Connect with us

Calédosphère

Actualité

Les émeutes Nutella

Ça s’est passé la semaine dernière dans plusieurs hypermarchés de l’enseigne Intermarché et les images, qui ne sont pas à la gloire de la France, ont fait le tour de la planète. On y voit des clients qui se battent et se bousculent pour emporter des pots de Nutella vendus en promotion. Et tout le monde s’interroge : c’est ça la France ?

Ce qui s’est passé à Beauvais, Amiens, Dunkerque et dans de nombreuses autres villes moyennes de province a suscité tout à la fois de la moquerie, de l’indignation et de la stupeur. La promotion annoncée à grand renfort de publicité concernait les pots de Nutella à 950 grammes vendus 70% moins cher que d’ordinaire, soit l’équivalent en CFP de 350 francs ! Le directeur de l’Intermarché de Montbrison dans la Loire, raconte :

« Certains clients sont venus la veille au soir des promotions pour planquer les pots de Nutella à d’autres endroits, et ainsi éviter que d’autres puissent les prendre » (Le Figaro)

Et le jour dit, ça a été l’émeute un peu partout en France, les images relayées d’abord sur les réseaux sociaux, puis sur les médias traditionnels ont été reprises par les tous les grands Networks mondiaux. Et elles ont alimenté tous les débats au cours desquels, politiques, économistes, sociologues, journalistes, ont confirmé ce que tout le monde sait, mais personne ne dit : les Français se sont grandement appauvris depuis la crise de 2008. Si les prix n’ont pas augmenté (l’inflation reste maitrisée), le pouvoir d’achat des Français s’est considérablement amoindri et la fracture sociale, dénoncée en son temps par Jacques Chirac, s’est élargie. Il existe une France pauvre de plus en plus importante en nombre et qui va trouver ses contingents dans ce que l’on appelle « les classes moyennes » qui ont tendance à disparaître. Les émeutes Nutella ont consacré les écarts de plus en plus insupportables entre riches et pauvres, et le fait que la mondialisation et la crise profitent à un petit nombre aux dépens de l’ensemble. Et il ne faut pas croire que la Nouvelle-Calédonie se situe à l’écart de cette spirale descendante.

Vie chère et pouvoir d’achat

Il ne faut pas se méprendre, le référendum, les provinciales de 2019, l’avenir à long terme, ne figurent pas au rang des principales préoccupations de nombreux Calédoniens. La vie chère reste pour beaucoup une priorité. Les spécialistes montrent ainsi que si l’inflation demeure contenue en Nouvelle-Calédonie, aux environs de 1,7% en moyenne annuelle, cela ne dissimule pas le fait que le pays conserve un niveau de prix élevé. Les nombreuses études menées sur le sujet, et se rapportant à ce que l’on appelle « l’indice de Fisher », montrent que le différentiel des prix des services et du panier de la ménagère entre la France et la Calédonie est de 34%, avec quelques « records » comme une différence de 350% sur les yaourts, 200% sur les pâtes ou 150% sur le café moulu (ibid « la Nouvelle-Calédonie face à son destin » -IAC-Karhala-Gemdev, p.89). Autre indice parlant, l’indice « Big Mag » qui compare un même produit fabriqué de la même manière et nécessitant les mêmes infrastructures de production dans le monde entier. Il montre que dans le monde, le big mac calédonien est le 5ème le plus cher de la planète. La vie chère est une réalité face à laquelle, il n’y a pas le pouvoir d’achat correspondant. Le niveau de vie médian des Calédoniens se situe à 144.000 francs par mois, ce qui pourrait « justifier » des émeutes Nutella si ces populations concernées envisageaient d’en acheter, ce qu’elles ne peuvent pas faire . Le coefficient de Gini, qui calcule les inégalités de revenus, montre que les revenus des 10% de Calédoniens les plus riches sont 7,9 fois plus importants que ceux des 10% des Calédoniens les plus pauvres. Outre les problèmes sociaux et sociologiques que crée cette situation, elle pose toute la question de la relance économique, des choix à opérer et de l’opposition entre ceux qui privilégient la relance par l’investissement et ceux pour lesquels la relance passe par la consommation.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



19
Laisser une réponse

avatar
10 Comment threads
9 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
plus récents plus anciens plus de votes
AlZeihmer
AlZeihmer

Nos commerçants locaux auront eu sûrement l’idée de les commander “ce jour précis” afin de les revendre en NC en augmentant leurs bénéfices, parce que nous, on obtient jamais de bons plans promo dans nos commerces. 😊

Clark
Clark

Maintenant qu’on a eu les “pillages-pastis” et les “ravages-cigarettes”… On est en effet loin des “émeutes-Nutella”…

XYY
XYY

Et encore dans le hors-sujet
https://www.province-sud.nc/actualite/nouvelle-caledonie-souvre-tourisme-chinois
J’espère simplement que nos spécialistes du tourisme ne se sont pas trompés dans leur stratégie touristique vis-a-vis de la Chine.
https://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/tahiti/plus-que-la-polynesie-les-touristes-chinois-recherchent-le-luxe-232773.html
Si c’est ce qui est indiqué dans le lien plus haut, on est mal barré.
J’avais mis un lien sue la boutique que les Galeries Lafayette ont créé à l’usage exclusif des touristes chinois: c’est impressionnant, voilà ce qui s’appelle du luxe

Alikantitra

XYY : “stratégie touristique vis-a-vis de la Chine”

Ils étaient théoriquement là pour le Chien nouveau.
Yapluka attendre les commentaires, si possible sur les réseaux sociaux chinois.

Et s’ils recherchent le luxe, ils vont être comblés ici, tous les projets sont “de luxe”.

XYY
XYY

Je continue dans le hors-sujet sur cet article où il y a plein de place.
http://www.tourmag.com/French-Blue-a-Tahiti-la-guerre-des-prix-est-declaree-avec-Air-France-et-ATN-_a90766.html
A quand un essai sur le Paris-Nouméa pour voir comment réagiront Aircalin et Air France ? Mais je doute que la DAC et le Gouvernement acceptent ne serait ce qu’un ballon d’essai.

XYY
XYY

Totalement hors-sujet par rapport à l’article mais l’avantage, c’est que cet article n’est pas très commenté.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/cotes-d-armor/saint-brieuc/algues-vertes-etat-francais-condamne-558-000-euros-ses-carences-prevention-1424605.html
D’ici que la commune de Bourail porte plainte contre le Gouvernement ou la Province Sud (je ne sais pas au juste qui est responsable et comptable de l’environnement)…

Alikantitra

XYY : “la commune de Bourail porte plainte contre le Gouvernement ou la Province Sud (je ne sais pas au juste qui est responsable” Il me semble que la Province est en charge de l’environnement, et qu’elle en délègue la surveillance à un service territorial (DAVAR ?), comme pour les mines. Mais je n’affirme rien. Et je maintiens qu’à mes yeux les engrais épandus sur le golf ont une part de responsabilité dans la prolifération des algues vertes juste devant, gavées par l’écoulement naturel de la nappe superficielle. Si c’est le cas, il y en a pour quelques années, à… Lire la suite »

ditou
ditou

Nutella de nouveau à l’affiche.
Moi si on me l’offre, je prends.
http://www.europe1.fr/sante/nutella-vante-sa-qualite-au-grand-dam-des-nutritionnistes-3570608

melchisedek

Esprit nu t’es là?
Aucun intérêt pour ce sujet, à mon humble avis.
Les mécanismes de la cherté de la vie en NC mériteraient en revanche une approche de la structuration des coûts dans notre pays : contribution en ligne de l’UFC que choisir sur CLDSFR ?

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top