Connect with us

Calédosphère

Actualité

Shark-feeding, il est temps qu’on s’en occupe

L’affaire qui en ces temps de vacances a retenu l’attention, c’est celle des requins bouledogue installés au Port autonome, à la suite de l’attaque dont a été victime un homme de 40 ans. Nombreux sont ceux qui se sont exprimés sur le sujet, notamment sur les réseaux sociaux… un peu comme si on découvrait le problème !

Il a fallu un accident dans lequel la victime aurait pu être tuée pour que l’on s’intéresse à la présence de requins dans les eaux du port. Or on sait depuis longtemps que ces requins ont élu domicile dans ces eaux, à tel point qu’on les qualifie désormais de « sédentaires ». Ce sont des requins bouledogues, ils sont gros, nombreux et là depuis longtemps, les témoignages sur la présence de ces requins sont anciens et remontent à des années et il suffit d’aller sur le bord pour les apercevoir. Et l’on sait tout aussi bien que s’ils sont là, c’est parce qu’ils trouvent facilement à manger. Pour l’expliquer, les médias qui, comme sur tant d’autres sujets semblaient découvrir le problème, ont usé mal-à-propos du terme de « shark-feeding ». Mais ce qui se passe sur le port n’a rien à voir avec le « shark-feeding », en français, le nourrissage de requins.

Qui est responsable ?

Utilisé d’abord par les scientifiques, puis de plus en plus communément par des infrastructures touristiques, le shark-feeding consiste, dans le cadre d’une plongée sous-marine, à nourrir les poissons, surtout les requins, afin de les observer. Cette pratique dangereuse, autant pour les hommes que pour l’environnement, a été interdite en Polynésie Française et par la province Sud depuis août 2017, qui prévoit une amende de 89 mille francs. Quoi qu’il en soit, ça n’a rien à voir avec ce qui se passe dans les eaux de la Grande Rade où les requins ne sont pas nourris par les touristes australiens ou des Calédoniens en mal de sensation. Le nourrissage a d’autres origines sur lesquelles une enquête devrait être menée afin d’y mettre un terme. Mais tout le monde se renvoie la responsabilité de la situation : les pêcheries accusées de jeter leurs déchets à la mer, de même que les pêcheurs hauturiers et les autres accusés de jeter à la mer leurs appâts et leurs déchets. Et peut être que tout le monde est la cause de la présence de ces requins. Quoi qu’il en soit, les solutions pour déblayer la baie de ses encombrants occupants, mis à part de les tuer purement et simplement, ne sont pas légion. Et qui paiera ?

C’est ainsi ici

Au-delà de la responsabilité non établie des uns et des autres, c’est qu’à l’instar de bien d’autres soucis, la présence de requins dans les eaux du port étaient connues d’à peu près tout le monde. L’histoire n’a fait surface que parce qu’un homme a failli perdre la vie, attaqué par l’un de ces requins, comme si l’on avait attendu le drame pour se pencher sur le problème. Mais tout cela est si fréquent chez nous en Nouvelle-Calédonie. En attendant, tout le monde s’y met puisqu’une réunion a eu lieu en présence de représentants du gouvernement, de la province Sud, de la mairie de Nouméa, du port autonome, de la fédération des pêcheurs hauturiers, de l’IRD et de la brigade nautique de la gendarmerie, et des mesures d’alerte et de sensibilisation seront prises. Jusqu’à ce qu’on puisse trouver le moyen de débarrasser la Grande Rade de ses bouledogues.

Afficher la suite

Nouveau dans l’équipe de rédaction, Hubert B. a rejoint Calédosphère au tout début de l’année 2015. Enfant du pays, il a grandi à Nouméa et a ensuite bourlingué durant près de vingt ans au gré de ses envies et des hasards de la vie. Fils d’une bibliothécaire/documentaliste, il a été tour à tour enseignant, pigiste, formateur mais c’est finalement vers l’écriture qu’il a choisi de revenir. Succinct, précis, parfois laconique, si son style est volontiers direct, ses intérêts sont éclectiques et toujours tournés vers l’actualité. Sa citation favorite : « Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres »



146
Laisser une réponse

avatar
16 Comment threads
130 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
15 Comment authors
Fermelaclitiss woudeXYYditou Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
josé paldir
josé paldir

tiens hier à sydney une australienne de 50 ans s’est fait “shark feedé ” par un blanc de 3 m
mais pourquoi trempait elle ses fesses sur une plage gardiennée
.Une explication trouvée dans la presse australienne y trop de….baigneurs.
.

Alikantitra

José Paldir : “hier à sydney une australienne de 50 ans s’est fait “shark feedé ” par un blanc de 3 m”

Autre explication trouvée dans la presse :
https://www.theguardian.com/environment/2018/feb/25/sydney-beaches-reopen-after-first-shark-attack-in-botany-bay-in-25-years

Pour résumer (sommairement) l’article : c’était un jeune blanc curieux de La Pérouse qui ne savait pas bien ce qu’il faisait parce que c’était la pleine lune.

Inforétif

“AUJOURD’HUI, au XXI° siècle”
😆 oooh quel petit vilain cet âne de l’info alors ! Vilain, vilain !
Juste pour vous l’âne de l’info 😉 :
https://www.youtube.com/watch?v=fw7Jnh-GpWE
————————————————–
Fermela, dans cette vidéo il est question du député juif français Meyer Habib qui applaudit au projet de Jérusalem comme capitale d’Israël
https://fr.wikipedia.org/wiki/Meyer_Habib
Comme toi tu es très intelligent, tu vas sans doute m’expliquer le rapport entre ton lien et mon post (où je parlais des chrétiens extrémistes) auquel tu crois avoir ainsi répliqué.
(Hélas, comme dab quand tu as écrit une ineptie, donc comme dab, tu ne vas sans doute pas m’expliquer ce que tu as voulu démontrer.)

Alikantitra

Inforétif : “dans cette vidéo il est question du député juif français Meyer Habib”

Avec ma délicatesse habituelle, je n’ai pas voulu te griller la politesse.

Inforétif

“Avec ma délicatesse habituelle, je n’ai pas voulu te griller la politesse.”

Merci à toi, Alik, mon presqu’égal (pour une fois Fermela ne s’est pas trompé en écrivant: “et encore il vous considère comme (plus ou moins hein 😉 ) son égal intellectuellement”). . .
La perspicacité de Fermela m’épatera toujours.

Alikantitra

Inforétif : “Alik, mon presqu’égal”

Je ne vois pas les choses comme ça.

Disons que nos pôles d’intérêt ont une (petite) partie commune dans laquelle vibrionne de temps à autre un vilain troll.

Inforétif

“Je ne vois pas les choses comme ça.”

Comme tu l’as bien compris, je pense, je ne faisais que reprendre sous forme de boutade l’ineptie écrite par notre censeur.

jose paldir
jose paldir
ditou
ditou

Un requin végétarien, c’est bien.
Mais peut être, que c’est à cause de son nom requin marteau. Complètement marteau. Il devrait normalement être à Nouville.
http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/01/10/01008-20180110ARTFIG00168-un-requin-herbivore-surprend-les-scientifiques.php

Nous, nous avons un requin bouledogue et par contre lui sans être marteau, il est à Nouville.

http://www.lnc.nc/article/pays/faits-divers/a-nouville-les-requins-bouledogues-se-sont-sedentarises

Floyd

De toute façon comme avec d’autres animaux sauvages, le shark feeding est une perversion de l’animal par l’homme. C’est pour cette raison qu’il est interdit au public de nourir les animaux dans les zoo. Avec la plupart des éspèces, ces animaux deviennent agréssifs envers l’homme et parfois il faut les abbattre. Hélas les requins de Nouville ne sont pas une exception à la régle. Puis pour mémoire à l’îlot Maître, sur dérogation, toutes les carangues qui mordaient les touristes japonaises ont été zigouillé dans une matinée par des plongeurs pro et pourtant ces poissons étaient dans une réserve provinçiale.

ditou
ditou

On nomme requin cette animal, allez savoir pourquoi? ça ne ressemble en rien à un requin.
http://www.journaldequebec.com/2017/11/15/cette-bete-a-300-dents-et-une-tete-de-serpent

Inforétif

“On nomme requin cette animal, allez savoir pourquoi?”

ditou, journaldequebec est un journal parodique.
Et “cette” étant un adjectif (démonstratif) s’accorde avec le nom : cet animal.

ditou
ditou

Inforétif
Merci mais mon “cette” est à l’image de l’animal, donc bizarre.
Peut être qu’inconsciemment j’ai su que c’était une femelle.

Inforétif

“Peut être qu’inconsciemment j’ai su que c’était une femelle.”

Non, tu écris systématiquement “cette” au lieu de “cet”. Ce n’est pas grave et c’est juste pour te rendre service que je te l’ai signalé.

ditou
ditou

Inforétif
Merci je ne m’étais pas rendu compte que c’était systématique. Lis ce lien ou écoute ce lien. De quoi perturber bien des règles.
http://www.europe1.fr/societe/le-masculin-lemporte-sur-le-feminin-une-regle-qui-na-pas-toujours-existe-3485978

XYY
XYY

ditou.”allez savoir pourquoi?”. Et pourquoi donc me nommé-je XYY ?
http://www.requins.eu/html/es/hex/requinlezard.html

ditou
ditou

XYY
“Et pourquoi donc me nommé-je XYY ?”
Oui bonne question.
Mais tu sais que j’ai déjà parlé du Y, alors là deux YY, c’est deux fois plus d’effets de sa signification.
Tiens chez toi, il y a une personne qui revient après une séparation.
C’est comme ça aussi que je sais que c’est vers le Y, qui a un retour ce mois ci.

josé paldir
josé paldir
Alikantitra

José Paldir : “wikipedia.org/wiki/Syndrome_47,XYY”

C’est malin.
A cause de toi, tout le monde va être au courant.

XYY
XYY

José et Alik. “Syndrome 47 XYY”. Damned !!! Olrik !!!

josé paldir
josé paldir

je voulais aider Paulette OS

Kolere

Pink Floyd, pour bien dormir (en France), BONNE NUIT ! https://www.youtube.com/watch?v=ob_YNrB64eU

Voir plus dans Actualité

Tendances

Les derniers comm’s

To Top