Connect with us

Calédosphère

Actualité

Référendum : la Franc-Maçonnerie entre dans le jeu

A l’instar du rôle qu’ils avaient joué durant les années 80, les « Frères » des différentes obédiences maçonniques semblent vouloir s’investir dans les discussions sur l’avenir, à 14 mois du référendum de 2018. Entre rencontres, réunions informelles, conférence et jeu d’influence, la Franc-Maçonnerie taille sa pierre calédonienne en toute discrétion…

Si elle a été très commentée au sein du microcosme local, l’intervention récente du sénateur Frogier dans une loge calédonienne n’a pour autant pas été relayée dans les médias. Or, le 4 septembre dernier, Pierre Frogier a tenu à s’exprimer devant un parterre de francs-maçons pour évoquer avec eux l’avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie et la sortie de l’Accord de Nouméa. Pour l’un des participants qui en a rendu compte sur son site internet, sa venue s’expliquait aussi pour des raisons politiciennes, le Rassemblement-Les Républicains subissant une baisse d’influence au sein des loges locales :

« Dans quel but cette TBF (NDLR : Tenue Blanche Fermée) ? Officiellement c’est pour informer les frères et les sœurs à l’approche du referendum, mais il semble clair que cet exercice de séduction vise aussi à essayer de contrer Calédonie Ensemble qui est bien représentée dans plusieurs loges et en particulier au GODF. Il est probable que cette TBF va faire le plein et que les bruits de couloir du gouvernement calédonien, du Congrès et de la Province Sud vont être très maçonniques cette semaine ( 04/09/17 ; sources : Hiram.be) »

Or, c’est justement de cette capacité d’influence dont certains responsables politiques pourraient avoir besoin. On se rappelle en effet que dans les années 80, au plus fort des évènements, certaines loges étaient restées des lieux « neutres » (tout comme les temples et les églises) permettant le dialogue entre des loyalistes et des indépendantistes. C’est la raison pour laquelle, lorsque Michel Rocard a mandaté la célèbre « mission du dialogue » au lendemain du drame d’Ouvéa, l’un des protagonistes était un « frère » du Grand Orient de France. Et beaucoup de signes prouvent que les francs-maçons souhaitent avoir leur mot à dire quant à la prochaine consultation référendaire.

“Semer le trouble” ou “aider” ?

Jeudi dernier, Philippe Charuel, Grand maître de la Grande loge de France (GLF) est venu donner une conférence publique à l’université de la Nouvelle-Calédonie sur le thème « Être franc-maçon à la Grande Loge de France au XXIe siècle ». Il en a profité pour rencontrer de nombreuses personnalités locales et aborder avec eux les échéances futures. S’il a pris grand soin de ne pas s’insérer publiquement dans le débat politique local, certains indépendantistes insinuent néanmoins que la franc-maçonnerie joue un rôle prépondérant au sein des institutions. Ainsi, Anthony Lecren (futur-ex-membre du gouvernement) a sous-entendu lors de sa dernière intervention télévisée que son éviction de la liste de l’Union Calédonienne et les déboires du Sénat coutumier étaient dus aux « obédiences » :

« Journaliste : C’est la faute du gouvernement, de l’ingérence, il n’y a pas des problèmes véritablement au sein du sénat ?

Anthony Lecren : C’est un contexte global, quand je parle d’ingérence. Je veux dire, on sait aussi la participation de réseaux, on sait la participation d’obédiences qui viennent aussi semer parfois le trouble dans les décisions qui sont à prendre. Comme c’est le cas au gouvernement, il y a des difficultés, il y en a au sénat pour nommer le président (Anthony LECREN, 03/09/17 NC 1ère) »

Il est vrai que les sénateurs coutumiers ont réussi l’exploit d’élire deux présidents cette année sans qu’aucun des deux n’accepte de reconnaitre l’autre… Une déroute politique pour Anthony Lecren justement en charge des affaires coutumières et du lien avec le sénat au gouvernement. Or, on sait que de nombreux indépendantistes kanaks sont présents dans les loges et que celles-ci ne voient pas d’un très bon œil le passif politico-judiciaire que traine derrière lui Anthony Lecren. Reste qu’une partie de l’Union Calédonienne, plutôt proche du clan Wamytan, ont pris l’habitude depuis plusieurs années de surfer sur le « complot judéo-maçonnique » afin de ne pas assumer les conséquences de leurs différents déboires. Nul doute que dans ce climat pré-référendum, si la Franc-Maçonnerie souhaite avoir un rôle à jouer en Nouvelle-Calédonie, elle devra se montrer plus discrète que jamais…

Continue Reading


Laisser une réponse

117 Commentaires sur "Référendum : la Franc-Maçonnerie entre dans le jeu"

avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

Le saviez-vous: Mélenchon EST un Franc-Maçon. Par ailleurs, pourquoi donc nos amis francs-maçons s’investissent-ils dans le débat? Pourquoi une solution consensuelle préconisée par les francs-maçons ? D’abord ils sont entre 500 et 600, répartis entre 19 loges en NC. Ils veulent tout simplement le maintien de leur pouvoir maçonnique dans le cadre d’une indépendance néocoloniale baptisée indépendance-association avec la France… et moi je ne suis pas FM et je veux d’une NC faisant partie intégrale de la France comme Collectivité Territoriale Française A Statut Spécial, avec nos trois Provinces ou nos deux Circonscriptions électorales devenant des départements français…

???
Kolere,

Comme tu l’expliques il y a 19 loges et plusieurs obédiences, du coup plusieurs tendances politiques et non politiques…
Ça va donc de la droite à la gauche en passant par le centre…

Alors vouloir nous faire croire que les FM sont pour l’indépendance-association est nul et sans fondement…

XXX
Dans le compte rendu des “Assises des délais de paiement” qui s’est tenue jeudi à Nouméa à l’initiative de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME)dans le quotidien de ce jour (p. 2), Alain Marc, Secrétaire général du gouvernement, aurait dit à propos de la réforme de la procédure applicable aux marchés publics : “C’est un vieux sujet, la tentative de réforme avait échoué il y a quelques années. Avant la fin de l’année, j’aimerais pouvoir présenter au Congrès un certain nombre de réformes” de la délibération concernée. Ben, jusque là je pensais que c’était le Gouvernement qui présentait… Lire la suite »

XXX,

Oui, bon en même temps le SG c’est celui qui fait ce qui est décidé par le Gouv, non ???
C’est quand même le SG et c’est le poste qui veut çà, non ???

XXX
@Eric- Ben, non. Les rôles, les fonctions et leur respect c’est important ; surtout à ce niveau-là. A moins de cautionner le fait que ce soit la haute administration qui ait la réalité du pouvoir dans les mains. Ce “JE” direct dans “sa” relation au Congrès, c’est un point d’alerte sur un dysfonctionnement potentiel ou l’aveu d’un mode de fonctionnement habituel. Il est certain que les pays qui ont fonctionné plusieurs mois sans Gouvernement n’en sont pas morts. Mais il est certain également que le pouvoir, lui, a bien été exercé pendant ces périodes. La question est de savoir par… Lire la suite »

XXX,

Oui je crois comprendre ton propos, mais je pense que le type a sans doute voulu dire qu’il allait faire ce qui était prévu et avait été décidé par le Gouv…
Il n’est en réalité qu’une courroie de transmission, rien de plus…
Ce que tu as peut-être pris pour une “initiative” perso, n’est sans doute qu’un boulot qui lui a été confié…

Dans le cas contraire ce serait en effet pas une bonne chose…

Il est grand temps de devenir “bien Français” au sein d’une CTFSS, avec un Préfet et sa suite, parce que si j’avais un “noeud”, on me le mordrait souvent, ici…

XXX
On dit souvent que les questions financières sont sources de conflits… Si j’en juge par la déclaration de M. Forest à l’ONU pour le compte du FLN dans sa dénonciation de la “puissance administrante” : “…/ En effet, les transferts de compétences, comme la nouvelle génération des contrats de développement, continuent de rencontrer des obstacles réels./…” on peut se demander si en Calédonie, l’argent ne serait pas au contraire facteur d’union. L’argent de la France, bien évidemment. Que ce soit au titre du principe de solidarité nationale si cher aux Loyalistes ou à celui de la dette coloniale (devenue imprescriptible… Lire la suite »
XXX
En écoutant, ce matin, le secrétaire général de l’Union Calédonienne, Gérard Régnier-Machoro, faire le compte rendu du comité directeur de l’UC de ce week end, sur Radio Djiido, je me suis demandé ce qui, dans le projet de société des indépendantistes (tel qu’il nous est présenté aujourd’hui), est foncièrement incompatible avec le maintien au sein de la République française, sous réserve bien sûr que l’on mette de côté le caractère sacré qu’a l’indépendance pour nombre de militants, Franchement, hormis la position de principe sur le droit à l’accession à l’indépendance et le sacré renforcé par la lutte et ses martyrs… Lire la suite »

XXX,

Finalement, l’autonomie c’est quand même la solution la plus équilibrée si on fait la part des choses…!!!

La situation étant ce qu’elle est (sic): NON! P’tit singe, l’autonomie c’est ouvrir la porte à l’indépendance, c’est une solution GRISE! Peux-tu n’être qu’à moitié enceinte? Eh bien c’est pareil…

XXX
@Eric- Le danger des “grands mots”, c’est leur côté faussement rassurant. Pour vous, si je vous suis bien, “l’autonomie”, c’est le contrepoint de l’indépendance, presque son antidote. Mais ça ne dit pas grand chose du contenu dans le fond. Il en est de même pour “l’indépendance” d’ailleurs. A titre personnel, je pense que la sortie de la Calédonie du cadre de la République française serait une erreur et pas seulement pour des questions de niveau de vie et de solidarité. Mais dans l’hypothèse vraisemblable aujourd’hui d’un votre contre l’indépendance, une question restera centrale : Celle du sentiment qu’aura (ou pas)… Lire la suite »

Ils devraient aller voir en Australie ce que c’est que d’être réellement ‘opprimé’, tes “Mélanésiens” [et les miens d’ailleurs…], XXX… arrête ton char stp, XXX, n’entretiens pas stp cet état de “victime” qu’il n’est pas, le Mélanésien, ok? Tu le maîtrises, toi, ton destin? Et bien lui, c’est pareil…

XXX
“Dans l’hypothèse vraisemblable aujourd’hui d’un votre contre l’indépendance, une question restera centrale : Celle du sentiment qu’aura (ou pas) la majorité des Mélanésiens de Nouvelle-Calédonie de la maîtrise de son destin.” Et comme en écho à cette interrogation, un passage de l’interview de Christian Karembeu après le match France/Nouvelle Calédonie d’hier soir : Page Facebook Uue Touho 3 h · “Extrait d’interview de Karembeu dans le Parisien… Question: Laquelle ? Le sport peut être visionnaire. Et s’affronter d’abord sur un terrain, c’est quand même mieux, pour affirmer son identité, que des manifestations violentes. Ce match, c’est un pas sportif vers… Lire la suite »

XXX,

Faudrait quand même insister sur le fait qu’il n’y a pas 1 mais 3 référendum !!!
Ça veut donc dire que ce n’est pas la fin pour ceux qui veulent l’indépendance si c’est non…!!!

Concernant Karembeu, t’es sûre qu’il a le droit de vote ???
Il me semble qu’il a un peu quitté le pays depuis longtemps, non ???
Et ses centres d’intérêts sont en Europe et au Maghreb il me semble…!!!

XXX
@Eric- Pour Christian Karembeu, je n’en sais rien. Mais je n’ai aucune raison de ne pas le croire quand il dit dans cet interview au Parisien qu’il votera. Pour le reste, je ne suis pas certain du tout que trois réponses négatives successives à l’indépendance suffiront. Au mieux, le contentieux sera différé sur la génération suivante. Et je pense que nous serons nombreux à éplucher les résultats pour nous faire une idée du vote Kanak, au lendemain du référendum après avoir pris notre “café, nems, croissants, pain marmite” le matin du jour d’après comme le dit Maité Siwene dans son… Lire la suite »

Ben le projet c’est l’autonomie, non ???

Clark

Non: l’autonomie c’est pas un projet: c’est un fait déjà établi! On EST un territoire autonome.. ça coûte assez cher à tout le Monde, ces 3 Provinces, ce “Congrès” , et ce “Gouvernement” pour qu’on admette qu’on a un statut d’autonomie avéré…

Clark,

La question c’est pas de savoir si on est déjà autonome, mais si on a été au bout de l’autonomie prévue dans les ADN…
Et c’est à partir de là qu’on dit oui ou non à plus d’autonomie, donc à l’indépendance…!!!

Et le job de certain, c’est de nous faire croire qu’on peut aller plus loin sans être indépendant ???
C’est l’histoire de Urvoas avec ses 3 propositions à la con, ou l’autonomie n’existe pas !!!

“Ce qui est surtout regrettable c’est ces véroles de petits blancs qui veulent être plus canaque que les canaques et qui attisent la haine entre les ethnies du territoire.” (je ne sais plus qui écrivait cela en 2015, je ne l’ai pas oublié en tout cas…).

XXX
@ Eric- En cas de rejet de l’indépendance, l’Accord de Nouméa est ainsi fait que ce sera “l’autonomie”. C’est une évidence. Mais compte tenu du choix actuel de l’indépendance comme réponse exclusive au processus de décolonisation pour une majorité de Mélanésiens, ce statut de large autonomie dans la République française, risque bien d’être à durée limitée. Dans la mesure où cette question de l’indépendance ne relève pas de la seule rationalité, le statut d’autonomie a toutes les chances de ne durer que le temps nécessaire au “réarmement” par la génération suivante, du droit “imprescriptible” à l’indépendance. Et tout cela au… Lire la suite »

XXX,

Heu, je ne capte pas ton dernier paragraphe…!!!
Les ADN sont assez clairs à ce sujet…
Si l’idéal indépendantiste est “éternel”, la réalité des urnes est incontournable et elle est validé par les indépendantistes, puisqu’ils ont signé les ADN…

Moi j’ai pas de soucis avec le fait que certains demanderont toujours l’indépendance, c’est juste qu’on a validé que la majorité l’importe, sans réduire au silence la minorité bien entendu…

Tu vois, çà c’est l’objet même des ADN…
IL suffit juste de faire perdurer sa lettre et son esprit et arrêter de nous dire que les ADN ont une fin…!!!

XXX
@ Eric- Ben c’est simple pourtant : une majorité de citoyens Kanaks sont profondément convaincus que les réponses aux questions identitaires et sociétales qu’ils portent depuis plus de 40 ans maintenant passent par l’indépendance. C’est à dire, par une rupture avec ce que nous vivons aujourd’hui, ou alors pourquoi l’indépendance, si c’est pour que rien ne change ! Et l’indépendance, c’est avant tout un changement radical des rapports de forces entre Kanaks et non Kanaks dans la future KANAKY-Nouvelle-Calédonie. S’il y a des départs, et il y aura des départs, ce seront logiquement en grande majorité des non Kanaks. Nul… Lire la suite »
??? XXX, Une fois de plus, c’est à celui qui veut autre chose de le proposer et pas l’inverse…!!! L’autonomie c’est déjà un projet en lui-même… Que certaines personnes soient dans “un rêve” ne change pas le sujet… Les ADN sont tout de même assez clairs sur ce point… A ce jour, si on sait globalement à quoi ressemble “l’autonomie”, voir le jour d’après selon CE, on a toujours rien du coté indépendantiste… Et si en effet on ne peut pas se retrancher derrière le fait que l’indépendance pourrait très certainement se solder par un appauvrissement du plus grand nombre,… Lire la suite »
XXX

@Eric- Car dans le fond, ce qui me semble essentiel à la fin du processus référendaire (1, 2, 3, nous irons au bois) c’est bien que la grande majorité des citoyens calédoniens, Kanaks et non-Kanaks, puisse tourner la page de la colonisation (et de son avatar la décolonisation) pour se tourner enfin vers l’avenir en dépensant son énergie à construire.

Mais pour s’engager dans ce processus, il faut se sentir libéré.

C’est le rêve du FLNKS à travers son projet d’indépendance… Ce pourrait être aussi celui des loyalistes pour l’ensemble des calédoniens.

XXX, Le problème du FLNKS, ben c’est qu’il n’y a pas de projet…!!! Ben si quand même, il va bien falloir le dire une fois pour toute…!!! Si le FLNKS veut espérer me convaincre de faire le choix de l’indépendance, faudrait déjà donner envie, non ??? Parce que les phrases creuses, genre “le sens de l’histoire” et tout le reste c’est plus porteur… Mon sentiment, c’est plutôt que le non à l’indépendance à progressé dans le le camp “prétendument” indépendantiste… Ben oui, parce qu’à force de ne rien dire quand à ce que serait la vie dans une NC indépendante,… Lire la suite »
XXX
@Eric- Je ne pense pas non plus que les non-Kanaks se feraient virer en cas d’indépendance, mais que certains d’entre eux partent, de cela, j’en suis certain. Mais c’est bien comme vous le dites parce que ” le non à l’indépendance à progressé dans le camp “prétendument” indépendantiste…” que je m’interroge sur le rôle et la responsabilité des partis non-indépendantistes à l’égard de celles et ceux qui vont chercher ailleurs des réponses aux questions existentielles qui sont les leurs. Identité, culture, sentiment d’une maitrise de son destin collectif, enfin, tout ce qui n’est pas très sérieux (et qui pourtant fait… Lire la suite »

Un bon traité “libère”, XXX…

XXX

@Kolere – Vous en avez pas marre de vendre votre camelote à deux balles sur ce blog !
Quand est-ce que vous bradez ?

Je plusune, XXX… t’y trouves ton compte?

Pas de transfert de compétences régaliennes, PAS d’indépendance p’tit singe … et attention aux “pièges” (*) qui élimineraient pas mal d’entre nous des élections provinciales par exemple… (*)Reste le cas des « compétences de l’article 27 » qui ont fait l’objet des discussions lors du dernier comité des signataires qui s’est tenu le 3 octobre 2014. Dans sa rédaction validée en 1999 par le Conseil constitutionnel, l’article 27 de la loi organique énonce que « le congrès peut, à partir du début de son mandat commençant en 2009, adopter une résolution tendant à ce que lui soient transférée » les… Lire la suite »

Kolere,

Mais qui t’as dit qu’il fallait larguer le régalien…???

Bien au contraire, l’autonomie c’est justement la conservation du régalien…!!!

Encore, pour toi p’tit singe: L’accord de Nouméa signé le 5 mai 1998 prolonge la période transitoire avant la consultation d’autodétermination commencée en 1988 de 20 ans (le “pacte trentenaire”). Pendant cette durée, avant 2014, il est prévu de finaliser la décolonisation en Nouvelle-Calédonie par un processus de très forte autonomie ne devant laisser à terme à l’État que les compétences régaliennes (avec l’association des autorités néo-calédoniennes à certaines d’entre elles). La ou les “consultation(s) de sortie” qui doivent être organisées entre 2014 et 2018 doivent porter sur le transfert ou non de ces ultimes compétences de l’État à la… Lire la suite »

Pffffffff
Kolere,

Les compétences régaliennes et l’article 27 qui n’est pas obligatoire et même que partiel, c’est ce qui nous reste et fonds que nous sommes autonome et pas plus…
Quand à l’indépendance, ben si c’est le souhait de la majorité, y a rien à dire…!!!

Non vraiment je ne comprend pas ton commentaire ???
L’autonomie c’est l’autonomie un point c’est tout…
C’est pas moins qu’aujourd’hui et pas plus si on dit non !!!
C’est quoi que tu ne comprends pas…???

Essaie de comprendre parce que c’est cela l’indépendance, un transfert de la France à la NC de toutes les compétences, ce qui fera aussi l’objet du premier référendum…

??????
Tu fumes ou quoi ???

On a tous bien compris l’enjeu, on a signé les ADN…
C’est tout le sens de la question des trois référendum…

OUI OU NON à l’indépendance…!!!

Et même si on dit non trois fois, il faut bien entendu s’attendre à ce que la question revienne encore longtemps…
Sauf à ce que la tendance indépendantiste finisse par s’éteindre d’elle-même…

… Transfert des communes voté = gel du corps électoral automatiquement étendu aux élections municipales.

De Roch Wamytan (dans la série “ses Meilleures mais toujours avec l’aide du Seigneur” 7/11/16):
Sur les transferts prévus à l’article 27 de la Loi organique (je le cite):

…”Par ailleurs, nous réaffirmons notre position maintes fois exprimés, qu’ il ne fait aucun doute que les transferts prévus à l’article 27 n’ont rien d’optionnel et que leur mise en œuvre relève de la seule responsabilité de l’Etat.”

Toujours de Roch Wamytan (#2 dans la série “ses Meilleures mais toujours avec l’aide du Seigneur” 7-11-16): Sur la liste électorale spéciale de consultation (je le cite): “S’agissant de la liste électorale spéciale de consultation, la composition de cette liste est pour nous déterminante car elle est au cœur même de cette Parole de vie partagée que je citais précédemment : l’engagement à nous permettre d’exercer notre droit à l’autodétermination dans les meilleurs conditions possibles à l’instar de tout peuple ayant été colonisé à un moment de son histoire. Notre participation à la consultation référendaire de 2018 sera examinée à… Lire la suite »
NoComment

Wamytan parle de Parole, la bonne farce !!

Qd a c quoi un knk? ca dépend qui en parle … Wamytan et LKU, ou Tjibaou..

NoComment: Attends que les Pokens lui ‘PARLENT’, à lui et à ses copains indépendantistes, si la NC devient indépendante, regarde de plus près leur traitement, à eux, de leurs Aborigènes (et la NC ne le sera JAMAIS indépendante avec l’Australie si près, j’en ai la preuve, et c’est une réalite dure à accepter pour Roch et les autres): je vais bien me marrer aussi entre deux larmes d’où je serai… allez, juste pour l’anecdote -et il faut du courage pour la rappeler cette dure réalité “d’à côté”, l’anglo-saxon dans toute sa cruauté!-: il faut comprendre d’abord ce qu’est le “SOCIAL… Lire la suite »

A mon avis, après notre départ, la France devrait vite leur manquer à nos amis indépendantistes Kanaks… quoi-que… ils les payaient en tabac et en rhum -!- les esclaves aborigènes (ils devinrent vite des esclaves, avant d’être mis dans des camps ou on leur transmettait volontairement la variole… histoire dure mais vraie)…

Dans le #2, notez le: “…nous demandons que tous les Kanak soient automatiquement inscrits sur la liste électorale spéciale de consultation…”: ROCH, STP, C’EST QUOI UN “KANAK”, quelle définition stp, Roch? J’ai une bonne copine “Kanak” -loyaliste par ailleurs- , plus blanche que moi, avec des yeux bleus. Elle a une arrière, arrière grand-mère canaque -de Lifou- qui ayant copulé avec un missionaire d’origine anglaise ici il y a fort longtemps (j’te parle même pas de la position…) s’est retrouvé maman, d’où les ascendants de ma copine qui, elle, ne parle pas un seul mot de ‘Drehu’. Ma question à… Lire la suite »
L’article 77 de la Constitution traduit l’irréversibilité du transfert de compétences [non régaliennes] en prévoyant que les compétences transférées de l’État aux institutions de la Nouvelle-Calédonie le sont de « façon définitive ». Avant l’organisation du référendum sur l’accession à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie, il est donc prévu que les institutions calédoniennes exercent l’ensemble des compétences considérées comme non régaliennes. Seule l’accession à l’indépendance de l’archipel, si elle était décidée par voie de référendum, entraînerait le transfert des fonctions régaliennes, mentionnées aux I et II de l’article 21 de la loi organique, qui ont vocation à relever d’un… Lire la suite »

Lire l’excellent ‘Rapport d’information [du Sénat] n° 104’ (2014-2015) de Mme Sophie JOISSAINS, M. Jean-Pierre SUEUR et Mme Catherine TASCA, fait au nom de la commission des lois, déposé le 19 novembre 2014. [Format PDF = 1 Moctet]

Oui, XXX un traité, couplé évidemment à mon projet de CTFSS.

XXX : “Dans l’hypothèse vraisemblable aujourd’hui d’un vote contre l’indépendance …”

J’aimerais savoir qui, parmi les honorables contributeurs, a pris le temps de lire le rapport à l’assemblée nationale (n°4596 du 28/03/2017) de la mission d’information sur l’avenir institutionnel de la NC (Bussereau – Dosière).

J’ai commencé à le faire, et les remarques de Ph. Gomes (audition de F. Ménien-Soucramanien et J. Courtial) ne manquent pas d’intérêt.

XYY

XXX.
http://www.leparisien.fr/sports/football/france-nouvelle-caledonie-u17-un-pas-sportif-vers-l-independance-pour-karembeu-08-10-2017-7315764.php
J’aime beaucoup la légende de la photo…
Sinon, je pense que le sympathique Christian Karembeu devrait imiter son aîné Antoine Kombouare et parler surtout du domaine où il est expert, le foot.
Comme disait Lino Ventura à un de ses potes pied-noir : “reste dans le couscous… “. Le sens de l’histoire, je n’ai jamais su ce que c’est sauf passé, présent, avenir.
Si pour les indépendantistes la messe est dite, elle l’est également pour les non-independantistes comme moi.
Mais je vous suis pour constater qu’il n’y a pas de projet chez les non-independantistes (tout comme chez les indépendantistes)

Vrai, XYY [et XXX dans une certaine mesure], un véritable drame en réalité! Nos dirigeants sont vraiment bons à rien, n’ayons pas peur des mots! Ni Indiens, ni Chefs, ici non plus… ça manque de Churchills, de de Gaulles ou de Généraux Pattons(*) ici, et pourtant, à si peu de temps de la première échéance, de la date ‘fatidique et fatale’, faudrait p’t’être qu’ils se sortent les… du… (*)Le Général Patton, il disait: 1)A good plan violently executed right now is far better than a perfect plan executed next week [Wait and see Trump’s next move in North Korea… freightening!].… Lire la suite »

Eric : “l’autonomie c’est quand même la solution la plus équilibrée si on fait la part des choses”

Eric, tu veux bien entendu parler de l’autonomie financière, comme dans le cas de Puerto Rico :
http://www.lemonde.fr/international/visuel/2017/08/28/porto-rico-en-faillite-se-vide-de-ses-habitants_5177617_3210.html

Si ce n’est que Puerto Rico est à un jet de missile de la Floride (et non à 22 000 km).

Alikantitra,

Je parle de l’autonomie qui est la notre actuellement…
Ce qui n’a rien à voir avec l’indépendance…!!!
Je suis autonomiste parce que cela signifie que si nous sommes responsable, nous sommes aussi dans un ensemble avec nos différences…

Eric : “nous sommes aussi dans un ensemble avec nos différences…”

Désolé de me répéter, Eric, mais pour moi la plus grosse différence ce sont les transferts financiers à sens strictement unique.

L’autonomie, c’est aussi assumer seul (d’une façon responsable) le train de vie de son administration (y compris la DGRAC) et cesser de tendre la main toutes les fins de mois (même en mettant un gant).

Non Alikantitra,

Si on reçois des fonds de l’Etat, c’est normal on est français, on se prend aussi partiellement en charge.
Et c’est çà l’autonomie, c’est la capacité de dire qu’on est aussi acteur de son quotidien…
Et pour le coup on prend en charge une partie de nos dépenses publiques…

Chers lecteurs de ce blog, il faut vous expliquer les choses: La plateforme en vogue en ce moment, monsieur Frog, monsieur Gom, n’oubliez pas que ces messieurs sont des franc-maçons. Ils obéiront aux ordres reçus d’en haut, de la grande loge, là-bas en France. Et bien naïf est celui qui ne sait pas que les franc-maçons sont hostiles à l’idée d’un référendum: ils l’ont été par le passé, ils le seront à l’avenir. Les messieurs cités plus haut ne répondront pas aux attentes de leurs électeurs, ils obéiront aux ordres de leur loge. Si les gens de ce pays veulent… Lire la suite »
Jibene

Il y a un de leur Grand Maître qui a tenu une conférence à l’UNC il y a quelques jours, j’espère Nénesse que tu y es allé l’interroger sur le sujet. Tu aurais eu une réponse directe et ça t’éviterait peut-être de dire des conneries…

Eliot,

Tu prêtes aux FM des souhaits qui ne sont que le fruit de ton imagination, ou alors tu te fais le relais des bruits de couloirs que seul quelques stupides personnages propagent…

Quand à PF et PG au moins l’un des deux n’est pas FM, et seul l’un des deux souhaite un nouvel accord…

Jibene

C’est au pied du mur du Référendum qu’on verra les Francs-Maçons…

Pour tout ceux qui se font des films je voudrais tout de même rappeler qu’il est question de trois référendum…!!!

Il n’y a du coup pas de quoi faire la guerre si c’est non…
Deux autres occasions seront proposées aux électeurs…

Clark

“Mur”, “maçons” : keep cool Eric!

Maçons, murs, construction quoi !!!

wpDiscuz

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top