. Suite aux propos de centaines d’internautes qui ont condamné parfois crument les différents intervenants, Louis Kotra Uregei a menacé de porter l’affaire en justice. Je dis de la mer**, tu critiques, donc je t’attaque en justice ?

« Certains se sont exprimés avec fougue. Mais on a vu sur les réseaux et sur certains blogs des réactions de haine et des appels au meurtre. Nous allons saisir la justice » La sentence est de Louis Kotra Uregei et lors d’une conférence de presse organisée ce vendredi, le président du Parti Travailliste a fait savoir tout le mal qu’il pensait de ses adversaires politiques, notamment ceux s’exprimant sur la toile. Les organisateurs de la manifestation pour l’inscription automatique des seuls kanaks sur la liste référendaire ne sont en effet pas très contents des réactions que leurs derniers discours ont suscitées. En cause : l’article mis en ligne dans nos colonnes et comportant une vidéo de 5 minutes où les propos de certains des intervenants du R.I.N ont été sous-titrés. Il est vrai qu’entre des menaces (filmées) à peine voilées contre les non-kanaks, les « on vous emm**** » adressés aux non-indépendantistes et les évocations de violences et de meurtres que des jeunes kanaks non-inscrits pourraient commettre le jour du référendum, les Calédoniens ont (re)découvert des discours qui n’avaient plus cours, en tout cas plus sur la voie publique. La vidéo visionnée à ce jour par plus de 65.000 personnes a ainsi fait le tour du web local et plusieurs milliers d’internautes en ont dit tout le mal qu’ils en pensaient, mettant en avant des « appels à la haine » et des « propos racistes ».

Par corollaire, certains ne se sont pas privés de répondre dans un langage fleuri – parfois très calédonien – pour critiquer ou carrément insulter les organisateurs de cette marche et surtout les personnes s’étant exprimées au micro devant une foule rassemblée place des Cocotiers, mercredi dernier. Les membres du R.I.N ont donc depuis effectué des copies d’écran de certains messages et ont expliqué bientôt vouloir saisir la justice pour des faits de diffamation. Selon les propos de Louis Kotra Uregei, sont concernés des internautes s’étant exprimés sur le blog Calédosphère ainsi que sur des groupes ou des pages Facebook. Malheureusement habitué aux plaintes en tout genre, la rédaction doit rappeler que si les propos tenus sur Facebook ne sont pas de son ressort, en revanche seul le blog peut être attaqué pour des propos tenus sur son forum de commentaires et que Calédosphère protège et ne transmet pas les adresses IP de ses utilisateurs. Reste que s’agissant des personnes s’étant exprimées sur les réseaux sociaux, c’est à la justice de décider si une plainte est recevable dans ce domaine…

“Dans ce pays, on est raciste”

En fait, dépassés par les réactions négatives – presqu’unanimes – que leurs discours ont suscitées, les responsables du Rassemblement des Indépendantistes et Nationalistes cherchent désormais a expliqué que d’une part leurs discours étaient simplement « fougueux » (donc pas très grave au demeurant) et d’autre part qu’ils ne comportaient pas d’appel à la haine. C’est ainsi qu’interviewée par la chaine de télévision Calédonia qui a consacré un reportage à cette affaire, l’une des intervenantes a voulu se dédouaner :

« Je n’ai pas appelé à la haine, je n’ai pas appelé à la violence verbale (…) Mon discours, ce n’est pas un discours de haine » (Florenda NIRIKANI, 28/07/17 ; sources : Calédonia) »

Mais dans le même temps, face aux messages de nombreux internautes reprochant aux indépendantistes du R.I.N un racisme latent voire totalement assumé et que les journalistes de Calédonia lui ont fait lire, Florenda Nirikani (très impliquée dans le dossier des inscriptions automatiques) a affirmé que « dans ce pays, on est raciste ». A croire donc que les discours prononcés ce jour-là ne faisaient que relayés une évidence s’agissant de son entourage ? Voire…

« Et le racisme, ben tant qu’à faire le racisme : la base elle est raciste, hein. Je veux dire que ce soit kanaks ou caldoches ou wallisiens dans ce pays la base elle est raciste, faut pas se voiler la face. Donc l’enjeu c’est bien de dire qu’il faut qu’on soit au-delà de tout ça, il faut qu’on mise sur l’intelligence des individus et qu’ils puissent émerger vers une intelligence collective et être au-delà de tout ça (…) faut rappeler aux gens que nous on a du travail à faire parce que dans ce pays ben on est raciste quand même (Florenda NIRIKANI, 28/07/17 ; sources : Calédonia) »

Reste que si le R.I.N continue à affirmer que les kanaks non-inscrits sur les listes électorales sont au nombre de « 20.000, voire 25.000 ou bien 40.000 », seuls 4628 Kanaks (et 4097 personnes de statut de droit commun donc non-kanaks) ont été identifiés par le groupe de travail constitué par tous les mouvements politiques du territoire et l’Etat. Les observateurs de l’ONU ayant dernièrement salué le travail de ce groupe, du côté de l’Etat comme des principaux partis politiques, on comprend bien que les indépendantistes radicaux du R.I.N utilisent ces chiffres erronés pour des raisons purement électoralistes. Mais dans le cadre des négociations ayant lieu actuellement concernant le renouvellement du gouvernement local, Louis Kotra Uregei cherche en vérité à convaincre les élus de l’Union Calédonienne de lui offrir une place dans le futur exécutif. Le fait qu’il menace aujourd’hui les internautes loyalistes lui permet de se placer comme un indépendantiste intransigeant et de gagner ainsi en influence au sein de son camp. La question est maintenant de savoir si l’UC tient à renouveler une alliance avec le parti Travailliste et surtout si celle-ci lui serait vraiment profitable…

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



Laisser une réponse

358 Commentaires sur "Manifestation du R.I.N : LKU veut porter plainte contre les internautes"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Y-a-t-il eu dépôt de plainte ou pas ?

XXX
En feuilletant les Nouvelles : ” Qui es-tu pour parler au président de la Turquie ? […] Connais tes limites !” Erdogan répondant à Sigmar Gabriel, le ministre allemand des affaires étrangères à propos d’une possible ingérence turque dans les élections allemandes. Selon la formule consacrée, “Toute ressemblance avec un homme politique calédonien de premier plan serait fortuite…” Seul le style est un peu différent, mais sur le fond, l’idée d’incarner une place intermédiaire entre Dieu et les hommes (voir quand ce n’est pas la place de Dieu lui-même!)est assez semblable au pays des sultans comme au pays des grandes… Lire la suite »
XXX
Intéressant l’interview du secrétaire général du Haussariat, Laurent Cabrera, sur NCI. Une solution se dessine apparemment quant à l’inscription automatique des natifs du pays sur les listes électorales. Si j’ai bien compris, il serait possible (sous réserve d’une modification du code électoral) d’inscrire automatiquement, c’est à dire sans aucune formalité, l’ensemble des natifs du pays sur la liste générale. Ensuite, les citoyens de statut civil coutumier seraient inscrits de droit sur la liste référendaire. Les citoyens de droit civil devraient quant à eux, soit faire une demande d’inscription sur la liste référendaire ou, s’ils veulent être inscrits automatiquement sur cette… Lire la suite »
Clark

Rien de nouveau sous le soleil…

Ca a toujours été comme ça!

Seulement, une fois de plus: le “statut civil coutumier” dépend d’un document qui est bourré d’anomalies, et mal entretenu.

Le véritable fond du problème, ce sont les coutumiers qui n’ont jamais mis à jour ( par paresse ou par calcul), une liste où figurent des plus-que centenaires, des “morts jeunes” et autres kanak fantômes qu’on voudrait faire voter… par procuration si possible.

ami
en cas de fraude constatée a la procuration un recours en annulation du scrutin est toujours possible , il y a quelques années une jeune femme de lifou ou ouvéa je ne me souviens plus bien qui restait sur la grande terre s etait rendu compte que quelqu un avait voté en son nom dans son ile natale par le biais d une procuration sans méme qu elle soit au courant , elle avait eu le courage de porter devant le tribunal et avait eu gain de cause . je ne comprends pas cette insistance de la part de lku… Lire la suite »

?
Deux poids, deux mesures…???

XXX

@Eric- Oui, effectivement, pour celles et ceux qui, nés entre 1988 et 1998, doivent avoir au moins un de leurs géniteurs citoyens calédoniens.

Mais ça, la combinaison du droit du sol (naissance) et du droit du sang (parents citoyens)c’est l’Accord.
Notre “bible” comme l’indique le SG dans l’interview.

Je conçois facilement que plein de gens ne découvre les subtilités de l’accord de 98 que maintenant, mais pas vous, il me semble.

XXX

Entre la résurgence des “suprémacistes blancs” des siècles passés et les “racisés” du siècle à venir, les mouvements anti racistes ont du pain sur la planche.

Une lueur d’espoir Plusieurs personnalités de la Silicon Valley ont publiquement condamné les événements de Charlottesville. Quelques jours après la numéro deux de Facebook Sheryl Sandberg, le fondateur du premier réseau social, Mark Zuckerberg, a finalement pris la parole mercredi. « Nous ne sommes pas nés en nous haïssant les uns les autres. Nous ne sommes pas nés avec des opinions aussi extrêmes », écrit Mark Zuckerberg, en référence à une citation de Nelson Mandela réutilisée dimanche par Barack Obama dans un tweet devenu le plus « aimé » de l’histoire du réseau social. « C’est une honte que nous… Lire la suite »
Clark
Ouais: en fait les USA marchent dans leur propre merde: au nom de la liberté d’expression, ils ont de tous temps laissé s’exprimer des racismes divers… aujourd’hui, ils découvrent que ça pose problème. Et moi, pour une fois, j’aurais tendance à défendre le point de vue de Trump quand il dit que les provocations, et les responsabilités, sont des deux cotés. Ce n’est pas parce qu’on est “bien pensant” que ça nous autorise à rentrer en conflit physique avec ceux qui prêchent des idées opposées. Encore pire si on devient victime de ces violences. “fallait pas y aller” dirais-je. Aux… Lire la suite »

“Ouais: en fait les USA marchent dans leur propre merde: au nom de la liberté d’expression,”

Et l’Australie fait de même : http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2017/08/17/australie-une-senatrice-d-extreme-droite-penetre-dans-le-parlement-vetue-d-une-burqa_5173298_3216.html
Voir la vidéo : le gouvernement australien actuel n’a pas encore compris que la burqa n’est pas un vêtement religieux mais de soumission des musulmanes et de recrutement islamiste.
Ce n’est pas cette sénatrice qui agresse les musulmans en demandant l’interdiction de la burqa en Australie mais cette infâme burqa elle-même, dont notre pays, plus lucide et plus courageux, a interdit le port dans le domaine public.

Interdiction vraiment appliquée ?

Inforétif : “notre pays, plus lucide et plus courageux, a interdit le port dans le domaine public.”

Cette interdiction est-elle respectée ?

Inforétif, je suis absolument d’accord avec toi sur ce point. J’ai vu aux infos la sénatrice entrer dans l’Assemblée et tous ces veaux politiquement corrects la blâmer, le discours du ministre qui l’a haranguée était pathétique, l’idiot utile dans toute sa splendeur. J’aimerais bien savoir, par ailleurs, où dans le Coran est spécifié que les femmes doivent circuler dissimulées sous un drap ? J’en ai vu dans les environs de Sydney, je pense que c’est essentiellement de la provoc. Il me semble que les Belges ont aussi interdit ce costume de fantôme dans le domaine public. Mais je ne doute… Lire la suite »
Yvan La Méche

La vérité sur l’inscription automatique des listes électorales de tous mes fréres mélanésiens c’est que le RIN veut récupérer TOUTES LES PROCURATIONS pour voter à sa façon et NON à la façon des concernés…Une procuration contre…..voilà ce qui circule en interne du RIN puisque j’y appartiens (uniquement par intérêt, c’est ça aussi l’espionnage…

ANIAM NC

BON KOTRA ET TA CHERIE FLORENDA….ON EN EST OU DE LA PLAINTE QU ON SE MARRE UN PEU BON SANG…….

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top